Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?...

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (80.214.121.xxx) le 22/08/16 à 12:34:27

Ces dernières décennies le dogme consistait à considérer que le sportif d'endurance devait maximiser la part des glucides dans son alimentation (en particulier les deniers jours avant un effort long).

Il semblerait qu'en réalité pour beaucoup c'est l'option diamétralement opposée qui soit la meilleure, à la fois pour la santé, perte de poids, et optimisation des performances pour les sports d'endurance, à savoir maximiser ses apports en (bons...) lipides, et minimiser ses apports en glucides (tout particulièrement hydrates de carbones raffinés, y compris à faible indice glycémique s'ils sont transformés - mais à part dans les fruits et légumes la plupart le sont...) dans son alimentation.

Quelques articles intéressants introduisant à ce concept :

1) http://www.health24.com/Diet-and-nutrition/Nutrition-basics/Tim-Noakes-on-carbohydrates-20120721

2) http://www.edouardherve-osteopathe.fr/2016/08/13/jeux-olympiques-les-cetones-le-nouveaux-carburant-de-leffort-2/

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (80.214.121.xxx) le 22/08/16 à 12:51:19

Beaucoup d'informations intéressantes sur le sujet sur le site de Phil MAFFETONE (et aussi d'excellentes recettes "Low Carb"), cf par exemple :

https://philmaffetone.com/white-paper-carbohydrate-intolerance/

https://philmaffetone.com/a-sweet-conspiracy/

https://philmaffetone.com/future-fat-burning/

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (82.120.84.xxx) le 22/08/16 à 12:54:03

Ce principe est adopté depuis longtemps dans certains sports. On nous le faisait déjà pratiquer il y a 10ans dans le rugby.

Le régime cetogene pour forcer la cerise est bien connu pour la prise de masse musculaire et la perte de graisse en phase d affutage. Après, je n ai jamais vu personne reussir à rester longtemps dans cet état, le corps se fatigue à la longue surtout si on passe sous les 7% de masse graisseuse.
Cela doit se faire en étant encadré et avec des contrôles médicaux réguliers.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (82.120.84.xxx) le 22/08/16 à 12:54:43

Auto correct à la con. Cerise=cetose

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 22/08/16 à 13:01:51

Un low carb n'est pas cétogène (very low carb).

Maffetone préconise d'ailleurs le low / moderate carb (le régime Crétois est du moderate carb en fait), et non le cétogène strict. A chacun de trouver ce qu'il lui convient en fonction de son métabolisme et de ses objectifs.

L'essentiel est de virer certains aliments "industriels" et de les remplacer par des bons, ce qui fera mécaniquement augmenter la part de lipides. Il ne faut pas tomber dans l'excès en supprimant absolument tous les glucides.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (82.120.84.xxx) le 22/08/16 à 13:18:20

N importe quelle alimentation équilibrée (pour le sportif) est low carb.

Si je trace schématiquement ce que j' ai pu voir,tester et que différents nutritionnistes ont approuvé :
- Low carb tout le temps.cela doit etre l alimentation normale
- Very low carb en phase d affutage jusqu'a qques jours avant compet. Il existe des bandelettes de test urinaire pour vérifier que l'on est bien en cerise.
- Retour à une alimentation normale jusqu'a la compet.
Les pasta-party, gavage de Haribo et autres sont à proscrire.

Les quantités sont à ajuster suivant le sport pratiqué.

Par ex, en gardant le meme type d'alimentation, j étais à 92kgs à l époque du rugby, maintenant je suis à 67,5kgs pour 1,80m en faisant uniquement de la cap et toujours avec moins de 10%de mg même si génétiquement je prends facilement du gras.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 22/08/16 à 13:21:47

Pourtant le dogme actuel est bien de conseiller minimum 50% (et plutôt 60% pour les sports d'endurance, voir 70/75% en phase de gavage...) des apports énergétiques en glucides (dont pâtes, riz, pommes de terre, etc...), de même que des encas type barres de céréales hyper glucidiques, céréales au petit déj, etc...

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (82.120.84.xxx) le 22/08/16 à 13:38:48

Tout comme le gluten free, le vegan, le rayon "bio", le mythe des gels et gels coup de fouet. Il faut vendre et tout cela passe par le marketing.
C est pareil pour les chaussures, les magazines,... Il faut toujours trouver quelque chose de nouveau pour attirer le chaland.

Dire : "mange équilibré, dors bien, entraîne toi et fais toi mal" ne génère pas de bénéfices pour les marques.




Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 22/08/16 à 13:47:06

+1 avec Ghost

Un bémol tout de même : La notion de "manger équilibré" telle que propagée par justement les marques (de l'agrobusiness) avec la caution des organismes de santé publique (dont les campagnes sont financées par ces mêmes marques) n'est sans doute pas vraiment équilibrée et encore moins saine...

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (80.12.37.xxx) le 22/08/16 à 14:53:26

Bonjour tout le monde :)

@tous : Mais du coup, quelques jours avant un Marathon et la veille, que conseillez vous comme aliments, recette,... pour procéder à une recharge glucidique même minime ??
Car "gavage" de fruits et légumes avant un Marathon (une course en général) ce n'est pas trop conseillé ;-)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 22/08/16 à 15:06:35

@Tintin

En low carb, on raisonne autrement car la filière lipidique est nettement plus efficace (par exemple, pour un coureur donné, amis ça dépend beaucoup du niveau et de l'entraînement, à allure marathon il sera à 75% sur les glucides en high carb et à seulement 40% en low carb), ce qui veut dire qu'il aura besoin de moins de glycogène pour finir la course sans rencontrer de mur...
Après ce raisonnement est d'autant plus valable que le coureur est lent, les coureurs élite courant le marathon à une intensité telle que même ceto-adaptés ils seront très majoritairement sur la filière glucidique.

Donc plus besoin de se gaver de glucides les jours précédents (au contraire cela se ferait au détriment de la capacité à oxyder les lipides), tout au plus un peu de bons glucides complexes la veille et au petit déjeuner (type riz complet), et un peu de glucides en course (là ça ne change pas trop, du moins à intensité marathon).
Un avantage induit est que le glycogène nécessitant beaucoup d'eau, on aura un bonus de 1 ou 2 kg au départ.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.196.37.xxx) le 23/08/16 à 00:05:06

Et bien j attends de lire vos cr de marathon sans recharge! Vous découvrez et conseillez truc que vous n avez pas mis en pratique j ai l impression.

Etant assez bas en glucides au quotidien, les entraînements et séances sont souvent plus difficiles à passer, mais après la recharge le marathon passe tout seul. Par contre si je ne recharge pas même avant des petites compétitions je remarque la différence et manque clairement de jus.

Il ne faut pas rêver, pour la performance il faut des glucides. Demandez voir à Eliud ce qu il bouffe pour voir... ;)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (37.164.198.xxx) le 23/08/16 à 00:48:39

Ghost a bien résumé la situation. La crédulité des sportifs n'a d'égale que la cupidité des marques de sport.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 23/08/16 à 01:58:14

@MathieuCH : il me semble que c'est un truc plus orienté ultra que marathon... ce n'est pas Mark Allen qui a popularisé ça ? Au niveau élite, sur marathon, l'intensité est telle qu'ils tapent surtout dans les glucides.

jp75018 a déjà un peu testé : sortie de 40 bornes à jeun, allure 24h, mais il lui restera à confirmer en course.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 23/08/16 à 01:59:48

@jp75018 : tu peux donner des exemples de repas, parce que ne pas bouffer de patates, riz, pâtes, céréales ou légumineuses, c'est chaud non ? (Surtout quand on n'est pas fana de bidoche.)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 23/08/16 à 02:02:20

@tintin : « Car "gavage" de fruits et légumes avant un Marathon (une course en général) ce n'est pas trop conseillé ;-) »

Diniz il est venu voir vos messages ou quoi ? ;-)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Harry (invité) (82.242.10.xxx) le 23/08/16 à 07:00:46

"those who are unwilling to commit to a life-long change in their eating behaviours should probably not begin in the first place. "
Bon, bah pas pour moi alors! Sans compter que la base est du poisson sauvage et des produits bios à tout va 1) il faut le trouver (et etre vraiment sur de sa source 2) il faut le payer.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Harry (invité) (82.242.10.xxx) le 23/08/16 à 07:02:47

Bon, pas grave en fait:
"However those who can metabolise carbohydrates efficiently and who have always been lean despite eating a high carbohydrate diet may not benefit in any way from this eating plan. I would not advise any athlete who is lean and quite happy with his or her weight and performances to change to this eating plan since it might not make a difference and might even be detrimental."
1m87, 67 kgs en mangeant plus d'1 baguette par jour et un amour des pâtes :)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tonio92 (invité) (82.66.43.xxx) le 23/08/16 à 08:22:11

L'article de Tim Noakes est intéressant pour les gens en surpoids ou les diabétiques de type 2, c'est un régime à tester.

Je suis moins convaincu de l'intérêt d'un tel régime pour les sportifs amateurs qui n'ont pas de problème de surpoids.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (77.154.202.xxx) le 23/08/16 à 08:37:10

Je n'y connais vraiment pas grand chose en bioch mais la filière lipidique ne produit-elle pas des "déchets" en plus d'être peu efficace?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 08:51:05

Effectivement, si vous êtes dans le cas où :
- Vous êtes satisfait de votre poids sans effort particulier
- Vous n'avez aucun soucis du type : baisse d'énergie dans la journée, lourdeurs au niveau digestif
- Vous récupérez toujours vite de l'entraînement, peu de courbatures, aucune douleur tendineuse
- Vous êtes satisfait de votre endurance
- Vous n'avez jamais aucun soucis d'alimentation en course, ni aucune baisse d'énergie (ultra)
alors, pas besoin de changer quoique ce soit, sinon il est très possible qu'une modification de l'alimentation règle tout ou partie de ces problèmes.
Pour ma part, c'est surtout le dernier point qui m'intéressait, mais j'ai constaté des améliorations sur d'autres points, notamment je n'ai plus aucune gêne au niveau tendineux et quasiment plus aucune courbature, ceci quelque soit l'entraînement ou les enchaînements de séances.

Après si vous n'y croyez pas, c'est un peu comme ceux qui ne croient pas qu'il faille courir 80% du temps lentement pour progresser...

J'avoue que j'étais très dubitatif au départ, c'est seulement en lisant Maffetone, puis en voyant qu'un physiologiste comme Noakes avait fait un 180° sur ce thème (je pense d'ailleurs qu'il va un peu trop loin) que je me suis décidé à tester, je ne tire d'ailleurs aucune conclusion hâtive.

L'essentiel est bien d'améliorer la qualité de l'alimentation (pas de sucres raffinés, de carbohydrates transformés), on va améliorer beaucoup de choses, même avec une quantité encore importante de glucides, après une alimentation de bonne qualité a un prix, que ce soit ou pas du low carb, ça n'est pas un argument valable. D'ailleurs quand je veux beaucoup de calories à bas prix, au lieu de baffrer des pâtes ou de la crème de marrons, je tape dans les cacahuétes (plus de 3000 Kcal dans un paquet de 500g), très calorique et en plus salé, ce qui est bien en low carb.

Pour les exemples de menus, faites des recherches, vous en trouverez des tonnes, il y a des livres aussi. Tout est quasiment en anglais malheureusement.

Un site en français, liste d'aliments à proscrire / inclure :
http://www.eatfat2befit.fr/p/bien-commencer.html
Pour ma part je ne suis pas aussi strict, je mange pas mal de fruits, un peu de riz complet, de légumineuses, je pense qu'il faut adapter au sport, surtout à proximité de grosses séances.

Il y a aussi des recettes sur ce site.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par ELTITO (invité) (213.61.159.xxx) le 23/08/16 à 09:10:44

Il y a 2 ans j'avais essayé de comprendre cette idée et avais trouvé pas mal de coureurs ayant opté pour ce choix de vie et lu aussi beaucoup de récits de courses sur ce site: www.runketo.com

L'un des médecins (Jean Jacques Menuet) de l'une des équipes du Tour de France a écrit un article très récent la-dessus: http://www.medecinedusportconseils.com/2016/08/18/nutrition-et-corps-cetoniques-cest-quoi-pourquoi-comment-dangers-la-mode-des-corps-cetoniques-militaires-et-sportifs-meme-combat/

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par picsou (invité) (80.15.154.xxx) le 23/08/16 à 10:15:14

Merci ELTITO pour cet article édifiant.
On comprend mieux le nombre de médailles d'or des britanniques à Rio.

Pas pour moi ce régime, privation de bière et de glucides, impossible !
Pas envie d'avoir la maigreur de Mo Farah et de Chris Froome, je suis déjà à taille -115 malgré les excès ;)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 10:20:20

Effectivement les détracteurs vont toujours pointer les excès, excellent article sinon. Pour info, je ne suis aps dans les extrêmes et je continue la bière (pas si glucidique que ça en passant).

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (193.51.83.xxx) le 23/08/16 à 11:08:04

@ ELTITO: et après tes lectures, tu t'y es mis ou pas? Et pourquoi?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.197.227.xxx) le 23/08/16 à 12:20:04

Il s agit de stratégies (cetogene, ou plutôt restrictions drastiques des glucides pour produire des cetones) utilisées ponctuellement dans des phases d entrainements et au quotidien (low-carb relativement à la charge d entraînement), mais aucun sportif de haut niveau n est en cetose en période de compétitions.

C est une source d énergie énorme, presque inépuisable, et l on peut justement par cela aider le corps à mieux utiliser les lipides à l effort, mais cela restera toujours une source moins efficace que les glucides.

@jp: si je peux me permettre, tu a indiqué une grosse erreur que font beaucoup de personnes qui s essaient à une diète cetogene, a savoir consommer en grosse quantité n importe quelle source de lipides. Non seulement la cacahuète ce n est pas terrible à la base (omega 6), mais en plus salé c est vraiment de la merde. Les autres oléagineux (noix/amandes, et non salé!!) sont bien meilleurs.

Comme toujours rien ne sert d aller dans les extrêmes. La diète cetogene reste thérapeutique à la base, et pas prévue pour le quotidien d un sportif qui recherche la performance.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Eltito (invité) (80.12.43.xxx) le 23/08/16 à 12:43:47

@invité: Non et pour plusieurs raisons:
- je ne fais pas de longues distances. Maxi marathon
- Meme sur marathon je ne ressent jamais de coups de pompes (pour le moment!) de type Mur /panne sèche
- je fais 1.72 et 59/59,5kg et ai justement des soucis en fin de prépa pour ne pas perdre de poids. Sinon je tombe sous les 59, je bouffe du muscle car plus de gras et comme à Londres en 2016 j'arrive cuit
- je mange deja de façon assez stricte. Jamais d'aliments industriels, peu de gluten, beaucoup d'aliments bruts.

Deja avec tout cela, ça commence à être compliqué pour sortir chez des amis non coureurs, ou pour des repas pro, alors en Cétose je ne t'explique même pas ....
Mais j'avais trouvé l'étude intéressante et j'avais meme trouvé un site américains vendant une boisson à base de corps cétonique.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nine14 (membre) (86.215.80.xxx) le 23/08/16 à 13:19:10

Perso, j’ai qqes soucis de cholestérol et de triglycérides.
Et aussi de prise de poids si je ne fais pas attention à mon alimentation.

Pour le cholestérol, j’ai acheté un bouquin pour comprendre le problème, pour finalement me rendre compte que le cholestérol ne serait pas le problème des MCV (Maladies Cardio Vasculaires), ni même les graisses (saturées ou non) mais principalement les glucides, ces derniers provoquant inflammation et stress oxydatif qui seraient donc les vrais responsables des MCV.
Je suis donc actuellement (suite aux informations de JP75018 et Bben) dans une démarche ou je tente de réduire les glucides au maximum mais sans en faire un dogme.
Je reviens pratiquement à l’alimentation que j’ais mise en pratique à mes débuts en CAP il y a 16 ans lorsque je cherchai principalement à perdre du poids (surpoids d’environ 10 kg) : les protéines juste ce qu’il faut, des fruits et légumes variés, des laitages, des œufs, .. . Ceci pendant les phases d’entraînement.
Pour les compets, j’avais connaissance de l’importance du glycogène (surtout pour le marathon), donc je me gavais bien de pâtes 3 jours avant le marathon et une petite assiette de pâtes 3H avant la course.
Eh bien, je suis en train de reproduire ce schéma qu’on pourrait appeler « RC (Right Carb) » : le minimum de glucides en veillant à ne jamais manquer de glycogène et ne pas tomber en hypoglycémie, ceci dans la vie courante, à l’entraînement ou en compétition.
Donc, à l’entraînement, je pars toujours avec au moins un bidon comportant sucres, sel et protéines.
Pour la compétition, je vais continuer à faire le plein de glycogène les jours précédents la course et en course, je vais continuer à faire les mélanges qui me conviennent parfaitement depuis 3 ans : sucres et malto, sel et protéines. Je suis juste encore en train de réfléchir quelle est la dose minimum de glucides (sucres et malto) à mettre dans la boisson. Jusqu’à présent, les doses étaient calculées en respectant l’osmolarité autour de 250 (hors sel). L’idée serait qu’environ 25% de l’énergie à produire seraient compensés par les glucides ingurgités pendant la course en partant sur l’hypothèse que 50% seraient fournis par les lipides, 25% par le glycogène, et donc 25% par les sucres ingurgités.
RC : Right Carb (la bonne quantité de glucides, ni trop, ni trop peu).

PS : je prépare actuellement le marathon de Toulouse (23 octobre) mais je suis principalement coureur ultra (100K et 24H).

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par koureur (invité) (20.251.34.xxx) le 23/08/16 à 14:42:10

http://www.dietetique-et-sport.com/ la diététique par une sportive

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nimbus31 (membre) (212.99.29.xxx) le 23/08/16 à 14:46:28

Merci Eltito pour les liens, c'est très intéressant, et je retiens ceci

"Je préfère un sportif qui poursuit sa carrière jusqu’à 40 ans parce qu’il ne s’est pas soumis à de trop grandes privations et à une rigueur nutritionnelle excessive, qui a respecté son corps, qui a bénéficié d’une nutrition certes cohérente mais qui respecte un élément essentiel : le plaisir. Plutôt qu’un sportif au regard triste et qui ressemble à un cadavre ; on en reparle dans quelques années."

Ca me convient, je fais du sport pour le *plaisir* et *l'hygiène* et aussi par respect pour ma femme - je ne vais pas lui imposer un cadavre à la maison donc:

:- ) -> youpi je bouffe des pâtes ce soir et du pain demain matin !!!

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 15:02:39

C'est dingue comme quand quelque chose est nouveau et bouscule ses habitudes on pointe du doigt les excès pour se conforter dans ses idées, mais bon, cela a toujours été comme ça...

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par picsou (invité) (80.15.154.xxx) le 23/08/16 à 15:08:38

@JP75018
J'attends ton retour d'expérience.
Mais comme Eltito, je ne fais pas d'ultra (sauf notre 100 bornes commun) et ne connais pas de décroissance de vitesse en fin de marathon.

J'ai cru comprendre que tu éprouvais des difficultés à tenir les allures autour du seuil avec ce régime mais que tu semblais plus à l'aise et en endurance et en vitesse pure.
Toujours le cas ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (77.154.202.xxx) le 23/08/16 à 15:15:28

C'est naturel d'etre averse au changement et au risque en général. Et puis, les dangers sont réels pour quelqu'un de mal informé qui applique ce regime n'importe comment.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 15:22:47

@picsou
Exact, j'ai résolu le problème en prenant de la boisson énergétique faiblement dosée pendant les séances intenses au cardio (j'en fait assez peu).
Je pense qu'il faut effectivement un minimum de glucides pour les sports d'endurance (avant / pendant / après les sséances / compets), c'est à ajuster en fonction des durées et des intensités d'effort afin d'optimiser la perf et la récupération.

Cette quantité de glucides est largement supérieure à celle d'un régime cétogène strict (qui pour moi ne s'applique pas sans danger à un sportif d'endurance un peu "sérieux", du moins pendant sa phase intense d'entraînement / compet, comme ça a été bien décrit dans l'article cité par eltito), mais largement inférieure à ce que l'on préconise habituellement (55% à 70% de glucides). On sera plus sur 15% à 30% de glucides selon l'entraînement. C'est d'ailleurs l'approche de Maffetone, on est plus sur un régime crétois en forçant un peu sur les lipides.

C'est un peu le but de mes différents tests de trouver ce qui me convient, prendre juste ce qu'il faut de glucides et pas en bouffer des plâtrées comme avant, l'excès se stockant facilement dans les lipides (ça dépend effectivement de chacun) et jouant négativement sur l'oxydation des lipides (dont on se fout un peu jusqu'au marathon c'est vrai).

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (82.120.84.xxx) le 23/08/16 à 15:30:16

J'en reviens à mon message du début concernant la cetose et les corps cetogene :
C est connu depuis longtemps.
Ca fonctionne vraiment
C est appliqué à plus ou moins grande échelle par des athlètes de haut niveau, et même à des niveaux inférieurs.
Il faut le faire en étant encadré un minimum.
Ça demande de gros efforts

Pour l'avoir pratique à titre personnel dans une autre vie, je ne conseillerai pas ça à quelqu'un qui veut améliorer ses performances pour le plaisir.
Entraînez vous plus et contenter vous d'une alimentation équilibrée.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 15:36:14

"alimentation équilibrée" ou, mais selon quels dogmes? Ceux des agences de santés occidentales? Voir d'ailleurs la Suède qui commence à bouger et préconise une alimentation davantage lipidique, donc davantage équilibrée...

Après comme je l'ai dit, l'essentiel est de se passer de saloperies industrielles (préconisées par ces agences, financées par ces industriels d'ailleurs), et pas d'être à X % de ceci ou de cela!

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (82.120.84.xxx) le 23/08/16 à 15:52:12

Il suffit d'eviter les rayons :
"petit déjeuner" (brioche industrielle ou equivalent, gateau dit équilibré pour le petit dej...).
Confiserie/chocolat/gateau
Chips/apero
Alcool et boisson autre que de l'eau.
Plats industriels frais et/ou surgelés

Fuir les produits de régime, exception faite de la confiture sans sucre
Se rappeler que bio ≠ équilibré
Le "faux sucre" sous toutes ses formes va induire un pic d'insuline. il faut donc éviter d en abuser


Il faut passer dans les rayons :
Fruis et légumes frais et surgelé si non transformé
Viande/poisson idem
Fromage
Jambon/charcuterie
Café
Yaourt en evitant les crèmes desserts

Après tout est une question de quantité.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (212.234.159.xxx) le 23/08/16 à 16:00:20

café? Pourquoi café au fait?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedbytheway (invité) (194.146.224.xxx) le 23/08/16 à 16:02:06

D'accord avec Nimbus et JP. Arrêtons déjà de manger les "saloperies industrielles" et prenons du plaisir... J'adore ces études, dans 10 ans, il y en aura des nouvelles qui diront l'inverse. C'est un peu comme les étirements où une étude dit qu'il faut en faire avant l'effort, l'autre dit après et une autre dit pas du tout. Et surtout pas de glace sur une partie inflammée, ça stoppe le processus de réparation...etc... Et on le sait depuis longtemps que les lipides apportent 2 fois plus d'énergie... bref, rien de nouveau sous le soleil, chacun doit faire selon ces sensations. Moi je crois que nous sommes tous différents, nous n'assimilons pas les mêmes nutriments de la même manière donc il n'y a pas de règle universelle...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 16:06:17

@Ghost
Tout à fait!

Attention pour les yaourts, privilégier ceux avec très peu de sucre (qui est ajouté, notamment dans les allégés en MG, ce sont les pires), et privilégier yaourts chèvre / brebis.
Idem pour le chocolat, le noir à 100% contenant environ 5% de sucre est excellent, à l'inverse de celui au lait...
En règle générale, lire les étiquettes.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (82.120.84.xxx) le 23/08/16 à 16:07:08

Le café permet de mobiliser d avantagd les graisses lors de l'effort.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (82.120.84.xxx) le 23/08/16 à 16:08:36

Pour le yaourt on peut aussi passer à :
Faisselle au lait écrémé + fruits

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 16:11:06

Certes il n'y a pas de règle valable pour tous (comme pour l'entraînement), mais on peut quand même (comme pour l'entraînement) chercher ce qui nous convient le mieux au niveau santé (avant tout) et plaisir / performance sans suivre bêtement les préconisations soi-disant universelles justement (comme manger 55-70% de glucides pour un sportif d'endurance), c'est exactement la même chose que pour les séances de VMA soi-disant indispensables pour progresser et pour préparer un marathon...).

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedbytheway (invité) (194.146.224.xxx) le 23/08/16 à 16:18:17

Et vu ce que dit Froome, je vais devoir arrêter le Muesli ts les matins :-)

Là où il faut faire attention c'est que certaines personnes vont avoir tendance à se priver pour leurs entraînements histoire d'apporter ce fameux second souffle pendant les courses grâce à cette apport providentiel de glucides. Ca me fait penser à un article qui prônait les bienfaits de la "déshydratation" à l'entraînement où l'on t'explique que si tu habitues ton corps à peu boire pendant l'effort (phases d'entraînement), tu seras un vrai champion pendant tes courses où là, l'hydratation sera hyper efficace...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 16:25:48

Pour l'hydratation, c'est vraiment risqué de courir déshydraté...

Coté apports énergétiques, c'est intéressant de courir à jeun (des sorties relativement longues, les sorties courtes ne posant pas de problème pour un coureur aguerri) très en amont (phase de base en EF), du moins si on est expérimenté.

Mais il faut arrêter plusieurs semaines (et même plus) avant la compétition pour privilégier la configuration en course et aussi une récup rapide.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par tirex (invité) (92.133.236.xxx) le 23/08/16 à 16:33:01

je rejoins ghost sur une partie de sa liste et j'apporte ma contribution:

- légumes (presque tous... pas la patate!)
- fruits
- oeufs/viandes/poissons
- café
- choco le plus noir possible avec modération
- oléagineux avec modération (pas la cacahuète!)

Par contre les laitages et les charcuteries... La seule chose positive à y chercher est le plaisir (mais c'est important j'en conviens). Pour une nutrition santé et/ou sportive optimisée c'est plutôt à fuir...

Je fuis comme lui les tonnes de sucres cachés et les produits transformés....
Idem pour la quasi-totalité des céréales et des légumineuses bourrées d'anti-nutiments et acidifiantes...
Jettez aussi votre huile de tournesol pro-inflammatoire... même mélangée dans l'isiobidule!

Par contre perso je garde la petite consommation de bon vin (un verre quotidien, trois verres pour une occasion spéciale...) et je me rassure avec les études qui en rapporte les bénéfices santé!



Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedbytheway (invité) (194.146.224.xxx) le 23/08/16 à 16:36:44

Pas si sûr que ça le fait que les laitages soient à fuir, riches en calcium et vitamine D, bon pour les os tout ça ! Ca peut prévenir les fractures de fatigue :-)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 16:44:32

La charcuterie artisanale n'est pas à fuir non plus, l'industrielle si...

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (212.234.218.xxx) le 23/08/16 à 16:48:19

Pourquoi faut-il fuir les trucs industriels (qu'il s'agisse de biscuits ou de charcuterie) ? Si c'est estampillé BIO ça va ou pas ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par tirex (invité) (92.133.236.xxx) le 23/08/16 à 17:09:59

Les laitages sont acidifiants, ils font donc fuir le calcium de tes os (ton corps va le puiser pour tamponner l'acidité)... En plus des nombreux autres problèmes qu'ils peuvent générer ils ne sont donc même pas une bonne source de calcium (les pays qui en consomment les plus sont les plus atteints par l'ostéoporose). Pour la vitamine D leur apport est ridicule comparativement à nos besoins.

La charcuterie (industrielle ou traditionnelle) est une source massive de sel (acidifiant et hypertenseur). Donc au passage pour le plaisir une bonne coppa de la montagne corse... OUI! Mais en conseil de nutrition santé/sportive NON!

Les produits transformés (estampillés bio ou pas) sont généralement à fuir à cause des ingrédients néfastes qu'ils utilisent souvent et des procédés de fabrication qui détériorent les nutriments (et qui produisent des composés dangereux).

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (107.170.136.xxx) le 23/08/16 à 17:19:55

Bio ou pas, l'industrie ajoute beaucoup d'adjuvants pour la consistance ou la saveur qui sont « cachés »... donc à moins de scruter les étiquettes, tu te retrouves à manger quelque chose qui ne correspond pas à ce que tu crois.

Exemple concret : manger des biscuits pendant la phase glucidique d'avant-marathon, marche pas, la moitié des calories proviennent de graisses cachées...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (107.170.136.xxx) le 23/08/16 à 17:24:07

Sinon, le régime a l'air d'ôter à peu près tout ce que j'aime : haricots, pois chiches, petits pois, lentilles, patates, pâtes, riz, couscous, pain... c'est certainement pas fait pour moi ;-)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (107.170.136.xxx) le 23/08/16 à 17:30:55

@cedbytheway : le calcium se trouve en bonne quantité dans les crudités. D'ailleurs, les vaches, elles le tirent d'où ? ;-) La vitamine D, en tant que sportif, a priori tu n'en manques pas (exposition au soleil), mais sinon tu en trouves dans les champignons et les poissons gras.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 23/08/16 à 17:32:29

@jp: tu prêches un convaincu, ce n'est justement pas une pratique nouvelle pour moi vu que je la pratique depuis quelques années.
Je mettais simplement en garde que oui il est bénéfique de diminuer la dose de glucides, mais cela ne revient pas à basculer vers une diète cétogène. La personne qui lira un peu trop de travers les différents échanges et articles ci-dessus va croire qu'il faut les supprimer, juste parce qu'il a vu qu'il arrive à Chris Froome de prendre oeufs+avocats au petit déjeuner.
Hors il le fait uniquement dans certaines situations spécifique, à l'entraînement.

La règle d'éviter tous ce qui est transformé et industriel est également et même principalement une bonne chose pour la santé à long terme.

+1 avec tirex.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Harry (invité) (193.51.83.xxx) le 23/08/16 à 17:46:12

@ Andin: je vois qu'on a les même gouts. Rajoute la bière et le vin et ca sera parfait!

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nimbus31 (membre) (212.99.29.xxx) le 23/08/16 à 18:04:01

Jp, je suis pas rétif au changement, loin de là !

Par contre en terme de diététique (y compris sportive) je pense qu'une fois qu'on a un point de fonctionnement dans lequel on trouve du plaisir, et ben, faut plus trop se poser de questions :-)

Perso, moi le petit dèj du matin, c'est juste un plaisir hors norme. Je fais mes exercices (pompes / abdos / gainage) avant. Parfois je fais une bonne sortie avant le petit dej (exemple cet été 1h28, 600mD+, 15km) et bing, après ca ton petit dej, c'est un vrai plaisir ! Et moi, mon petit dej, j'y vais en saloperies (céréales, pain, miel, hmm).

Par contre les régimes "exigeants" sur le plan mental, je crois que c'est dangereux car je constate autour de moi que ca génère des "yoyo" -> Du coup la diététique, pour moi c'est hyper lié à la psychologie, et du coup, ca me parait chaud à gérer proprement !

Après toi t'es un coureur de 100K+ / ultra, et vous, psychologiquement, vous êtes pas dans le monde normal... (Message perso au Dal, qui passe peut être par là ;-) )

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 18:11:20

Je ne vois pas en quoi c'est exigeant, surtout si on est tolérant et pas strict. Pas de privations, il y a d'autres choses excellentes à manger, et de plus je conserve de petites quantités de tout, il suffit juste d'éviter les produits industriels.

Moi aussi, j'étais très bien en high carb, sauf que quand on a l'habitude de quelque chose, on en perçoit plus les inconvénients (s'ils ne sont pas majeurs bien sûrs). Exemples: meilleure récupération et disparition de toute gêne tendineuse (à entraînement égal), alors qu'au départ je voulais juste tester pour le coté éventuel du gain de performance et de confort en course (en ultra).

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (37.163.225.xxx) le 23/08/16 à 19:04:33

Ah putain vous me faites flipper les gars !
C'est triste mais ça rejoint ce que je vois malheureusement de plus en plus souvent autour de moi: Passé un certain âge, les coureurs ont une fâcheuse tendance à devenir orthorexiques.
Mais là ça dépasse le simple trouble alimentaire, c'est quasiment une religion ! Avec toutes ses croyances et interdictions associées.
Et encore une fois le marketing en profite un max...

Enfin bon, chacun est libre de faire ce qu'il veut avec son corps, mais je ne suis pas certain que la rédemption sportive passe par la souffrance alimentaire...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 19:09:14

Qui parle de souffrance ou de privations ?

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (46.193.133.xxx) le 23/08/16 à 19:55:57

Honnétement pour quelqu'un qui a toujours très mal mangé et qui fait des efforts pour prendre des fruits et légumes et éviter tout ce qui est malbouffe ect, quand je vois la liste sur le site que tu donnes, ca me fait peur : à part un peu de viande et de poisson et des oeufs tous les 3 jours (intolérant au lactose), actuellement je ne prends pas grand chose sur la liste. De plus, il parait que la viande par exemple, au delà d'être cher et pas forcément écologique, c'est cancérigène si prise au quotidien.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 23/08/16 à 20:33:37

Il suffit de dire que l'on fait un peu attention aux aliments que l'on consomme, en étant en plus plein de bon sens du point de vue santé et écologique en supprimant l'industriel et le transformé, pour directement passer pour un orthorexique... Décidément il y en a qui sont vites outrés quand on touche à leur baguette de pain :)

"De plus, il parait que la viande par exemple, au delà d'être cher et pas forcément écologique, c'est cancérigène si prise au quotidien."

Mais oui bien sûr. Certainement pas plus que le lait, qui lui n'est pas non plu très propre écologiquement et éthiquement...

J'ai certainement des plats plus variés et goûteux au quotidien que ceux qui critiquent cette façon de faire. Qui n'est pas un régime, mais plutôt une hygiène alimentaire.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (82.242.10.xxx) le 23/08/16 à 20:47:59

http://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Anorexie-Boulimie/Articles-et-Dossiers/Manger-trop-sain-n-est-pas-sain

C'est vrai qu'il y a un peu de ca...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tirex (invité) (92.133.117.xxx) le 23/08/16 à 20:58:00

"Par contre les régimes "exigeants" sur le plan mental, je crois que c'est dangereux car je constate autour de moi que ca génère des "yoyo" -> Du coup la diététique, pour moi c'est hyper lié à la psychologie, et du coup, ca me parait chaud à gérer proprement ! "

je te suis sur ce point, sortir d'un certain "conditionnement alimentaire" peut être très difficile pour certains, l'idéal serait de bénéficier d'un accompagnement.

Pour le calcium, le sujet n'est pas de trouver une bonne source car on arrive très facilement aux doses nécessaires. L'enjeu c'est d'éviter que le corps le dépense pour compenser une alimentation acidifiante. Une alimentation alcaline reposant sur les légumes et les fruits...

"des oeufs tous les 3 jours"
je ne suis pas allé voir le site mais je ne partage pas ce conseil. Sur les oeufs ya plutôt intérêt de se lâcher (surtout en les choisissants bio et/ou bleu-blanc-coeur)... J'en consomme entre 6 et 12 par jour depuis 2 ans (mes analyses sanguines sont top)... les bénéfices de l'oeuf sont importants.

"il parait que la viande par exemple, au delà d'être cher et pas forcément écologique, c'est cancérigène si prise au quotidien."
C'est pas la viande mais le mode de cuisson... après une conso quotidienne de viande rouge peut aussi induire un excès de fer (surtout pour un sédentaire)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/08/16 à 21:14:09

Pour ma part je consomme 4 à 6 œufs par jour.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tirex (invité) (92.133.117.xxx) le 23/08/16 à 21:28:47

bien joué JP

l'oeuf c'est top!!!

PS: jaune liquide, blanc solide...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedbytheway (invité) (78.201.22.xxx) le 23/08/16 à 21:55:24

@andin , comparé aux produits laitiers, l'apport en calcium est bien moindre avec les crudités (dixit mes cours de diét fraichement reçus)... mais bref, je voulais juste dire, mangez de tout bordel de nouille et des produits de qualité mais faire attention aux quantités et à l'équilibre (acide/base)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 23/08/16 à 22:17:46

@cedbytheway: mais seul 30% du calcium des produits laitiers est assimilé...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedbytheway (invité) (78.201.22.xxx) le 23/08/16 à 23:00:09

@mathieuch

j'adore les chiffres, on peut leur faire dire ce que l'on veut. Dit comme cela, on pourrait croire que 30% c'est peu mais à savoir que les produits laitiers contiennent les facteurs privilégiant le CUD du calcium (Lactose, vitamine D, C , rapport Ca/P >1) contrairement aux fruits et légumes qui restent néanmoins le second groupe en source de calcium (mais leur CUD est + faible). Et autre cas, le fer héminique que l'on trouvera dans les viandes sera absorbé à environ 25% contrairement au fer non héminique (céréales, végétaux, légumineuses) qui sera absorbé à seulement 5%. 25% ça a l'air peu mais c'est pas si mal que ça. Bref, mangeons de tout !!

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (80.12.34.xxx) le 24/08/16 à 00:17:41

Ne pas oublier qu il faut apporter les kcal journaliers.
Vouloir tout limiter (glucides+lipides+prot) équivaut a un régime digne de femme actuelle et non à une alimentation pour le sportif.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (107.170.136.xxx) le 24/08/16 à 00:22:01

« contrairement au fer non héminique (céréales, végétaux, légumineuses) qui sera absorbé à seulement 5%. »

En fait, l'absorption du fer non héminique varie énormément (typiquement 2-20%) selon tout un tas de facteurs (cuisson, produits consommés à côté, besoins de l'organisme), mais rien qu'en ayant un repas riche en vitamine C, tu augmentes déjà fortement son assimilation.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (107.170.136.xxx) le 24/08/16 à 00:25:25

@cedbytheway : en tout cas, je mange peu de viande (pas trop mon truc) et je n'ai aucun problème de fer (ferritine dans le milieu de la norme). Il y a aussi des végés sur le forum qui pourront te confirmer ;-)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ai (membre) (128.79.181.xxx) le 24/08/16 à 02:39:16

@cedbytheway : ne mangeons certainement pas de tout.

La viande, le poisson : je te le laisse.

Quand on voit comment ces pauvres bêtes, après avoir été gavées de comprimés et autres saloperies, sont abattues dans des souffrances extrêmes, franchement je te les laisse.

Les lobby nous enfument et vous font bouffer de la belle merde.




Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (92.103.164.xxx) le 24/08/16 à 08:40:33

Les oeufs ce n'est pas plein de cholesterol ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par laid (invité) (174.208.98.xxx) le 24/08/16 à 08:51:01

Pour le lait de vache tout le monde me dit que c'est très mauvais et dangereux pour la santé ! Qu'en pensez vous ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 24/08/16 à 09:02:41

@cedbytheway: De tout si tu veux (quoique, certains aliments sont sans intérêt) , mais en tout cas pas 4 produits laitiers / jour comme conseillé par certaines instances...

@92.103.164.xxx: Ahh elle a pas mis long à venir celle-ci :) Il contient du cholestérol, mais il ne se dépose pas dans les artères, c'est un vieux mythe. Et d'ailleurs le cholestérol est indispensable, d'où le scandale actuel sur les méfaits des statines.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 24/08/16 à 09:15:24

@laid: Plusieurs études ont démontré les risques pour la santé d'une consommation importante de lait. De plus tu n'es pas un veau à ce que je sache ;)
En tout cas ce n'est en tout cas pas un aliment indispensable et on peut (devrait) complètement s'en passer.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (212.234.218.xxx) le 24/08/16 à 09:16:40

@MathieuCH

Tant mieux si les vieux mythes tombent : j'adore les oeufs ! Mais j'ai un taux de cholesterol LDL extrêmement élevé donc je fais attention. Tu as des références d'études dans le sens de ce que tu avances ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 24/08/16 à 09:34:55

Un article avec les références d'études:

https://www.nutriting.com/idees-recues/le-jaune-doeuf-est-il-dangereux/

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedbytheway (invité) (194.146.224.xxx) le 24/08/16 à 09:48:18

@andin je le sais ça, c'était juste pour expliquer que 30% d'absorption, c'est beaucoup

@Ai moi aussi je ne mange pas beaucoup de viandes mais quand j'en achète, je prends de la bonne viande provenant d'animaux n'ayant pas été gavé de saloperies (ça coûte plus cher donc petites quantités). Je passe par l'AMAP pour mes fruits, légumes, viande et je connais les producteurs pour le coup...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedk (invité) (90.11.244.xxx) le 24/08/16 à 13:53:50

@ 212.234.218
Oui mange des oeufs sans crainte. Perso j'avais du cholesterol sans manger d'oeufs et sans manger gras et du jour ou j'ai remplacer les féculents par les graisses mes analyses sont devenues bonnes!

Pour en revenir au sujet, dans la société actuelle on a trop entendu dire qu'il fallait manger du sucre ( pain, pâtes ...) surtout lors d'effort de peur d'être en hypo et de faire des malaises. Lisez simplement les articles spécialisés sur l'entrainement à jeûn (et il en manque pas) ou après avoir énumérer les bienfaits , tout les articles finissent par une petite mise en garde...
Personnellement j'ai eu fait des entraînements de plus de 3 heures en étant en cétose , et je dois avouer que si on peut tenir longtemps sans glucides on se sent mou (du moins c'était mon cas).
Par contre à jeûn de 12 à 20 h (je pratique comme dit sur un autre post le jeûne intermittent depuis 3 mois ) je fais la même chose et avec autant d'energie si ce n'est plus qu'en avalant un repas 3 h avant! Du moins sur des efforts assez intensifs de trois heures , je vois pas l'intérêt d'avaler du sucre puisque nous avons de la réserve...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par laid (invité) (174.215.98.xxx) le 24/08/16 à 14:01:37

Je mange de la salade mais je ne suis pas un escargot ! :-(
merci ça me rassure !

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (80.12.38.xxx) le 24/08/16 à 14:18:22

@cedk : Donc pour toi, une personne qui court le Marathon en moins de 3h, n'a pas besoin de se ravitailler en sucre ?? De l'eau claire suffit ??

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Harry (invité) (193.51.83.xxx) le 24/08/16 à 14:32:06

@cedk: le jeûne intermittent ? En gros tu manges le midi et tu cours en fin de journée, sans manger quoi?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedbytheway (invité) (194.146.224.xxx) le 24/08/16 à 14:44:10

Ho non !!!!! un adepte du jeûne .....

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Harry (invité) (193.51.83.xxx) le 24/08/16 à 14:51:58

Oui, enfin ne pas manger entre 12 et 20H on est quand même un sacré nombre à le faire je pense

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (80.215.42.xxx) le 24/08/16 à 15:00:31

"@laid: Plusieurs études ont démontré les risques pour la santé d'une consommation importante de lait. "

Il y a lait et lait :

https://philmaffetone.com/got-a2-milk-2/

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Serge_Gainsbeurre (invité) (88.190.250.xxx) le 24/08/16 à 15:07:47

La beauté cachée, du lait du lait
Se boit sans délai délai ...

Moi aussi j'ai une réf : https://www.youtube.com/watch?v=EZDxAGdstZk

Merej

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 24/08/16 à 15:48:22

Moi perso je me suis plutôt tourné vers une Nutrition Paléo.
Comme cité au dessus AMAP pour les légumes ou potager bio du coin (car Biocoop une belle arnaque.)

Je mange beaucoup de légumes, de fruits, 3*/sem de la viande mais peu de poisson ...
Je mange 2 oeufs tous les matins avec avocats ou fruits...

Je limite pain-pâtes ... le blé en résumé ... et les pommes de terres ... et oui pas évident avec des enfants ... ils adorent les pâtes, les pommes de terres ... mais bon on y travaille et c'est de mieux en mieux ils mangent de plus en plus de légumes. Bonbons interdits sauf exeptions comme les gateaux. Je préfère qu'il mange du pain (Nutella proscrit) plutôt que des gâteaux...

pêché mignon bière/vin/wisky (surtout en vécances) ... j y travaille...plus bcp de bières et de wisky...

pour le vin j en abuse pas 3 verres par jour

bonne bouf!

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 24/08/16 à 16:24:08

Zach Bitter (un des meilleurs mondiaux en ultra), coureur low carb, atteint un niveau incroyable d'oxydation de lipides, même à des intensités assez élevées :

http://zachbitter.com/blog/2014/04/takeaways-from-the-faster-study.html

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (217.109.233.xxx) le 24/08/16 à 16:38:56

"Plusieurs études ont démontré les risques pour la santé d'une consommation importante de lait"

C'est quoi importante ? J'en bois environ 1L par jour depuis plus de 30 ans et tout va bien. Les rares fois où j'ai suivi ce genre de conseil pendant 2 ou 3 mois, je n'ai vu strictement aucune différence.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 24/08/16 à 16:53:18

le veau/la vache à 3 estomacs et toi 1 seul ...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 24/08/16 à 17:05:26

J'ai fourché 4 ( 1 estomacs et 3 pré-estomacs)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 24/08/16 à 17:14:14

Et ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedk (invité) (80.12.35.xxx) le 24/08/16 à 17:15:29

@ Harry :je me suis mal exprimé .je ne fais pas le jeune de 12h à 20h .En gros je fini mon dernier repas à 20h ,et je fais ma sortie en général vers 11h (soit à jeun de 15h) . Il m est arrivé de faire ma sortie plus tard et de ne manger que le soir ,soit entre 20 et 24 h de jeune

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (193.51.83.xxx) le 24/08/16 à 17:24:01

"Plusieurs études ont démontré les risques pour la santé d'une consommation importante de lait"

Et plusieurs études ont montré l'inverse. Bien sur elle étaient financées par les suppôts du grand Kapital de l'industrie laitière (nos amis pour la vie). Alors que les vraies étaient financées par des personnes indépendantes sans arrières pensées. AH AH AH

Vous ferez toujours dire ce que vous voulez à n'importe quoi malheureusement, les "contrôles" étant extrêmement complexes à faire de manière rigoureuse.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Seguin (invité) (174.233.98.xxx) le 24/08/16 à 17:39:45

Le lait de chèvre est un bon "compromis" même si parfois il fleure bon le bouc ;-)
J'aime bien les yeux doux des biquettes quand elles me regardent étrangement !

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 24/08/16 à 17:47:14

1L par jour de lait c'est considéré comme important. Ensuite c'est "augmentation des risques", cela ne veut pas dire que tu vas de toute façon choper un cancer, tes os vont de déminéraliser ou je ne sais quoi. Des fumeurs deviennent centenaires :)

Et oui malheureusement les études n'indiquant aucun risque par rapport aux produits laitiers sont généralement soutenues par l'industrie agroalimentaire.

Après chacun est libre, comme toujours. Et études ou pas, l'esprit critique et le bon sens m'ont fait supprimer les produits laitiers du quotidien, même si je ne refuse pas le plateau de fromage au restaurant.

Et par rapport au sucre/grosse quantités de glucides, quand je vois sur les entraînements du jour certains qui font des hypo sur des séances de 1h20, il y a de quoi se poser des questions... Je n'ai jamais fait d'hypo, même sur >2h en partant à jeun...

@Tintin: On parle ici du quotidien et d'alimentation à l'entraînement. Sur un marathon et dans une optique de performance, le sucre est indispensable.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 24/08/16 à 17:54:05

@jp: A propos de Zach Bitter, là encore cela rejoint ce que j'indique depuis le début:

"It really revolves around the concept of when you’re training, you eat a high-fat, lower-carb, moderate-protein diet and you try to use carbohydrates strategically. If I’m training a ton, I’ll eat a lot of carbs, but still lower than what you would traditionally expect from a distance runner and then you really key in on the fats as the primary source of fuel. Then when I’m racing, like I did last week, if I bring back the carbohydrates, my insulin receptors are incredibly sharp and responsive to it. The day before a race, I’ll tend to eat a fairly big breakfast and lunch and then go a little lighter in the afternoon or evening. For example, the night before this race, I had some steak chili and a sweet potato and cottage cheese."

Lors de grosses charges ou avant les compétitions, il charge en glucides.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedk (invité) (80.12.38.xxx) le 24/08/16 à 18:16:40

@ tintin: j ai parlé d un entraînement de trois heures assez intense mais ce n était pas une compétition ,et je me garderais de donner des conseils à ceux qui courent le marathon en moins de trois heures ,n en n ayant jamais fait sur route (et je mettrais plus )

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 24/08/16 à 18:22:14

Zach Bitter passe de 5-10% de glucides (période d'entraînement non intense) à 20-30% (2 ou 3 jours avant une compet), sa charge dépend du type de compet (il charge moins pour un 100 miles que pour une course plus intense, logique).

Donc rien à voir avec le bourrin qui se gave de malto (industriel en plus) pendant 2-3 jours avant un marathon, ni en quantité, ni en qualité de glucides...

Il charge aussi un peu au voisinage de séances intenses.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Merej (invité) (88.190.250.xxx) le 24/08/16 à 18:35:59

-> Donner des conseils en matière de nutrition quand on boit 3 verres de vin par jour " + bière / whisky" (vacances ou pas) ça peut faire quand même rire :)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (88.190.250.xxx) le 24/08/16 à 18:37:07

"nutella proscrit" mais bibine à volonté !

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par phtalate (invité) (174.220.98.xxx) le 24/08/16 à 18:45:47

https://www.google.fr/search?q=nutella+le+poison&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b&gfe_rd=cr&ei=lM69V9CwJs-v8weItaeQDw

chacun ses goûts !

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 24/08/16 à 18:51:58

A mon avis, mieux vaut 3 verres par jour de bon vin rouge que prendre des tartines avec une grosse couche de nutella chaque jour...

Regardez la liste des ingrédients du Nutella...

Les bénéfices du vin rouge seront sans doute encore supérieurs aux inconvénients de l'alcool avec 3 verres par jour (mais la quantité dépend de chacun).

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nine14 (membre) (86.215.80.xxx) le 24/08/16 à 19:05:39

jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 24/08/16 à 18:22:14 a écrit : "... qui se gave de malto (industriel en plus) pendant 2-3 jours avant un marathon,"


Moi, je me gave avec mes pommes de terre BIO avant une compet.
C'est bien ?

Sinon, j'en mange aussi toute l'année.

Bizarrement, j'ai vu que les PDT avaient un IG (index glycémique) élevé.
Je suis surpris.

Mais une CG (charge glucidique) faible.
Je suis surpris également.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedk (invité) (80.12.37.xxx) le 24/08/16 à 20:09:29

Ça dépend de la cuisson pour les pommes de terre .Puis si tu manges des matières grasses avec ,l index baissera. Maintenant ça reste du sucre donc avec modération. ..

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par fano (invité) (109.13.151.xxx) le 24/08/16 à 20:12:02

@ Nine
si tu manges les PDT froides, je crois que l'index glycémique baisse, à vérifier.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 24/08/16 à 20:42:56

@jp: "Donc rien à voir avec le bourrin qui se gave de malto (industriel en plus) pendant 2-3 jours avant un marathon, ni en quantité, ni en qualité de glucides..."

Tu vas dans les extrêmes... On peut recharger en glucides sans passer par la malto, des portions de pâtes gargantuesques et la baguette de pain blanc ;)

Tu as un article/interview où il évoque ces pourcentages ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 24/08/16 à 22:28:18

http://zachbitter.com/blog/2014/11/gauging-recovery-and-strategizing-pre-race-nutrition.html

http://www.caseperformance.com/161/interview-with-the-expert-zach-bitter

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par FCM RiP (invité) (2.4.121.xxx) le 25/08/16 à 08:32:34

Pour info... on parle de charge glycémique.

http://www.thierrysouccar.com/nutrition/info/index-et-charge-glycemiques-de-75-aliments-2377

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par picsou (invité) (80.15.154.xxx) le 25/08/16 à 09:02:56

"@jp: "Donc rien à voir avec le bourrin qui se gave de malto (industriel en plus) pendant 2-3 jours avant un marathon, ni en quantité, ni en qualité de glucides...""

Parce que ça c'est plus naturel ?

"Pour le reste je prépare 9 sachets de boisson énergétique salée (Effinov Hydraminov légumes) ainsi que 16 sachets de boisson sucrée (Isostar Long Distance agrumes)"

source : http://jp75018.blogspot.fr/

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 25/08/16 à 09:08:12

Des études "scientifiques" contradictoires. Des intuitions. Des croyances... Je crois que je ne vais rien changer à mon alimentation. Continuer à boire du lait, un p'tit verre de vin de temps en temps, idem pour le nuttela. Sans parler d'un bon bout de barbaque à partager avec les potes. Et tant pis si je n'améliore pas mon RP sur marathon de 3 minutes.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 25/08/16 à 09:48:30

@jp: Merci. Cela fait tout de même 200-250g de glucides en grosse période d'entraînement. Le pourcentable est ainsi assez faible compte tenu du total calorique élevé (5000kcal). Il n'indique pas la dose avant les courses.
Reste que le fait de suivre une diète cétogène le reste du temps est effectivement plutôt adapté pour les très longues distances.
Diverse observations et études sur les marathoniens de haut niveau indiquent généralement 70% de glucides, à base de tubercule/maïs/légumineuses et pas mal de fruits et légumes.

@gagarine: Mais personne te force à changer ;) La santé (surtout) et la recherche d'amélioration éventuelle de performance via la nutrition est une affaire personnelle. Et mettre le Nutella dans la même case que le vin c'est vraiment ne rien avoir suivi ni compris quelque chose dans ce domaine...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 25/08/16 à 10:13:36

"c'est vraiment ne rien avoir suivi ni compris quelque chose dans ce domaine..." Ce n'est pas moi qui prétendrais le contraire. Le coté "faut manger ça, faut pas manger ça", ca ressemble vite à un diner de c**. Avec une approche tellement empirique que ca en devient risible. Mais je comprends que ca puisse en passionner certain. Et que cela soit indispensable pour ceux qui ont des prétentions de haut niveau. N'étant ni l'un ni l'autre je continue à mettre la tartine de nuttela dans le même panier que les verres de vin.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 25/08/16 à 10:17:49

Je ne vois pas en quoi éviter de manger de la malbouffe c'est risible...? C'est simplement préserver sa santé, qu'on fasse un peu de sport, beaucoup, ou pas du tout.

Ce qui serait risible c'est par exemple de peser tous ses aliments pour par exemple être à tel ou tel % précis de tel macronutriment, ou d'éviter absolument le moindre gramme de tel ou tel aliment (sain et non industriel) car il ne rentre pas dans une liste.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nine14 (membre) (86.215.80.xxx) le 25/08/16 à 10:20:54

Petites réflexions complémentaires sur le LC.

1) Le LC (Low Carb) aussi efficace que le « More Carb » ?
Il semble évident que l’alimentation LC soit l’alimentation la plus saine.
Il devient de plus en plus évident que les MCV (Maladies Cardio Vasculaires) ne soient pas la conséquence, ni d’un excès de cholestérol, ni de l’assimilation de lipides saturés ou non.
C’est un lobby américain des années 60 – 70 qui l’a fait croire : toujours l’argent.
En effet, plus facile de vendre de grandes quantités de glucides que de grandes quantités de lipides (plus facile de manger des céréales au petit déjeuner que du lard super gras).

Je pense que le sport a donc effectué des études et des recherches sur le LC, plus (+) pour savoir si en alimentation LC les sportifs restaient aussi performants qu’en alimentation « More Carb », plutôt que de trouver une méthode pour être plus performant.
Le résultat semble être : oui.
Oui, en LC on peut être aussi efficace qu’en « More Carb ».

En conclusion, le résultat de toutes ces études n’est pas « Le LC est plus efficace que le More Carb » mais « malgré un régime sain comme le LC, il y a des solutions pour rester au moins aussi performant en sport ».


2) Le LC et l’ultra
Petite remarque : il semble aussi évident qu’en ultra, un gain est possible puisque les coureurs LC semblent capables de consommer plus de lipides à une allure donnée, donc mieux économiser le glycogène que les coureurs « More Carb ».
Et comme le glycogène semble être une raison fréquente des grandes fatigues et des grands ralentissements durant les courses ultras, ceux pour qui le glycogène en était la cause vont certainement mieux finir leurs courses.


3) Froome et les autres LC et la poudre aux yeux
Mais à mon avis, utiliser le LC pour justifier les performances accrues des sportifs LC comme Froome n’est, de mon point de vue, que de la poudre aux yeux.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (37.58.148.xxx) le 25/08/16 à 10:33:48

Bon bon bon....

entre le Low et le More n'y a t il pas le medium ???

Industriel euh.... c'est à partir de quand ?

manger pour le plaisir, cuisiner (si possible ses légumes issus du jardin , ses cueillettes, ses barbecues)partager les repas.

EQUILIBRE,DIVERSITE, SUFFISANT OUI .

je viens de discuté avec un bulgare qui vient de perdre son grand père, triste 10 cl de RAKI (local) tous les matins, il avait 111 ans dit t il l'histoire ne dit pas 'il courait..

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (88.190.250.xxx) le 25/08/16 à 10:36:03

Toi tu cours pour vivre le plus longtemps possible ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par le petit veau (invité) (134.59.115.xxx) le 25/08/16 à 10:39:04

Que le lait ait un quelconque effet sur les tendinites, pour d'obscures raisons acido-basiques ou placebo, que sa sur-consommation provoque paradoxalement une fragilité de certains os, parce que les ados grandissent trop vite justement (pour ça au moins, il y a des études sérieuses), je veux bien.

Mais si vous pouviez arrêter de sortir cet argument complètement niais "on n'est pas des veaux" pour justifier qu'on ne doive pas boire du lait à l'âge adulte, vous feriez plaisir aux chercheurs qui ont montré depuis des années que plusieurs mutations indépendantes, en Afrique et en Europe, ont permis, il y a des milliers d'années de ça, aux humains de conserver la lactase à l'âge adulte, et que ça a été un avantage sélectif lorsque ces populations se sont retrouvées en périodes de famine.
Un avantage sélectif tel que cette mutation s'est propagée depuis sans arrêt, le % de personnes intolérantes au lactose ne cessant de diminuer, avec des poches de très grandes intolérance c'est vrai, comme en Asie par exemple.
En France il y a typiquement seulement 20% d'intolérants dans le Nord, et 50 dans le Sud.

C'est très bien expliqué dans ces deux liens, l'un en anglais (le mieux), l'autre en français:

http://www.nature.com/news/archaeology-the-milk-revolution-1.13471

http://acces.ens-lyon.fr/evolution/evolution/mecanismes-de-levolution/comprendre/la-persistance-de-la-tolerance-au-lactose-chez-lhomme-adulte/la-tolerance-au-lactose-dans-les-societes-agropastorales/

Donc c'est complètement con de dire "on n'est pas programmé pour être des veaux", si justement, la nature a fait une erreur un jour, une mutation, et cette erreur est restée dans le génome de beaucoup d'entre nous, pour nous pro-gram-mer à digérer le lait, parce que c'était mieux pour nous, au moins aux époques où nous n'avions pas l'abondance actuelle d'autres aliments.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (37.165.242.xxx) le 25/08/16 à 10:49:36

Ce qui est risible c'est d'avoir autant de craintes et de croyances par rapport à la nourriture, alors que le plus souvent ça ne repose sur rien, et quand bien même il y a une étude scientifique derrière, il faut voir que très souvent, ces études ont une fiabilité statistiques plus que discutables. On ne compte plus le nombre d'étude dans le domaine alimentation/santé dont on a montré que les corrélations soit-disant observées n'étaient rien d'autre que du bruit de mesure. (Je ne retrouve plus un article très intéressant là-dessus qui s'intéressait à la fiabilité de ces études).
Il faut bien voir aussi que les chercheurs sont victime du fameux "publish or perish" et qu'ils sont poussés à publier et à mettre en avant certains effets, même si les résultats ne sont pas concluants d'un point de vu statistique. Après ça, la presse reprend les conclusion (déjà biaisées), simplifie et dramatise pour faire plus vendeur. Le résultat de tout ça c'est qu'on crée des phobies alimentaires dans la tête des gens. C'est pareils pour les OGM ou pour les ondes des téléphones portables. Peurs irrationnelles.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 25/08/16 à 10:54:09

@gagarine: Et bien si ça ne te passionne pas et te donne de l'urticaire, ne clique pas sur le sujet :) Le vin a pleins de vertus, alors que le Nutella n'en a absolument aucune.

@nine: Comme dit après ton message, il y a "low", "high", et surtout "medium". La consommation de glucides doit être cohérente avec la pratique sportive, et il est clair que le sédentaire moyen consomme trop de glucides avec une alimentation dites "standard" aujourd'hui.
Il est possible d'être assez haut en glucides tout en consommant uniquement des aliments sains et non transformés, donc faire le raccourci "LC => sain" n'est pas correct.
Et bien sûr des types comme Froome ou les meilleurs athlètes ne sont pas LC du tout. Ne pas confondre faire quelques séances "Low" et suivre une alimentation LCHF (Low Carb / High Fat) au quotidien.

@jp: Tout à faire d'accord et cela devient risible. Mais les gens sont vites énervés quand tu touches à l'alimentation et leurs petits "plaisirs". Pourtant c'est toi qui décide d'éviter de manger des produits merdiques, pas eux, donc ça ne devrait pas les toucher. A croire que c'est plutôt eux qui ont des troubles alimentaires, et qu'ils culpabilisent... ;)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nine14 (membre) (86.215.80.xxx) le 25/08/16 à 10:54:22

(invité) (37.58.148.xxx) le 25/08/16 à 10:33:48 a écrit : "...entre le Low et le More n'y a t il pas le medium ???

....
EQUILIBRE,DIVERSITE, SUFFISANT OUI .

je viens de discuté avec un bulgare qui vient de perdre son grand père, triste 10 cl de RAKI (local) tous les matins, il avait 111 ans dit t il l'histoire ne dit pas 'il courait.."



1) More : more dans le sens "more then low". Doc More inclut le right comme le médium, etc .... . Right serait le bon terme mais low est plus parlant pour changer les mentalités.

2) Équilibre, diversité .. ? Oui je partage à 100%

3) Nos anciens : longtemps je pensais que nos anciens, surtout à la campagne ou on ne jetait rien, mangeaient mal aussi : trop de lipides : le lard, les graisses, la peau, les restes, le vin, ... .

Il semblerait donc que non.
Peut-être leur problème : l'alcool.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 25/08/16 à 10:59:08

@petit veau: Le problème n'est pas la digestion de lait de vache, dont en effet beaucoup n'ont aucun problème avec cela, mais sa trop grande "richesse" nutritionnelle. Sans parler bien sûr du caractère acidifiant des produits laitiers, qui est un point négatif de ces derniers. Encore une fois le problème n'est pas sa consommation en soi, mais les recommandations officielles de 3-4 produits laitiers par jour.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Merej (invité) (88.190.250.xxx) le 25/08/16 à 11:00:18

"C'est pareils pour les OGM ou pour les ondes des téléphones portables. Peurs irrationnelles."

OK pour le reste, là tu vas un peu loin...

Les OGM même si 95% des gens en consomment moi y compris, c'est jouer aux apprenti sorciers pour enrichir les multinationales de l'agroalimentaire (Monsanto and co) c'est autant un problème sanitaire qu'écologique avec l'intensification des monocultures et l'appauvrissement des des sols.Pour l'exposition aux ondes wifi, il y a des sérieuses études récentes qui montrent les dangers et même une asso qui lutte contre "Les Robins des Toits" (danger notamment pour les femmes enceintes et nouveaux nés mais pas seulement), bon là on s'écarte du sujet.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Jean-Pierre (invité) (37.58.148.xxx) le 25/08/16 à 11:12:08

(invité) (37.58.148.xxx) le 25/08/16 à 10:33:48 a écrit : "...entre le Low et le More n'y a t il pas le medium ???

....
EQUILIBRE,DIVERSITE, SUFFISANT OUI .

je viens de discuté avec un bulgare qui vient de perdre son grand père, triste 10 cl de RAKI (local) tous les matins, il avait 111 ans dit t il l'histoire ne dit pas 'il courait.."



1) More : more dans le sens "more then low". Doc More inclut le right comme le médium, etc .... . Right serait le bon terme mais low est plus parlant pour changer les mentalités.

j'étais l'invité:
La dialectique et lorsque l'on mélange les langues... à quand l'esperanto ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 25/08/16 à 11:32:50

"Le vin a pleins de vertus, alors que le Nutella n'en a absolument aucune."
Chez Ferrero, on te pondra facilement une étude qui prouvera le contraire. ;-)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 25/08/16 à 11:34:38

@Gagarine
Et tu crois ce que raconte Ferrero, Coca, McDo, etc..., alors que beaucoup d'études (indépendantes elles) prouvent le contraire?

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.197.236.xxx) le 25/08/16 à 11:40:51

Je ne vois pas comment du sucre et de l huile de palme peut avoir des bénéfices quelconques sur le plan nutritionnel ;) Calories vides par excellence.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (212.234.93.xxx) le 25/08/16 à 11:44:14

"Moi perso je me suis plutôt tourné vers une Nutrition Paléo...."

il n y a aucun jugement dans ce que j'ai indiqué plus haut, juste une idée sur ma fassons de manger ... et mes pêchers mignons que j'assument complètement ...

à chacun de se sentir bien dans son corps et de savoir se qu'il veut. je suis plutôt proche de la nature d'où une bouffe plus seine que industriel( enfin pour moi et sans jugement lisez se qu'on vous fait manger)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 25/08/16 à 11:45:22

C'était pour rire.
Pas tellement besoin d'études pour avoir un peu de bon sens. Une nourriture variée, même avec de temps en temps un peu de mal bouffe, permet d'avoir un corps qui fonctionne correctement dans l'immense majorité des cas. Quand on commence à jouer aux apprentis sorciers, on prend forcement un risque de dérégler la machine. Sur le papier c'est toujours très simple. Mais dans les faits on se retrouve avec une carrence à la con.
Ca me fait penser à mon gosses qui passe son temps à bidouiller son 50cm3 pour faire du 110km/h mais qui est en panne 1 jour sur 2.
Sauf que là, on parle de notre corps.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.197.236.xxx) le 25/08/16 à 11:50:15

@gagarine: tu as plus de risques d être carencé avec la bouffe industrielle / aliments à faible teneur en nutriments qu en t orientant vers les produits le plus naturel possible (viande/poisson/oeufs/fruits/légumes/oléagineux)...

Ca me fait penser à ceux qui disent "t as pas peur des carences?" à ceux qui mangent sans gluten :)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 25/08/16 à 11:56:03

"tu as plus de risques d être carencé avec la bouffe industrielle / aliments à faible teneur en nutriments qu en t orientant vers les produits le plus naturel possible (viande/poisson/oeufs/fruits/légumes/oléagineux)..."
comme on dit : y'a pas photo ! Perso je cuisine beaucoup de produit frais (ne serai ce que parce que j'aime cuisiner et manger). Mais cela n'est pas comparable avec celui qui veut réinventer son alimentation en supprimant telle ou telle catégorie d'aliments.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 25/08/16 à 13:23:26

@picsou

Je n'avais pas lu ton com, eh oui tout le monde peut se tromper... J'ai donné aussi 2 fois dans le malto avant un marathon.

Et au fil du temps, j'ai moins dosé mes boissons, là je passe carrément à la vitesse supérieure, le but à terme étant d'avoir idéalement une alimentation naturelle également en course, bien que ça ne soit pas forcément évident au niveau logistique (une poudre se conserve facilement et s'utilise rapidement).

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par picsou (invité) (80.15.154.xxx) le 25/08/16 à 13:28:00

@JP75018
Je suis un des bourrins qui prend de la maltodextrine avant ses marathons.
J'avoue que depuis que je mixe cela au RDS, je n'ai jamais connu la moindre défaillance en fin de marathon et que j'hésiterai à modifier cette mise en condition, peut-être plus psychologique que réelle.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (37.58.148.xxx) le 25/08/16 à 15:36:42

jp75018 (membre)et les autres

Avec sérieux je pense que tout cela n'est pas un axe de progrès.

sans faire vieux jeu pourquoi dans les années 70/80 nous étions autant voir plus performant sur 100 et sur marathon ?

Les basiques : Nourriture saine équilibrée prise avec plaisirs en fonction de l'activité physique .

Bon on mange quoi ce soir vers 20 h apres une petite sortie dernier repas 11h30?
Salade tomate et haricots du jardin.
Riz et veau
yaourt et en dessert des murs sur le buisson avec quelques raisins de la treille




Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedk (invité) (80.12.38.xxx) le 25/08/16 à 15:43:30

Peut être (ce n est qu une supposition.j affirme rien ) que dans les années 70/80 les athlètes se chargeaient plus non?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ghost (invité) (82.120.84.xxx) le 25/08/16 à 16:14:14

Le sujet a bien dérape quand même ... Dommage ça aurait pu inciter des gens à mieux manger sans avoir peur de tout ...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (37.165.242.xxx) le 25/08/16 à 17:40:39

Dans les années 70/80, effectivement le niveau amateur en course à pieds était nettement meilleur et pourtant:
Personne ne mangeait bio
Les doses de pesticides/insecticides était nettement plus élevées qu’aujourd’hui
Tout le monde se foutait de savoir s'il bouffait du gluten
Le lait était considéré à juste titre comme une boisson saine
La viande rouge ne faisait peur à personne, et cuite au barbecue, encore meilleure!
Avant une compét, pas de malto, pas de prise de tête, juste des pâtes, en quantité!
Bref, tout ça pour dire que si les sportifs amateurs sont nettement plus obnubilés par leurs alimentations qu'avant, voire limite orthoréxiques, visiblement ça n'a pas eu d'impact positifs sur leurs performances, bien au contraire!

En attendant, laissez moi kiffer mon Nutella, mon lait, ma viande rouge et mes pâtes tous les jours! Je me porte à merveille, boycotte attentivement le bio et ça ne m'empêche pas de faire 2h45 au marathon.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (46.101.78.xxx) le 25/08/16 à 21:14:02

« La viande rouge ne faisait peur à personne, et cuite au barbecue, encore meilleure! »

Les curés pouvaient enculer les petits n'enfants sans que cela fasse scandale, on avait le droit de rouler bourrés et personne ne s'indignait si on jetait des ses canettes de bière para la fenêtre sur l'autoroute.

C'était le bon vieux temps :-)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (37.160.248.xxx) le 25/08/16 à 23:04:58

Mettre sur le même plan le barbecue et la pédophilie ! Les cons ça ose tout comme on dit. Ou comment se decredibiliser en 2 secondes.
On aurait parlé des années 30, je parie que tu m'aurais parlé d'Hitler.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (104.131.89.xxx) le 26/08/16 à 00:32:17

Bien évidemment, j'avais juste oublié les chambres à gaz. Le bon vieux temps.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 26/08/16 à 08:09:58

Parce que dans les années 70/80 les marathoniens mangeaient beaucoup de glucides :) L'avantage de modérer leur consommation semble surtout avoir un intérêt pour les plus longues distances.
Et accessoirement ils courraient plus, mais c'est un autre sujet maintes fois débattu ici.

Le débat à propos du bio n'a pas sa place ici, et il parait évident d'éviter de consommer des pesticides... Et les problèmes de santé viennent (et ils sont là) plus tard. Rien à voir avec la performance.

@picsou: le RDS a été prouvé comment n'étant pas plus efficace que la recharge depuis J-3, et que tu recharges avec de la malto ou des vrais aliments ne changera rien. L'avantage de la malto c'est d'éviter les grosses portions de pâtes/riz/patates pour les petits appétits/estomacs. Mais je comprends tout à fait le fait de ne pas changer une équipe/routine qui gagne ;)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par picsou (invité) (80.15.154.xxx) le 26/08/16 à 10:06:18

@MathieuCH
Mon pote Christian (V2) "plafonnait" à 2h42 au marathon, il a essayé le RDS et a réussi 2h39'16" malgré une VMA faiblarde pour ce niveau (RP 5000 : 17'19").
Peut-être psychologique mais dur de changer ;)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (212.234.93.xxx) le 26/08/16 à 12:03:10

"En attendant, laissez moi kiffer mon Nutella, mon lait, ma viande rouge et mes pâtes tous les jours! Je me porte à merveille, boycotte attentivement le bio et ça ne m'empêche pas de faire 2h45 au marathon."

Personne ne t'empêche de bouffer ce que tu veux donc laisse les autres manger ce qu'ils veulent...
2h45 au Marathon il y a vraiement pas de quoi se branler la biloute...et il y a pas besoin de "bien bouffer" pour taper ce type de chrono ... qui est loin très loin d'être exeptionnel ...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tonio92 (invité) (82.66.43.xxx) le 26/08/16 à 12:37:20

@invité 37.165 Est-ce que tu serais capable d'arrêter le Nutella si cela te permettait de passer sous les 2h40 ? Tout est une question de choix, de sacrifices pour progresser et performer.

A notre niveau je pense que le "low cab" est bien trop contraignant (il y a des exceptions). Par contre quelques "low glycogen trainings" doivent déjà apporter quelques bénéfices pour le marathon et au-delà.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nine14 (membre) (86.215.80.xxx) le 26/08/16 à 12:59:22

Nino27 (invité) (212.234.93.xxx) le 26/08/16 à 12:03:10 a écrit : « … 2h45 au Marathon il y a vraiment pas de quoi se branler la biloute...et il y a pas besoin de "bien bouffer" pour taper ce type de chrono ... qui est loin très loin d'être exeptionnel ... »


Réflexions personnelles.
Oui, 2H45 n’est pas exceptionnel mais chaque coureur a un niveau génétique qu’il ne peut atteindre que s’il fait tout au mieux : l’entraînement, l’alimentation et tout ce qui tourne autour de la course.

Certains ont un niveau génétique de 3H30 et pour y arriver doivent absolument s’entraîner au mieux, s’alimenter au mieux et conduire la course au mieux (gestion de course, hydratation, etc ..).
D’autres, comme les meilleurs marathoniens au monde, peuvent réussir 2H30 sans s’entraîner du tout.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 26/08/16 à 13:24:29

"Avec sérieux je pense que tout cela n'est pas un axe de progrès."

Ben surtout pour des blaireaux comme 99.999% d'entre nous :-))

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 26/08/16 à 14:00:31

@ nine

je suis tout à fait d'accord avec toi on est tous différent

tu peux que être d'accord avec moi sur le fait que 2h45 au Marathon ce n'est pas exeptionnel et attaignable par beaucoup de personnes

ma rélexion était orienté sur ce que il avait dit...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tirex (invité) (92.133.116.xxx) le 26/08/16 à 14:04:02

Je pense au contraire qu'une nutrition optimisée pour améliorer sa santé et ses performances physiques (de force et/ou d'endurance) est un axe de progrès pour 99% des blaireaux que nous sommes.

Le 1% restant a peut-être intérêt à bousiller sa santé et à se doper pour gagner des médailles olympiques...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (104.131.89.xxx) le 27/08/16 à 02:26:01

« tu peux que être d'accord avec moi sur le fait que 2h45 au Marathon ce n'est pas exeptionnel et attaignable par beaucoup de personnes »

Ah merde, j'ai dû louper un truc :-(

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par trape (invité) (92.150.157.xxx) le 27/08/16 à 07:27:36

Penser que le régime cétogène (low-carb) est récent, est une mauvaise appréciation du temps puisque ce régime est vieux de...2500 ans. Hippocrate le conseillait dans l'épilepsie!

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 27/08/16 à 07:57:28

Hippocrate conseillait de traiter l'épilepsie par la "diète", terme assez vague mais cela fait plutôt référence au jeûne.

Le régime cétogène tel qu'utilisé de nos jours pour traiter l'épilepsie date de 1920. C'est son utilisation à d'autres fins, et pour des personnes non malades, qui est plus récente.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 27/08/16 à 11:05:13

@Andin

ne me dis pas que courir un marathon en 2h45 est exeptionnel pour toi Andin?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (90.1.176.xxx) le 27/08/16 à 11:12:46

Pas exceptionnel : Sur les plus de 41 000 finishers du marathon de Paris, il y a moins de 200 (<1/200) coureurs sous les 2h45 sachant que parmi cela, il y a des étrangers qui jouent la gagne et ne sont donc pas homogènes à la population globale.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 27/08/16 à 11:16:19

Nous n'avons pas tout simplement la même notion du mot "exceptionnel"

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nimbus31 (membre) (86.233.122.xxx) le 27/08/16 à 11:39:44

Oh la la, ce fil a dérapé !

Qu'est ce qu'il ne faut pas lire.... 2h45 c'est pas exceptionnel... on veut gagner 3mn...

Hey, LOL, on n'est que des amateurs, hein. Tranquille les gars... On va finir comme dans une salle de muscu ou les mecs se la mesurent pour savoir qui a la plus grosse. Voire a bouffer des pilules pour la faire grossir.

Moi, je trouve ça intéressant comme concept. Je suis dubitatif, car pour moi les troubles alimentaires sont l'un des maux de nos sociétés modernes. Cela dit je respecte ceux et celles qui pratique tel ou tel régime, on est libre, quoi. Y compris de bouffer du nutella, hein, c'est pas la peine de clouer au pilori les coureurs qui courent pour le plaisir sans chercher à gagner 3mn.

Il ya une question qui me tarabiscote par contre :
JP, c'est quoi les constantes de temps??

Imagine, sur une année, tu décides d'alterner deux régimes. Un régime LowCarb, puis un régime plus normal, etc...

a) Au bout de combien de temps le LC fait il effet ?
b) Quand on l'arrête, qu'est ce qui se passe ?


Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 27/08/16 à 11:48:19

"Qu'est ce qu'il ne faut pas lire.... 2h45 c'est pas exceptionnel... on veut gagner 3mn..."


Nous n'avons pas la même notion du mot exeptionnel etpicétou

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Ai (membre) (128.79.181.xxx) le 27/08/16 à 12:08:23

Dire que telle ou telle perf n'est pas exceptionnel c'est la daube.

A chacun son niveau, ses envies ect ect

Assez d'accord sur le poste du dessus concernant l'attitude "de la mienne est plus grosse que la tienne" mais bon ça généralement ça va avec les mentalités : ma voiture est plus grosse, ma paye est plus grosse, ma maison est plus grosse, ma femme est plus grosse... ;]

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 27/08/16 à 12:51:03

@nino: "exceptionnel" n'est peut-être pas le bon mot, mais je suis d'accord avec andin que 2h45 n'est en tout cas pas banal et atteignable par je cite "beaucoup de personnes".

@nimbus: De mon point de vue il y a plutôt trouble alimentaire quand on ne peut pas se passer de glaces/sodas/produits industriels et autres calories vides et merdiques et devient agressif (ce n'est pas ton cas mais il y en a beaucoup ici) et critique envers les personnes qui en parlent et arrivent très bien ne plus en consommer. La norme est devenu la malbouffe est c'est bien triste.

C'est un peu comme le fait que l'on doive étiqueter les fruits et légumes BIO. Cela devrait être la norme, et l’étiquetage devrait concerner les produits traités chimiquement. Mais ce n'est pas demain la veille ;)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nimbus31 (membre) (86.233.122.xxx) le 27/08/16 à 13:25:38

Matthieu,

Tout a fait d'accord. Je suis par exemple pour l'interdiction de la publicité pour les conneries. D'ailleurs, vaut mieux pas que je dise ce que je pense de Tsonga et de ses pubs bueno. Quel enfoiré ce type.

Mais la on rentre dans un autre domaine : le sucre et la graisse comme récompense / source de plaisir. Ca vous rappelle rien ? En fait on a fait des gens des toutous.... Un petit sucre pour médor !! Et ca commence dès le plus jeune age.

Pour revenir au sujet, ca m'intéresse de savoir les constantes de temps (ramp in / out) !!


Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.8.122.xxx) le 27/08/16 à 15:43:25

+1 avec Mathieu !!

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedk (invité) (90.11.244.xxx) le 27/08/16 à 21:07:02

@ nimbus
"Imagine, sur une année, tu décides d'alterner deux régimes. Un régime LowCarb, puis un régime plus normal, etc... "


En fait faut pas considérer ça comme un régime et il ne faudrait pas en faire d'ailleurs! C'est plus une hygiene de vie ,le fait de limiter (sans les supprimer ) les glucides. On a assez d'ailleurs de sucre avec les légumes et quelques fruits! Après c'est bien de recharger de temps en temps ,pour le moral et aussi pour relancer le métabolisme.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (90.30.222.xxx) le 27/08/16 à 22:23:44

@mathieuch
@nimbus
"Hey, LOL, on est que des amateurs, hein."

justement on est des amateurs...et 2h45 c'est de l'amateur il faut être réaliste, c'est pas avec un tel chrono que tu vas gagner ta vie ... c est pas avec 2h45 que tu vas être "reconnu", 2h45 c'est beau, j aimerai atteindre ce niveau mais voilà c est pas exeptionnel

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 27/08/16 à 22:42:30

Salut,

Petit retour sur les 100 km de Theillay que j'ai courus ce matin en mode sortie longue de préparation des 24H de Vierzon. Finalement, devant la température annoncée de 37°C, j'ai opté pour une alimentation en course (j'avais initialement prévu de courir le plus longtemps possible à l'eau mais pas de prise de risques), mais divisée par 2 en apports calorique par rapport à ce que je faisais en high carb (100 Kcal seulement par 10 km, départ à 6h30 le matin à jeun et 10 premiers 10 km à l'eau). J'ai couru les 50 premiers km sur mon allure normale pour un 24 heures, et suis passé en 4h43 aux 50 km. Puis j'ai ralenti progressivement à mesure que la chaleur augmentait et bu de plus en plus, j'ai encore diminué les apports énergétiques sur la fin pour plus de confort digestif avec la chaleur, et j'ai même pu accélérer sans forcer sur les 10 derniers km (9h56 au final).
Que des points positifs :
- Aucune baisse d'énergie de bout en bout
- Fatigue tendino musculaire nettement moindre
- Fatigue générale nettement moindre surtout compte tenu de la chaleur
- Meilleure hydratation (plus facile d'assimiler jusque 1,5L d'eau par heure quand on mange moins)

Donc l'expérience sera renouvelée sur 24H où je l'espère ça sera concluant au niveau performance.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (90.30.222.xxx) le 28/08/16 à 08:51:19

@JP

quand tu fais un 100KM est ce que tu fais des "pauses" ou tu cours en continue?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 28/08/16 à 09:23:09

@nino27
J'utilise la méthode Cyrano et là j'ai marché environ 40" toutes les 12 minutes pour m'alimenter (boire à partir de mon bidon). De plus je m'arrếtais à tous les ravitos (chaque 5 km) pour boire en plus (et de plus en plus) + le temps de recharger mon bidon tous les 10 km + un bidon additionnel d'eau utilisé à partir du km 50 + arrêt pour épongeage tous les 5, puis tous les 2,5 km. Au total ça doit bien faire facile 20 minutes passées à l'arrêt, la priorité N°1 est de s'hydrater suffisamment et d'éviter le coup de chaud. Evidemment avec assistance ce temps serait fortement réduit, et même nul par temps frais.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 28/08/16 à 13:09:13

@jp: Merci pour le retour. Content que ça soit bien passé.

Tu as donc pris 25g de glucides / 10 km ? Sous quelle forme ? Et as-tu chargé un peu en glucides tes repas de ces derniers jours ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 28/08/16 à 13:22:03

J'ai chargé un petit peu : 200g de glucides / jour environ sur les 2 derniers jour au lieu de 100g / jour habituellement.
J'ai pris de la boisson énergétique classique pour le long (mix malto / sucres) en alternant goût sucré et salé à laquelle j'avais ajouté du sel. Concentration très faible forcément car 25g pour une quantité d'eau allant de 0,6L au départ à 1,5L sur la fin (et encore à la fin je ne buvais que la moitié de la boisson énergétique), j'ai même un peu accéléré sur les 10 derniers km, et j'aurais bien accéléré davantage et plus tôt, mais je n'ai pas voulu prendre de risque vu la chaleur.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 28/08/16 à 13:37:31

OK. Je ne trouvais pas que 25g était peu. A titre de comparaison sur marathon je prends 2 sucre (10g) chaque 5 km.

Mais compte tenu des glucides les jours précédents et du contexte c'est compréhensible.

On lit parfois "60g / heure" mais pour moi ça serait intenable. Et l'intensité d'un ultra fait que la demande en glucides est nettement moindre.

Sur tes 100km précédent tu prenais 50g/10km?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par AlexT (invité) (96.22.136.xxx) le 28/08/16 à 13:41:26

jp75018,

>>> Petit retour sur les 100 km de Theillay

as-tu une référence pour marathon ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 28/08/16 à 13:48:19

@AlexT
Pas compris ta question, référence par rapport à quoi? Au low carb? Pour le chrono pas très explicite vu la chaleur et que c'était en mode "sortie longue", c'est plutôt l'expérience et la capacité à gérer le chaleur qui priment sur le potentiel marathon...

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par AlexT (invité) (96.22.136.xxx) le 28/08/16 à 13:50:03

jp, tu cours 100km en mode 24h en 9h56, et marathons ? cours-tu/as-tu déjà couru des marathons ? si oui, quels sont tes chronos ?

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 28/08/16 à 13:50:36

Oui avant je prenais 50g et même plutôt 60g car des morceaux de banane en plus, donc plus 250 Kcal/H à 12 km/h. C'est très différent l'alimentation sur marathon et en ultra car sur marathon on vit surtout sur son stock de glycogène, les apports ne servent qu'à compléter ce qui n'est ni apporté par le glycogène (par exemple pour toi: 300 Kcal de sucre, soit sans doute un peu plus de 10% de la dépense énergétique), ni par la filière lipidique, ce qui explique que certains coureurs peuvent le courir seulement à l'eau.
En ultra, le glycogène ne permet pas d'aller bien loin, il faut donc compter davantage sur la filière lipidique (on va moins vite) et aussi manger davantage ce qui est possible à plus faible allure, bien que pas toujours confortable. Des consommations de 300 Kcal voir plus par heure sont courantes. Kouros était vers 400 je crois.
Le low carb en augmentant considérablement la contribution de la filière lipidique permet de beaucoup moins s'alimenter, donc d'augmenter le confort gastrique et sans doute la vitesse moyenne sur une épreuve très longue car moins d'énergie est consacrée à la digestion.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 28/08/16 à 13:55:53

@AlexT
Mon RP est de 2h57, mais date de 2009. Je pense que je ferais 4 ou 5 minutes de moins en en préparant un spécifiquement. Après en low carb ça ne serait pas forcément évident mais intéressant à tenter: il faudrait avoir un apport de la filière lipidique très important même à intensité marathon, histoire de compenser la moindre stock de glycogène, sans parler des séances plus intenses en préparation qui ne sont pas évidentes à gérer en low carb. Peut-être que je vais tenter au printemps prochain.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (90.30.222.xxx) le 28/08/16 à 22:08:44

merci JP pour ton retour, tres interessant

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 02/09/16 à 21:08:23

Je suis retombé sur cet article dont l'étude est intéressante par rapport à ce qui a été discuté ici:

http://www.thierrysouccar.com/blog/sentrainer-en-low-glycogen-ou-jeun

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par cedk (invité) (86.201.179.xxx) le 02/09/16 à 23:24:02

Plutôt que de mettre des mots Anglais entre parenthèse comme si on avait du mal à comprendre le Français , une traduction complète pour les anglophones aurait été bien !
Fast - low - train , moi je dit FUCK
Désolé pour ce petit coup de gueule mais c est le genre de truc qui me gonfle, sinon l'article à l'air pas mal.


Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 03/09/16 à 07:30:12

Quelqu'un a passé une sale semaine :)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Merej (invité) (88.190.250.xxx) le 03/09/16 à 15:32:10

" Low carb : mode ou révolution diététique ? "

Après mure réflexion je dis "mode". A voté !

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 03/09/16 à 15:34:12

Ni mode ni révolution, mais un moyen de réfléchir et de mieux s'alimenter tant pour la santé au quotidien que pour la performance sportive.

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (86.201.163.xxx) le 03/09/16 à 21:39:47

comme JP il faut une bonne alim pour le sport mais pas QUE pour sport, une bonne alim en general

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (86.210.138.xxx) le 04/09/16 à 01:20:15

Bien manger, c'est aussi se faire plaisir. Notion totalement absente du post... Ça doit être gai les repas pour certains. Même les course ça doit être casse-couille.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (85.1.212.xxx) le 04/09/16 à 06:36:49

Parce que le plaisir à table c'est les pâtes, le pain, le riz et la pizza ? :)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Merej (invité) (88.190.250.xxx) le 04/09/16 à 10:00:48

Ben ouais ...

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (109.211.227.xxx) le 04/09/16 à 10:42:15

Laisse tomber Mathieu, c'est peine perdue :(

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 04/09/16 à 12:49:43

On peut aussi se faire plaisir en mangeant sainement, et avec des aliments très divers, sortez un peu du schéma simpliste pâtes / pizzas, il y a des centaines d'autres plats...

JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (109.211.227.xxx) le 04/09/16 à 12:53:26

+1 JP

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.197.236.xxx) le 04/09/16 à 14:09:02

Il y a rarement des féculents dans les plats de grands chefs d ailleurs...

Mais il y a les gastronomes...et les autres ;)

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (86.210.138.xxx) le 04/09/16 à 15:03:10

Les grands chefs; parlons-en. Ils sont censés manger la nourriture la plus saine au monde, et pourtant les 3/4 sont obèses...

Se faire plaisir, c'est tout simplement obéir à son cerveau reptilien sans se poser de questions.

Et basiquement - nous tenons ça de nos ancètres en quête de calories - ce que le cerveau reptilien réclame a de forte chances d'être gras, sucré et salé.

Alimentation "Low Carb" : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (86.201.163.xxx) le 04/09/16 à 21:12:42

une bonne plancha de légumes accompagnée de foie de veau/onglet/oeufs....quelle régale!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 17/10/16 à 09:31:11

A voir absolument : "Cholesterol : le grand bluff ?"

Demain à 20h50 sur Arte, ou sur Arte TV :

http://future.arte.tv/fr/cholesterol

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par stali stati (invité) (46.213.26.xxx) le 17/10/16 à 10:01:52

http://www.informaction.info/video-sante-michel-de-lorgeril-larnaque-des-statines-anti-cholesterol

intéressant

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 21/10/16 à 21:29:50

Le CR de mon 24 heures (dans le cadre du LCHF) :

http://jp75018.blogspot.fr/2016/10/courir-10-kmh-pendant-24-heures.html

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 21/10/16 à 21:40:17

"sortez un peu du schéma simpliste pâtes / pizzas, il y a des centaines d'autres plats..."
Demain soir Baeckeoffe :
échine de porc + épaule d'agneau + joue de bœuf + pied et queue de porc + oignons + carottes + poireaux + pommes de terre + ail + thym + laurier
Le tout cuit au four en terrine dans du vin d'alsace.
Il suffit d'en déguster juste la bonne quantité sans abuser...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 26/11/16 à 01:01:15

Bonjour,

Suite à la lecture de ce fil, je suis ce type d'alimentation depuis 3 semaines, afin de perdre du poids, mais aussi pour en juger les effets sur la course à pied et de profiter des autres bienfaits détaillés par JP (moins de fatigue dans la journée, etc)
Concrètement, je ne mange plus ni pain, ni riz, ni pâtes, ni sucres sauf des fruits crus (pommes essentiellement, mais aussi clémentines en ce moment). Rien de tout ça ne me manque, sauf le pain (et encore...), que je compte réintroduire dès que mon poids se sera stabilisé. Par contre je le prendrai bio, intégral et 100% au levain.

Question poids faut remarquer que ça marche, j'en suis à plus de 2 kgs perdus en 3 semaines alors que je galérais avant pour perdre 500g.

En course à pied, je ne ressens pour le moment rien de particulier sauf pour les séances dures où c'est un peu dur.

J'ai donc un conseil à demander : pour préparer une compétition "courte" (c'est-à-dire semi, 10km, etc...) que peut-on conseiller les jours précédents la course ?
Un gavage de pâtes et compagnie la veille (voire l'avant-veille) pour se (re)faire un stock de glycogène ? Mais est-ce que l'organisme le supporte bien s'il a perdu l'habitude d'ingérer des glucides ?

Et désolé pour le déterrage...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 26/11/16 à 07:34:52

Pas besoin de te gaver. Pourquoi les extrêmes ?

Réintroduis simplement des portions normales de glucides aux repas de la veille.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 26/11/16 à 08:46:29

C'est même plus simple : un simple repas glucidique la veille au soir suffit. Et une petite recharge le matin, 3 heures mini avant la compétition. Ou un goûter puis un repas du soir glucides la veille.

C'est assez logique, sur environ 5OO grammes de glycogène stockés dans les muscles et le foie, si on en manque ou qu'on veuille en ajouter 10 ou 15 %, il faudrait absorber 50 à 75 grammes de glucides, c'est ce qu'il y a dans un bon plat de pâtes ou de riz.

Si on en consomme plus longtemps que durant la demi-journée précédent la compétition, on risque de rebloquer le mécanisme de consommation des réserves lipidiques que l'on s'est astreint à développer durant des semaines. On va faire fonctionner le corps en mode stockage (insuline++ glucagon--), et lancer la machine à créer des réserves adipeuses. C'est le processus naturel le plus éloigné de la course d'endurance qui consiste à justement dépenser efficacement ses propres réserves adipeuses car les seules réserves de glycogène ne suffisent pas.

2 ou 3 jours de repas glucides, parfois même avec plusieurs "doses" de maltodextrine comme recommandé par certains industriels, c'est inutile et contre-productif.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 26/11/16 à 08:49:00

Oui, je n'ai pas été clair avec mon "gavage" :-)
Manger des glucides même normalement la veille, je me disais que ça pouvait faire gavage par rapport à d'habitude où on n'en mange presque plus.

Merci pour vos réponses :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 26/11/16 à 09:10:39

Le terme "gavage" est au contraire bien choisi.

Le processus de développement du foie gras chez les canards et oies ne prend que 2 à 4 semaines et se déclenche automatiquement par le gavage aux glucides, amidon et maïs actuellement, mais d'autres glucides étaient employés dès l'antiquité, figues, blé, etc.
L'overstim ou l'isostar donneraient de bons résultats, mais sont trop chers...

Bref, dans une course, on court parfois avec des canards du Gers sans le savoir.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 26/11/16 à 09:47:06

Sinon je voulais témoigner que cette alimentation est à mon avis saine, dans le sens où mécaniquement la part des légumes est fortement augmentée, en lieu et place des plats de pâtes, riz etc.

Je mange 2 fois plus de soupe qu'avant par exemple (de plus la saison s'y prête) mais aussi beaucoup plus de crudités.
Par contre j'ai nettement augmenté ma consommation d'oeufs (2 à la coque au petit-déjeuner) et de fromage (sans pain par contre)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 26/11/16 à 10:33:10

Il ne faut pas confondre l'alimentation avec peu de glucides en général et celle dite "hyper protéinée" avec de la viande et des œufs souvent au menu.

Augmenter la part des protéines n'est pas un truc à suivre en continu.

Nous sommes faits pour avoir un régime alimentaire discontinu, c'est ça la base. Et la phrase à retenir de mon long message qui suit.

Pas de grosses doses de glucides en continu, ok, mais pas plus de gros repas aux protéines en continu. On peut se gaver régulièrement de protéines, on est fait pour, mais si c'est occasionnel. Se faire péter un gros steak, une omelette géante ou autre, une choucroute ou un cassoulet, c'est bon mais si c'est en discontinu, et que les autres repas de la semaine sont plus légers et à base de légumes.

Les animaux qui ne mangent que de la viande restent plusieurs jours ou semaines sans manger. Chez les omnivores, l'ours peut se gaver de poisson pendant une semaine au printemps, de miel en fin d'été, ne rien manger pendant plusieurs mois en hiver. Ce qui compte c'est de consommer des aliments variés sur une longue période, pas d'essayer de manger de la viande ou des œufs chaque jour dans des quantités standardisées.

Ce n'est que très récemment qu'on nous parle de régime avec des listes d'aliments voire des quantités exactes à consommer chaque jour. Les menus des diététiciens sont par exemple impossibles à suivre car sans aucune variation. Ce qui est décréta bon est consommer en continu, ce qui est décrété mauvais est exclus, quelle alimentation réjouissante !

Cette recherche du repas parfait à suivre en toute saison et toute occasion devient une maladie. On appelle ça l'orthorexie.

On avait jusqu'au début du siècle dernier des jours sans nourriture, imposés par la religion, des jours sans viande, imposés aussi par la religion, des repas de fêtes où on mangeait durant des heures suivies de journées de quasi jeune (aigo boulido en Provence), des grands changements selon les saisons. Les glucides étaient consommés majoritairement en fin d'été et en automne, saison des moissons, des fruits, des récoltes de plantes racines. La viande était plus accessible en période de chasse, les légumes étaient consommés pendant la saison de récolte, donc les salades c'était plutôt en été, les soupes en hiver, etc. Et il y avait parfois des saisons ou des années de disette, d'autres d'abondance.

Ce régime discontinu nous a permis de devenir l'espèce dominante car on ne dépend pas d'une ressource précise qu'il faut avoir en permanence. Nous ne sommes pas des ruminants qui ont quotidiennement besoin de leur invariable quantité d'herbe ou de foin. Notre corps est fait pour stocker durant certains mois et pour déstocker durant d'autres mois, pour consommer des aliments différents à des périodes différentes. Aller à l'encontre de cela en essayant d'avoir un régime régulier de jour en jour, c'est lutter contre notre propre biologie et au final déboussoler notre corps et notre cerveau.

Essaie donc d'alterner les semaines pendant lesquelles tu consommes beaucoup de viande et d’œufs sans t'en sentir "coupable" avec des semaines avec des repas peu riches et majoritairement composés de légumes, de varier la nature mais aussi les quantités d'aliments. C'est à la fois plus facile à suivre et plus plaisant.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 26/11/16 à 10:43:16

@invité: Compte tenu du temps dont le corps à besoin pour stocker le glycogène au niveau musculaire, des glucides uniquement la veille au soir ne suffiront pas, sans compter que ceux du matin sont inutiles. Donc mieux vaut répartir l'apport sur les repas de la veille.

Et on parle ici d'un 10k / 21k, où la filière lipidique ne sera que peu utilisée.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (149.202.202.xxx) le 26/11/16 à 11:10:30

Sauf si tu cours ton semi > 1h30 ...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 26/11/16 à 13:51:30

Oui moi je cours le semi en 1h53 donc je ne néglige pas la filière lipidique :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 26/11/16 à 14:42:23

De ce que j'en sais, le glycogène se reconstitue en quelques heures quand on en a consommé une bonne partie lors d'efforts intenses, en tous les cas "la réplétion est bien complète après 24h si le régime glucidique suivant l’entraînement est composé de 55% de glucides."

Extrait de :

http://www.gymsante.eu/blog/la-repletion-du-glucose-384/

J'en déduis que lorsqu'il n'y a pas eu d'effort violent (2 jours avant une compétition) et qu'on bouffe un plat de pâtes, et un truc glucidique au goûter ou au petit déj, ça suffit car logiquement la réplétion prend moins longtemps que quand les stocks sont à refaire, donc moins longtemps que 24 heures.

On lit ensuite : "Dans le cas d’exercices intenses durant la phase de récupération, ce délai de 24h peut être amené à 3 jours (Lithell, 1984), c’est ce qui se passe notamment lorsque l’on travaille en musculation plusieurs muscles exhaustivement chaque jour de la semaine."

Mais nous ne sommes pas dans ce cas, personne ne va s'imposer plusieurs séances quotidiennes de musculation intensive les 3 jours précédents une compétition de course à pied.

Il apparaît aussi clairement qu'il est préférable de concentrer la consommation des glucides sur 2 repas que sur une multitudes "De même, une alimentation hyper-glucidique peu fractionnée (70% de glucide en 2 repas) semble être plus favorable à cette réplétion que la même quantité avec ratio fractionné sur 7 repas (il manquera 1/3 des réserves environ dans le cas du fractionnement)."

Tout ceci concourt de manière assez documentée à conclure qu'un sportif qui se met au repos la veille d'une compét et fait un goûter et un repas du soir ou un repas du soir et un petit-déjeuner (s'il se lève tôt) à base de glucides aura les stocks de glycogène musculaire au top avant la compét.


Si tu as des références à donner qui montrent le contraire, ça m'intéresse.


Une autre question très particulière est le concept de la "surcompensation", liée à la spécificité du régime no carb plus que du simple low carb, ça consiste à être à quasi zéro glucide une semaine avant la course, et à non seulement reconstituer les réserves (un jour, on l'a vu) mais à faire "déborder" les réserves, de 55% semble-t-il. Il faudrait 2 ou 3 jours, mais les études sur ces fameux régimes dissociés datent des années 60, il faut être prudent avec ce que la recherche actuelle ne confirme pas.

On lit par ailleurs, justement "Il est conseillé de manger plus d'aliments riches en glucides lents pendant les 3 jours avant la compétition. Cependant, des chercheurs ont récemment montré qu'une alimentation hyperglucidique la veille suffisait pour augmenter les réserves de glycogène." Voir ici :
http://www.dietetiquesportive.com/diet/glucides-proteines-lipides/94-le-glycogene-forme-de-stockage-des-glucides-dans-les-muscles-et-le-foie.html

Donc, voir des gens par ailleurs pas du tout en no carb se goinfrer de pâtes ou de maltodextrine 3 jours avant une course ne repose sur rien de vraiment scientifique.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 26/11/16 à 15:13:02

C'est clair qu'on a tendance à se gaver de glucides avant une course, notamment pour le marathon, et qu'au delà d'un certain point c'est contre-productif, qu'on soit en LCHF ou pas d'ailleurs, on pas dépenser de l'énergie à digérer pour rien d'autre que faire un peu de gras, vu que les réserves de glycogène sont déjà saturées!

Donc le conseil de ne recharger raisonnablement qu'à partir de la veille sur 2 ou 3 repas semble pertinent, bien que n'aillant pas vraiment dans le sens du business...

Pour revenir au LCHF, cette recharge modérée va limiter la désadaptation à oxyder les lipides. Il suffit juste de prendre un peu plus de glucides que d'habitude sur les 2 ou 3 derniers repas. En ultra, du moins sur des efforts de 12 heures et plus, je pense qu'il n'est même pas nécessaire de faire cette recharge qui ne fera que retarder l'exploitation optimale des lipides en course.

Pour les courses courtes, jusqu'au semi, le glycogène stocké devrait suffire, même si la filière lipidique est largement minoritaire, bien que encore significative sur semi si on est à la fois efficace en lipidique et pas trop rapide.
En fait, le plus simple c'est de tester tout ça à l'entraînement sur de grosses séances à allure spécifique. Il est aussi probable qu'en LCHF il vaille mieux s'alimenter un peu sur semi, même très peu, simplement pour envoyer un signal à l'organisme déshabitué de brûler du glycogène qu'il n'aura pas de soucis de réserves (c'est le coup du goût sucré dans la bouche), l'effort sera alors plus agréable.

Le vrai problème se pose davantage sur marathon, où là les moindres réserves doivent absolument être compensées par une très bone oxydation lipidique à allure marathon, ce qui est possible en s'entraînant régulièrement à allure marathon à jeun, donc miser sur l'économie et la légèreté pendant la course. Se gaver de glucides ne ferait qu'aggraver le problème en impactant très négativement la capacité d'oxydation et en obligeant le corps à courir sur les glucides alors qu'il n'y est plus habitué => droit dans le mur! (plusieurs CR lus allant dans ce sens...)

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 26/11/16 à 16:28:43

+1 Concernant le "gavage"... attention le dernier repas de la veille au soir doit rester TRES raisonnable pour ne pas induire avec le stress de la compétition des problèmes digestifs et donc un sommeil perturbé... ce qui ne pourra que conduire à brûler du "sucre"..... le repas du matin devra être également assez léger... la constitution des stocks de glycogène pour une compétition le dimanche se fera essentiellement mercredi soir-jeudi-vendredi et samedi midi

Message de notre ami K
.... il faut savoir que pendant un marathon l'intestin est quasiment en ischémie, au repos forcé car tout le sang descend dans les membres inférieurs (grosso modo sous le nombril) et l'apport sanguin aux viscères abdo se réduit au strict minimum vital....il est donc impossible de manger pendant que l'on court mais tu peux avaler du sucre ou des boissons sucrées sans problème
Le deal est de savamment doser la quantité pour ne pas avoir de troubles digestifs (colique, diarrhée...etc)

au repos physiologiquement sur 5L de sang :
- 20% pour les viscères abdo soit 1L
- 20% pour les membres inf soit 1L
- 60% pour le reste du corps 3L

en plein digestion :
- 40% pour le ventre, les vitesses et les débits sur les artères digestives doublent
- 20 % pour les membres inf

en pleine course :
- 5-10% pour le ventre
- 70/80% pour les membres inf
- 10/15% pour le reste du corps donc à peine 1L pour le cerveau, les membres sup le cœur et les poumons...

En clair pendant le course il y a une compétition entre les membres inf et le ventre sur la "capture" du sang on parle ""vol de territoire""

On ne peut courir vite si on a le ventre plein
Si c'est le cas, si tu as trop mangé le début de course sera fatalement difficile car l'intestin sera "trop" irrigué et SI tu insistes à courir l'intestin privé de sang n'aura d'autre choix que d'expulser le bol alimentaire : diarrhée et/ou vomissements.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/11/16 à 17:36:52

"Le vrai problème se pose davantage sur marathon, où là les moindres réserves doivent absolument être compensées par une très bone oxydation lipidique à allure marathon"

D'après MAFFETONE, la nature des DEUX DERNIERS repas sont important pour une oxydation lipidique au top... Donc en fait lors du repas de la veille et du matin de la course il faudra revenir à du LCHF (les réserves de glycogène musculaire ne baisseront pas !), avec juste un peu plus de glucides que d'hab pour refaire les réserve du foie, et c'est donc plutôt lors des 2-3 repas ANTERIEURS aux 2 derniers que l'on peut charger un peu plus en glucides (dans le vue d'un marathon) pour refaire les réserves musculaires.

Cela dit, pour des gens très bien adaptés, MAFFETONE ne recommande de ne rien changer aux habitudes les jours précédant la course...

Autre témoignage très intéressant : certain(e)s coureurs(euses) de CANOVA (même les italien(ne)s lorsqu'il co-entraînait l'équipe nationale dans les années 199x) ne prenaient que de l'eau pure pendant leurs marathons, et d'après ce dernier cela était possible du fait de l'entraînement TRES spécifique qui était leur leurs (quand tu es habitué à faire des SL de 2h30 à 93% d'allure marathon à l'eau pure, que tu as bien travaillé ton allure marathon, cela te prépare à être optimal au niveau de la consommation de carburant également lors de la course...). Par contre si papy Renato n'est pas avare de détails concernant l'entraînement de ses coureurs, il ne donne pas trop de détails sur leur alimentation au quotidien...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 26/11/16 à 20:48:10

@invité: Si la personne est "low carb" au quotidien, il y aura + à recharger. Et donc au lieu de prendre une "grosse" quantité la veille au soir, répartir cet apport sur plusieurs repas est plus judicieux.

Le RDS a été prouvé comme inutile, par contre il est clair qu'une alimentation hyperglucidique depuis J-3 permettait de bien recharger les réserves en glycogène. Et surtout c'est constaté et expérimenté comme bénéfique par tous les marathoniens. En as-tu couru un sans cela, pour dire que ça n'est pas utile ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (190.47.218.xxx) le 26/11/16 à 20:58:09

Mon expérience pour le Last Supper : léger et riche en fibres pour bien aller à la selle le matin. La fois où j'ai suivi les recommandations : hyperglucidique et pauvre en fibres, j'ai bien foiré ma course.

Vu l'allégement des séances, la recharge glucidique se fait seule avec une alimentation traditionnelle pain-pâtes-riz, pas besoin de gavage.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (82.242.10.xxx) le 27/11/16 à 08:43:21

"Le RDS a été prouvé comme inutile, "
Par toi, par tes recherches sur une population suffisamment large de coureurs de niveaux differents pour l'affirmer? Parceque je connais pas mal de type qui le font, et vu leurs perfs c.est pas plus mauvais qu'autre chose... Le conseiller à tous non, mais pour certzins c'est efficace, en particulier psychologiquement pour "entrer" ds la course.

Et surtout c'est constaté et expérimenté comme bénéfique par tous les marathoniens."

J'adore ce savoir universel. Je ne sais meme pas pourquoi on a encore ce forum, on devrait juste te contacter en mp.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 27/11/16 à 10:51:38

Pour être plus précis, c'est inutile dans le sens que la phase hypoglucidique du début de semaine ne permet pas d'obtenir un taux de glycogène supérieur par rapport à simplement augmenter la consommation de glucides depuis J-3.

C'est cette phase depuis J-3 qui est importante. Le reste c'est pour la tête, la "mise en condition", le rituel...

Aucun savoir universel, loin de là. Au contraire. Mais il me semble admis et expérimenté qu'arriver au départ d'un marathon sans des réserves en glycogène optimales sera préjudiciable à la performance. Je ne pense rien dire de nouveau ici ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 27/11/16 à 12:47:27

@MathieuCH
"@invité: Si la personne est "low carb" au quotidien, il y aura + à recharger. Et donc au lieu de prendre une "grosse" quantité la veille au soir, répartir cet apport sur plusieurs repas est plus judicieux."

C'est justement l'inverse que montrent les études citées dans le lien que j'avais posté plus haut, on recharge moins en fractionnant la charge en 7 repas qu'en 2. Parfois, ce qui peut intuitivement sembler plus logique est démenti par la recherche.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 27/11/16 à 16:29:08

@invité: Je viens de relire le lien. Je cite:

"Cependant, des chercheurs ont récemment montré qu'une alimentation hyperglucidique la veille suffisait pour augmenter les réserves de glycogène."

Je n'ai pas dit le contraire, c'est justement ce que je dis. Pas 7 repas, mais les repas de la veille (pour un 10k).
Et pour éviter un dîner trop chargé et difficile à digérer, répartir les glucides sur la journée sera certainement mieux toléré.

De plus si un repas est trop chargé en glucides, tout ne pourra être synthétisé et le surplus finira stocké dans les graisses corporelles.

Dans l'article, ils parlent également d'augmenter les réserves, pas de les remplir. Avec 500g de glycogène à remplir, c'est minimum 650g de riz (cru), bon courage pour manger ça en un jour. Et ces 650g ne sont pas utilisés que pour faire des réserves, mais aussi pour vivre. D'où l'intérêt d'étaler la recharge depuis J-3 (pour un marathon).

Et mea culpa concernant l'intervention sur le RDS précédemment, il n'a pas été prouvé comme inutile, mais plutôt il n'a jamais été prouvé qu'il était plus efficace que la simple phase hyperglucidique depuis J-3 :)
Mais je l'applique dans une version "soft", comme mise en condition et "rituel" de semaine précédent la compétition, et pour varier un peu, sachant que la fin de semaine sera à base de riz et autres féculents.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (86.220.54.xxx) le 28/11/16 à 13:21:13

Gavage, … inutile, … .
Peut-être des mots un peu excessifs.

Si on revient à de la physiologie, il a été montré que le mur du km 30 pouvait être dû à l’épuisement des réserves de glycogène (ou plutôt à l’atteinte du seuil bas du stock car le Grand Gouverneur de NOAKES freinerait le coureur avant qu’il ne soit trop tard).
Tous les marathoniens auraient alors intérêt, non pas de se gaver de glucides, mais au moins de tenter de remplir le stock de glycogène musculaire au maximum.
Sur ce point nous sommes tous différents. Certains ont besoin de manger beaucoup de glucides (car une partie se transforme en lipides), d’autres peuvent se contenter de moins.
En tout cas, il semble qu’on a tous intérêt de :
- Commencer à manger raisonnablement des glucides à J-3, ne pas en manger le soir, prendre un dernier repas glucidique le samedi midi (si course dimanche matin)
- recharger le foie en glucides en mangeant un peu de glucides 3H avant la course (sans rien d’autre pour accélérer la digestion, et avec très très peu d’eau, toujours pour digérer vite et bien).
- Boire de l’eau une heure avant la course (normalement, la digestion est terminée) en espérant évacuer le surplus avant la course ; l’hydratation en début de course serait alors idéale ;

Si j’étais débutant, et si j’avais à courir un premier marathon, c’est ce que je ferai.
Et en cas de problème (par exemple le mur), je me poserai la question sur les causes possibles.
Et avant de penser « stockage énergétique », je me poserais 3 questions :
- Suis-je assez entraîné pour cette distance ? (ai-je assez d’endurance musculaire ?)
- Ne suis-je pas parti trop vite ? (car un départ trop rapide entame plus vite le stock de glycogène)
- Ne me suis-je pas surestimé ?

Perso, je n’ai jamais eu de problème de stock énergétique sur marathon.
J’ai commencé comme indiqué.
Maintenant, 2 repas très glucidiques à J-2 midi et J-1 midi me suffisent.
Et ma petite assiette de pâtes 3H avant la course.

Je fais pareil pour les courses ultra (100K et 24H).

PS : pour les coureurs LCHF, il semble intéressant de d’abord faire le plein du stock de triglycérides (J-3, J-2) pour ne prendre des glucides qu’à J-1 (pour stocker du glycogène dans les muscles locomoteurs s’il reste encore un peu de place).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 28/11/16 à 13:44:42

@Nine14:

- Pourquoi ne pas manger de glucides le soir ?
- Pourquoi quelques repas très glucidiques plutôt que plusieurs modérément glucidiques ? Sachant que si la quantité ingérée en une fois est trop élevées, tout ne pourra être synthétisé.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 28/11/16 à 14:04:36

@Nine14
De toute façon les pleins tu les fais quasiment avec un bon affûtage, si tu lèves le pied progressivement sur les 2 ou 3 dernières semaines, il suffit alors juste de compléter un peu sans se gaver.
Encore faut-il lever suffisamment le pied...! ;-)

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (86.220.54.xxx) le 28/11/16 à 14:52:53

MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 28/11/16 à 13:44:42 a écrit : "....
- Pourquoi ne pas manger de glucides le soir ?
- Pourquoi quelques repas très glucidiques plutôt que plusieurs modérément glucidiques ? Sachant que si la quantité ingérée en une fois est trop élevées, tout ne pourra être synthétisé."


1) Pas de digestion difficile avant de dormir. Meilleur sommeil.

2) Tenter la surcharge glucidique qui semblerait plus (+) réalisable si stocks bien bas et quantités ingurgitées plus importantes.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 28/11/16 à 20:06:02

@Nine14 ?!?

Les glucides sont plutôt faciles à digérer et favorisent au contraire le sommeil. Je t'invite à te renseigner sur le tryptophane et la sérotonine.
Protéines et lipides sont plus "difficiles" à digérer.
Donc dire qu'il faut éviter les glucides pour mieux dormir, je ne sais pas d'où tu tiens cela...

Et comme dit plus haut, aucune intérêt, à n'importe quel repas, de consommer d'une fois une grosse quantité de glucides.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par cedbytheway (invité) (194.146.224.xxx) le 29/11/16 à 09:34:00

Hola, je suis d'accord: protéines et lipides difficiles à digérer... Je viens de me faire une raclette hier soir... pas dormi bcp :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (86.220.54.xxx) le 29/11/16 à 11:18:46

MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 28/11/16 à 20:06:02 a écrit : " ... Les glucides sont plutôt faciles à digérer et favorisent au contraire le sommeil. ....
Protéines et lipides sont plus "difficiles" à digérer.
Donc dire qu'il faut éviter les glucides pour mieux dormir, je ne sais pas d'où tu tiens cela..."


Voilà le raisonnement que je m'applique.
1) On a tous tendance à manger de trop.
2) Je pense que 2 bons repas très glucidiques suffisent à remplir le stock de glycogène (au déjeuner, à J-2 et J-1 par exemple).

Donc, le soir J-2 et J-1, pas besoin de manger beaucoup. Manger très léger (des légumes par exemple) pour aller au lit le ventre léger, donc n’avoir presque pas besoin de digérer.
Ce n’est donc pas moins de glucides pour mieux dormir mais moins d’aliments pour se coucher le ventre léger.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 29/11/16 à 11:22:24

...Durant ton sommeil tu déconnectes ton cerveau aussi ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Simva Staline (invité) (92.158.222.xxx) le 29/11/16 à 11:43:44

Chaque jour, le cerveau utilise environ 120 g de glucose (5 g par heure).
A méditer.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (134.59.115.xxx) le 29/11/16 à 12:01:38

And so what ?
Ton corps est capable de fabriquer du glucose pour ton cerveau à partir du glycogène contenu dans tes muscles et ton foie, et il est aussi capable de fabriquer du glucose à partir des acides gras que tu as aussi pas mal en réserve, une fois que les stocks de glycogène sont épuisés.
Ton cerveau est prioritaire sur les autres tissus de toute façon.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (86.220.54.xxx) le 29/11/16 à 12:29:00

Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 29/11/16 à 11:22:24 a écrit : "...Durant ton sommeil tu déconnectes ton cerveau aussi ?"


Je ne sais pas mais je sais qu'il y a toujours quelqu'un d'éveillé en nous.
Il faut bien que quelqu'un rêve lorsque nous dormons.

Je mets un smiley
;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (86.220.54.xxx) le 29/11/16 à 12:44:55

(invité) (134.59.115.xxx) le 29/11/16 à 12:01:38 a écrit : “ ……Ton corps est capable de fabriquer du glucose pour ton cerveau à partir du glycogène contenu dans tes muscles et ton foie, … ».


Tu as écrit que le corps est capable de fabriquer du glucose à partir du glycogène MUSCULAIRE.
Jusqu’à peu, j’avais en tête que le glycogène musculaire était prisonnier du muscle (fibre) dans lequel il est stocké et qu’il ne pouvait donc servir que pour produire de l’énergie par ce muscle (fibre), par la glycolyse.

Même si le paradoxe du projet FASTER pourrait laisser penser que du glycogène musculaire aurait été transformé en glucose puis en triglycérides pour les coureurs LCHF (car le stock de glycogène était au même niveau après 3H à 65% VMA pour l’ensemble des coureurs, LCHF ou non).

Aurais-tu des articles qui montreraient que ce métabolisme (glycogène donnant du glucose exfiltré du muscle par la circulation sanguine) serait possible ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 29/11/16 à 13:21:17

@Nine14: OK c'est ton raisonnement et ta croyance. Tant mieux si cela te convient et que tu es convaincu que c'est la meilleure solution.

Cependant la physiologie et les différentes études disent le contraire. Donc à toi de voir.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 29/11/16 à 13:24:28

Nine14 suit la physio quand cela recoupe ses croyances en fait... ;-)
Bon on verra ce que ça donne sur son 24H, sachant qu'il peut sortir ses jokers "blessure" ou "méforme" de toute façon, bien pratiques pour éviter d'avoir tort ...! ;-)

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Simva Staline (invité) (92.158.222.xxx) le 29/11/16 à 15:53:23

(invité) (134.59.115.xxx) le 29/11/16 à 12:01:38

"Ton cerveau est prioritaire sur les autres tissus de toute façon."

Merci, ça je savais. Mon observation était destinée à montrer que même sans bouger, on consomme rien que par le cerveau 5 g de glucose à l'heure.
Pour le reste aussi...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 29/11/16 à 16:39:43

+1

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 07/12/16 à 19:00:33

Bonjour,

Au bout d'un mois de ce régime (en gros, pour moi, ni pâtes ni riz ni pain ni sucres), si la perte de poids se confirme, pour le moment c'est un peu difficile de courir "bien".

Je m'explique.

Je sors de plusieurs footings en EF où j'ai le cardio en énorme augmentation (+20 puls de moyenne ?!), ce qui est absolument sans précédent depuis 6 ans que je cours.
Cela dit, un certain désentraînement depuis quelques semaines en est peut-être une des raisons. Pour autant, cette augmentation très nette de la FC n'est pas vraiment proportionnelle à la difficulté ressentie, étonnamment. J'ai toujours l'impression d'être en footing, même si je sens que les réserves sont limitées pour accélérer si je devais le faire. Par contre pas de problème pour courir sur la durée (aucune hypoglycémie ou quoi que ce soit)

Bref je sens que l'effort "doux" est, du moins en sensation, facilité pour le moment, y compris sans aucun ravitaillement en course, mais que je n'ai pas la "pêche", cette force qui fait qu'on sent qu'on en a sous le capot si on devait accélérer.

Je me dis que cette augmentation de la FC est une conséquence de la baisse (disparition ?) du glycogène (ce qui doit d'ailleurs expliquer une bonne partie de ma perte de poids très rapide) et qu'il faut du temps pour que mon organisme s'adapte à mieux dégrader les lipides. Non ?

J'espère que d'ici la fin de l'hiver ce sera bon pour les compètes du printemps, car ce qui est sûr c'est que je ne fais rien en ce moment, sans quoi je serai encore plus ridicule que d'habitude :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 07/12/16 à 19:58:25

As-tu compensé la diminution des glucides par une augmentation des lipides ?

Si ce n'est pas le cas, il se peut que tu sois en gros déficit calorique...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (77.154.202.xxx) le 07/12/16 à 19:58:59

Et pourquoi te mettre à ce régime, encore une fois, conseillé aux personnes présentant des pathologies ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 07/12/16 à 20:04:26

On parle ici de régime pauvre en glucides, pas de régime cétogène...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 07/12/16 à 22:44:45

Oui, je mange nettement plus de fromage, de la soupe (maison !) tous les jours avec une cuillère de crème dedans, et de toute façon je mange à ma faim. Je ne suis en effet pas du tout en cétose et ne le souhaite d'ailleurs pas.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 08/12/16 à 08:51:35

Il y a des lipides bien plus intéressants que le fromage et la crème ;) Avocats, oléagineux... C'est bien de varier.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (193.48.117.xxx) le 08/12/16 à 12:24:44

Oui, je mange aussi des avocats (en salade avec du tofu et des tomates quand c'est la saison, miam !), des amandes entières...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (86.192.135.xxx) le 08/12/16 à 12:26:25

Le lard c'est bon aussi, dans la choucroute.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (90.17.37.xxx) le 09/12/16 à 11:14:22

Salut à tous,

Ce WE, j'ai couru un 24H.
J'avais mis en place une alimentation qui se rapprochait du LCHF : moins de glucides, plus de lipides.

Mais, j'ai chargé les stocks énergétiques les 2 jours avant la course, d'abord avec des lipides, pour finir avec des glucides.

J'ai démarré à jeun (à 12H).
J'ai pris assez peu de glucides sur la course (les 2 premières heures que de l'eau).
Sur les 12 dernières heures, je me suis ravitaillé un peu au ravito officiel : chocolat, fruits secs, une banane, Coca, soupe, café.

Pas de soucis énergétiques.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 09/12/16 à 11:41:13

Et en comparaison avec les autres 24H que tu as pu faire, ou courses très longues, cela a donné quoi ?

Ce qui peut être intéressant, c'est les comparaisons avec d'autres régimes possibles.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 09/12/16 à 12:11:57

@ bertyprofmaths : "Je sors de plusieurs footings en EF où j'ai le cardio en énorme augmentation (+20 puls de moyenne ?!), ce qui est absolument sans précédent depuis 6 ans que je cours."

Tu habites Paris ?

J'ai noté une élévation importante et anormale de mes FC en course depuis ~1 semaine également, qui ne colle pas avec mon ressenti (perception ressentie de l'effort), chose qui ne m'arrive en général que lorsque j'ai une infection (début de grippe par exemple, et le jour suivant en général arrive la fièvre...). Or là, pas d'infection...

...je me demande si cela ne serait pas une sensibilité accrue aux pics de pollution... Car en outre ce matin les puls sont redevenues presque "dans les clous" (forte amélioration en tout cas)...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (90.17.37.xxx) le 09/12/16 à 12:43:05

Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 09/12/16 à 11:41:13 a écrit :
<<<< Et en comparaison avec les autres 24H que tu as pu faire, ou courses très longues, cela a donné quoi ?

Ce qui peut être intéressant, c'est les comparaisons avec d'autres régimes possibles.>>>>


Pour l'instant, je n'ai fini qu'un autre 24H, pile il y a un an (en fait le même 24H à Ploeren).

Comme l'a déjà décrit JP75018, j'ai conservé des forces dans les jambes presque jusqu'au bout (même si les reprises après arrêt ont toujours été très difficiles).

Je n'ai presque pas eu de problème de courbatures.
Plus de problème pour descendre les escaliers dès lundi.

Et tout cela malgré très peu d'entraînement depuis début septembre suite tendinites au genou (je n'ai pu recourir normalement que le 15 novembre).

Mais, il faut quand même savoir que :
- j'ai couru énormément de km sur les 4 premiers mois de l'année (mais assez peu par la suite);
- j'ai bien régulé l'allure sur cette course, même si volontairement, j'ai pris un risque puisque partant pour 200 km (50 km sur les 6 premières heures) mais objectif rabattu sur 180 des H6.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.170.xxx) le 09/12/16 à 13:31:02

Bben mais toi aussi tu pratiques ? je croyais que tu n'étais qu'un vulgarisateur ! :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (193.48.117.xxx) le 09/12/16 à 13:57:05

@Bben :
Je suis du Calvados ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (134.171.86.xxx) le 09/12/16 à 14:41:24

« j'ai pris un risque puisque partant pour 200 km (50 km sur les 6 premières heures) »

Mais qui court un 24 heures à allure constante ?

C'est plutôt 55 bornes en 6h pour viser 200 km... en fait tes 50 bornes étaient compatibles avec les 180 km ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.170.xxx) le 09/12/16 à 15:01:54

"Mais qui court un 24 heures à allure constante ?"
......JP75018 !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par superd (membre) (82.232.241.xxx) le 09/12/16 à 15:10:19

@ BBen
"je me demande si cela ne serait pas une sensibilité accrue aux pics de pollution... Car en outre ce matin les puls sont redevenues presque "dans les clous" (forte amélioration en tout cas)"

fausse piste à mon avis :

moi ce matin avec une pollution ramenée à la normale elles sont montées à 180 alors que je stagnais à 175 depuis des années...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par K (invité) (92.142.66.xxx) le 09/12/16 à 15:40:49

"""elles sont montées à 180 alors que je stagnais à 175 depuis des années"""

il était temps que tu sortes ENFIN les doigts du Q feignasse!!!!!!!!!!!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fano (invité) (86.245.57.xxx) le 09/12/16 à 16:33:56

@ K

y a t-il un lien direct entre ce style d'alimentation et le sommeil !? ça fait 3 mois que j'ai arrêté : pain, pâtes, riz et autres céréales, pas de sodas ni gâteaux, etc et le matin vers 5h30/6h je suis réveillé alors que je suis plutôt gros dormeur !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 09/12/16 à 17:16:34

Tu manges à ta faim, Fano ?
Ca n'occasionne à la longue aucune fatigue palpable (ce qui témoignerait du fait que ce régime est efficace, car en dormant moins tu aurais autant d'énergie qu'avec ton ancien type d'alimentation en dormant plus) ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (193.51.83.xxx) le 09/12/16 à 17:32:36

"j'ai arrêté : pain, pâtes, riz et autres céréales, pas de sodas ni gâteaux, "

T'aimais pas ca pour arrêter ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fano (invité) (86.245.57.xxx) le 09/12/16 à 17:36:17

@ oui
je mange largement à ma faim, car pas stricte à 100 % low carb, mais le matin, j'ai la machine qui se met en route beaucoup plus tôt, c'est très net !
je cherche donc une explication...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fano (invité) (86.245.57.xxx) le 09/12/16 à 17:39:49

@ 193.51.83
je suis pas spécialement très sucre à la base, et je tente d'éliminer toute les merdes raffinées que l'industrie veut me vendre absolument !
Il y a quelques années, j'avais déjà initié cette alimentation et j'avais perdu 5kg et gagné en forme et en tonus....
j'avais gagné en qualité de sommeil également, ce que je recherche actuellement !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (193.51.83.xxx) le 09/12/16 à 17:48:14

Juste pour remettre quelques idées (le lait c'est mauvais, les sucres c'est de la merde, vive le LCHF) dans un contexte plus ouvert:

Interview de Noakes (http://www.biznews.com/health/2015/01/19/complete-idiots-guide-tim-noakes-diet-banting-lchf/)
"Is LCHF" right for everyone?
No diet is right for everyone. LCHF is best for people who are insulin resistant.
"Dairy can be problematic?"
Only for people with diarrhoea, lactose intolerance, or who battle to lose weigh

Site de Maffetone (https://philmaffetone.com/2-week-test/)
"While there’s nothing radical about the notion that refined carbohydrates are unhealthy, many radical diet plans make it seem like all carbohydrates are deadly. They’re not. It’s a lot more important to find your level of tolerance."


Donc mangez sain, MAIS DE TOUT.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 09/12/16 à 19:51:02

« Donc mangez sain, MAIS DE TOUT. »

Bonne contribution, jusqu'à la conclusion, erronnée, pour deux raisons :
* les auteurs que tu cites indiquent que pour certaines personnes (grosso modo ceux qui ont du mal à maîtriser leur poids, ceux avec des intolérances, en gros ~50% des Chiliens, probablement moins en France) il est impératif de supprimer des catégories entières d'aliments. Virer tout ce qui est pain, pâte, farine, sucre, pommes de terre, riz blanc, ce n'est pas rien.
* il existe des raisons valables de vouloir s'abstenir de manger de la viande, voire de tout produit animal.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (188.60.178.xxx) le 09/12/16 à 20:07:57

Aucune obligation et surtout nécessité de manger "DE TOUT". Surtout quand certains aliments n'ont aucun intérêt nutritionnel.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Dendrimere (invité) (86.247.97.xxx) le 09/12/16 à 20:13:38

Le gras, le sucre, les obèses, le sport, l'industrie et un peu de politique...

https://www.youtube.com/watch?v=Fr0sz9ahINo

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (82.242.10.xxx) le 09/12/16 à 20:27:43

De tout: des sucres, des proteines et des lipides. Et tous les micronutriments. Mais oui, pas besoin de passer pour la viande pour les proteines.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (82.242.10.xxx) le 09/12/16 à 20:29:12

Et je doute que Fano soit obèse :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Fano (invité) (109.13.149.xxx) le 10/12/16 à 14:37:37

Effectivement je ne suis pas obèse, mais je ne recherche pas à tout prix à maigrir, disons les effets d'une alimentation plus saine permet les 2, se stabiliser à un poid satisfaisant et se sentir mieux donc gagner en qualité de vie. Perso je ne suis pas adapté pour ingurgiter de la céréale, si je mange un plat de pâtes, j'ai juste envie de dormir 2h, la digestion est hyper compliquée, je le ressens parfaitement, donc je cherche à optimiser et virer de mon quotidien ce qui me convient pas....rien de plus !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 15/12/16 à 08:46:16

"J'ai noté une élévation importante et anormale de mes FC en course depuis ~1 semaine également, [...] ...je me demande si cela ne serait pas une sensibilité accrue aux pics de pollution..."

Pour info : mes FC étaient revenues "dans les clous" aussi brutalement qu'elles en étaient sorties le WE dernier (jusqu'à ce Lundi inclus), hier et ce matin c'est remonté... Le pic de pollution aussi semble-t-il... :-(

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tonio92 (invité) (82.66.43.xxx) le 15/12/16 à 22:38:55

@JP Une sortie AS42 type JD à jeun, ça doit bien piquer ^^

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.172.21.xxx) le 15/12/16 à 23:02:19

@Tonio92 : je ne constate pas de différence que je sois à jeun ou alimenté. C'est surtout l'heure qui a un impact. Le samedi matin à jeun (enfin avec un café noir sans sucre, faut pas déc non plus), vers 11h, je peux bourrinner comme un âne mais il ne faut rien me demander à 7 ou 8h.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fano (invité) (86.245.57.xxx) le 16/12/16 à 10:03:43

Je pense que le corps a une formidable mémoire, j'ai souvent couru à jeun, ça me pose aucun souci, c'est même naturel, depuis mon adolescence j'ai procédé ainsi, et même sur une sortie longue, je sais que je peux faire 1h30/45 en EF sans problème.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.171.xxx) le 16/12/16 à 10:10:22

Ce sont surtout sur les efforts au seuil 2 et sup où l'on sent bien la différence ....

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (212.234.218.xxx) le 16/12/16 à 11:22:12

@Serge92 : +1, je peux passer des séances à jeun assez costaud à des allures modérées (genre 1h45 à 2h dont 10 ou 12 bornes en endurance active) ; en revanche, du seuil ou du seuil+, les sensations sont très mauvaises et on sent vite qu'on n'a pas le jus qui va bien

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (20.251.34.xxx) le 16/12/16 à 11:33:30

le souci de courir a jeun c'est n'est pas de savoir si c'est possible ou pas car tout est possible. (perso j'ai testé un marathon à jeun...bon c'était pas de ma faute je m'étais mal organisé. J'ai vécu des fins plus facile).
bref, le plus con dans cette pratique sur plus d'une heure c'est n'est pas la perte de poids car en vrai c'est une perte de muscle.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (92.154.200.xxx) le 16/12/16 à 11:40:55

(invité) (20.251.34.xxx) le 16/12/16 à 11:33:30 a écrit :
>>>>le souci de courir a jeun c'est n'est pas de savoir si c'est possible ou pas car tout est possible. (perso j'ai testé un marathon à jeun...bon c'était pas de ma faute je m'étais mal organisé. J'ai vécu des fins plus facile).
bref, le plus con dans cette pratique sur plus d'une heure c'est n'est pas la perte de poids car en vrai c'est une perte de muscle.<<<<


Moi qui ai couru un 24H à jeun, pourrais-tu nous indiquer quelles sont tes sources ?

Car, oui, on catabolise qqes protéines.
La question, c'est combien ? 0,5%, 1%, 10%, 25% ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 16/12/16 à 11:42:38

T'as rien avalé pendant ton 24h ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (92.154.200.xxx) le 16/12/16 à 11:49:28

Si, après 2 heure à l'eau pure (mais avec protéines), j'ai pris des boissons (0,5L / H) dosées à 20 gr de malto-saccharose / l (toujours avec protéines).

Plus qqes aliments au ravito officiel : chocolat, pain d'épices, petit pain, fruits secs, ..

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 16/12/16 à 11:53:17

Partant, peut-on dire que tu l'as couru à jeun ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.197.237.xxx) le 16/12/16 à 12:13:12

"Si, après 2 heure à l'eau pure (mais avec protéines), j'ai pris des boissons (0,5L / H) dosées à 20 gr de malto-saccharose / l (toujours avec protéines)."

Tu es peut-être "parti" à jeun (je suppose que tu n'as rien mangé au réveil), mais tu n'as pas couru à jeun...du tout.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 16/12/16 à 12:27:14

Un 24h à jeun, en gros, tu crèves.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (92.154.200.xxx) le 16/12/16 à 12:42:00

MathieuCH (membre) (178.197.237.xxx) le 16/12/16 à 12:13:12 a écrit :
<<<.. Tu es peut-être "parti" à jeun (je suppose que tu n'as rien mangé au réveil), mais tu n'as pas couru à jeun...du tout.>>>

Oui, c'est la bonne rédaction.


Sinon, je pense que partir à jeun et avaler si peu de calories, cela me semble difficile sans le LCHF.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 25/12/16 à 19:56:08

"Low Carbohydrate, High Fat diet impairs exercise economy and negates the performance benefit from intensified training in elite race walkers"

https://ylmsportscience.com/2016/12/25/low-carbohydrate-high-fat-diet-impairs-performance-in-world-class-endurance-athletes/

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1113/JP273230/full

C'est court (3 semaines) et sur des marcheurs (élite tout de même), toutefois intéressant.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (92.154.211.xxx) le 26/12/16 à 10:54:59

MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 25/12/16 à 19:56:08 a écrit :
<<<< "Low Carbohydrate, High Fat diet impairs exercise economy and negates the performance benefit from intensified training in elite race walkers"

https://ylmsportscience.com/2016/12/25/low-carbohydrate-high-fat-diet-impairs-performance-in-world-class-endurance-athletes/

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1113/JP273230/full

C'est court (3 semaines) et sur des marcheurs (élite tout de même), toutefois intéressant.>>>>


Merci.

Oui, un peu court.
Et on ne sait pas quel était leur niveau avant le début du test.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 26/12/16 à 12:47:29

"world-class"...

A noter la sortie demain du nouveau livre de Matt Fitzgerald: The Endurance Diet

Il a été à la rencontre d'athlètes d'endurance de haut niveau pour en retirer les 5 habitudes qui reviennent systématiquement... Et surprise (ou pas :)), il y a beaucoup de glucides.

AUCUN sportif de haut niveau ne suit une alimentation low carb au quotidien. Et si cela fonctionne pour certains vainqueurs d'ultra, c'est simplement selon lui parce que le niveau n'est pas assez relevé.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 26/12/16 à 13:06:10

>>> AUCUN sportif de haut niveau ne suit une alimentation low carb au quotidien. Et si cela fonctionne pour certains vainqueurs d'ultra, c'est simplement selon lui parce que le niveau n'est pas assez relevé.

Comment expliques tu que nombre de coureurs d'ultra aient augmenté leurs perfs de 5 à 10% en passant en low carb...? A commencer par Zach Bitter, certes très faible vs l'élite du marathon, mais tout de même RM du 12H? Penses-tu que l'élite (si motivée financièrement pour venir sur l'ultra) pourrait carburer 10 ou 20 heures essentiellement sur les glucides, à part avoir des capacités de digestion hors normes, je ne vois pas...?

Ne pas non plus mélanger low-carb et cétogène, le 2e est bien plus strict que le 1er, et sans doute moins efficace, à part peut-être pour des efforts sur plusieurs jours.

Bref, n'importe quoi, on déduit une hypothétique perf en ultra de perfs sur du court, alors que l'optimum énergétique est très différent...

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 26/12/16 à 13:30:07

c'est à vérifier mais j'ai glané sur le net une info selon laquelle Thomas Coville aurait suivi une alimentation pauvre en glucides lors de son record sur le tour du monde en solitaire... autre forme d'endurance agrémentée de fractions purement en force et puissance physique

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 26/12/16 à 13:30:49

Ce n'est pas à moi de l'expliquer, je n'ai pas écrit ce livre...

Pour tes exemples, peut-on mettre cela entièrement sur le low carb ? Quid de ceux qui progressent sans rien changer à leur alimentation ? Le fait de simplement s'intéresser à leurs apports alimentaires à aussi un rôle, low carb ou pas. Si avant cela ils ne consommaient que du pain blanc, sucre et autres glucides peu intéressant nutritionnellement par exemple...

Cela me fait penser aux végétariens qui ne jurent que par ce régime vu qu'ils se sentent mieux depuis qu'ils mangent ainsi, mais se gavaient de merde avant. Et ne perçoivent pas qu'il y a un intermédiaire tout aussi sain.

Pour les épreuves très longues cela reste ouvert, je suis d'accord. Mais tu consommes quoi durant l'épreuve ? Du sucre non ? Vu que justement tu ne pourras pas vraiment digérer...

Et selon Matt et ce qui ressort de certaines études, des séances effectuées en restriction glucidiques permettent également d'habituer au corps à fonctionner efficacement sur les réserves lipidiques.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 26/12/16 à 13:41:37

J'ai surtout l'impression qu'il y a des guéguerres entre physiologistes, Fitzgerald vs Maffetone / Noakes par exemple. Chacun y va de son étude qui va dans le sens souhaité. ceci dit je ne pense pas que Fitzgerald soit un spécialiste en ultra ni à l'inverse que Maffetone soit un spécialiste des courtes distances...

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 26/12/16 à 14:07:00

Certes Fitzgerald est plus axé sur les distances jusqu'au marathon.

Et à ce niveau, il n'y a même pas de discussion possible. Les glucides (de qualité quand même, pas du coca...) sont essentiels à la performance.

D'ailleurs son livre et ses conseils sont vraiment axés sur la performance, et non sur la santé.

Beaucoup de coureurs ne font pas d'ultra (voir pas de marathon) et passent sur du low carb en pensant optimiser leur potentiel, et font fausse route.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/12/16 à 16:16:03

On va voir à l'avenir si FITZGERALD est plus rapide que NOAKES, et qu'au contraire de ce dernier il virera sa cuti sur le sujet AVANT de contracter un diabète de type II du fait de son régime "high carb"... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 26/12/16 à 17:33:14

J'avais oublié qu'il suffisait d'une alimentation haute en glucides pour développer le diabète de type II...

Tu as des exemples de marathoniens de haut niveau ayant développé un diabète de type II ?

J'attends aussi le jour où un athlète low carb sera compétitif au niveau mondial sur distance jusqu'au marathon... ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/12/16 à 18:43:19

Es-tu prêt de ton côté à sacrifier ta santé pour la performance ? Beaucoup de coureurs élite le sont...

A écouter cette interview de NOAKES (et MAFFETONE) sur le sujet, en attendant la 5e édition de "Lore of Running"... qui devrait être autrement plus intéressante et scientifiquement solide que le dernier bouquin de FITZGERALD :

http://www.enduranceplanet.com/dr-tim-noakes-and-dr-phil-maffetone-guide-to-hydration-and-electrolytes-hyponatremia-prevention-and-why-health-matters-above-all/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (146.155.121.xxx) le 26/12/16 à 19:09:22

Maffetone c'est sûr que c'est scientifique ;-) Sa spécialité c'est la chiropraxie à la base. Encore une preuve qu'on peut être un bon entraîneur dans son domaine et être très léger sur la science...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/12/16 à 19:43:11

Et NOAKES c'est quoi sa spécialité à la base, le point de croix ?...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 26/12/16 à 20:00:54

"Es-tu prêt de ton côté à sacrifier ta santé pour la performance ? Beaucoup de coureurs élite le sont..."

Non et d'ailleurs je ne tourne pas à 75% de glucides comme eux. Je suis plus dans une approche modérée, adaptée à l'activité. Et parce que j'aime les avocats, les noix, les oeufs et la viande :)
Par contre je recharge bien avant les marathons (J-3), certes sans aller jusqu’à 75%...

Cependant rien ne prouve que 75% de glucides pour des athlètes d'endurance soit risqué pour la santé (et pour quiconque d'ailleurs). Mais pour la performance, c'est prouvé qu'il faut des glucides en quantité.

Pour l'ultra, c'est moins sûr et l'approche low carb au quotidien est peut-être supérieure. D'ailleurs tous les meilleurs en ultras sont low carb si je vous suis ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 26/12/16 à 20:02:35

Maffetone pour l'alimentation, c'est un peu comme Cottereau pour l'entraînement, il a établi ses principes avec le temps et intuitivement, conforté par l'expérience, tant avec les athlètes qu'il suivait qu'avec ses patients.

Et c'est seulement récemment que cela commence à être confirmé par des études scientifiques, ce que Noakes devrait compiler dans la 5e édition de "Lore of Running" où l'alimentation et l'hydratation constitueront sans nul doute une des évolutions majeures par rapport à la 4e édition (qui a 15 ans en passant).

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/12/16 à 20:06:30

"Cependant rien ne prouve que 75% de glucides pour des athlètes d'endurance soit risqué pour la santé (et pour quiconque d'ailleurs)."

Il y a un lien direct entre consommation excessive de glucides raffinés et un certain nombre de pathologies dont le diabète :

https://philmaffetone.com/white-paper-carbohydrate-intolerance/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/12/16 à 20:08:17

"Maffetone pour l'alimentation, c'est un peu comme Cottereau pour l'entraînement"

C'est vrai que la réflexion d'Andin (qui nous avait habitué à mieux...) m'a aussi fait penser à COTTEREAU, et à une anecdote qu'il m'avait narré : un potentiel stagiaire qui l'avait appelé pour s'informer et peut-être s'inscrire, et lui avait demandé quels étaient ses diplômés... Ce à quoi il a répondu : "Le certificat d'étude, ça vous va ?" ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 26/12/16 à 20:39:15

@BBen: Chez les sujets à risque ("intolérents aux glucides"), qui auront entre-temps développé une résistance à l'insuline et pris beaucoup de gras à cause de ces abus de glucides à IG élevé.

Aucune preuve qu'une alimentation riches en glucides mène au diabète de type 2...

Si tu veux de la lecture: https://deniseminger.com/2015/10/06/in-defense-of-low-fat-a-call-for-some-evolution-of-thought-part-1/

Le résumé:

Hopefully by now, some things have become clear:

We can’t categorically blame low-fat, high-carb diets for heart disease and diabetes and obesity. We just can’t. NOT EVEN A LITTLE BIT. This needs to go away.
We probably can’t even blame refined sugar for that stuff (at least not in isolation). Oh, the pain of shattering assumptions!
We can’t ascribe the effects of low-fat, plant-based diets to their lack of animal products. Quite a few of the uber-low-fat studies here still allowed a fairly high animal protein intake, and still managed to whip people into diseaseless shape. Sorry, vegans!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 26/12/16 à 20:52:31

"Maffetone pour l'alimentation, c'est un peu comme Cottereau pour l'entraînement, il a établi ses principes avec le temps et intuitivement, conforté par l'expérience, tant avec les athlètes qu'il suivait qu'avec ses patients."

Quel athlète d'endurance de haut niveau suit ses conseils ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 26/12/16 à 21:00:04

En ultra il y en a un certain nombre (bien qu'on ne puisse dire qu'il y a des élites en ultra..., mais disons que certains des meilleurs mondiaux suivent du Maffetone ou proche, surtout pour l'alimentation, et pour l'entraînement dans une certaine mesure).

Zach Bitter par exemple, mais il y en a d'autres.

Sur des distances plus courtes je n'en sais rien, mais c'est sans doute moins approprié au niveau énergétique, quoique dans des sports très différents comme le basket ball, il existe des pros qui sont en alimentation low carb, je pense plus dans un soucis de santé, de conserver un poids de forme, et de ne pas ou de moins de blesser au cours d'une saison que de performance pure...

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/12/16 à 21:23:26

"Quel athlète d'endurance de haut niveau suit ses conseils ?"

Les athlètes de haut niveau ne sont pas des références en matière de santé :

https://www.dropbox.com/s/nf9segxi1chdfgd/Fit-but-unhealthy.pdf

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/12/16 à 21:31:24

"Aucune preuve qu'une alimentation riches en glucides mène au diabète de type 2..."

Que l'on soit intolérant aux glucides ou non (*) une alimentation riche en sucres rapides conduit à des pics de glycémie, suivis de pics d’insuline et de cortisol qui sont des coups de stress pour l'organisme. Comment peut-on croire qu'à la longue cela n'aura aucun impact ?…

En outre, sait-on précisément quelle proportion de la population est à ranger dans cette catégorie ? Et sait-on précisément quelle proportion n'étant pas "à risque" le devient suite au cours du temps à une diète riche en glucides ?

Le fait est que nous sommes face à un problème de santé mondiale extrêmement préoccupant, avec la croissance rapide d'épidémies d'obésité et de diverses maladies chroniques graves tel que le diabète, crises cardiaques, cancers... qui toutes pointent vers le sucre comme l'un des principaux coupables (par ex: le sucre est "l'aliment" des cellules cancéreuses)...

Je renvoie le lecteur intéressé à des ouvrages de référence extrêmement étayés qui démontrent précisément que le sucre est bien selon toute certitude du coupable principal, à savoir le "big book of health and fitness" de MAFFETONE, ou bien "Fat - pourquoi on grossit" de Gary TAUBES, ou bien encore "Real meal revolution" de NOAKES, entre autres, il est vain de tenter de refaire la démonstration sur un forum, je souhaite pour ma part utiliser mon temps plus utilement.

A tous ceux qui souhaiteraient rapidement se rendre compte de l'impact négatif de la consommation de sucre (dans ce terme j'inclue tout ce qui est céréale raffinées) sur leur santé et forme au quotidien : je leur conseille VRAIMENT de faire le "2-week test" de MAFFETONE, pour beaucoup d'entre vous ce sera sans nul doute une révélation :

https://philmaffetone.com/2-week-test/

Pour ma part (et comme pour des milliers et milliers de personnes avant moi) le changement d’alimentation avec suppression quasi-complète de sucre raffiné (remplacé par une augmentation des “bons lipides”) a conduit à des changements très positifs dans de nombreux domaines, dont l’ampleur et la diversité m’a le premier surpris (ce n’est pas tout de connaître et être convaincu par la théorie, rien ne vaut la pratique).

C’est à portée de main de tout le monde, essayez, ça ne mange pas de pain, et vous verrez bien par vous-même !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 26/12/16 à 21:50:57

"ça ne mange pas de pain"... si un peu mais du bon !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 26/12/16 à 22:15:46

Je viens de voir que MAFFETONE vient de sortir une iApp qui délivre programme et recommandations personnalisées :

https://philmaffetone.com/maf-app/

Pas encore testé, je viens juste de renseigner tous les questionnaires (9 !) de santé et habitudes (alimentaires, style de vie, environnement...) permettant la personnalisation.

Rien que cela a permis un bilan très instructif : entre les réponses que j'ai fourni, et celles que j'aurais fourni il y a quelques mois, c'est le jour et la nuit... Que d'évolutions positives, pour une modification à l'origine tout simple : suppression des glucides raffinés + augmentation des bons lipides... rien d'autre !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.172.43.xxx) le 26/12/16 à 22:47:09

@BBen : j'ai essayé quelques semaines avec ma femme et je ne suis pas convaincu du tout. Je n'ai rien constaté de particulier, à part un gros manque d'énergie, mais c'était peut-être lié au stress, et une légère prise de poids.

Je ne vois pas l'intérêt de changer mes habitudes si mes analyses indiquent zéro problème de glycémie et que je peux courir 2h30 à jeun à allure correcte sans me forcer.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 27/12/16 à 07:26:08

@BBen:

Tu peux avoir une alimentation à forte proportion de glucides sans consommer de sucre raffiné et crée des pics d'insuline, potentiellement néfaste à long terme (nullement prouvé, mais méfiance je suis d'accord).

Je te garantis qu'ils ne tournent pas au Coca et pain blanc à Iten...

Suppression des sucres + ajout de bons lipides ne veut pas dire "low carb". Tu mélanges tout. Je n'ai JAMAIS conseillé de prendre des sucres raffinés... Vu que moi même je n'en consomme plus, ni pain, ni pâtes, depuis bien des années... je ne t'ai pas attendu...

On parle ensuite ici de performance sur sport d'endurance, et je constate donc que tu n'as aucun exemple à me fournir.

Message de Matt sur Facebook:
"How long does it take to "fat adapt"? Apparently, always one week longer than the study proving it sabotages endurance fitness."

Zach Bitter y a répondu:
"The biggest problem I see with the whole HFLC and HCLF debate is that people refuse to see the middle ground. Yes, <50g CHO per/day is way too low for peak training and performance. It isn't, however, too low for recovery... The approach makes much more sense when not looked at as a "same thing every day ritual" and more as a cyclical approach; similiar to the buildup to anA race."

"For some, a recovery day could be a 10 mile easy run at certain points of the season. For others, that may be a long hard day. Also, some folks take entire months of recovery, while others a few days here and there. For me personally, I tend to look at it in blocks rather than days. If I have a huge two week training block I will bump up my CHO. If the week after that is a recovery week, which again is all relative, I will drop my carbs way down. The simplist way to put it is when the goal is recovery drop the carbs, and when the goal is performance/training stimulus bump the carbs up. For me, this works in the framework of approximately 5-30%. The reason I consider myself high fat is because fat always makes up the majority of my macronutrient intake; even during higher carb training cycles."

Donc si même votre exemple va dans le sens de Fitzgerald...

PS: Oui 30% de glucides cela reste "peu" mais compte tenu de sa consommation journalière cela représente certainement 200-300g / jour. Tout sauf low carb.


Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 27/12/16 à 09:23:39

Pour revenir sur le sujet et certaines discussions que nous avions eu au sujet de l'alimentation après l'entraînement en restriction glucidique, une étude intéressante:

"Fuel for the work required: a practical approach to amalgamating train&#8208;low paradigms for endurance athletes"

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4886170/


"(1) CHO restriction before and during exercise induces work&#8208;efficient cell signaling related to mitochondrial biogenesis but furthermore;
(2) complete CHO and energy restriction in the post&#8208;exercise period reduces the activation of key signaling proteins regulating skeletal muscle modeling processes. As such, these data suggest that although athletes may benefit from carefully scheduled periods of reduced CHO availability before and during exercise so as to enhance mitochondrial&#8208;related cell signaling, they should consume both CHO and protein post&#8208;exercise so as to restore the activation of MPS&#8208;related signaling. "

A retenir:
1) Les séances en restriction glucidique (avant et pendant) sont intéressantes et efficaces du point de vue des adaptations musculaires et énergétiques
2) Il est important de consommer des protéines ET des glucides à la suite de ces séances

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 09:45:22

@ MathieuCH : c'est toi je crois qui mélange tout... volontairement ou non... Déjà, tu joues avec la terminologie... Est-ce que j'ai plaidé pour la kétose ? Pour moi 75% ou 30% de sucre cela n'est PAS DU TOUT la même chose : une diète à 75% je l'appelle "High Carb" et celle à 30% "Low carb", et ce sont les %age CALORIQUES dans les grandes familles alimentaires qui importent, par la valeur absolue (comme si tu disais qu'un coureur fait du "High intensity training" parce qu'il fait 3h de travail de haute intensité par semaine - alors que si par ailleurs il faut 15h d'endurance en + c'est équilibré...). Ensuite en-dessous des ~30% tu as du "very low carb", et encore en-dessous la cétose (qui, à mon avis, n'est ni sain ni efficace comme état permanent - tout simplement car il s'agit d'un mécanisme de secours de l'organisme). Mais déjà, 30%, pas si simple d'y arriver : prend un avocat (considéré comme riche en lipides) et regarde le %age de glucides...

Evidemment tout n'est pas tout noir ou tout blanc, et il n'y a pas 1 diète miracle que tous devraient adopter. C'est pour cela que MAFFETONE propose son "2 week test", qui n'est PAS UN REGIME PERMANENT (ce que n'a pas compris Andin manifestement) mais un TEST TEMPORAIRE : on DEMARRE à l'autre bout du spectre (proche de la cétose), puis petit à petit un réintroduit des aliments glucidiques (en réintroduisant en premier les plus pauvres en glucides et les plus sains des aliments éliminés), et l'on observe l'évolution de son état au quotidien. Chacun arrivera à un point d'équilibre optimal, pour la forme et ressenti au quotidien, qui sera différent, et d'ailleurs évoluera dans le temps. C'est ce PRINCIPE DE PERSONNALISATION que je trouve intéressant.

Et, avant tout, la nature de ce que tu consommes est capital : l'élimination doit porter sur les glucides raffinés, ce qui inclus pain blanc - pâtes - riz (au moins limitation forte pour ces derniers) dont beaucoup de coureurs amateurs "high carb" ont recours comme aliment régulier... Si ce n'est pas ton cas très bien, mais tu es alors une exception... Et cela inclue aussi tout les "en-cas" (barres, boissons d'attente) que les sportifs assidus consomment à gogo pour certains (la sécu devrait attaquer CHAUVELIER en justice d'ailleurs...). Fonctionner plus sur les graisses te permettra aussi de réduire nettement la consommation de boissons sucrées et autre gels PENDANT les entrainements (qui ne sont que des calories vides, sans parler de l'impact sur le porte monaie), au moins les entraînement d'endurance et de résistance douce (pour la résistance dure, évidemment cela devient le carburant principal).

Pour ma part, sans rien calculer, à la louche je dois être à présent vers les 30% de glucides je dirais (car je mange toujours pas mal de légumes - mais pratiquement pas de légumineuses dense en calorie - et quelques fruits chaque jour, en évitant simplement les plus denses en calories comme la banane). Je me considère clairement comme "High Fat" en comparaison d'avant...

Quant à la pertinence d'une étude portant sur 3 semaines sur le sujet : c'est tout simplement ridicule... Matt le sait bien et il est d'une mauvaise foi consternante sur ce coup-là...

Pour ma part je suis clairement passé par une phase (de + de 3 semaines...) où les perfs se sont d'abord dégradées, puis ensuite c'est l'endurance qui a commencé progresser jusqu'à une niveau spectaculaire pour moi (j'ai réussi une sortie vélo+course à jeun de près de 5h avant de commencer à me ravitailler avec autre chose que de l'eau pure (sortie de 6h au total - c'était un test en fait, pour voir jusqu'où cela pouvait aller), alors que même dans un passé désormais lointain où j'étais "compétitif" pour le marathon les SL de + de 1h45 je devais prendre une poignée de sucre avec moi - et courbatures les jours suivants... là rien ou presque après cette sortie de +5h... et pourtant cela fait des années et des années que je fais des séances "à jeun"...), puis désormais c'est la vitesse dans les footings qui s'améliore sensiblement. Par contre, au niveau perte de poids cela ne se fait pas tout seul (pas vite en tout cas - et prise de poids au début comme Andin). D'autres comme jp75018 les choses vont bcp plus vite, avec un record de 24h explosé quelques mois après les changement alimentaires, et perte de poids continue (alors qu'il luttait pour se débarrasser de quelques kilos superflu avant...).

Quant à l'état au quotidien, sans rentrer dans un long développement, bcp d'améliorations positives : énergie constante au quotidien, plus de coups de fatigue, etc... Alors qu'auparavant je limitait déjà le "junk" mais avais une alimentation très riche en fruits et légumes (mais incluant aussi les fruits et légumineuses denses en glucides - telle que la banane, bcp de jus de fruits et légumes frais pressés, smoothies maison en en-cas) : je devais bien être plus proche des 75% de glucides... et même ce HC à base d'aliments sains, l'expérience m'a permis de voir que cela n'allait pas...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 09:54:16

Puisque l'on est dans l'échange de liens, les principaux éléments concernant l'intolérance aux glucides et du "2 week test" :

https://philmaffetone.com/2-week-test/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 09:55:13

Et une série d'articles (le "Fat burning journal") pour augmenter sa capacité à brûles les graisses comme carburant :

https://philmaffetone.com/fat-burning-new-year/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 27/12/16 à 10:36:01

@BBen:
Merci pour tes explications. On est de toute façon d'accord pour les glucides raffinées et bien sûr les boissons de sportifs (que je n'ai jamais consommé). Bien sûr 75% et 30% n'est pas la même chose, mais 30% de 2500kcal c'est >180g de glucides et donc pas "Low carb" au sens commun, mais plutôt modéré. C'est certes largement en dessous de tes anciennes habitudes et du sportif voir consommateur moyen, mais ne peut être considéré comme tel.
La nomenclature est généralement définie ainsi, ce n'est pas en pourcentage justement, mais en valeur absolue de la quantité de glucides / jour. C'est pourquoi pour la diète cétogène on parle bien principalement de la quantité de glucides maximum pour entrer en cétose et non du pourcentage.

Matt va exprès dans la mauvaise foi pour lancer la polémique et la discussion, mais la base est soutenue par les études, et au quotidien en période d'entraînement intensif, le coureur ne doit pas restreindre sa consommation de glucides (mais consommer des bons), et la stratégie de placer des séances à jeun / en restriction glucidique apporte le meilleur des deux mondes.

Ton témoignage est intéressant et va également dans le sens de ce qui est discuté. Tu arrive à effectuer des très long entraînements, peu intensifs, sans apports. Mais on est ici justement pas dans la recherche de performance. Si tu replanifies un marathon, tu ne pourras éviter la recharge dès J-3 si tu veux exploiter ton potentiel :)

Un autre témoignage qui va dans ce sens (certes lui il a été dans l'extrême => cétogène): http://fellrnr.com/wiki/Ketogenic_Experiment

"It was an interesting experiment, but I could never translate it into racing success."

Concernant ton alimentation avant tes changements, en effet les jus de fruits sont justement une catastrophe alimentaire... Donc je ne suis pas surpris. D'autant plus si tu passais par un extracteur de jus.
Tu ne devrais pas avoir peur d'une bonne banane entière :)



Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 27/12/16 à 10:45:16

...:-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 11:02:35

"au quotidien en période d'entraînement intensif, le coureur ne doit pas restreindre sa consommation de glucides (mais consommer des bons),"

Cela dépend : entraînement intensif pour quoi : pour un ironman ou un ultra couru intégralement en-dessous de SL1, à mon avis le LC est pertinent en période "intensive" (où il n'y aura qu'un petit peu de travail entre SL1 et SL2 pour les meilleurs, et rien ou presque au-dessus de SL2...) également.


" et la stratégie de placer des séances à jeun / en restriction glucidique apporte le meilleur des deux mondes."

Ça, par expérience justement, je n'en suis pas convaincu. Des séances à jeun combiné à une alimentation "High Carb" j'en ai fait depuis + de 20 ans, sans grand résultats... Le changement alimentaire a eu un impact bcp plus rapide et important sur mon "endurance" (au sens de durer à faible intensité sans apport).


"Ton témoignage est intéressant et va également dans le sens de ce qui est discuté. Tu arrive à effectuer des très long entraînements, peu intensifs, sans apports. Mais on est ici justement pas dans la recherche de performance. Si tu replanifies un marathon, tu ne pourras éviter la recharge dès J-3 si tu veux exploiter ton potentiel :)"

Pour les top-élites je suis d'accord (j'accepte la "preuve par l'étude des bonnes pratiques" du livre de FITZGERALD), mais à un niveau amateur les intensités sont bien plus faibles (il y a un monde entre le marathonien autour de 3h et celui en 2h05 et moins), et je trouve que pour les amateurs la question se pose de la nécessité de changer son alimentation dès J-3... Surtout qu'en général, changer ses habitudes à proximité d'une course n'est pas une bonne idée...

Pour l'avoir testé, un simple allègement (important) du volume d'entraînement sur ~1 semaine sans rien changer à l'alimentation m'a fait prendre un bon kg sur la balance, que j'attribue essentiellement à une recharge de glycogène. Donc je tend à me dire qu'un bon "affûtage" avec allègement très important de l'entraînement au moins les 7 derniers jours, tout en maintenant son alimentation ("moderate carb" donc selon tes critères) pourrait suffire pour recharger en glycogène chez quelqu'un d'adapté. Mais je suis d'accord que la question se pose à ce niveau là (marathon en ~3h), où l'intensité de course reste encore significativement en-dessous du SL2 mais au-dessus de SL1...

Je compte prolonger la "période MAFFETONE" (endurance pure) aussi longtemps que je progresse sur mon "MAF Test", et ensuite passer à une période "HADD" pour tenter justement de porter ces capacités à courir sur les graisses petit à petit à des intensités de + en + hautes (entre SL1 et SL2).


"Concernant ton alimentation avant tes changements, en effet les jus de fruits sont justement une catastrophe alimentaire... Donc je ne suis pas surpris. D'autant plus si tu passais par un extracteur de jus."

Oui c'était le cas (mais mes jus c'était une majorité de légumes). Tu as des liens sur l'aspect néfaste des jus frais ? Avant cela je suivais des recettes "raw" (tout en conservant des protéïnes animales), ce n'était pas bien mieux...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 27/12/16 à 11:04:41

Non, on parle en % des apports caloriques journaliers, et pas en valeur absolue (grammes), car :
- Le métabolisme de base de chacun est différent (variable de moins de 1000 Kcal à plus de 2500 Kcal selon le sexe, l'âge, le poids, ...)
- L'activité physique varie beaucoup selon les personnes et le moment: métier, déplacements non motorisés, sport, ...
Tu vas te retrouver avec une fourchette de 1500 Kcal (femme d'un certain âge petite, mince et sédentaire) à plus de 6000 Kcal par jour (homme jeune grand et musclé avec une activité physique très importante), 50g de glucides serait pareil dans les 2 cas...? Non! 50g (200 Kcal) dans le 1er cas correspond plutôt à 200g (800 Kcal) dans le 2e cas, soit 13% des apports, donc très certainement pas en cétose, alors que 50g dans le 2e cas ça ne fait que 3,3% des apports, donc très certainement en cétose.

Ceci dit, il n'y a pas de nomenclature officielle qui dit qu'on est low / very low / ... en fonction de tel ou tel % de carbs, car l'effet dépend vraiment de chacun et de son activité (et même du type d'activité: intense ou légère). L'important est donc de s'ajuster en fonction de ses objectifs et de son ressenti.

En gros, on pourrait dire que :
- < 10% : very low (cétose ou pas, oui à 10% chez certains, il faudra être à 5% chez d'autres)
- entre 10% et 30% : low
- entre 30% et 45% : moderate
En général, les coureurs d'ultra (ceux en low carb) jouent dans la fourchette low (haute ou basse selon les entraînements).

Sachant que comme a dit BBen, il y a des glucides un peu partout dans des aliments riches en lipides et/ou en protéines, donc même en supprimant tout ce qui est transformé, pour être à moins de 10% ça ne sera sans doute pas suffisant, il faudra sans doute supprimer des aliments contenant même relativement peu de glucides (fruits par exemple) et on entre dans le déséquilibre alimentaire et dans l'intégrisme (pour les bien portants) ou dans le domaine du médical, et rien de prouve qu'une cétose stricte ne génère pas de problèmes à long terme, ni qu'elle est bonne pour la perf, même pour l'ultra.

Sur plus court, on aura sans doute intérêt à jouer entre low et moderate selon l'entraînement, ça fait toujours bien moins de sucres que les 60% ou plus préconisés pour les sportifs d'endurance...

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 27/12/16 à 11:15:19

Bben " Mais je suis d'accord que la question se pose à ce niveau là (marathon en ~3h), où l'intensité de course reste encore significativement en-dessous du SL2 mais au-dessus de SL1..."
Tu situes à quel niveau de temps d'effort sur marathon le passage < SL1 ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 11:21:16

@ Serge92 : marathon en ~4h on est vers SL1. Mais le "MAX FAT" peut être un peu en-dessous SL1...

Le truc c'est aussi que la consommation des graisses peut chuter très vite lorsque l'on passe au-dessus du "MAX FAT" en intensité, d'où l'idée de travailler pour porter progressivement cette capacité à utiliser un fort %age de graisses au-dessus de SL1.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 27/12/16 à 11:25:42

OK on est d'accord ...par rapport à ton message cité en réf. j'ai eu un moment de doute sur ton évaluation... :-)
Bonnes fêtes de fin d'année !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 27/12/16 à 11:27:37

SL1, chez un coureur bien entraîné c'est 79/80% FCM, ou encore une intensité tenable (au mieux) ~4h30 en compétition. Donc les marathoniens vers 10 km/h (réguliers et entraînés, pas ceux mal entraînés et/ou partant trop vite) courent plus ou moins leur marathon à SL1.

En 3H, on sera vers 85% FCM, soit pile entre les SL1 et SL2.

Pour l'élite, on se rapprochera pas mal de SL2.

En LCHF, et avec un entraînement adapté, il sera possible de beaucoup augmenter la part des lipides, non seulement en EF (sous SL1), mais aussi entre SL1 et SL2 (dans une moindre mesure), après est-ce que ça sera suffisant pour le marathon? Problème du réservoir plus petit (le glycogène), mais qui se vide moins vite (on utilise davantage de lipides).
Mieux vaut, si on vise le marathon en LCHF, tout miser sur le lipidique, car faire une recharge glucidique avant l'épreuve ne fera qu'impacter très négativement l'oxydation des lipides (les quelques témoignages que j'ai vus sont tous allés dans le mur et tôt). Donc miser sur la légèreté (gain de poids de 2 ou 3 kgs, ça donne quand même de la marge), faire un début de course encore plus prudent, faire pas mal de sorties à allure marathon à jeun pour être efficace sur les lipides à cette allure.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 27/12/16 à 11:38:43

Bonjour,

Je suis avec attention votre débat, même si au final vous semblez largement plus d'accord que certains échanges initiaux pouvaient laisser paraître :)

Que ce soit BBen ou même JP, les deux s'accordent, me semble-t-il, à du low-carb pouvant s'assimiler plutôt au med-carb, donc un simple rééquilibrage alimentaire, (donc non-sectaire comme peuvent l'être les partisans forcenés de divers régimes), privilégiant les bonnes graisses aux mauvais glucides, les mauvais glucides n'étant pas seulement ceux auxquels on pense immédiatement : sucreries, mais aussi les scro-saints pâtes, riz, et surtout pain...

Pour ma part, étant en LCHF depuis 1 mois, j'ai fait une sortie de 1h50 hier matin en EF, à jeun, et sans aucun apport calorique en course. Eh bien c'est passé impeccablement et je n'ai eu aucune envie de manger un sucre ou quoi que ce soit, contrairement à mes habitudes ! Je pense donc que ma filière lipidique s'améliore :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.172.xxx) le 27/12/16 à 11:39:09

De manière empirique car pas assez de références pour moi cette orientation Low Carb sur marathon je la conseillerai pour des temps à partir de 4h00 environ en-dessous il me semble délicat de la conseiller pour l'instant.
Ce que je recommande durant la prépa globale c'est pour tous de diminuer tous les apports en glucides et je préconise des sorties à jeun avec au retour des apports en protéine et en glucide mais de qualité..... la réflexion est ouverte !
Il faut aussi tenir compte du contexte global dans lequel évoluent les athlètes que je conseille...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 12:23:38

"Mieux vaut, si on vise le marathon en LCHF, tout miser sur le lipidique, car faire une recharge glucidique avant l'épreuve ne fera qu'impacter très négativement l'oxydation des lipides"

Oui, d'après MAFFETONE qui a fait des pelletées de tests sur des masses de coureurs lorsqu'il avait sa clinique, les DEUX DERNIERS repas impactent fortement la capacité à brûler les graisses (et le MAX FAT). Il conseille aussi ne rien changer à ses habitudes à proximité de la course.

L'important est avant tout la recharge en glycogène musculaire, donc pourquoi pas faire une sorte de "RDS inversé", et entre J–6 et J–3 augmenter un peu la part des glucides dans son alimentation tout en réduisant fortement l'entraînement, puis les derniers jours revenir à son alimentation antérieure (LC si c'était le cas).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 27/12/16 à 13:44:36

@BBen: Pour les jus de fruit: https://authoritynutrition.com/fruit-juice-is-just-as-bad-as-soda/

Tu prenais 1kg sans augmenter les glucides, et moi mon poids ne bouge pas ou presque en passant de ~250g de glucides à >450g / jours... Comme quoi la qualité des aliments joue probablement aussi son rôle. Et la logique. J'augmente les glucides mais je diminue les lipides et protéines.

Pour le marathon en LCHF, comme Serge92 à la limite pour >4h et en étant bien "adapté", quoique... Cela reste à prouver.

Pour le reste, c'est sûr que si tu veux privilégier la filière lipidique, tu ne vas pas recharger en glycogène depuis J-3... Par contre, ça veut aussi dire que tu ne vas pas chercher la performance sur ton marathon... La filière lipidique sur de tels efforts n'est PAS optimale. Au delà je vous accorde le bénéfice du doute :)


Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 14:36:57

@ MatthieuCH : merci pour le lien, cela parle des jus du commerce, mais je pense que ses critiques s'appliquent effectivement aussi aux jus fait maison, car plus l'extracteur est "efficace" moins il y a de pulpe et plus il y a de "sucres libres" et rapidement assimilables... Enfin le souci est moins grave pour les mélanges à majorité de légumes.


"Par contre, ça veut aussi dire que tu ne vas pas chercher la performance sur ton marathon... La filière lipidique sur de tels efforts n'est PAS optimale. "

Ça, par contre, j'aurais besoin de données pour être convaincu... et autre chose que des études sur 3 semaines qui relèvent de la plaisanterie (je viens laisser un com sur le mur de Matt d'ailleurs)... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 27/12/16 à 16:03:30

@BBen: Oui l'absence de fibres et surtout la "facilité" à consommer une grande quantité de fructose rendent les jus nettement moins intéressant nutritionnellement (voir néfaste) qu'un fruit entier. Même si il s'agit d'un jus maison.

Pour le 2ème point, je vois plutôt la chose dans le sens inverse. Il est prouvé que le carburant de base et le plus efficace pour ce type d'épreuve est le glycogène.
C'est aux promoteurs du LCHF de prouver que les performances peuvent être supérieures via la filière lipidique pour des sujets "fat adapted"... Je parle bien de performance chronométrique, pas de savoir que l'oxydation des lipides est plus efficace...
Et bien sûr sur distance jusqu'au marathon, et pas en 5h...

C'est comme si un croyant dit que Dieu existe tant que le non-croyant n'a pas prouvé qu'il n'existe pas... ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 16:54:47

"C'est aux promoteurs du LCHF de prouver que les performances peuvent être supérieures via la filière lipidique pour des sujets "fat adapted"..."

D'après CANOVA, l'un des secrets au niveau top-élite pour passer du 10000m au marathon, c'est de "changer son système de carburation", c'est à dire augmenter la proportions de graisses utilisées comme carburant, même aux intensités élevées qui sont leur leurs. Voici ce qu'il écrivait à propos de la période de conversion de KPCHOGE en 2011-2012 :

"
About Eliud, he had a very long career on track, at top level [...] and had an engine working with fuel "super", using essentially glycogen (also at Marathon speed). After running 27'11" only in Kenyan Trials in Eugene 2011, he decided to move to Marathon, and Patrick told him he needed a long period of translation, FOR CHANGING THE SYSTEM OF FUELING. Eliud started to run high volume of kms, NEVER SLOW, BUT NEVER VERY FAST, and after 3 and half months ran his first HM in 59'25". Only after the full winter 2011/2012 he ran his first Marathon, in Hamburg, immediately in 2:05'.

Read more: http://www.letsrun.com/forum/flat_read.php?thread=6058683#ixzz3GK6SsMgK
"

La description de son entraînement ressemble furieusement à du MAFFETONE, non ?...

Alors CANOVA ne parle pas de changement alimentaire, mais le but est bien clair : il s'agissait de reformater le moteur de KIPCHOGE pour qu'il consomme plus de graisses à vitesse marathon...

On retrouve dans de nombreux autres messages de CANOVA cet objectif de développement des graisses comme carburant, et divers autres moyens (via l'entraînement) pour y arriver, parfois très agressifs et comportant un volant "Low Carb" tel que ses "Special blocks" : 2 séances costaudes dans la durée - mais d'intensité faible à modérée dans la journée, avec recharge glucidique minimale - que des légumes - entre... Donc du "Low carb"...

L'amateur lambda (même en 3h) courra à une intensité bcp plus faible, donc ce qui est vrai pour KIPCHOGE concernant la carburation l'est encore plus pour lui.

Il n'a pas les "moyens" (physiques) de développer cette capacité via des séances aussi agressives que des "special blocs", et comme il court à des intensités moindres la proportion de lipides devra en outre être encore plus grande pour lui, donc il me parait très raisonnable de conclure que le meilleur moyen d'arriver à la bonne carburation pour lui sera de suivre AU QUOTIDIEN (et pas seulement les jours des "spécials blocs") un régime plus pauvres en glucides, et donc (la proportion de protéines restant peu ou prou la même) plus riches en graisses.

De mon point de vue c'est donc toi le croyant "high carb", je me repose sur l'expérience de personnes qui sont des experts dans leur domaine comme CANOVA, NOAKES et MAFFETONE, et comme tu vas à l'encontre de ce qui fait consensus auprès de ces spécialistes c'est donc à toi et FITZGERALD de démontrer qu'ils racontent des bêtises, et que malgré les affirmations de CANOVA Kenenisa et Eliud sont à 99% de consommation de sucres lors de leur marathon...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 17:01:05

"Tu ne devrais pas avoir peur d'une bonne banane entière :)"

A propos de banane, une anecdote concernant Kenenisa BEKELE :

"After a workout in September, Pitsiladis had Bekele stop his sport utility vehicle at a roadside stand in Addis Ababa and climbed out to buy bananas.

Bekele took a bite and said, “Bananas are not good sometimes.”

Pitsiladis told him: “They’re good all the time. They refuel the muscles.”

Bekele did not mean he disliked the taste.

“He thinks bananas make you fat,” Pitsiladis said.
"

http://www.nytimes.com/2016/05/16/sports/two-hour-marathon-kenenisa-bekele.html

Donc BEKELE a "peur" des bananes, et j'imagine par extension d'autres aliments riches en glucides... Son alimentation serait-elle si "High Carb" que cela ?... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 27/12/16 à 17:22:01

@Serge92
"Ce que je recommande durant la prépa globale c'est pour tous de diminuer tous les apports en glucides et je préconise des sorties à jeun avec au retour des apports en protéine et en glucide mais de qualité..... la réflexion est ouverte !"

En fait, que considère-t-on comme étant des glucides de qualité ?
Est-ce que les pâtes, riz,... mais aussi fruits sucrés (les fameuses bananes par exemple !) rentrent dans cette nomenclature, ou bien ne parle-t-on que des glucides riches en fibres (pain complet au levain, légumineuses, etc)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 27/12/16 à 17:24:31

Ni moi ni Fitzgerald n'affirme que les élites tournent à 99% de sucres sur marathon !

Dans son discours que je rejoins il affirme justement qu'il est conseillé de placer des séances en restriction glucidique pour "adapter son moteur". Donc des séances "low carb", des phases "low carb", mais pas nécessairement besoin d'une telle alimentation au quotidien.

Et surtout, et c'est là le fond de la pensée de Fitzgerald, c'est que pour PERFORMER sur marathon, il faut du glycogène le JOUR J. Canova / Noakes / Maffetone ont-il UN SEUL exemple d'athlète low carb au quotidien et également les jours précédent l'épreuve ? Et qui prend donc le départ avec des réserves limitées ? Même les coureurs d'ultra low carb "avouent" recharger passablement à l'approche des compétitions ! Faut arrêter de rêver...

Tu confonds le fait d'adapter son organisme à utiliser les lipides de manière plus efficaces (via du low carb quotidien ou des séances ciblées), et l'optimisation des réserves de glycogène en vue d'être performant le jour J.

Quand à ton anecdote de Bekele qui serait low carb car il pense que la banane fait grossir, je ne vais même pas m'attarder dessus... Madame Michu a aussi peur des bananes mais tartine allègrement sa baguette de pain blanc avec de la confiture Bonne Maman chaque matin...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (90.47.209.xxx) le 27/12/16 à 17:41:00

C'est quoi encore cette connerie de lowcarb ? v'là autre chose,,. les gamins à Dukan peut être ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 17:43:11

"Ni moi ni Fitzgerald n'affirme que les élites tournent à 99% de sucres sur marathon ! [...] Tu confonds le fait d'adapter son organisme à utiliser les lipides de manière plus efficaces (via du low carb quotidien ou des séances ciblées), et l'optimisation des réserves de glycogène en vue d'être performant le jour J."

Heu... Soit depuis le début on a un dialogue de sourd, soit tu viens de déplacer le sujet... ;-)

Point 1, mes premières interventions concernaient avant tout l'alimentation pour la santé.

Point 2, concernant la performance sur marathon, ma thèse est qu'une adaptation à utiliser plus de graisses comme carburant est importante, même pour les top-élites africaines, et je me repose sur CANOVA et Patrick SANG sur ce point. Toi tu prétendais 2 messages plus haut que la filière lipidique n'avait pas d'intérêt pour la perf sur marathon... Tu te contredis donc à 2 messages d'écart... Enfin bref, passons...

Point 3, je prétend que l'amateur marathonien lambda en 3h :
i) évolue à des intensités nettement plus faible que KIPCHOGE et BEKELE sur marathon, et a donc besoin d'une adaptation au "fat burning" supérieure à ces derniers ;
ii) MAIS NE PEUT PAS utiliser les stratégies les plus agressives et donc "productives" du point de vue de la "fat adaptation" (séances de "special bloc" avec régime low carb ponctuel) de ces derniers.

i) + ii) => que comme l'amateur en 3h, pour une perf optimale, doit aller plus loin dans la "fat-adaption" tout en utilisant une méthode plus "soft" que KIPCHOGE : pour lui passer donc à un régime "moderate carb" (selon ta nomenclature) me parait donc le moyen d'atteindre cet objectif.

Si l'amateur lambda se contente comme le suggère FITZGERALD de bêtement copier les régime alimentaire des élites, et en outre se contenter d'une version "light" de leur méthode de fat-adaptation via l'entraînement, ils n'atteindront jamais l'adaptation nécessaire pour eux...

Je ne partage donc pas l'analyse ni la conclusion de Matt (ni la tienne).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 17:48:28

...j'ai oublié le point 4 : la recharge glucidique juste avant la course (puisque désormais tu déplaces le débat vers ce sujet...) : est-ce que j'ai prétendu qu'il ne fallait pas du tout recharger ? J'ai bien reconnu que la question de pose pour quelqu'un qui est en low/moderate carb de comment faire.

Je n'ai pas de réponse tranchée, pour le moment je me dis qu'une augmentation modérée des glucides (ce que tu appelles "recharger passablement") lors de la dernière semaine conjuguée à un vrai "tapering" pourrait suffire, tout en rétablissant son alimentation "High fat" habituelle lors des deux derniers repas au moins pour que ses capacités de fat burning soient au top le jour j.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 18:00:36

"C'est quoi encore cette connerie de lowcarb ? v'là autre chose,,. les gamins à Dukan peut être ?"

Ça change un peu des discussions sur la VMA et la VO2Max, mon cher Poopa non ?... ;-)

Et puis DUKAN c'est pas pareil, lui c'est "HPLCLF" ("High Protein Low Carb Low Fat"), faut suivre un peu !... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 27/12/16 à 19:12:51

Ce n'est pas parce que je dis que la filière lipidique n'est pas optimale sur marathon qu elle est inutile...
Pour une performance optimale, il faudra fonctionner majoritairement sur les glucides. Jusqu'à preuve du contraire, que j attends toujours.

L'amateur lambda pourra très bien "entraîner" sa filière lipidique en pratiquant par exemple des longues sorties à jeun régulièrement. Je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas efficace.

Tu as ton idée pour la recharge, la physiologie et le constat sur le terrain auprès des athlètes de haut niveau est sans appel. La recharge en glycogène doit être maximale (cela ne veut pas dire se gaver bêtement, je te vois venir).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 27/12/16 à 19:22:55

"L'amateur lambda pourra très bien "entraîner" sa filière lipidique en pratiquant par exemple des longues sorties à jeun régulièrement. Je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas efficace."

Probablement pas suffisant, car comme je l'explique il ne pourra aller aussi loin que l'élite (avec des séances telles que les "special blocs") dans l'adaptation via l'entraînement, comme expliqué dans l'un de mes derniers messages, alors que l'amateur aurait besoin d'un "fat burning" au contraire plus développé que l'élite (car intensités plus faible). Mais je me répète.


"Tu as ton idée pour la recharge, la physiologie et le constat sur le terrain auprès des athlètes de haut niveau est sans appel."

Encore une fois, comme je l'explique aussi dans le même message précédent, calquer bêtement ce que font les élites est une erreur (pour les raisons déjà évoquées), tout comme copier le carnet d'entraînement de Moses MOSOP trouvé sur le net et l'appliquer direct à un marathonien en 3h le serait tout autant.

Dans les deux cas, il faut transposer et adapter intelligemment ce que font les élites, pas copier bêtement. Et pour ce qui concerne le développement des capacités de "fat burning", cela conduit à conclure qu'un régime "moderate carb" au quotidien pour un marathonien en ~3h est probablement la meilleure option pour obtenir une "fat adaptation" optimale, cf la encore mes messages précédents.

Après, pour la recharge, il faut voir...

Je pense que l'on a fait le tour du sujet puisque je me retrouve à répéter les mêmes choses, je clos donc le débat pour ma part.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 27/12/16 à 19:54:17

Forcément si au final l'approche "moderate carb" est aussi la meilleure pour toi on va s'entendre... ;)

Bien sûr qu'on ne peut pas transposer 1:1 les pratiques nutritionnelles et d'entraînements des élites sur marathon pour un coureur lambda, mais ce dernier n'aura également aucun intérêt à suivre celles d'un coureur d'ultras...

Pour la recharge, nous verrons bien si dans le futur un contre exemple vient remettre en question sa pratique...

Arrêtons nous là... jusqu'à la prochaine étude :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par carapace (invité) (95.240.249.xxx) le 29/12/16 à 19:26:12


Moi personnellement je prône la slow food.

A conseiller, même pour celles et ceux qui veulent courir vite.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 30/12/16 à 09:16:12

Tout est dans le titre :

http://www.enduranceplanet.com/real-life-benefits-of-being-a-fat-adapted-athlete-with-ultrarunners-paul-terranova-travis-macy-and-peter-defty/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 30/12/16 à 12:47:50

Je vois le "ultrarunners" dans le titre :)

Je vais écouter, le sommaire donne des clés:

"How do you incorporate “strategic carbs” for race performance as well as enough carbs to make sure you’re not too LCHF for the demands of sport?"

"Paul uses gels but has gone from needing 350-425 calories an hour to about 150 calories an hour, and says this is the biggest benefit he’s experienced with fat-adaptation." => 400 kcal / heure c'était un peu extrême quand même...

De ce que j'ai lu sur certains, ils étaient apparemment précédemment sur une diète high carb / low fat et produits industriels donc forcément cela ne pouvaient qu'être mieux.

" I've planned well for most races, but day to day have simply focused on "eating healthy," which until now meant the standard athlete's diet of high carbs, low fat, and probably too much processed food for convenience."

http://followtravismacy.blogspot.ch/



Sinon ITW de Matt Fitzgerald ou il donne plus de détails sur le contenu de son livre. Je retiens:

"I noticed this strange dichotomy between how professional endurance racers eat and how the general athletic population eats,” Fitzgerald says. “A lot of what the elites are doing, recreational athletes aren’t doing. And maintaining a carbohydrate-centered diet is one of those things.”

He explains that carb-centered eating simply means that carbohydrates like rice and healthy grains are present in most meals and snacks—it doesn’t necessarily mean ‘high-carb.’ Fitzgerald sees many of the more recreational athletes trying a high-fat, low-to-no-carb approach, but for generations, the highest level of endurance athletes are still eating—and enjoying—carbohydrates.

“The bulk of relevant research out there backs up the idea that athletes need carbohydrates, and a reduction in them decreases performance,” he says.

...

Just because you should follow these habits doesn’t mean your diet should mimic what Chris Froome or a Kenyan runner eats.

“No two elite endurance athletes eat the same,” Fitzgerald says. “They eat a high-quality version of a culturally normal diet for them.”

http://www.bicycling.com/food/nutrition/5-food-rules-endurance-athletes-need-to-follow/slide/4

Cela confirme l'approche modérée et pleine de bon sens, loin du glucides tout azimut qui était insinué.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 05/01/17 à 13:40:36

Autre podcast intéressant sur le sujet :

http://www.enduranceplanet.com/sports-nutrition-228-is-ketosis-the-wave-of-the-future-for-high-level-endurance-performances/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 14:08:15

Carrément cétogène maintenant...

Petite recherche sur le personnage.

Ben Greenfield: Il a écrit un guide appelé "Become Superhuman".

1er point: "How to burn fat and build lean muscle so you can quickly achieve the body you desire"

Cela ne m'inspire rien de bon...sans parler du placement de produit tout azimut.

Je remarque qu'il s'est fendu d'un article complet pour soit disant prouver que les régimes "détox" sont bénéfiques et leur effet n'est pas un mythe (pourtant aucune preuve scientifique n'est apportée), pour terminer cet article par un lien vers son "Detox 2017" à 1000$ pour 90 jours...

Bref il a l'air d'un charlatan :)

Mais si cela te conforte dans tes idées.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (212.234.218.xxx) le 05/01/17 à 14:56:44

Je vais faire un retour "de terrain" sur le low carb.

Mon profil : coureur plutôt endurant, une centaine de kms par semaine (entrainement tous les jours), 2h45 au marathon (sans doute un peu mieux en ce moment).

J'ai appliqué ce "régime" pendant deux bons mois, mais sans me prendre la tête à tout peser et sans me contraindre dans le plaisir de manger. Donc si j'avais envie à tel moment de m'envoyer une demi plaquette de chocolat, je le faisais sans me poser de question. Je n'ai rien changé dans mes habitudes de petit déjeuner (pain complet, pâte à tartiner, fruit et parfois oeuf ou yahourt) ; en revanche pour le déjeuner et le dîner, j'ai quasiment supprimé les féculents. Auparavant je mangeais des pâtes ou du riz ou des patates une fois par jour ; pendant cette période c'était plutôt une fois tous les quatre ou cinq jours, notamment la veille de séances difficiles.

Les conclusions que j'en tire :
Pour le positif :
- impression assez nette de mieux récupérer d'une séance à l'autre ;
- baisse des FC en endurance fondamentale (mais c'est peut être aussi le résultat de la légère augmentation de mon volume d'entrainement ces six derniers mois) ;
- pas besoin de s'hydrater autant qu'avec davantage de glucides (et de fait, on sèche, un peu moins d'1 kg pour moi)
- mes séances à jeun sont beaucoup plus faciles (j'en fais deux ou trois dans la semaine)

Pour le négatif :
- mauvaises sensations sur les séances avec pas mal de volume à allure soutenue (par exemple une 3X3000 au seuil sans avoir rechargé un peu en féculents la veille ou l'avant-veille, ça va être chaud) ; pour autant pas de baisse des perfs, mais on sent qu'il ne faut pas que ça dure plus longtemps.

Je vais donc continuer parce que de façon générale, je me sens mieux, mais il est certain que je ne m'élancerais jamais sur un marathon à 15,5 km/h sans avoir fait la recharge glucidique qui convient les trois jours précédents : je sens bien que j'irais au casse-pipe.

Si je devais audacieusement (et sans doute inopportunément) extrapoler à partir de mon cas personnel, je dirais : le low carb pour l'ultra : oui ; pour marathon et semi : non.


Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 05/01/17 à 15:34:35

"Je vais donc continuer [...] je dirais : le low carb pour l'ultra : oui ; pour marathon et semi : non."

@ –10 : dois-je en déduire que tu te lances dans l'ultra ? ;-)

Oui bien que tu as mal formulé ta conclusion, et que pour ta part tu prévois de continuer à pratiquer le LCHF au quotidien et à l'entraînement, moyennant deux petites entorses dans les cas ponctuels suivants :
- recharge glucidique le dernier repas précédant les séances de résistance dure ;
- recharge glucidique "standard" les quelques jours précédant un marathon.
?...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 05/01/17 à 15:44:17

Oui BBen, c'est exactement ça, je n'ai pas été assez précis dans ma conclusion :-)

Je continue le LC tel que je le pratique, donc avec un bon plat de pâtes avant les entrainements les plus difficiles.

J'entame ma prépa marathon cette semaine : je me vois mal passer "ma" fameuse 2h dont 4X4000 de AS42 à AS21 avec juste des pois chiches à l'huile d'olive et du jambon :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fab_cap (invité) (159.220.74.xxx) le 05/01/17 à 16:18:44

@-10, merci pour ce partage d'expérience - très intéressant

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.169.xxx) le 05/01/17 à 16:18:50

..normal tu as oublié les sardines ! :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 05/01/17 à 16:38:21

@Serge :-)

Je viens de remarquer au passage que ce type d'alimentation correspond à ce que tu préconises à tes athlètes en période de prépa marathon (tu l'as dit dans une intervention précédente)

Comme quoi on ne réinvente rien et que la pratique amène toujours un coureur attentif à ses sensations aux mêmes solutions :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.169.xxx) le 05/01/17 à 16:45:12

oui... tout à fait ! Je demande de faire très attention à la recharge en glucides avant le marathon... à partir du mercredi soir jusqu'au samedi midi, ensuite je recommande d'être léger sur ces apports, je n'ai jamais compris l'intérêt d'aller à une PASTA PARTY le samedi soir!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 16:59:42

"Je vais donc continuer parce que de façon générale, je me sens mieux, mais il est certain que je ne m'élancerais jamais sur un marathon à 15,5 km/h sans avoir fait la recharge glucidique qui convient les trois jours précédents : je sens bien que j'irais au casse-pipe.

Si je devais audacieusement (et sans doute inopportunément) extrapoler à partir de mon cas personnel, je dirais : le low carb pour l'ultra : oui ; pour marathon et semi : non."

CQFD :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (92.154.147.xxx) le 05/01/17 à 17:14:18

MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 16:59:42 a écrit :
<<<<...
-10 a écrit : je dirais : le low carb pour l'ultra : oui ; pour marathon et semi : non. >>>>

<<<< MathieuCH a répondu : CQFD :)>>>>



Ok avec le faut que le LCHF peut être un plus, au niveau perf, en ultra.

OK aussi que le LCHF n'apporte rien, au niveau perf, pour le marathon et les courses plus courtes.

Mais si on reste sur l'idée qu'on vient au LCHF dans une optique santé (diabète, maladies cardio-vasculaires, ...), alors on peut dire qu'avec le LCHF, on peut conserver ses perfs, mais effectivement en effectuant les recharges glucidiques nécessaires et suffisantes au bon moment (avant une activité intense, avant les compets, ..).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 05/01/17 à 17:40:29

"à partir du mercredi soir jusqu'au samedi midi, ensuite je recommande d'être léger sur ces apports, je n'ai jamais compris l'intérêt d'aller à une PASTA PARTY le samedi soir!"

Bon ben c'est exactement la conclusion à laquelle j'étais arrivé pour la recharge : recharge glucidique "modérée" (Mercredi soir à Samedi midi, soit 3j "glissés" au total...), MAIS retour à du LCHF les DEUX DERNIERS REPAS (Samedi soir et dimanche matin) avant la course afin de réactiver le "fat burning".

En effet d'après MAFFETONE ce sont les 2 derniers repas qui sont importants (et doivent donc contenir une bonne quantité de bons lipides) pour que les capacités à utiliser les graisses soient au top. Et ce ne sont pas les 3 jours précédents de recharge modérée qui vont détruire les capacités de "fat burning" qui auront été développées les mois (années) précédant, mais par contre les deux derniers repas eux peuvent contribuer à étouffer (provisoirement) sa "carburation diesel"... Donc la pasta-party de la veille est même carrément à PROSCRIRE pour quelqu'un de fat-adapté...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 05/01/17 à 17:45:14

"OK aussi que le LCHF n'apporte rien, au niveau perf, pour le marathon et les courses plus courtes."

Eh bien justement, pour le marathon, c'est là que la question se pose (*), pas pour l'élite (**), mais pour l'amateur.

Personnellement, mon raisonnement exposé dans des messages précédents me conduit à penser qu'une alimentation plus centrée sur les lipides la plupart du temps (***) que ne le font les élites DEVRAIT en théorie être plus adaptés à la population des marathoniens amateurs (même de bon niveau, comme –10).

Avec l'ami –10 on va avoir un cas-test intéressant : s'il améliore ses 2h45 en étant (l'essentiel du temps) en LCHF alors cela nous donnera un élément de réponse... ;-)



(*) sur les course courtes on est tous d'accord que le LCHF est à déconseillé, sur l'ultra il a fait preuve de son efficacité

(**) j'accepte pour ma part le pré-supposé de FITZGERALD qui postule que ce que font les meilleurs marathoniens de la planète en matière de nutrition est ce qu'il y a d'optimal POUR EUX.

(***) fait exception du repas précédant les séances de résistance dure (seuil2 et au-dessus) et des 3 petits jours de recharge glucidique finale

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 05/01/17 à 18:07:44

@BBen

Je me porte volontiers cobaye :-)

A ceci près que d'autres paramètres sont susceptibles d'influer (positivemement s'entend) ma prochaine performance sur marathon :

1) Sur une suggestion de Serge92 un soir de chaleureuses agapes ;-) , je me suis mis au gainage depuis le mois d'août, et je commence à en ressentir les bénéfices au niveau de ma posture

2) J'ai augmenté mon volume d'entraînement hebdomadaire depuis juin : je suis actuellement à 100-110 km en routine (contre 80-100 avant)et je vais monter jusqu'à 130 sur une période de mi janvier à fin février

Cela dit, je suis à peu près convaincu que j'encaisse très bien le 2) parce que le LC me permet de mieux récupérer.

Ah et j'oubliais, dans les bénéfices probables du LC me concernant : les sorties longues (2h et plus) en EF passent comme des lettres à la poste, y compris le lendemain de séances dures.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 18:57:53

En fait, si je suis bien le topo, le LCHF, ça marche bien sur tout course où un coureur lambda mettrait 4h ou plus.
J'ai l'impression que le seuil de "rentabilité" est plus à exprimer en heures qu'en distance : donc je crois comprendre que ce seuil est de 4h. Ce qui inclut donc le marathon pour grosso modo une moitié de coureurs (même si ce sont surtout des loisir)

Pour les courses plus courtes, par exemple un 10k, même pour un poireau affreux comme moi en 50', le LCHF n'apporte rien, sauf peut-être une chose : appliquer ce régime aura permis de sécher (je suis déjà à 3 kg perdus et ce n'est qu'un début) et donc je peux peut-être espérer quelques progrès... si je recharge en glucides 24h avant :) (pour un 10k peut-être qu'un seul repas glucidique peut suffire, je pense ?)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/01/17 à 19:19:35

"En fait, si je suis bien le topo, le LCHF, ça marche bien sur tout course où un coureur lambda mettrait 4h ou plus. "

Ben non, cf les dernières contributions de –10... Notre ami vaut 2h45 sur marathon (et non 4h), est en LCHF la plupart du temps, et ça a l'air de lui profiter... A confirmer sur son prochain marathon bien sûr.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/01/17 à 19:19:57

"dans les bénéfices probables du LC me concernant : les sorties longues (2h et plus) en EF passent comme des lettres à la poste, y compris le lendemain de séances dures. "

@ –10 : idem pour moi : ç

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/01/17 à 19:21:29

"dans les bénéfices probables du LC me concernant : les sorties longues (2h et plus) en EF passent comme des lettres à la poste, y compris le lendemain de séances dures. "

@ –10 : idem pour moi : dans mon cas ça a été le plus bluffant car les SL ont toujours été mon point faible (je suis typé "sprinter" à la base), et là je passe des séances plus longues et avec moins de difficultés que lorsque j'étais "compétitif" sur marathon... Sur la recup aussi le LCHF est bluffant.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 19:22:19

D'accord BBen, mais -10 a l'air de dire qu'il ne conseille pas le LCHF pour le marathon, sauf s'il faisait de l'ultra... ou alors j'ai mal compris ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 19:24:43

<<
"dans les bénéfices probables du LC me concernant : les sorties longues (2h et plus) en EF passent comme des lettres à la poste, y compris le lendemain de séances dures. "

@ –10 : idem pour moi : dans mon cas ça a été le plus bluffant car les SL ont toujours été mon point faible (je suis typé "sprinter" à la base), et là je passe des séances plus longues et avec moins de difficultés que lorsque j'étais "compétitif" sur marathon... Sur la recup aussi le LCHF est bluffant.
>>

Tout à fait d'accord : c'est impressionnant à quel point faire des SL (1h40 à 2h) en EF devient d'une facilité déconcertante, même sans ravitaillement en sortie.
Côté récup, c'est comme si j'avais fait une sortie d'1 heure seulement, donc peanuts !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 19:26:00

Mille excuses : je n'avais pas lu tous les messages de -10, en particulier le dernier :)
Donc le LCHF lui a été, et lui est, utile.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 05/01/17 à 20:13:14

Et sur ces sorties longues vous arrivez à strictement ne pas dépasser votre MAF sans perdre de vitesse?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 20:18:16

@berty

Oui, je suis convaincu que ça m'est utile, mais pour autant je suis tout aussi sûr que j'irais dans le mur en partant sur marathon sans avoir rechargé (je le sens bien en passant des séances à gros volumes d'allure soutenue).

C'est pour cela que je continuerai malgré tout à faire ma recharge glucidique du jeudi matin au samedi matin (le samedi midi et le samedi soir j'ai coutume de faire léger).

Pour mon cas, l'apport majeur réside dans l'amélioration des capacités de récupération à l'entraînement, et donc l'augmentation du volume :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 20:19:57

@zarath

C'est quoi la MAF ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 20:26:20

Il faut préciser que -10 peut à la limite être considéré low carb PAR RAPPORT A SON ACTIVITé, mais pas en soit. Car avec le pain + confiture au petit déjeuner...

Il est certainement à minimum 150/200g de glucides / jour.

L'important reste la qualité des glucides. Si tu es à >100g/jour mais que c'est du sucre et des sodas...pas terrible.
Et tu peux être à >400g avec patate douce et flocons d'avoine, et ça sera nettement mieux pour la santé (parce que parait-il que les glucides c'est la diable... :) ).

Pour la recharge, comme Serge92 les repas du samedi soir et dimanche matin sont plus léger, mais je conserve des glucides en portion modéré. Pas trop de lipides (surtout le dimanche matin) afin de ne pas ralentir la digestion.

Je ne peux par contre être pris comme exemple car j'étais déjà modéré/low carb au quotidien pour mon premier marathon.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 05/01/17 à 20:29:55

-10; Nan sérieux ?

c'est un des piliers chez Maffetone le rythme cardio qu'il ne faut pas dépasser en E.F 180 _oins ton age + quelques ajustements.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 20:38:01

@MathieuCH

Ben je ne sais pas, comme je le disais plus haut, je ne pèse rien et je fais au doigt mouillé... La seule chose que je peux affirmer c'est que j'ai réduit significativement la part de glucides par rapport à avant.

Typiquement mes repas ça va être :

Matin
- café
- deux tartines de pain complet (T110) avec une cuiller à soupe de pâte à tartiner (Nocciolata) étalée dessus (miam !)
- une orange
- éventuellement un ou deux oeufs si j'ai la dalle
- deux carrés de chocolat noir

Midi
- une toute petite portion de féculents (semoule complète ou riz complet), mais vraiment petite la portion, ou sinon des légumineuses (haricots rouges, lentilles,...)
- de la viande ou du poisson gras ou des oeufs, ou sinon des protéines végétales (tofu...)
- parfois du fromage
- deux ou trois fruits (pommes, oranges, poires,...)

Soir
- une soupe ou un plat de légumes (il peut y avoir un peu de patates dans la soupe)
- éventuellement une tranche de pain complet, pas toujours
ou, en cas de séance difficile le lendemain, une ration normale de féculents (1 jour sur 4 ou 5)
- un yahourt avec des graines de sésame, un peu de sucre de canne non raffiné et des pépites de chocolat
- deux fruits
- deux carrés de chocolat noir
(en général je ne mange pas trop de viande le soir)

Bon mon point faible c'est le chocolat noir, j'en avale au moins une demi tablette par jour :-))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 20:50:14

@zarath

Je n'ai pas de GPS donc je ne mesure pas ma vitesse... Sur les SL je mesure a posteriori la distance de mon parcours sur calculitineraires.com.

Quant au cardio, je ne le prends pas pour les séances en EF... Mais aux sensations je suis sûr que je reste bien dans la plage concernée.

Cela dit, pour répondre à ta question, si, il y a bien sûr une petite perte de vitesse au fil de la sortie (ou à vitesse constante une petite dérive de la FC), m'enfin c'est normal, sinon ça voudrait dire que le corps ne se fatigue pas du tout... Y a pas de miracle non plus :-)

Mais la grosse différence, c'est sur la récup. Mes SL se déroulent bien mieux qu'avant. Et surtout, je peux les passer le lendemain d'une grosse séance qualitative sans grosse impression de fatigue. Par exemple lundi j'ai fait 1h30 dont 3X3000 au seuil, et le lendemain, 27,5km en 2h10, sans difficulté.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 20:50:25

Pain, 6 fruits, un peu de riz/légumineuses: Oui tu es largement à 150-200g de glucides ;)

Et surtout je ne vois pas du tout de FAT...

Donc il me semble que l'on est bien loin du concept.

Mais tant mieux si ça fonctionne :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 20:52:39

:-)))

Quand je te disais que c'était au doigt mouillé !

Bon, je mets sur beurre sur mes tartines du soir hein !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 20:54:10

Et le chocolat c'est gras aussi :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 20:55:55

Ah au fait BBen, là en deux mois -10 est considéré comme "fat adapted" ? ;)

@-10: En fait tu as surtout beaucoup baissé tes calories apparemment. Le concept aurait été de remplacer les glucides par du gras (avocat / oléagineux / huile /...).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 20:56:24

Le chocolat c'est gras... mais surtout sucré, même noir :)
(sauf à prendre du 90% cacao et +)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 05/01/17 à 21:01:44

-10 merci de ta réponse.

Bon ok ma question concerne plus la MAF que le régime lc.

Mais les autres qui courrez peut être au cardio? BBen , MathieuCH ,bertyprofmaths , d'autres...

Parce que pour moi au bout d'une heure si je veux pas dépasser les 130P ça devient un peu de l'équilibrisme

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 21:06:38

Je ris tout seul de voir à quel point je suis un piètre cobaye :-)

Bon je n'ai pas précisé mais j'ai quand même augmenté ma part de graisses par rapport à avant (il faut dire qu'avant je ne mangeais vraiment pas beaucoup de gras). Sur les légumes du soir il y a deux bonnes cuillers d'huile d'olive, les oeufs c'est gras (avant je n'en mangeais presque pas), quand je m'envoie du fromage le midi, un jour sur deux ou trois, c'est un bon tiers de camembert + une bonne tranche d'un autre genre comté ou salers

Je n'ai pas précisé aussi que je mange des amandes tout au long de la journée, quand ça me chante... Là pour le coup je sais dire que j'en mange 40 à 50g par jour puisque je les achète en vrac au poids

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 21:07:08

@Zarath
Je cours au cardio, mais impossible pour moi de courir avec la formule de Maffetone pour mes sorties en EF : 180 - 43 + 5 = 142 ce qui représente 68% de ma FCM (de 208 !).
Quand je suis vraiment très bien entraîné donc avec des FC basses (ce qui est loin d'être le cas en ce moment), courir à cette FC de 142 je peux le faire, mais pas plus d'une heure.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 21:08:43

@Mathieu
Mais oui, en relisant des exemples de menus vraiment LCHF, je suis loin du compte :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 21:11:09

@-10 :
Peut-être que ton régime actuel n'est pas LCHF, ou même "MedCarb-HF", mais tu as quand même modifié ton alimentation en diminuant les glucides et augmentant les graisses (que tu ne consommais pas du tout ou très peu avant)
Donc à mon avis c'est normal que tu sentes malgré tout des effets qui vont dans le sens du LCHF ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 21:13:07

@berty

Oui, tu dois avoir raison.
Mais il est manifeste que je ne suis pas encore au point :-)))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/01/17 à 21:13:22

@ MathieuCH : là c'est carrément de la mauvaise foie...

–10 t'explique qu'il a fortement réduit les glucides (avant c'était pâtes à tous les repas), donc s'il n'a pas touché aux protéines il a forcément augmenté les graisses sinon il crèverait de faim...

D'ailleurs on fil de ses interventions j'ai de mon côté relevé dans son alimentation : chocolat noir, oeufs, beurre (sur les tartines), pâte à tartiner, poisson gras, graines de sésame, huile d'olive, fromage, amandes...

@ –10 : n'en jette plus, le compte y est ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/01/17 à 21:14:51

@zarath : effectivement pour la méthode MAFFETONE j'avais ouvert un autre sujet :

http://www.courseapied.net/forum/msg/126799.htm

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 21:16:23

Ce qu'il faudrait éliminer c'est la pâte à tartiner, OK c'est gras mais surtout y' plein de sucre et pas des bons :)

(Même si la Nocioletta est la rolls des pâtes à tartiner en bio et que c'est divin ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 21:18:53

@-10: Avec tes précisions tu as quand même pas mal de gras finalement.

L'ajout de gras peut expliquer la meilleure récupération.
Le manque de glucides la difficulté à passer certaines séance.

Tu as surtout une alimentation plus saine (le gras est essentiel), mais difficile à dire si cela suffit à te considérer comme "fat adapted" (surtout la période est trop courte).

Mais continue :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 21:22:49

@BBen: Si tu regardes le premier message des repas (*), il n y a pas tellement de gras... il a précisé après mon message.

Et des glucides toujours bien bien présent.

(*) Oeufs pas régulièrement, pas d'amande tout au long de la journée, saupoudrage de graine de sésame laisse moi rire.... C'est toi la mauvaise foi pour le coup :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/01/17 à 21:26:31

"@-10: Avec tes précisions tu as quand même pas mal de gras finalement. "

Ah, quand même... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 05/01/17 à 21:30:44

Cela n'en fait tout de même pas un exemple / cas d'école de LCHF... ;)

Il a modéré ses apports en glucides et apporté une quantité essentiel de lipides à son alimentation, mais on est très loin du concept. Demande à JP ce qu'il engouffre comme gras...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 21:43:37

@BBen et Mathieu
Maintenant que j'ai posé les choses, ce que je n'avais jamais fait, je pense objectivement que je suis encore éloigné du vrai concept. Disons que j'ai franchi un pas, je vais poursuivre. Je me suis un peu avancé en annonçant plus haut que je m'étais mis au LCHF.

BBen tu as raison, l'apport en calorie est forcément au moins le même par rapport à avant sinon j'aurais maigri, surtout avec plus de volume kilométrique et les gainages... Je n'ai quasiment pas perdu, même pas 1kg... et je pense que c'est de la flotte.

@Berty : renoncer au Nocciolata : impossible ! :-))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 21:48:05

Ah j'oubliais, pour ne pas avoir faim, les amandes c'est miraculeux ! Ca fait dorénavant tellement partie de mon quotidien d'en grignoter à longueur de journée que je n'ai même pas pensé à les mentionner la première fois

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 21:51:20

"BBen tu as raison, l'apport en calorie est forcément au moins le même par rapport à avant"

Ben moi je te dirai que mon apport calorique a sans doute un peu augmenté mais je perds du poids quand même (mais je suis beaucoup plus strict sur le LCHF : plus de pain (sauf parfois un peu d'intégral T150 bio au levain) ni riz ni pâtes bien sûr, ni aucune sucrerie, mais je garde les fruits (pommes, clémentines seulement) et, rarement, *un peu* de pommes de terre dans des crudités.

Par contre, si j'ai bien augmenté les légumes (soupe, crudités), j'ai aussi pas mal augmenté les protéines (pas bien je sais) : fromage, charcuterie... ça y va...

-3kgs et pourtant j'ai vraiment bien peu couru en novembre / décembre, franchement...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 05/01/17 à 21:51:53

"pour ne pas avoir faim, les amandes c'est miraculeux ! "

+1000 !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 21:56:32

@berty

Ah quand même ! donc je suis bien un petit joueur par rapport à toi, et j'ai encore de la marge :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (90.25.87.xxx) le 05/01/17 à 22:08:25

Bonsoir tout le monde :))

Très très intéressant comme sujet que je suis depuis le début.

Et comme j'ai dit sur la CAF' à -10, j'ai adopté petit à petit cette alimentation Low Carb depuis septembre.

@JP: Dis nous ce que tu bouffes comme gras ? quelle quantité ? et de quelles sources concrètement ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.90.17.xxx) le 05/01/17 à 22:15:26

Salut Tintin
JP, c'est ses concurrents qu'il bouffe (et tout crus de préférence) :-))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/01/17 à 22:38:34

@ –10 : tu as fait un ENORME pas en avant déjà en supprimant tes pâtes à tous les repas et en introduisant tout ce bon gras.

De mon point de vue, tu as fait l'essentiel.

Reste quelques détails :

- réduire au minimum ce qui contient du sucre raffiné : être sûr que le chocolat est au - du 85% de cacao, pour le nociola pourquoi ne pas le réserver à la "récompense" juste en rentrant d'une séance dure ;

- démarrer par un petit dej encore + riche en lipides (cela active le mécanisme de "fat burning" pour la journée) : pourquoi pas 3 oeufs au plat et un avocat à l'huile d'olive (saupoudré de sel, poivre, paprika, quelques graines de tournesol+courge au milieu, filet de jus de citron : miam !).
Ou bien carrément un "Phil's coffee" pour commencer la journée ? Entre autres exemples... (*)

- pour les fruits : 2-3/j suffisent et juste éviter les + riches en glucides (bananes par ex), sauf juste avant / au retour d'une séance de résistance dure ou grosse séance de résistance douce.


Après que tu rentres ou non formellement dans la définition officielle de telle ou telle catégorie n'a aucune espèce d'importance, l'important est de continuer à faire petit à petit des évolutions à ton alimentation par petites touches, et à chaque fois voir si cela améliore ton ressenti ou non.

Car finalement, la philosophie d'ensemble à retenir par rapport à la baisse des glucides et augmentation des lipides est simple :

"It’s now being widely accepted that the ultimate fat-burning metabolism is created by eating certain foods while avoiding others. As carbohydrates are reduced and fats increased, the metabolism kicks in to burn more stored body fat for energy, both at rest and during physical activity. Fatigue, pain, hunger and many other abnormal signs and symptoms that can reduce quality of life can suddenly disappear."

https://philmaffetone.com/future-fat-burning/

"To emphasize, if you’re eating refined carbohydrates, that’s the first problem to address, and reducing this can be accomplished through the Two Week Test. Then you can find the appropriate level of natural carbohydrates that best matches your lifestyle needs."

https://philmaffetone.com/what-is-a-low-carb-diet/


(*) cf nombreuses idées de recettes excellents ici (pour ma part j'aime tout particulièrement la "Phil's bar") :
https://philmaffetone.com/recipes/

Et pour un exemple de menu quotidien "Very Low carb" :
https://philmaffetone.com/a-very-low-carb-day/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.169.xxx) le 05/01/17 à 23:01:45

"Donc la pasta-party de la veille est même carrément à PROSCRIRE pour quelqu'un de fat-adapté..."...
même pour un athlète sans fat adapté... préférable de manger raisonnablement et au calme sans l'excitation de ces agapes si l'on vient dans un esprit de perf...tout comme le lendemain en rejoignant le sas de départ resté concentré sans se disperser dans les cris et les sauts de cabri.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.172.102.xxx) le 05/01/17 à 23:03:37

Mouais. J'ai tenté le machin et j'ai détesté. Sans remarquer quoi que ce soit.

Je fais des sorties vallonnées de 2h30 à jeun sans souci... Et en prépa marathon 2h dont 1h30 à 95%. Je bouffe des pâtes, du riz, du pain (maison), de la pizza (maison), de la binouze. Des bons gras aussi c'est clair, la nation de l'avocat et un gros producteur d'huile d'olive.

Bref, essayez, mais je ne pense pas que cela soit por tout le monde.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.169.xxx) le 05/01/17 à 23:18:13

DANS UN PREMIER TEMPS ce qui est important avant tout c'est de diminuer tous les apports en sucre rapide !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.172.102.xxx) le 05/01/17 à 23:27:48

Mon conseil la veille du marathon serait de peu manger pour éviter d'en chier, au sens propre. Un déjeuner pas trop bourrin suivi d'un souper léger. Avec la diminution de la charge d'entraînement, les réserves se reconstituent sur les derniers jours...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (92.154.147.xxx) le 06/01/17 à 00:56:54

BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 05/01/17 à 17:45:14 a écrit :
<<<< …. Eh bien justement, pour le marathon, c'est là que la question se pose (*), pas pour l'élite (**), mais pour l'amateur. >>>>


On ne parle que du marathon.
Si on part du postulat stipulant que « si le coureur en régime normal n’a pas de problème de mur énergétique (le glycogène), le LCHF n’apporte rien en terme de perf », alors je ne vois pas ce que peut apporter le LCHF au niveau de la perf.
De plus, AMHA, je pense qu’il existe des solutions, pratiquement pour tout le monde, pour justement ne pas avoir de problèmes énergétiques, en régime normal.

PS : tu as peut-être mis la réponse en amont mais je n'ai pas trouvé. Désolé.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 06/01/17 à 07:11:52

L'approche correcte est de supprimer les sucres et miser sur la qualité des glucides consommés, mais les supprimer est une grosse erreur.

On se retrouve sur une solution modérée en glucides au quotidien.

Je ne vais pas revenir sur les exemples de menu cétogène et autre bullettproof coffee ci-dessus qui sont une belle connerie pour le marathonien (et pour tout le monde pour ce dernier)...

Autant on ne va pas conseiller à un amateur la même alimentation qu'un élite marathonien, il est tout aussi stupide de lui conseiller celle d'un élite ultra-trailer ou d'un épileptique...

Être plus efficace pour "brûler" les lipides ne veut pas dire être plus performant. Et surtout il y a des stratégies (comme évoqué plus haut) qui permettent d'améliorer ce processus sans passer par la case cétogène.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fano (invité) (86.245.57.xxx) le 06/01/17 à 10:35:53

@ Mathieu

Être plus efficace pour "brûler" les lipides ne veut pas dire être plus performant.

Oui et non.
Je pratique depuis quelques temps une alimentation LC, un peu à ma facon, comme tout le monde, on tate, on essaye de trouver la bonne formule.
Je participe à des trails régulièrement et j'ai souvent des souci de transit et d'alimentation, donc si le LC peut m'aider à régler ce problème, je pourrais affirmer que cela va me rendre de fait plus rapide, donc plus performant !
Et si en plus je peux me délester de quelques kilos, c'est bonus !


Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 12:54:36

Bon, je clos pour ma part ma participation à ce sujet par une dernière intervention “de synthèse”, car il me semble que le tour de la question a été faite, et que l’on voit assez nettement les points de désaccord entre nous qui n’évolueront vraisemblablement plus (et puis ce n’est pas tout ça, mais j’ai aussi un vrai métier ;-)).

Je découpe en plusieurs messages.

Et je commence par rebondir sur le dernier message de MathieuCH :

"Autant on ne va pas conseiller à un amateur la même alimentation qu'un élite marathonien"

Alors, finalement, tu es comme moi en désaccord avec la thèse de FITZGERALD, qui prone de généraliser à l’amateur lambda les habitudes alimentaires qu’il a pu relever chez les élites ? Cette affirmation me parait en contradiction avec certains de tes messages antérieurs, qui avaient valu la réactivation du débat sur ce fil d’ailleurs… Mais c’est peut-être moi qui t’avais mal compris…


"L'approche correcte est de supprimer les sucres et miser sur la qualité des glucides consommés, mais les supprimer est une grosse erreur.”

Miser sur la qualité des glucides oui, mais quelle quantité ?… C’est là-dessus que l’on est en désaccord il me semble.

Ensuite, d’accord bien sûr avec la seconde moitié de la phrase, sauf certains cas pathologiques il n’est pas question (et même quasi-impossible en pratique) de supprimer totalement les glucides…

Mais je met le côté manichéen de ta phrase (que je lis : “si l’on n’est pas high carb comme moi, alors on est pour 0% de glucides”…), tout comme les contradictions dans tes différents messages (comme ta position par rapport à la thèse de FITZGERALD), sur le compte de ton goût immodéré de “la polémique pour la polémique”, jusqu’au détriment parfois de la clarté du débat, malheureusement… ;-)

Entre les deux extrêmes d’une approche centrée sur les glucides comme la prone FITZGERALD, et une approche “0 glucides” ou presque (régime cétogène), il y a une TRES GRANDE palette intermédiaire…

Pour clarifier un peu les termes du débat concernant les différents “régimes” en fonction du pourcentage de glucides.

Je me réfère pour ma part aux qualifications relatives aux pourcentages de glucides fournie par MAFFETONE (*), soit par ordre croissant en %ages de glucides :

1) cétose : c’est un état physiologique que l’on atteint via le jeune prolongé, et peut aussi être obtenu via une alimentation supprimant quasi-totalement les glucides comme MathieuCH l’évoque. Communément la définition de moins de 50g de glucides/j est donnée, ce qui est vraiment très peu et pas évident du tout à atteindre. Toutefois, cet état est plus correctement caractérisé par la quantité de corps cétoniques qui circulent et des manifestations qui vont avec l’état de cétose plutôt que par un chiffre de glucides en-dessous lesquels il faudrait passer. (**)

2) “very low carb” : entre 5 et 10% de glucides, à ce niveau on peut ou non être en cétose (cela dépend des individus, et notamment ses dépenses totales, dépenses au repos…) ;

3) “low carb” : 10 à 25% de glucides ;

4) “moderate carb” : 25 à 40% de glucides.

Au-dessus, on est d’après MAFFETONE en “high carb”, mais entre ceux qui seront vers 50-60%, et ceux qui seront au-dessus de 70% ce serait bon de faire un distingo.

Je propose (entre nous) pour les alimentations centrées sur les glucides la terminologie suivante :

5) “high carb” : entre 40 et 70% de glucides ;

6) “very high carb” : 70% et + de glucides.

Sinon je préfère me référer à des pourcentages (sauf pour 1 qui est définit via un état physiologique) plutôt qu’à des valeurs absolues de grammes de glucides pour les raisons développées par jp75018 dans son message du 27/12/16 à 11:04:41. D’ailleurs les g de glucides que l’on trouve en référence semblent avoir été obtenus en appliquant ces pourcentages à une dépense énergétique quotidienne “standard”.

@MathieuCH, pour clarifier un peu : quand tu parles de “moderate carb”, cela correspond-t-il à la définition 4 ? J’ai plutôt l’impression que cela correspond à la 5 pour toi, mais peut-être me trompe-je ?…

Sinon, et l’on est tous d’accord la-dessus : au-delà des %ages, c'est avant tout la QUALITÉ des glucides (comme des lipides) ingérés qui prime.

Mais même dans le cadre où les glucides ingérés sont “sains” pour l’essentiels (limitation très forte et dans l’idéal suppression totale de tout glucide “raffiné” - sucre, farine blanche, purée en flocons, etc.), l’ensemble de cette palette de régimes modérés ou faibles en glucides (1 à 4) ont TOUS leur intérêt, chacun pour un type de public particulier.

Même le régime “very low carb” (voire la cétose) peuvent être intéressant pour des cas d'intolérance aux glucides ou désordre graves (diabétique de type II, certaines maladies chroniques indirectement lié aux glucides.(**)

Mais même pour un sujet en apparence non-pathologique, mais en pratique déjà pré-diabétique ou “à risque” concernant diverses maladies chroniques (dont le cancer…), une approche “low carb” présente aussi un intérêt. Et plus généralement pour la plupart personnes ayant atteint un pourcentage de masse grasse les faisant entrer dans les populations à risque (personnes “overfat”), l’excès de masse grasse (notamment abdominale) étant directement reliés au risques de ces diverses maladies chroniques. Et cela fait BEAUCOUP de monde (***)…

Voilà pour les définitions, et l’intérêt “santé” des régimes +/- pauvres en glucides.


(*) cf : https://philmaffetone.com/what-is-a-low-carb-diet/

(**) cf : https://philmaffetone.com/future-fat-burning/

(***) http://journal.frontiersin.org/article/10.3389/fpubh.2016.00279/full#

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 12:57:37

(2e message de la série)

Du point de vue de la performance sportive à présent, et plus spécifiquement sur marathon pour un coureur amateur de niveau correct à bon (disons entre 3h30 et 2h40 à peu près, pour fixer les idées), puisque c’est là que le débat fait rage.

A quoi cela servirait-il d’augmenter le %age de lipides consommé A ALLURE MARATHON (je précise, car c’est important) ? A repousser le fameux mur pardi…

Et ce en jouant sur deux leviers :

i) en développant votre capacité à consommer plus de lipides à votre intensité marathon vous épargnez les glucides ;

ii) en habituant votre corps à travailler à allure marathon avec des réserves basses en glucides, vous repoussez le moment où votre “grand gouverneur” (GG) activera le “frein à main d’urgence” que constitue le “mur” (car c’est le GG qui décide ce qu’il juge être la côte d’alerte basse concernant le niveau de vos réserves glucidiques).

Mais si vous êtes capable de brûler plus de lipide à une intensité qui ETAIT votre (ancienne) intensité marathon et qui vous conduisait à la limite du “mur” en fin de marathon, ET en outre que vous repoussez le niveau d’épuisement glucidique auquel le GG déclenchera le frein d’urgence, ALORS cela signifie que la nouvelle intensité qui vous conduira à la limite du mur en fin de marathon est désormais supérieure, et par conséquent que vous pouvez espérer une meilleure performance sur votre marathon.

Evidemment, vient un moment où ce sont d’autres facteurs (casse musculaire, élévation de la température corporelle) qui limiteront la perf, et à ce moment là toute amélioration supplémentaire du “fat burning” à intensité marathon sans améliorer ces autres facteurs limitants ne conduira pas directement à une hausse de la perf. Mais rien n’empêche d’améliorer le plus possible tous ces facteurs limitants concomitamment…

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 13:02:16

(3e message de la série)

Maintenant comment développer cette capacité de “fat burning” de façon optimale pour la meilleure perf sur marathon ?

C’est là que je suis en désaccord avec MathieuCH.

A moins qu’il ne change d’avis sur ce point aussi, il considère que transposer une version forcément édulcorée de ce que font les élites tout en restant à une alimentation “high carb” (type 5 dans mon 1er message de la série) suffit, si j’ai bien compris.
&#8232;Je tiens pour ma part, pour résumer, le raisonnement suivant.

Les top-élites marathonien sont en “high carb” dans leur alimentation la plupart du temps, MAIS ils évoluent sur un marathon à des intensités (qu'on les mesure en %FCM ou %VO2Max) qui sont sans commune mesure à celles à laquelle évolue un amateur même de bon niveau. Les tous meilleurs élites évoluent à une intensité qui est très proche de leur SL2, qui lui-même est situé à une intensité significativement plus élevée que pour les amateurs même bons (chez certains top-élites le SL2 peut-être vers 95% VO2Max, et 93-95% FCM).

Donc le marathon pour les top-élite, et pour un (même très bon) amateur, ce sont deux courses totalement différentes du point de vue de l’intensité, premier point…

Pour autant, développer leur capacité à bruler les graisses comme carburant à LEUR intensité marathon est un facteur de performance très important pour les élites, et pour cela ils utilisent des stratégies très agressives. Par exemple les "Special blocks" de CANOVA : il s’agit de faire 2 séances costaudes dans la même journée, comportant chacune un bon bloc d’intensité juste en-dessous de l’intensité marathon, et même une partie d’intensité marathon (voire un peu supérieure dans la séance du matin). Et, entre les deux séances, une alimentation “very low carb”. Le but est d’épuiser largement les réserves de glycogène musculaire dans la 1ère séance, et travailler sur réserves basses dans la 2nde.

Ce sont des stratégies qu’un amateur ne peut reproduire telles qu’elles car trop agressives, sauf à risquer de “niquer” sa prépa… J’en connais qui ont essayé, et ils ont eu des problèmes… ;-)

L’amateur même de bon niveau devra donc se contenter d’une version édulcorée de ces stratégies, alors même qu’évoluant sur marathon à des intensités bien plus faibles que les top-élite il devrait, au contraire, développer sa capacité de “fat burning” à un niveau plus élevé qu’eux…

J’en arrive à la conclusion suivante : l’amateur devra EN OUTRE l’application d’une version “light” des stratégies des élites, recourir à une diète faisant une PLACE PLUS IMPORTANT AUX LIPIDES qu’eux.

Donc : régime “moderate carb” (type 4 tel que définit dans mon 1er message de cette série), voire “low carb” (type 3 tel que définit dans mon 1er message)…

Un troisième avantage d’une alimentation plus centrée sur les lipides qui a déjà été évoqué : une alimentation plus centrée sur les lipides permet de mieux récupérer, faire des séances longues plus longues, et d’augmenter son kilométrage hebdo ce qui sera AUSSI (en plus du raisonnement développé plus haut) facteur de progression.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 13:11:38

(4e et DERNIER (!) message de la série, et sur ce thread pour ma part)

Concrètement, comment déterminer ce qui est le mieux pour vous ?

Une stratégie “pragmatique” est de commencer dans un premier temps par éliminer tout ce qui est “junk carb” (glucides raffinés), et les remplacer par des légumineuses et céréales complètes à IG (Index Glycémique) faible,(*) mais aussi d’en profiter pour augmenter “à la louche” la part des bons lipides dans votre alimentation (huile d’olive, huile de coco, avocat, oléagineux, poisson gras voire huile de poisson (**), mais aussi beurre et crème fraiche épaisse “bio”).

Une stratégie un peu plus élaborée et orientée sur le moyen/long terme :

- essayez de vous programmer 2-3 mois de base foncière de type MAFFETONE (ce qui au passage fera certainement en soi du bien à l’IE de bcp de monde ici…;-)), que vous commencerez par le “two week test” (***), puis ajustez ensuite le niveau de (bons) glucides qui vous convient pendant cette période de 2-3 mois d’endurance fondamentale pure. Vous commencerez déjà à vous adapter et développer votre “fat burning”.

- ensuite, une fois sorti de cette période foncière, tentez de conserver cette même alimentation alors que vous introduisez de l’intensité plus élevée. Faire une recharge glucidique “modérée” juste avant les séances de résistance dure et grosses séances de résistance douce (type : part de légumineuse + banane en dessert au repas qui précède), et immédiatement après ces séances : collation de récup, tel qu’un lait cacaoté, associant glucides et protéines, mais ensuite revenir juste après à un régime “low carb” (cela facilitera grandement la récup).

Mais également au cours de cette seconde période introduire des séances vers votre intensité marathon qui seront faites sans recharge glucidique, afin de porter le développement de votre “fat burning” au niveau de votre intensité marathon. Commencer par des séances ridiculement courtes (4x5’ par exemple), puis augmenter progressivement (suivre par exemple l’exemple de semaine-type “base foncière” de CANOVA, posté par Andin dans le sujet éponyme).

Où sera l’optimum alimentaire pour perfer sur marathon ?

Difficile à dire, et cela dépendra des individus. Probablement “moderate” pour la plupart au début, mais personnellement je n’exclus pas que pour certains (même d’un très bon niveau amateur comme –10) voient leur optimum se déplacer vers une alimentation “low carb” (la plupart du temps) à terme.

C’est l’expérimentation (et l’expérience) qui le dira, car de toute façon cette stratégie du développement du “fat burning” se poursuivra sur la longue durée, durant laquelle il faudra se laisser guider par les principes de pragmatisme qui sont ceux de MAFFETONE, cf l’article sur le “two week test” (***) et les deux citations que je donne dans mon message du 05/01/17 à 22:38).

Enfin, dernier point : la recharge avant marathon, là aussi je crois qu’il y a consensus (sauf peut-être chez MathieuCH, mais là-dessus aussi il n’est pas clair…) vers une approche pragmatique : il s’agit entre le mercredi soir (voire jeudi matin) et samedi midi d’augmenter SANS EXAGERER la proportion de glucides dans votre alimentation (si vous étiez en “moderate carb” vous passerez en “high carb”, si vous étiez en “low carb” vous passerez en “moderate”),(****) avec la baisse massive de l’entraînement cela suffiera mécaniquement pour recharger, avant dans les 2 derniers repas avant la course de repasser à votre alimentation usuelle en privilégiant des repas léger, digestes (pour vous), et pris dans le calme et un environnement serein.

Sur ceux, bons entraînement et bonnes expérimentations alimentaires à tous ! :-)


(*) attention aux pièges, l’IG ne fait pas tout : par exemple les flocons d’avoines que l’on trouve sur le marché, même les bios, sont (presque) TOUS +/- transformés, ce qui conduit à un aliment + simple et + rapidement assimilable que l’aliment d’origne, et sont donc à classer dans le “junk”. Un test : combien de temps cela vous prend pour cuire vos flocons d’avoine ? Des “vrais” flocons d’avoine non-transformés c’est 45min… Si cela vous prendre 5min au micro-onde, c’est du junk…

(**) mention spéciale pour le foie de morue, dont l’huile peut être utilisée pour assaisonner (ou écraser une patate douce dedans - miam !) et est très riche à la fois en oméga 3 et en vitamine D.

(***) https://philmaffetone.com/2-week-test/
(n’hésitez pas à le prolonger éventuellement d’une 3e semaine : pour ma part les sensations n’étaient pas top pendant une bonne 10aine de jour, puis ça c’est nettement amélioré la 3e semaine)

(****) éviter les changements brutaux de type d’alimentation (du type passage de “low carb” à “very high carb”), générateur typiquement de stress et de désordres intestinaux, malvenus à proximité d’un objectif majeur…

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 06/01/17 à 13:17:30

Bben, tu es payé pour écrire sur ce forum, ou bien ?

Non parce que tu dois y passer un temps fou !...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 06/01/17 à 13:55:18

Merci BBen pour cette somme !

Contribution beaucoup plus modestes et décalée pour ma part, en déclamant mon repas de ce midi, après une séance de 5X1000 :

- un morceau de pain
- choux blanc et poireau
- 100g de chèvre frais avec des graines de tournesol (une bonne poignée)
- une pomme
- 50g d'amandes

Même pas de chocolat !

Ben j'ai plus faim :-) Et c'est plus dans les clous je pense !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.169.xxx) le 06/01/17 à 13:57:56

Bonne digestion ! :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 06/01/17 à 14:08:44

@Serge :-))

Je ressens quand même une gêne à faire de la bouffe un axe de progression ou d'optimisation des performances... Eviter la junk food, bien sûr, manger bio le plus souvent possible pour ne pas crever à petit feu de pesticides, évidemment, mais après... ce qui compte c'est le plus important de tes "P" : PLAISIR ! La bouffe, c'est un des rares authentiques plaisirs qui reste dans ce monde de brutes :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.169.xxx) le 06/01/17 à 14:12:41

OUI PAS DE REGIME mais mode de vie équilibré qui permet de rester aussi avec la notion de PLAISIR !
Très bonne prépa à toi.... nous demain matin à l'issue d'une séance de n x 800 thémielcitron et galette dont une sera confectionnée par Thierry chez qui nous pourrions aller lors d'une prochaine dinette... excellent cuisiner et Superbe pâtissier ! :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 06/01/17 à 14:24:22

@-10: Le pain reste une source de glucides de merde :)

@BBen: Sacré pavé, tu as du temps :) Enfin c'est intéressant.

Tu me mets dans la case "High Carb" car il me semble que toi tu étais vraiment dans cette case pendant longtemps et prône désormais pour l'extrême inverse depuis ta découverte du concept. Dans ton dernier message tu recommandes presque la diète cétogène...

Mon approche, c'est la suppression des glucides raffinées et autres produits transformés, et automatiquement ton apport en glucides sera réduit. On sera disons dans la zone 30-50%. Pour un sportif d'endurance à 80-100km / semaine, c'est modéré.

C'est pour le quotidien.

En période de préparation intense, ou recharge des derniers jours, cela peut monter à 60-70%. C'est là qu'on s'inspire un peu plus de l'élite. Mais eux sont à >80% pour certains. Je n'ai pas envie de me nourrir de manioc et de fonio toute la journée!

Fitzgerald le précise bien. L'alimentation des athlètes est très différente selon l'origine de ceux-ci. C'est une alimentation typique du coin, mais avec des aliments de qualité (non transformés). Et la part belle aux glucides.

Cela ne veut pas dire 200g de riz à chaque repas, ni orgie depuis J-3. Ni des gels et aux produits merdiques.

Ceux qui ont vécu comme un miracle leur passage au LCHF sont souvent ceux qui mangeaient très mal avant. Et n'ont pas constaté que l'on peut se sentir très bien et performant avec une part importante de glucides, si ceux-ci sont de qualité.

En fait c'est surtout le manque de lipides (bons) qui peut être néfaste et entraver la performance et récupération, car ils sont essentiels. En augmentant ceux-ci, on est obligé de diminuer la part de glucides pour ne pas tomber dans le surplus calorique. Mais faire de ces lipides la majorité des apports caloriques, n'est pas une bonne idée dans une optique de performance.

Encore une fois, aucune étude n'a démontré la supériorité du LCHF sur la performance (jusqu'au marathon), et aucun exemple d'athlète n'a non plus été apporté.

Mes interventions sont surtout dans le but d'apporter un bémol ou une modération dans l'approche. Ne pas oublier l'objectif final. Et celui-ci est rarement de perfer sur un ultra...

-10 l'a bien compris et procède juste. Apports modérés, mais plus conséquent autour des séances dures et compétitions.


PS: Les flocons d'avoine, cela ne se cuit pas :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 14:36:37

"En période de préparation intense, ou recharge des derniers jours, cela peut monter à 60-70%. C'est là qu'on s'inspire un peu plus de l'élite. Mais eux sont à >80% pour certains. Je n'ai pas envie de me nourrir de manioc et de fonio toute la journée!

Fitzgerald le précise bien. L'alimentation des athlètes est très différente selon l'origine de ceux-ci. C'est une alimentation typique du coin, mais avec des aliments de qualité (non transformés). Et la part belle aux glucides.

Cela ne veut pas dire 200g de riz à chaque repas, ni orgie depuis J-3. Ni des gels et aux produits merdiques.

Ceux qui ont vécu comme un miracle leur passage au LCHF sont souvent ceux qui mangeaient très mal avant. Et n'ont pas constaté que l'on peut se sentir très bien et performant avec une part importante de glucides, si ceux-ci sont de qualité.

En fait c'est surtout le manque de lipides (bons) qui peut être néfaste et entraver la performance et récupération, car ils sont essentiels. En augmentant ceux-ci, on est obligé de diminuer la part de glucides pour ne pas tomber dans le surplus calorique. Mais faire de ces lipides la majorité des apports caloriques, n'est pas une bonne idée dans une optique de performance.

Encore une fois, aucune étude n'a démontré la supériorité du LCHF sur la performance (jusqu'au marathon), et aucun exemple d'athlète n'a non plus été apporté.

Mes interventions sont surtout dans le but d'apporter un bémol ou une modération dans l'approche. Ne pas oublier l'objectif final. Et celui-ci est rarement de perfer sur un ultra...

-10 l'a bien compris et procède juste. Apports modérés, mais plus conséquent autour des séances dures et compétitions.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 14:42:27

J'avais dit le dernier, mais quelques points à préciser :


"En période de préparation intense, ou recharge des derniers jours, cela peut monter à 60-70%. "

Donc tu confirmes que tu es bien "High carb".


"Ceux qui ont vécu comme un miracle leur passage au LCHF sont souvent ceux qui mangeaient très mal avant."

Ce n'était pas mon cas, je suivais initialement une "alimentation COTTEREAU" avec déjà peu de junk, mais plutôt "High carb".

Puis j'ai tenté une période "raw" (bcp de fruits et légumes crus), donc "high carb" mais 100% bons glucides.

Et pourtant le passage au LC a nettement amélioré les choses me concernant...


"Mais faire de ces lipides la majorité des apports caloriques, n'est pas une bonne idée dans une optique de performance."

C'est toi qui le dit, en ultra bcp ont progressé en passant au "LC", et j'ai développer un raisonnement qui se tient indiquant que c'est aussi peut-être une bonne approche pour certains amateurs sur marathon.


"-10 l'a bien compris et procède juste. Apports modérés, mais plus conséquent autour des séances dures et compétitions."

Je ne dis pas le contraire, c'est ce que j'appelle " l'approche pragmatique" dans mon "4e message de la série" ci-dessus.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 06/01/17 à 15:05:31

Pas "High Carb" au quotidien justement...

Tu as essayé beaucoup de choses, en allant parfois dans les extrêmes à ce que je vois. Je ne suis donc pas surpris de ta position sur le LCHF :)

Tu le dis toi même, "EN ULTRA". Pour le marathonien amateur, "peut être", mais aucune preuve ni base scientifique. Et "amateur", c'est large... OK pour 4-5 heures, mais <3h j'en doute... Et les expériences de Fitzgerald ont démontré à 100% que cela menait les coureurs au casse-pipe.



Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 15:44:29

"PS: Les flocons d'avoine, cela ne se cuit pas :)"

Si, pour le porridge. Et si tu manges un aliment transformé cru ou cuit, cela reste un aliment transformé...


"prône désormais pour l'extrême inverse ... Dans ton dernier message tu recommandes presque la diète cétogène..."
...
"Tu as essayé beaucoup de choses, en allant parfois dans les extrêmes à ce que je vois."

Je vois que depuis un moment tu utilises une technique classique pour tenter de décrédibiliser ton interlocuteur, le "diaboliser" en le faisant passer pour "extrême"...

Mais cela ne prendra pas avec ceux qui ont lu mes 4 messages de synthèse plus haut, et il suffit de lire le 4e pour savoir ce que je propose (et c'est ce qui a marché pour moi d'ailleurs) : à savoir non pas de suivre un régime particulier qui serait valable pour tous, mais deux approches pragmatiques :

1- la 1e (simple) qui me parait pas si éloignée de ce que tu conseilles, il me semble ;

2- et la 2e (qui demande un peu + de temps et de bonnes conditions) qui :

2a- part de la "méthode MAFFETONE",
(qui est une méthode qui permet simplement à chacun d'arriver à une alimentation plus saine et dans des proportions lipides/glucides qui convient A SOI...
Pour ma part cette phase m'a fait me stabiliser dans du "low carb" (au sens "type 3" où c'est définit dans mon 1er message de synthèse, donc ni "very low" -type2- et encore moins "cétose" -type1-, et si ce protocole vous fait de votre côté revenir toi et Andin à du "high carb" eh bien soit !
J'ai d'ailleurs bien indiqué dans le même message -je me cite- : "ajustez ensuite le niveau de (bons) glucides qui vous convient pendant cette période de 2-3 mois d’endurance fondamentale pure"...) ;

2b- et tente ensuite une adaptation progressive (en vue de la perf sur marathon) à utiliser les graisses comme carburant à intensité marathon SUR CERTAINES SEANCES, mais de continuer à "recharger en glucides" sur les autres séances de résistance.
Donc, globalement, le pourcentage de glucides devrait même augmenter en phase 2b- (vs 2a-) du fait de l'introduction de séances de résistance dure s'il y en a dans son entrainement...

...et je précise bien, dans le même message, qu'à mon avis en suivant la procédure 2- la plupart (des amateurs en ~3h) arriveront probablement à mon avis à se stabiliser dans du "moderate carb", et que PEUT-ETRE, A TERME (une fois bien adapté), CERTAINS finiront dans le "low"...

Merci donc de ne pas caricaturer la position et déformer les propos des autres, au moins pour la clarté du débat...


"mais <3h j'en doute..."

Moi je dis "à voir", cf le raisonnement que j'ai développé dans mes 2e et 3e messages de synthèse plus haut, et à condition de faire les choses correctement...

Mais on tourne en rond... Donc cette fois c'est bien STOP...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 15:48:01

"PS: Les flocons d'avoine, cela ne se cuit pas :)"

Si, pour le porridge. Et si tu manges un aliment transformé cru ou cuit, cela reste un aliment transformé...


"prône désormais pour l'extrême inverse ... Dans ton dernier message tu recommandes presque la diète cétogène..."
...
"Tu as essayé beaucoup de choses, en allant parfois dans les extrêmes à ce que je vois."

Je vois que depuis un moment tu utilises une technique classique pour tenter de décrédibiliser ton interlocuteur, le "diaboliser" en le faisant passer pour "extrême"...

Mais cela ne prendra pas avec ceux qui ont lu mes 4 messages de synthèse plus haut, et il suffit de lire le 4e pour savoir ce que je propose (et c'est ce qui a marché pour moi d'ailleurs) : à savoir non pas de suivre un régime particulier qui serait valable pour tous, mais deux approches pragmatiques :

1- la 1e (simple) qui me parait pas si éloignée de ce que tu conseilles, il me semble ;

2- et la 2e (qui demande un peu + de temps et de bonnes conditions) qui :

2a- part de la "méthode MAFFETONE", qui est une méthode qui permet simplement à chacun d'arriver à une alimentation plus saine et dans des proportions lipides/glucides qui convient A SOI... (*) ;

2b- et tente ensuite une adaptation progressive (en vue de la perf sur marathon) à utiliser les graisses comme carburant à intensité marathon SUR CERTAINES SEANCES, mais de continuer à "recharger en glucides" sur les autres séances de résistance.

Donc, globalement, le pourcentage de glucides devrait même augmenter en phase 2b- (vs 2a-) du fait de l'introduction de séances de résistance dure s'il y en a dans son entrainement...

...et je précise bien, dans le même message, qu'à mon avis en suivant la procédure 2- la plupart (des amateurs en ~3h) arriveront probablement à mon avis à se stabiliser dans du "moderate carb", et que PEUT-ETRE, A TERME (une fois bien adapté), CERTAINS finiront dans le "low"...

Merci donc de ne pas caricaturer la position et déformer les propos des autres, au moins pour la clarté du débat...


"mais <3h j'en doute..."

Moi je dis "à voir", cf le raisonnement que j'ai développé dans mes 2e et 3e messages de synthèse plus haut, et à condition de faire les choses correctement...

Mais on tourne en rond... Donc cette fois c'est bien STOP...


(*) Pour ma part cette phase m'a fait me stabiliser dans du "low carb" (au sens "type 3" où c'est définit dans mon 1er message de synthèse, donc ni "very low" -type2- et encore moins "cétose" -type1-), mais je ne fais toujours QUE de l'endurance fondamentale (base MAFFETONE)...

Et si ce protocole vous fait de votre côté revenir toi et Andin à du "high carb" eh bien soit ! J'ai d'ailleurs bien indiqué dans le même message -je me cite- : "ajustez ensuite le niveau de (bons) glucides qui vous convient pendant cette période de 2-3 mois d’endurance fondamentale pure"...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 06/01/17 à 16:22:16

OK.

Il ne me semblait pas caricaturer vu que dans un message tu as recommandé à -10 de virer toute source de glucides de son petit déjeuner (où il a des apports conséquents) ou de se taper un bullettproof coffee, et en indiquant un lien qui contient des exemple d'une diète cétogène. C'est là que le discours n'est pas clair.

"Pour ma part cette phase m'a fait me stabiliser dans du "low carb" (au sens "type 3" où c'est définit dans mon 1er message de synthèse, donc ni "very low" -type2- et encore moins "cétose" -type1-, et si ce protocole vous fait de votre côté revenir toi et Andin à du "high carb" eh bien soit ! "

Et je caricature :) Je n'ai jamais viré dans le low carb/cétogpne. Et je suis certainement pas plus haut en glucides que -10 depuis qu'il a diminué sa consommation. Mais que tu ériges en exemple d'adaptation LCHF, alors qu'il est simplement passé à une alimentation équilibrée :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (213.61.159.xxx) le 06/01/17 à 16:59:40

Heuseusement que GM n'est plus dans le coin, car il y aurait mis aussi son grain de sel....

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (80.12.42.xxx) le 06/01/17 à 17:32:23

Il aurait sorti les gants ! 4 boules de cuir..... maintenant il trottine en se faisant ses records sur des 100-200-300 histoire de garder le mental de retraite

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (92.154.147.xxx) le 07/01/17 à 01:49:37

BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 06/01/17 à 12:57:37 a écrit :
<<<< (2e message de la série)
Du point de vue de la performance sportive à présent, et plus spécifiquement sur marathon pour un coureur amateur de niveau correct à bon (disons entre 3h30 et 2h40 à peu près, pour fixer les idées), puisque c’est là que le débat fait rage.

A quoi cela servirait-il d’augmenter le %age de lipides consommé A ALLURE MARATHON (je précise, car c’est important) ? A repousser le fameux mur pardi…

Et ce en jouant sur deux leviers :

i) en développant votre capacité à consommer plus de lipides à votre intensité marathon vous épargnez les glucides ;

ii) en habituant votre corps à travailler à allure marathon avec des réserves basses en glucides, vous repoussez le moment où votre “grand gouverneur” (GG) activera le “frein à main d’urgence” que constitue le “mur” (car c’est le GG qui décide ce qu’il juge être la côte d’alerte basse concernant le niveau de vos réserves glucidiques).

Mais si vous êtes capable de brûler plus de lipide à une intensité qui ETAIT votre (ancienne) intensité marathon et qui vous conduisait à la limite du “mur” en fin de marathon, ET en outre que vous repoussez le niveau d’épuisement glucidique auquel le GG déclenchera le frein d’urgence, ALORS cela signifie que la nouvelle intensité qui vous conduira à la limite du mur en fin de marathon est désormais supérieure, et par conséquent que vous pouvez espérer une meilleure performance sur votre marathon.

Evidemment, vient un moment où ce sont d’autres facteurs (casse musculaire, élévation de la température corporelle) qui limiteront la perf, et à ce moment là toute amélioration supplémentaire du “fat burning” à intensité marathon sans améliorer ces autres facteurs limitants ne conduira pas directement à une hausse de la perf. Mais rien n’empêche d’améliorer le plus possible tous ces facteurs limitants concomitamment…
>>>>>>>


Oui, je suis d'accord avec tout cela et tu expliques bien que le LCHF améliore les perfs des coureurs qui prennent le mur énergétique.

Mais pour les marathoniens qui n'ont pas ce problème de mur, le LCHF n'apportera alors rien en terme de perf.
D'accord ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 07/01/17 à 07:53:01

Des séances en restriction glucidique (via du Moderate/Low Carb au quotidien ou à jeun) seront bénéfiques à tout le monde.

Cela permettra à ton coureur qui ne connait pas le mur, de courir son marathon plus vite, toujours sans rencontrer ce mur.

C'est ce qu'explique BBen. Tu peux augmenter ton allure sans forcément brûler plus de glucides.

Où il y a "débat", c'est que pour profiter de ses adaptations, il n'est apparemment pas nécessaire de passer par du Low Carb au quotidien...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.169.xxx) le 07/01/17 à 16:11:56

"Mais pour les marathoniens qui n'ont pas ce problème de mur, le LCHF n'apportera alors rien en terme de perf.
D'accord ?"
NON , pas aussi simple....
Ceux qui heurtent le mur c'est qu'ils ont surestimé leur intensité d'effort pour la distance... le but du jeu est d'arriver dans les derniers mètres avec les dernières gouttes de carburant disponible sans prendre le mur et en maintenant le plus possible le tempo optimal initial....

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jean-pierre (invité) (92.160.12.xxx) le 07/01/17 à 17:57:37

Serge92 (membre)

Il y a certaines personnes qui ne prennent pas réellement le mur, si elles sont partis trop vite à partir d'un certains temps la vitesse décroit relativement régulièrement et rien de dramatatique( mon cas et beaucoup d'autres).

Par contre il y a en qui cours bien rythme régulier jusqu'au 30)35 éme même proche de l'arrivés et ensuite s'écroule complètement.

A mon avis la génétique y est pour beaucoup

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.169.xxx) le 07/01/17 à 18:55:59

...j'en connais aussi qui battent leur record sur semi et qui s'écroulent vers le kilo 25 !
Prendre le mur que ce soit au 25-30-35-40 c'est mauvaise gestion de course quel que soit l'entrainement, l'alimentation avant, pendant.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nodrac (invité) (88.178.147.xxx) le 07/01/17 à 19:08:19

le mur c'est un bien grand mot..

disons qu'il y a des petits, des moyens et des grands murs : ) autrement dit des murs plus ou moins handicapants.

mais quand même on peut dire qu'il se passe TOUJOURS quelque chose entre les KM 25 et 35 dépendamment du niveau de chacun.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 07/01/17 à 20:10:27

+1 Serge92

Quand on parle du "MUR", ce n'est qu'une seule situation: Celle de l'épuisement complet du glycogène. Et là on avance plus.

Les ralentissements progressifs, coups de mou et autres, ce n'est pas ce qu'on appelle communément le "MUR".

Un bon entraînement (aux bonnes allures, sorties longues, sorties en restriction glucidiques (via LCHF ou non), etc...) permettront de "repousser" celui-ci / augmenter l'allure à laquelle on peut courir sans le rencontrer.

Mais indépendamment de toutes ces stratégies et bonnes pratiques, si l'allure du jour J n'est pas cohérente par rapport à son niveau, ça sera l'explosion...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 12/01/17 à 22:31:42

Une étude intéressante (un "case study" comme on dit) signée MAFFETONE - LAURSEN, à paraître dans quelques mois :

https://philmaffetone.com/case-study-reductions-training-load-dietary-carbohydrates-help-restore-health-improve-performance-ironman-triathlete/

L'athlète en question est passé en 6 semaines de 73% à 12% de carb dans son alimentation.

Conclusion :

"Within 2 months, the athlete reported increased perception of daily energy during and between training sessions, less perceived hunger and fatigue, and reduced need for daytime naps"

... exactement mon expérience personnelle (+endurance nettement augmentée)... ce qui est bien agréable, que l'on soit compétiteur en ultra ou pas... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 13/01/17 à 07:24:18

Merci. Intéressant.

Dommage que l'on ne connaisse pas la nature des 73% de glucides qu'il consommait précédemment.

Quelque chose qui me surprend aussi, et c'est chaque fois le cas sur ces athlètes qui ont ressenti une amélioration des performances et confort digestif à l'effort, est le fait que précédemment ils tournaient à 400kcal/h en compétition ! C'est abusé/néfaste/inutile comme dose, avec n'importe quelle alimentation au quotidien...
Il était aussi à 40g de lipides / jour, alors que l'on sait que pour la santé un minimum de 1g/kg/poids du corps est essentiel

Dans ce genre de situation, n'importe quelle adaptation de l'alimentation avec du bon sens aurait probablement amélioré la situation. Peut-être qu'il n'aurait pas eu besoin d'un changement si radical :)

Ce genre de cas a cependant le mérite de faire prendre conscience à tous de l'importance des lipides dans l'alimentation.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 13/01/17 à 08:55:53

"Dommage que l'on ne connaisse pas la nature des 73% de glucides qu'il consommait précédemment."

Effectivement...


"Ce genre de cas a cependant le mérite de faire prendre conscience à tous de l'importance des lipides dans l'alimentation."

Oui, être en-dessous de ses besoins minimum en lipides comme en protéines de façon chronique est catastrophique à moyen/long terme, en particulier pour les athlètes.

Mais atteindre le minimum requis même de bons lipides ne suffit pas à garantir que tout se passe bien.

J'ai toujours, depuis que je connais COTTEREAU et suivais ses recommandations en matière diététique, pris bien soin de consommer suffisamment de lipides (et notamment omegas 3), c'est un point sur lequel il insiste beaucoup. J'étais déjà clairement au-dessus des 1 g/j/kg, pas en "low fat" comme la dame de l'étude.

Par contre SC ne met pas en garde sur les hydrates de carbones transformés, et même si je ne suis pas depuis plusieurs années un consommateur massif (ces derniers temps c'était + légumes, et aussi bcp de fruits - sans vraiment distinguer relativement à leurs IG), j'avais toujours du "junk" qui trainait au quotidien à tous les repas ou presque (un peu de pain - sans exagérer non plus mais tout de même - a peu près tous les repas, pâtes / riz de temps en temps, une portion de porridge - à base de flocons d'avoine complètes bio, mais transformées... - au petit dej, etc.). Et + récemment souvent des smoothies en en-cas n'incluant que des aliments sains, mais assez riches en glucides par ex 1 banane, 2 dates...

Supprimer tout le junk, réduire les fruits (c'est env 2-3 /j et plutôt à bas IG à présent), et augmenter encore concomitamment les bons lipides, a pourtant énormément changé les choses.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (212.234.218.xxx) le 13/01/17 à 09:25:17

@BBen

Est-ce que du pain complet bio farine T110 (donc très peu raffinée) est considéré comme de la junk food ? de même pour les pâtes complètes et le riz complet ? (bio toujours)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 13/01/17 à 10:00:57

@ –10 : MAFFETONE a tendance à classer même les céréales complètes dans le "junk" car elles ont souvent été transformées d'une manière ou d'une autre, même les bio (le label ne garanti rien sur ce point...), et peuvent donc avoir un Index insulinique (II) relativement élevé.

Mais cela dépend. Un critère par exemple pour le riz complet (ou l'avoine complète) pour c'est le temps de cuisson : j'ai trouvé un riz complet qui met une éternité à cuire, certainement son Index Glycémique (IG) et surtout Insulinique (II) est bcp plus bas que le riz brun Oncle Benz... ;-)

Si tu as besoin d'inclure une part d'aliment dense en glucides (de part ta charge d'entraînement en résistance douce/dure élevée qui le nécessite), le mieux reste les légumineuses, et il y a le choix. En boutique bio tu trouveras même des farines d'haricots et de pois-chiche, j'ai fait à l'essai de faire une pâte à tarte avec un mélange des deux c'est bien passé avec les enfants.

Encore mieux : farine de coco et d'amande, qui permettent de conserver ses recettes favorites tout en ayant quelque chose dont l'IG et l'II faible, cf par exemple cette recette de pancakes "junk-free" :

https://philmaffetone.com/recipe/new-grain-free-pancakes/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 13/01/17 à 10:02:29

Et la Phil's Bar :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 13/01/17 à 10:07:16

;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fab_cap (invité) (159.220.75.xxx) le 13/01/17 à 10:08:10

@BBen, quelques pistes pour novices concernant le choix des légumineuses? Merci :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 13/01/17 à 10:09:51

Autre piège : le yahourt même nature sans sucre ajouté a en général un II élevé. J'en consommais très régulièrement (2-3 par jour) depuis longtemps, j'ai aussi totalement arrêté...

Le yaourt Grec (entier) cela doit être mieux, mais comme produits laitiers le mieux reste encore le beurre, la crème fraiche épaisse et le fromage.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Dendrimere (invité) (86.247.97.xxx) le 13/01/17 à 11:31:44

Même le yahourt...!

A MathieuCH et BBen,
Concrètement, au petit-déjeuner, que prenez-vous ?
Comment faites-vous pour tenir de 7h du matin à 13h ?
Parce que se passer de pain au petit-déjeuner, c'est comme se passer de vin quand tu as soif...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jeff (invité) (80.215.131.xxx) le 13/01/17 à 11:41:49

BBen, vas-tu passer sous les 5h30 au marathon grâce à ce régime ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 13/01/17 à 12:12:31

jeff t pa tou seul

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 13/01/17 à 12:14:43

@ Dendrimere :

Déjà je le lève tôt (vers 5h). Ma première collation le matin en revenant de courir (env 30-45' après, le temps de m'étirer, prendre la douche, lever les enfants, etc.) c'est un "Phil's coffee" :

https://philmaffetone.com/fat-burning-coffee-menu/

(voir aussi :
https://philmaffetone.com/coffee-and-fat-burning/
https://philmaffetone.com/phils-fat-burning-coffee/
)

Puis plus tard dans la matinée c'est typiquement 1 smoothie maison essentiellement de légumes frais de saison, mais contenant toujours 1 bonne poignée de "feuilles vertes" (pousse d'épinard, choux kale,etc.) et 1/2 avocat, avec à côté 1-2 oeufs mollets.

Avec ça j'arrive sans pb vers 13h (ou + si nécessaire) sans avoir faim.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 13/01/17 à 12:57:59

@Dendrimere: Je n'ai pas banni les céréales...

Le matin c'est 2-3 oeufs, un bol de flocons de sarrasin et d'oléagineux, chocolat noir, un fruit de saison, un demi avocat.
Avec cela quelques légumes.

J'arrive à >700kcal, je te garantis que je suis calé jusqu'à midi :)

@-10 : Comme source de glucides convenable (bien que ne rentrant pas dans les critères maffetone, que je trouve trop restrictifs pour le sport intensif), il y a le riz basmati, le sarrasin ou la patate douce.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Dendrimere (invité) (86.247.97.xxx) le 13/01/17 à 13:09:53

Merci pour vos réponses respectives !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 13/01/17 à 13:10:53

@JEFF

"BBen, vas-tu passer sous les 5h30 au marathon grâce à ce régime ?"


Pourquoi????
Si tu bouffes bien = t'es obligé de performer?????
Si tu bouffes bien ça ne peut pas être juste pour la bonne santé????

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 13/01/17 à 14:50:37

Il faut apparemment deux ans (!) pour ressentir les bénéfices du LCHF...

http://www.eatfat2befit.fr/2015/07/ceto-champion-zach-bitter-usa-course.html

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (193.51.83.xxx) le 13/01/17 à 14:57:19

"En boutique bio tu trouveras même des farines d'haricots et de pois-chiche, j'ai fait à l'essai de faire une pâte à tarte avec un mélange des deux c'est bien passé avec les enfants."

Non ? C'est pas vrai? Ca fait trente ans que ca existe, et c'est maintenant que les BoBo (heu BBen pardon) s'en rendent compte? Sans déconner les mecs vous me faites marrer à passer du coq à l'âne en fonction des modes. Ca fait vingts ans que je fais mon pain avec de la farine bio, et junk food ou pas je prend toujours autant mon pied à le manger. Comme mes pâtes.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 13/01/17 à 16:07:28


ET qui est le plus BOBo entre celui qui bouf la merde des industriels et ceux qui vt à Biocoop? ... .... ....

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (193.51.83.xxx) le 13/01/17 à 16:12:03

Y'a trente ans les bobos n'existaient quasi pas. Mais biocoop si. Donc si tu vas au bioccop depuis 30 ans difficile d'être un bobo. Si tu y vas depuis 10 ans par contre....

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (195.6.162.xxx) le 13/01/17 à 17:05:08


Ha bon les Bobos n'existaient pas il y a 30 ans????????

Petit rappel:

Définition de bobo ou bourgeois-bohème. Contraction de "bourgeois-bohème", le terme "bobo" désigne de manière plutôt péjorative une catégorie socioprofessionnelle (CSP) de personnes aisées habitant les grands centres urbains et politiquement situées plutôt à gauche et sensibles à l'écologie.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tirex (invité) (92.133.114.xxx) le 13/01/17 à 17:41:44

@ MathieuCH
+1000 pour les bonnes sources de glucides (sarrasin, riz BASMATI, patate douce).
J'ajoute: châtaignes .

@BBEN
Par contre je passe mon tour pour les légumineuses.... (digestibilité et anti-nutriments...)

Sinon à vous deux (et aux autres): passionnant ce fil, merci!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 13/01/17 à 18:06:01

Oui, fil passionnant...!

Moi, au petit-déj, j'ai donc banni le pain. Donc pas grand chose pour moi : 2 œufs coque, une pomme, quelques cerneaux de noix et amandes complètes.
C'est pas grand chose donc, mais je tiens un peu mieux que lorsque je m’empiffrais de pain avant.

A la cantine au boulot je ne prends plus ni pain ni féculents. Donc légumes (crudités + cuits), charcuterie, viandes ou poisson, fromage. Fruit en dessert et rien d'autre qu'un fruit (pomme, clémentines)

Le soir : soupe et/ou crudités, jambon, fromage (trop, malheureusement), fruit.


Quelques questions pour les courses courtes et donc rapides : par exemple, ce dimanche je cours un cross de 9 km (challenge : éviter la dernière place !).
Une petite recharge glucidique modérée est-elle conseillée ? Genre, le dernier repas, pour une fois prendre un fruit sucré style banane ? ou bien une portion (très raisonnable) de pâtes la veille ? ou, ne rien changer du tout car ça contrarierait plus que ça n'aiderait ?

Bref : BBen, tu veux pas faire un document "Débuter en LCHF" quand tu seras en vacances ? :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.170.xxx) le 13/01/17 à 18:26:31

"Bref : BBen, tu veux pas faire un document "Débuter en LCHF" quand tu seras en vacances ? :-)"
Qu'est ce que tu crois... il est payé pour l'être ! Sinon à quoi pourrait servir tes impôts ? :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 13/01/17 à 18:29:07

:)

Aussi à me payer moi-même, puisque je suis fonctionnaire :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.170.xxx) le 13/01/17 à 18:30:58

KOI 2 d'un seul coup ! :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (134.171.86.xxx) le 13/01/17 à 18:50:33

Pour une course de 9 km, pas besoin de recharge glucidique. Le simple fait de lever le pied sur les derniers jours suffit à reconstituer les réserves. Le corps sait fabriquer du glucose puis du glycogène même si tu consommes peu de sucres.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 13/01/17 à 20:12:33

@berty: Tu peux prendre une portion modérée de glucides la veille, via une source mentionnée ci-dessus (riz basmati / sarrasin / patate douce / châtaigne).

Peut-être pas indispensable pour 9km, mais si tu en as très peu au quotidien cela ne peut pas faire de mal d'avoir un peu plus de "stock" pour la course. Et si tu décides d'en consommer cette fois, à la prochaine course tu ne rajoutes aucun glucide la veille et tu verras bien quelle compétition s'est le mieux passée ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 13/01/17 à 21:56:05

"Il faut apparemment deux ans (!) pour ressentir les bénéfices du LCHF..."

Les bénéfices ont COMMENCE a les ressentir rapidement (d'où le "2 week test" : on sent déjà certains effets au quotidien après 2-3 semaines), les 2 ans c'est pour être TOTALEMENT "céto-adapté" (type 1 dans la classification donnée ci-dessus : "very very low carb") ET tirer au max son énergie des lipides.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (90.104.190.xxx) le 15/01/17 à 16:47:08

Salut les amis :)

J'épluche pas mal de site céto/LCHF et de nombreuses recettes. Les produits à base de lait de vache (fromages et crèmes) tiennent une place majeure dans de nombreuses recettes, hors le lait de vache est pro-inflammatoire !!!
N'est-ce pas contradictoire ??

Merci pour votre éclairage :))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (90.116.58.xxx) le 15/01/17 à 17:59:21

Les effets inflammatoires sont tres differents d'une personne a l'autre, et totalement inexistants chez beaucoup.

Est-ce que le site ou tu trouves les recettes est americain ou d'origine americaine ?
Aux US, quasiment tout le monde a l'une ou l'autre des mutations de la lactase, celles qui permettent la digestion du lactose a l'age adulte. Alors peut-etre qu'ils ne sont pas non plus allergiques aux proteines de lait comme la caseine de la vache qui cause l'inflammation ? (par des mecanismes de co-evolution des deux traits ?)
Je ne sais pas il faudrait chercher.

En Europe du Nord, il y a aussi une proportion d'intolerants moindre qu'en Europe du Sud.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (80.12.42.xxx) le 16/01/17 à 11:59:41

Non c'est sur des sites low carb bien français :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 16/01/17 à 16:07:08

Si tu as une alimentation riche en antioxydants (naturels) et omega 3, il y a très peu de chances que les produits à base de lait de vache posent problème :

http://www.sante-et-nutrition.com/gluten-lait-intestin/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (80.12.34.xxx) le 17/01/17 à 12:26:25

Merci BBen pour le lien :) très intéressant !!
Disons que je consomme plus du tout de lait de vache depuis un peu plus d'un an (sauf repas "fête") et depuis plus aucunes tendinites.
Après je consomme énormément de légumes, graines de lin, huiles riches en oméga 3... Mais j'hésite à reprendre une consommation régulière de lait de vache.
Depuis je me suis rabattu sur le lait de chèvre :))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.173.xxx) le 17/01/17 à 12:27:39

Tintin un copain de Pierre RICHARD ! :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (80.12.34.xxx) le 17/01/17 à 15:08:37

;D

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tirex (invité) (92.133.247.xxx) le 18/01/17 à 00:05:10

Produits laitiers, 2 visions du bidule:

- aucun risque de s'en passer (ne contiennent rien qui ne puisse pas être apporté par des aliments plus intéressants), les bénéfices "santé"d'une abstention sont potentiellement énormes

- les dangers font du bruit mais pas de consensus pourquoi se priver du plaisir gustatif qu'ils procurent?

Pour ma part: uniquement en consommation "plaisir" exceptionnelle...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.8.186.xxx) le 18/01/17 à 07:54:08

+1 Tirex
Je vais rester aussi sur une consommation "exceptionnelle plaisir" du lait de vache et rester sur une consommation régulière de fromages de chèvres et de brebis :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/01/17 à 09:21:53

http://www.lequipe.fr/Ilosport/Conseils/Actualites/Les-conseils-nutrition-d-arnaud-assoumani-mangez-du-bon-gras/769295

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (86.220.69.xxx) le 23/01/17 à 14:15:55

Arnaud ASSOUMANI a dit : "Le gras, c'est essentiel pour le bon fonctionnement du corps. » La constatation peut surprendre. Mais Arnaud Assoumani ne dit pas ça au hasard. Il s'est documenté. Et, surtout, il a testé. « Le bon gras, c'est important, poursuit-il. J'insiste sur l'adjectif "bon". Il en faut 20%. On peut même aller au-delà. Je suis aujourd'hui entre 20 et 30%."


D'après vous, que signifient ces 20% ?

Sont-ce 20% de bons gras pour l'ensemble des lipides qu'on ingurgite ?

Ou sont-ce 20% de lipides dans l'alimentation au global ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 23/01/17 à 14:30:42

La question c'est plutôt 20 à 30% des apports énergétiques journaliers (en Kcal) ou des apports en poids, car ça n'est pas du tout pareil. Dans le 1er cas, on est pas du tout sur une alimentation particulièrement lipidique, alors que si dans le second, quoique sans excès, vu que un gramme de lipide donne 9 Kcal vs 4 Kcal pour les glucides et protéines, 30% en poids donne près de 50% en énergie (répartition possible: 50% lipides / 25% glucides / 25% protéines, soit vers low / medium carb).

Je ne pense pas qu'il conseille de manger du mauvais gras à hauteur de 70 à 80%, faudrait être un peu logique, on doit tendre vers 100% de bon que l'on parle de lipides ou autres, lol!

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (41.223.182.xxx) le 23/01/17 à 15:04:36

Certainement des apports caloriques, sinon c est un peu compliqué...

En fait il n'est pas lchf, simplement il a enfin compris qu'il ne fallait pas fuire le gras et éviter le sucre... il nous apprends rien, et certaines choses qu il raconte n en font en tout cas pas une référence (je vais aller boire mon jus de citron pour purifier mon foie :)))) )

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nine14 (membre) (86.220.69.xxx) le 23/01/17 à 15:19:28

OK.

Mais alors 20%, que ce soit par rapport aux apports caloriques ou par rapport au poids des aliments, c'est vraiment très peu.
Que mange-t-il à coté ? Des glucides ? Des protéines ?

Il me semble donc que ce ne soit pas du LCHF.
Non ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (80.215.12.xxx) le 25/01/17 à 19:03:42

Encore un excellent article d'Anthony BERTHOUT :

http://www.sante-et-nutrition.com/regime-cetogene-sport/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (41.223.182.xxx) le 27/01/17 à 15:50:30

Oui oui Froome est cetogene ;)))

De la lecture...: http://uk.askmen.com/sports/foodcourt/why-low-carb-diets-suck.html

Et pour l aspect santé et les disciples de Taubes : http://www.stephanguyenet.com/bad-sugar-or-bad-journalism-an-expert-review-of-the-case-against-sugar/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 27/01/17 à 16:52:28

@ MathieuCH : Je cite, extrait de ton premier lien :

"When I was training to qualify for the Boston Marathon I did speed work at least once and sometimes twice a week. This usually involved doing intervals of four minutes of going slow, followed by four minutes of balls out, as fast as I could sustain."

(sic !)

Bon, ben si c'est ça sa conception d'un entraînement marathon... :-D
(j'ai arrêté la lecture arrivé là, tu m'excuseras...)

Si tu as d'autres références aussi "sérieuses" que celle-ci, n'hésite pas, fin de journée veille de week-end faut qu'on se marre un peu... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 27/01/17 à 17:13:03

Plus sérieusement, encore une fois les défendeurs du sucre réduisent toutes les approches "low carb" à la seule diète cétogène... Ce qui relève d'un manichéisme absolu.

Si tu lis (sérieusement) l'article d'Anthony BERTHOUT, qui est une source très sérieuse en matière de nutrition, tu verras qu'à la fin il soulève tous les problèmes liés à la diète cétogène.

Par contre, il conclut qu'un bon compromis combinant les avantages de la diète cétogène sans ses inconvénients est le LCHF, où les "carbs" sont maintenus (on n'élimine pas un groupe alimentaire entier), mais cantonnés à des niveaux raisonnables et suffisants à la fois pour les non-sportifs et coureur de fond, typiquement autour de 20% des apports énergétiques.

Evidemment, pour en arriver là il s'agit d'éliminer totalement les sources de glucides transformés, et conserver légumes à gogo, fruits dans des proportions raisonnables, c'est à dire des glucides "sains" uniquement, et dans l'augmentation concomitante des apports venant des lipides là aussi cibler les lipides sains uniquement (en particulier sources d'oméga 3), et pas manger du saucisson, pâté et bacon Herta à gogo...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 27/01/17 à 17:36:02

>>> When I was training to qualify for the Boston Marathon I did speed work at least once and sometimes twice a week. This usually involved doing intervals of four minutes of going slow, followed by four minutes of balls out, as fast as I could sustain."
Oui ça m'a fait bien rigoler aussi...

Pour ma part, je suis passé en "medium carb" depuis un mois, et je le resterai jusqu'à mi-mars, soit durant les phases d'entraînement un peu intenses (bon ça ne dépasse guère l'allure 10K pour atteindre rarement le seuil+), et des compétitions du 10 km au semi.
J'ai remarqué une nette amélioration sur les allures intenses, où c'est nettement moins désagréable qu'en low carb. A confirmer en compétition...

Sur les allures plus lentes, je n'ai pas vraiment noté de différence. En ce moment je limite mes SL à 3 heures, elles passent toujours sans soucis à jeun et juste à l'eau (en "high carb" je n'aurais pas tenu). Après dur de dire si je surfe sur un acquis du LCHF ou si le "medium carb" permet de tenir assez longtemps (ce que je pense), mais sans doute pas 4, 5 heures, ou plus comme en LCHF.

Intuitivement, le "medium" carb semble être une bonne option pour le marathon (du moins pour un coureur ni élite ni trop lent), dommage que je n'en fasse pas en perf cette année!

Concrètement je mange 2 portions moyennes de glucides par jour (type riz complet, lentilles, ...), au lieu d'une petite, davantage de fruits, y compris des sucrés type bananes, un peu de miel.
J'ai aussi repris 1 kg, mon poids de forme actuel (58 kg) est intermédiaire entre ce qu'il était en "high carb" (59) et en "low carb" (57).

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (212.234.218.xxx) le 27/01/17 à 17:47:35

@JP

Et du coup, tu évalues à quel niveau la part des carb dans ta phase actuelle du régime ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 27/01/17 à 17:51:57

@-10
Je dirais entre 30% et 40%, contre 10% à 20% en low-carb.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 27/01/17 à 17:59:32

Ok, merci JP. Je pense que je suis dans ces eaux là moi aussi (prépa marathon en cours).
Je ne prends que deux parts de glucides lents par jour : le matin (grande tranche de pain complet) et le midi, après l'entraînement, il y a un peu de légumineuses (je dirais dans les 50gr). Je ne mange de pâtes ou de riz que les veilles au soir de séances dures, et en proportion réduite (moins de 100g de produit sec). En sucres pus rapides, je mange un fruit à chaque repas (pomme ou orange), et mon inévitable tablette quotidienne de chocolat noir, que j'ai cependant fait passer de 70% à 85% :-)
Tout le reste c'est protéines et lipides à gogo, amandes, avocats, mayonnaise, graines de tournesol, fromage... et les Phil's bars de BBen :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 27/01/17 à 18:05:08

Et si on parlait des sensations, au fait ?
J'ai déjà indiqué que je passais mes sorties longues avec beaucoup plus d'aisance depuis que j'ai changé de régime. par exemple, hier j'ai fait 26km à 13km/h avec une facilité que j'ai rarement connue, avec l'impression que je pouvais remettre la même séance dans la foulée...!
cependant, j'ai remarqué un truc marrant : l'impression de facilité arrive comme ça, d'un coup, vers 45'-50'. Avant, j'ai parfois l'impression de me traîner un peu, surtout si j'ai envoyé du lourd la veille ou l'avant veille. Mais à compter de ce moment là, très précis, je ressens physiquement, vraiment, comme un déclic, comme si d'un coup des tuyaux énergétiques se connectaient pour me faciliter le boulot. Je n'avais jamais ressenti cela avant. C'est très curieux... C'est normal docteur ? :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.197.225.xxx) le 27/01/17 à 19:00:40

Si tu vas plus loin que son entrainement foireux, tu verras que comne beaucoup il fait bien ressortir les incohérences des discours de Phinney et compagnies qui disent que les coureurs ultra sont en diète cetogene pour soutenir leurs dires et écrits, alors qu à lire ces derniers ce n est pas du tout le cas...
Ton article part aussi très mal en prenant Froome comme référence de la diete cetogene... ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 27/01/17 à 19:22:17

"il fait bien ressortir les incohérences des discours de Phinney et compagnies qui disent que les coureurs ultra sont en diète cetogene pour soutenir leurs dires et écrits, alors qu à lire ces derniers ce n est pas du tout le cas..."

Oui, ces champions d'ultra ne sont pas en diète cétogène, mais en LCHF... ;-)

Et l'article de BERTHOU, même si son example initial sur la cétose est effectivement mal choisit, conclut aussi qu'une voie plus intéressante serait plutôt le LCHF.

Encore une fois, considérer qu'il y a d'un côté le "high carb" et de l'autre QUE la cétose est manichéen...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 27/01/17 à 19:25:40

@-10
Exactement la même chose, en fait cela arrive même plus tôt si je suis à jeun (20 / 25 minutes) et 50 minutes, voir plus si je ne suis pas à jeun. Pour être précis, le début de la sortie est correct mais bon la bonne carburation n'est pas là, ensuite il y a quelques minutes un peu inconfortables, comme un changement de régime, puis c'est nickel.

@mathieuCH
Le problème est toujours dans les extrêmes: ceux qui soutiennent un cétogène strict décrédibilisent ceux qui suivent un LCHF équilibré, notamment en assimilant LCHF avec cétogène, or on peut être LCHF avec donc relativement peud e glucides, et rarement, voir jamais en cétose.
Et effectivement, les athlètes de bon niveau qui donnent leur alimentation consomment plus ou moins de glucides selon leur entraînement, mais beaucoup moins qu'en high carb...
Les critères de l'étude FASTER sont d'ailleurs assez larges pour sélectionner le groupe d'athlètes low carb, sinon ils n'auraient pas trouvé grand monde, vu qu'un autre critère était le niveau sportif...
Des "athlètes" cétogène strict, tu en trouves à la pelle en 4H sur marathon, et effectivement ça n'a aucun intérêt, sportif du moins.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.235.xxx) le 27/01/17 à 20:59:59

pour moi c'est très souvent vers 45' aussi; début laborieux surtout que nous faisons notre SL après une séance de piste la veille donc sur un peu de fatigue. Mais pour les athlètes ayant une alimentation normale mais partant à jeun il en est de même entre 45' à 1h00 où nous corons à faible allure entre 65 et 72% FCM suivant le niveau car nous restons groupé pour la convivialité jusque vers 1h45 ensuite certains athlètes poursuivent à leur propre rythme.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.172.50.xxx) le 27/01/17 à 21:19:58

Constatez réellement une différence entre faire une séance à jeun ou pas et constatez-vous que le régime LCHF y change quelque chose ? (Je pose la question, parce que je n'ai pas trop l'impression que cela influe vraiment, mais je ne cours guère plus de 2h20 en endurance ou 2h sur une séance de résistance. J'ai juste un peu de mal le matin, mais petit déj ou café sucré ou pas, ça ne change que dalle.)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (41.223.182.xxx) le 28/01/17 à 06:35:16

@BBen/jp: justement sur le fond on est d accord et je suis pour une approche raisonnée, loin des extrêmes, c est pourquoi je mets en garde par rapport à certains articles qui tendent à conseiller le cetogene aux sportifs, si l on ne lit pas les 3 dernières phrases de mise en garde... ;)
Phinney/Volek vont tout de même assez loin dans leurs recommandations, et affirment que certains coureurs d ultra suivent un régime cetogene...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 30/01/17 à 10:08:58

Manger du gras oui, mais pas n'importe lequel :

http://www.sante-et-nutrition.com/pourquoi-manger-bien-gras/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 30/01/17 à 15:53:18

"Constatez réellement une différence entre faire une séance à jeun ou pas et constatez-vous que le régime LCHF y change quelque chose ? (Je pose la question, parce que je n'ai pas trop l'impression que cela influe vraiment, mais je ne cours guère plus de 2h20 en endurance ou 2h sur une séance de résistance. J'ai juste un peu de mal le matin, mais petit déj ou café sucré ou pas, ça ne change que dalle.)"
+1 avec andin
Moi je ne suis pas en low carb au passage... Je constate aussi une phase de "mise en route" de +- 30min (ce matin 45min :-()
Cette mise en route, elle est presque systématique quand j'augmente le volume et elle est moins présente en période d'affutage.
Je pense que c'est aussi une question "musculaire". Il faut du temps pour que les muscles et tendons se chauffent...
Plus ils sont raides et plus ça prend du temps!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 30/01/17 à 16:54:20

Je ne pense pas que cela soit dû aux raideurs musculaires, simplement car elles sont bien supérieures à jeun le matin que l'après midi pas à jeun, mais la mise en route (sensation de basculer sur une autre carburation) est justement plus rapide le matin à jeun, donc c'est plutôt une affaire d'énergie, l'organisme ayant moins de glucose à consommer directement va basculer plus tôt sur les lipides. Après ce phénomène existe qu'on soit en low carb ou pas, mais il est nettement plus marqué en low carb.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 30/01/17 à 17:29:26

Je dois dire déjà que .

Après pour répondre à Andin : tu as les témoignages de JP, –10, ton serviteur, nous 3 (et d'autres ailleurs dans le monde) on a vu une GROSSE différence et amélioration sur la capacité à tenir des sorties longues (en endurance), la récupération, la forme au quotidien, entre autres.

Mais ce n'est pas testant un matin comme ça je met du sucre j'en mets pas que tu vas te rendre compte de quoi que ce soit. Il y a une transition à effectuer, si tu suis l'étude de LAURSEN et MAFFETONE sur la triathlète, c'est 6 semaines de modification progressive de l'alimentation (pour la passer progressivement de "high carb" à "low carb / high fat" (*), + 2 mois ensuite avant d'en ressentir pleinement les effets.


(*) une alternative plus "brutale" si l'on est plutôt "high carb" étant de passer au "2 week test" de MAFFETONE comme période de transition, certains le vivent bien très vite, pour d'autres - comme moi au départ - les sensations sont pas terrible au début : j'ai même prolongé le test d'1 semaines et ça c'est nettement amélioré dans le courant de la 3e semaine.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.90.xxx) le 30/01/17 à 17:32:46

Il manque le début de mon message ?...

Je voulais écrire que pour ma part je fais toutes mes séances à jeun tôt le matin donc pas de gros souci, mais aussi je fais toujours un échauffement TRES progressif : au moins 5-6' EN-DESSOUS de 60% FCM, puis ~5-10' vers 60% FCM, puis encore ~5-10' vers 65% FCM, avant de passer à MAF. Et tout se passe comme une fleur :-)

Effectivement la mise en route de la filière lipidique (sauf triglycérides musculaires) a une inertie, je crois entre 30' et 1h avant de tourner à plein régime.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (212.234.218.xxx) le 30/01/17 à 17:50:23

+1 BBen
Ce n'est qu'après un bon mois et demi de changement dans mon alimentation que j'ai ressenti les changements. Et encore, je ne suis pas en low carb, mais plutôt à 40%...!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (212.234.218.xxx) le 01/02/17 à 13:51:54

J'ai acheté de l'huile le lin. pour 100g de produit, il y a... 59g d'oméga 3 ! Incroyable... une cuiller à soupe pa jour et on dépasse largement les besoins quotidiens. A 4,5 euros la bouteille de 25cl, ça revient moins cher que du saumon ou des harengs ! :-))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (80.12.34.xxx) le 01/02/17 à 15:41:36

@-10: Tu l'as trouvé où cette huile de lin ? Bio ou pas ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 01/02/17 à 17:29:55

@-10: C'est surtout pas suffisant... :)

Les omégas 3, c'est principalement des ALA, EPA et DHA. Ce dont nous avons besoin, c'est EPA et DHA. Et l'huile de lin (et autres produits végétaux) n'en contient pas. Elle contient uniquement des ALA, qui est très difficilement transformé en EPA et DHA.

Donc ton apport uniquement via l'huile de lin sera largement insuffisant. Il faut passer par des produits animaux.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (109.15.170.xxx) le 01/02/17 à 17:44:14

et aussi veiller à l’équilibre omega 3/6 en limitant de ce dernier, voir la répartition des acides gras dans les huiles ci-dessous

http://www.huiledoliveextravierge.com/images/compositionacide.jpg

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.245.xxx) le 01/02/17 à 18:02:50

"Donc ton apport uniquement via l'huile de lin sera largement insuffisant. Il faut passer par des produits animaux."

Poissons gras : maquereau , sardines, hareng (fumé conservé dans l'huile, un vrai plat d'hiver :-)), etc.

Et foie de morue (en utilisant l'huile pour assaisonner) : on fait coup double, Omegas 3 (complets) + vitamine D...

Je conseille la marque "phare d'eckmühl" (pêche "responsable").

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 01/02/17 à 20:09:02

@BBen: On a les mêmes références.

Autre point auquel il faut être attentif avec les conserves de poisson: éviter celles à l'huile de tournesol

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (146.155.121.xxx) le 01/02/17 à 20:17:08

OK, donc, c'est nettement plus long à mettre en place que le test de deux semaines de Maffetone pour lequel je n'ai ressenti de différence particulière.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (185.24.186.xxx) le 01/02/17 à 20:42:54

@Bben et Mathieu
Merci pour ces précisions. Je mange du poisson gras deux fois par semaine. Excellent les harengs fumés, avec une bonne mayonnaise maison : miam !
BBen, on a la même marque fétiche :-) Seul pb : c'est pas donné... Je vais devoir pénéloper pour manger sainement ! :-))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 01/02/17 à 21:17:15

;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.1.52.xxx) le 01/02/17 à 21:42:02

Et le hareng, ça fonctionne ??

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 02/02/17 à 06:52:49

@Tintin: Très bien! Mais pas fumé hein... ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 02/02/17 à 07:23:29

Pourquoi pas fumé ?...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (90.116.58.xxx) le 02/02/17 à 07:38:21

Parce que trop de consommation d'aliments fumes a ete liee a certains cancers peut-etre ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 02/02/17 à 07:38:27

Produit transformé non ? ;)

C'est très souvent bourré de sel, de conservateurs, sans oublier le risque de présence de substances cancérogènes selon le processus de fumage...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 02/02/17 à 07:41:28

Ça dépend où tu le prend. Je le prend chez mon poissonnier du marché (pêcheur de Dieppe) qui fume ses produits lui-même, fumage léger, pas de conservateur. Donc tout est ok je pense... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 02/02/17 à 07:46:10

@ –10 : je dois manger env 2-3 boîtes de foie de morue "phare d'eckmühl" par mois, plus 2-3 boîtes au total de sardines+maquereau (plutôt des sardines de St Gilles-Croix-de-Vie, j'ai des attachées en Vendée ;-)), j'ai fait le calcul : pas besoin de demander un emploi fictif à tonton François, ouf ! ;-)

Les recommendations sont plutôt de manger du poisson gras 3 fois par semaine, tu ajoutes mon hareng (...du marché...;-)) je dépasse largement.

Je crois que les bonnes proportions en omega 6 vs 3 c'est 2/3 - 1/3 (au total dans son alimentation), MathieuCH confirmera (ou non ;-)), il ne faut pas non plus aller dans l'excès, si je me souviens les inuits (qui ont une alimentation très "high fat" au passage... ;-)) dont l'alimentation traditionnelle est (était?) déséquilibrée dans l'autre sens ont d'autre soucis...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (109.15.170.xxx) le 02/02/17 à 08:21:49

ça risque d’être compliqué d'avoir une déséquilibre en faveur des omega 3, mais oui c'est aussi mauvais dans ce sens.

Pour le poisson c'est très bon et source de bon lipide mais le problème ça reste la pollution, notamment au métaux lourds

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 02/02/17 à 08:43:43

@BBen: Bien sûr cela dépend... La pratique que tu décris n'est malheureusement pas la norme, et beaucoup s'approvisionnent en supermarché... C'est pourquoi je mettais en garde.

En effet c'est le ratio qui est important, et il est pratiquement impossible d'être en excès d'03. Et il serait bien sûr néfaste de quasiment supprimer les O6, qui ont aussi leur rôle.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 02/02/17 à 10:41:15

Blindé en lipides et protéines équilibré en oméga 3 et 6,mais il me semble pas que Maffetone ait donné son avis sur le sujet ,le chanvre alimentaire ça parle à quelqu’un ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (109.15.170.xxx) le 02/02/17 à 10:53:10

Oui c'est intéressant et ça permet de varier l'alimentation.
En farine, germée ou en huile.

J'en fait de la farine germée (il faut un deshydrateur et moulin)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 02/02/17 à 11:03:10

Tu veux dire de la farine de graine germée?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (109.15.170.xxx) le 02/02/17 à 11:06:21

Oui tu peux en acheter ou la faire toi même et l'utilise pour des préparation diverses

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 02/02/17 à 11:08:09

@Zarath: Très bien les graines de chanvres, et également l'huile de chanvre. Goût particulier, pas tout le monde aime. Mais nutritionellement intéressant.

Tu peux également en faire ton propre "lait de chanvre", avec un blender. Et contrairement aux amandes, pas besoin de filtrer.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (83.153.125.xxx) le 02/02/17 à 11:13:49

Merci je cherchai justement à virer le lait de riz du petit dej ,je vais me pencher sur la question. Et il me semble que contrairement aux autres légumineuses le chanvre est dépourvu d'amidon ...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 02/02/17 à 11:14:17

Merci je cherchai justement à virer le lait de riz du petit dej ,je vais me pencher sur la question. Et il me semble que contrairement aux autres légumineuses le chanvre est dépourvu d'amidon ...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 02/02/17 à 12:52:33

Car ce n'est pas une légumineuse :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 02/02/17 à 13:48:31

ah! c'est bien ça , faut vraiment que je me penche sur la question!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 03/02/17 à 07:03:29

"Blindé en lipides et protéines équilibré en oméga 3 et 6,mais il me semble pas que Maffetone ait donné son avis sur le sujet"

Ben si :

https://philmaffetone.com/benefits-of-dietary-fat/

https://philmaffetone.com/fish-oil-supplements-when-eating-enough-fresh-cold-water-fish-is-not-possible/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 03/02/17 à 07:52:08

Il parlait du chanvre. Il n y a pas mention de cela dans ces articles.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.1.52.xxx) le 03/02/17 à 18:44:26

Est-ce intéressant de consommer de l'encornet ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 03/02/17 à 19:58:11

Comme beaucoup de fruits de mers, très intéressant.

Mais pas en friture ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.1.52.xxx) le 03/02/17 à 20:18:12

Merci Mathieu pour ta réponse,
Je le fais á la poile sans matière grasse. Plus précisément, c'est de la lamelle d'encornet. Très bon et très bon marché !!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 03/02/17 à 20:44:52

Tu n'as pas à craindre d'utiliser de la matière grasse dans ta poêle :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 03/02/17 à 21:11:56

La matière grasse cuite sur la poêle n'est pas la meilleure pour la santé. A cause du mode de cuisson, pas à cause du fait que ce soit une matière grasse ;)
Mais occasionnellement, pourquoi pas :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.1.52.xxx) le 03/02/17 à 21:22:40

Oui je sais Mathieu mais je préfère et la consomme essentiellement en assaisonnement car très bon, et la montée en température la dénature quoiqu'on en dise :)

Avez-vous d'autres habitants de la mer :) à me conseiller qui est intéressant d'un point de vue nutritionnel et bon marché ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 03/02/17 à 21:45:14

Des bulots ?! Avec de la mayonnaise maison :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.1.52.xxx) le 03/02/17 à 22:02:12

@bertyprofmaths :Ok merci :)

Et j'enchaine les questions aujourd'hui, mais c'est passionnant !!! Connaissez vous le "Ghee" qui est un beurre clarifié ? Et si oui, qu'en pensez-vous ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (109.15.170.xxx) le 03/02/17 à 22:43:49

C'est du beurre utilisé pour la cuisine indienne, il à un point de fumée beaucoup plus élevé que du beurre classique donc tu peux l'utiliser pour la cuisson à la poele

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tirex (invité) (92.133.235.xxx) le 03/02/17 à 22:56:08

Chez moi:
- chasse aux sources massives d'06 (huile de tournesol...)
- O3 en compléments...

exemple:
https://www.nutrimuscle.com/produits/OM-Omega-3/1500/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.172.68.xxx) le 03/02/17 à 23:36:32

Pour les oméga 3, le chinchard, c'est bon et pas cher.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 04/02/17 à 06:13:14

@berty: forcément si tu chauffes ta poêle au max... aucun souci si tu évites le point de fumage. d autant plus avec de l huile de coco ou du ghee.

cela ne veut pas dire que cela doit tremper dans la matière grasse, mais il ne faut pas non plus aller dans l extrême inverse...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.1.52.xxx) le 04/02/17 à 06:20:47

Pour le coup, je posais la question non pas pour l'utilisation lors de la cuisson car je n'utilise pas de matières grasses (toujours cuisson vapeur, á l'eau ou au four) mais plus c'est propriétés nutritionnel sachant que c'est un beurre ou il ne reste que les lipides ?
Et je voulais connaitre son impact acido-basique sur l'organisme sachant que c'est un beurre issu du lait de vache (même si il est exempt dans le cas du Ghee de lactose, de caséine,...)??

Merci encore pour toutes ces infos ;))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 04/02/17 à 07:17:41

C'est un beurre, sans certains composants et "impuretés" du beurre (caséine, petit lait). Donc très similaire au beurre normal.

Tu trouveras facilement sa composition nutritionelle (vitamines et compagnie) sur le net.

La question de l'équilibre acido-basique n'est pas vraiment importante car tu ne vas pas en consommer beaucoup à la fois. Et si je me base sur le beurre, celui-ci à un indice PRAL à peine positif (+0,5)., donc tout juste acidifiant.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.1.52.xxx) le 04/02/17 à 07:45:17

Ok merci Mathieu :)
Donc tu conseillerais la consommation de ce beurre clarifié en lieu et place du beurre classique traditionnel ??

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 04/02/17 à 08:02:04

A choisir, oui.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (2.1.52.xxx) le 04/02/17 à 08:26:01

:)) Mathieu si je comprends bien, pour toi le beurre n'est pas une source de bons lipides indispensable ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 04/02/17 à 09:50:26

Aucun aliment n'est indispensable, comme toujours... Et il y a des sources de lipides plus intéressantes.

J'utilise du Ghee pour la cuisson, en alternant avec l'huile de coco.

En fait tout dépend de l'utilisation. Si ce n'est pas pour la cuisson, la plupart des gens utilisent le beurre dans les gâteaux et sur les tartines, alors là clairement je n'y vois que peu d'intérêt.

Cela reste un produit transformé.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (80.12.34.xxx) le 04/02/17 à 10:20:25

Ok très bien, c'est effectivement pour les gâteaux et les tartines que je pensais l'utiliser :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (90.116.58.xxx) le 04/02/17 à 10:21:34

Franchement je trouve que vous devenez un peu fondamentaliste, c'est presqu'une religion. Faut pas charrier quand meme, la fabrication du beurre c'est de la transformation mais c'est pas forcement de l'industrie degueulasse, ca reste simplissime et sans forcement d'additifs ou de mecanismes toxiques. A ce compte-la, broyer et presser des olives ou quelque sorte de produits pour faire de l'huile, y compris du coco, c'est aussi de la transformation.
Quant a Maffetone, ca m'interessait au debut mais a force de lire certains dire sans arret ''Maffetone a dit ci Maffetone a dit cela'', ca me saoule, on dirait des adeptes d'un gourou, je ne suis pas sure que ce soit son but initial.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 04/02/17 à 12:37:05

Je ne pense pas être fondamentaliste, vu que j'en utilise.

Cependant le processus de transformation est tout de même conséquent, et si l'on souhaite éviter ce qui est transformé, on en limite l'usage.
Je suis tout à fait d'accord pour les huiles, raison pour laquelle là encore ma consommation est limitée et je privilégie viandes/poissons gras, œufs, oléagineux et avocats pour les lipides.

Et ce n'est en tout cas pas moi qui ai érigé Maffetone en modèle ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (90.116.58.xxx) le 04/02/17 à 13:40:56

Pour le dernier point, en effet je ne pensais pas a toi en particulier, et pour cause ! :D

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (212.198.70.xxx) le 04/02/17 à 13:54:34

"Quant a Maffetone, ca m'interessait au debut mais a force de lire certains dire sans arret ''Maffetone a dit ci Maffetone a dit cela'', ca me saoule, on dirait des adeptes d'un gourou"

+999999999999999999
je dirais la même chose pour Daniels...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 04/02/17 à 14:05:30

Je ne pas vois QUI prend ici Maffetone pour un gourou mais vu l'expérience de thérapeute de terrain qu'il a longuement accumulé ,et les arguments qu'il n'est pas avare à exposer il me semble que son opinion possède un poids non négligeable lorsque l'on cherche à se faire la sienne .

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par carapace (invité) (90.52.164.xxx) le 05/02/17 à 15:37:23

MathieuCH et Zarath,

Utilisez-vous du shampoing au lait d'avoine pour nourrir vos cheveux ?
Pour savoir.

Car Le Pix, coach de poulain, serait très intéressé de le savoir afin de fortifier ses derniers brins de mèche.


Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/02/17 à 18:37:57

"Les omégas 3, c'est principalement des ALA, EPA et DHA. Ce dont nous avons besoin, c'est EPA et DHA. Et l'huile de lin (et autres produits végétaux) n'en contient pas."

Réponse d'Anthony BERTHOU :

"Les déficits en EPA/DHA sont en effet fréquents, mais également en ALA (forme végétale des Omega 3)."

–10 tu peux donc continuer à assaisonner de temps à autres tes salades à l'huile de lin... ;-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (87.91.243.xxx) le 05/02/17 à 18:43:45

"Franchement je trouve que vous devenez un peu fondamentaliste, c'est presqu'une religion."

MathieuCH est de bon conseil en général, mais c'est un gros pinailleur :-)

Il y a tout de même différent degrés de transformation, tout n'est pas à mettre sur le même plan...

Les huiles végétales (olive pour les omega 9, lin et cameline pour les omega 3) vierges 1ère pression à froid (c'est le pt important !), sont tout de même des sources de lipides d'excellente qualité dont on aurait tord de se priver...

Une salade composée arrosée d'huile d'olivier vierge 1ère pression à froid c'est tout de même infiniment plus sain qu'un cordon bleu de supermarché sauce barbecue...

Sinon pour les Omega3 au-delà du poisson gras : viandes, volailles et oeufs fermiers ayant le label "Bleu blanc coeur", ou "omega 3", signifiant qu'il y a une quantité minimale de graine de lin dans leur alimentation (qui va se retrouver dans les lipides de la viande).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.194.164.xxx) le 05/02/17 à 19:57:42

@BBen: Tout à fait. J'indiquais simplement à -10 qu'il ne peut pas remplacer l'apport en O3 des poissons gras par de l'huile de lin.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Damdam (invité) (192.196.142.xxx) le 20/02/17 à 12:17:46

Bonjour,

Ce type de pratiques nutritionnelles me fait penser aux régimes "paléo" ou "crétois", vers lesquels beaucoup de coureurs se tournent avec l'age et l'expérience.

Ma nutrition est naturellement orientée vers les légumes à l'huile d'olive ou de noix et les viandes blanches depuis plusieurs années, sans pain ni sucre, je me suis donc décidé à franchir le cap de la limitation des fruits.

Après 1 mois et une perte sensible de poids (de 69 à 65 kilos pour 1,74m), mon feedback est mitigé.

Points positifs : aucune sensation de faim ni de fringale,capacité à tourner sur stade intacte voire améliorée

Points à approfondir :
Je me demande en revanche si le low carb est vraiment compatible avec les sorties supérieures à 2 heures...

Autant je n'ai aucune difficulté à passer des 30/30, des répétitions de 400 / 500 / 1000, des 5000/6000/7000, autant j'ai beaucoup plus de difficultés pour les sorties longues.

Alors faut il quelques glucides pour les sorties longues ? ou est-ce simplement une question d'adaptation du métabolisme ?

Le retour de ceux qui utilisent ces méthodes m'intéressent :-)

Merci à bben en à Math CH pour la qualité de leurs interventions.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 20/02/17 à 12:36:41

@Damdam
Absolument bizarre, car normalement c'est exactement l'inverse en low carb: difficulté à effectuer des séances intenses au cardio et grande facilité à courir des heures en EF sans aucun apport énergétique.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 20/02/17 à 13:13:27

@Damdam: Pareil que JP.
Un mois est également un peu court pour juger. Quelques sortie longue à jeun ou en restriction de glucides peuvent aider ton organisme à s'adapter.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.233.xxx) le 20/02/17 à 13:30:49

idem.... et c'est tout à fait dans la logique des stimulations des différentes filières énergétiques
haute intensité = stimulation filière des glucides
basse intensité = stimulation filière des lipides

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Damdam (invité) (163.116.6.xxx) le 20/02/17 à 18:35:04

Bonjour,

Merci de vos retours.

Serge92 : je fais mes séries sur la cendrée du Stade de la Marche, particulièrement propices aux efforts solitaires :-)

Je vais donc poursuivre sur les SL à jeun ...

Le point trés positif de cette méthode est quand même à mon sens la disparition ou en tout cas le fait d'apprivoiser sa faim.

Un élément important également : footeux pendant 20 ans, coureur à pied depuis 20 ans et adepte des déchirues (ah, les 20 * 400 de mes anciens programmes !), je dois dire que des SL de 25 km ne laissent AUCUNE séquelle musculaire ou tendineuse le lendemain.

Le gain est formidable.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (80.12.27.xxx) le 20/02/17 à 18:41:46

Stade où nous allions régulièrement le samedi matin avant que nous prenions racines au Pré St Jean
Cette piste e cendrée de 500m nous l avions marquée sur la lice tous les 100m
Piste en cendrée qui me rappelait mes premières foulées enathle

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (194.57.224.xxx) le 22/02/17 à 16:49:21

Bonjour,

Petite question technique à BBEN, comment remplace tu la poudre d'oeuf dans la recette phil's bar, prot en poudre type whey par exemple ?

merci

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (31.34.116.xxx) le 22/02/17 à 17:44:11

pour les adeptes de ce(s) régime(s), vous fates comment quand vous allez au restau ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (109.15.170.xxx) le 22/02/17 à 18:08:36

C'est la régularité qui compte, rien ne t’empêche de faire des écarts c'est comme en CAP est-ce que louper un entrainement va te faire perdre tes gains ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par BBen (invité) (134.157.245.xxx) le 22/02/17 à 18:08:52

"Petite question technique à BBEN, comment remplace tu la poudre d'oeuf dans la recette phil's bar, prot en poudre type whey par exemple ?"

Graines de lin + chanvre moulues. J'ajoute aussi 2 cu à soupe de pâte de noisettes et 1 cu à soupe de pâte de sésame. Avec un peau d'eau, l'ensemble permet d'obtenir une pâte ayant une belle consistance (et ça équilibre un peu + les différentes omegas - avec une majorité d'omega 9 toutefois du fait des amandes).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 22/02/17 à 18:23:14

Tiens, puisque le fil est remonté, j'ai une petite question pour les experts.

Quand on s'est adapté, comme moi, à un régime mediocarb (disons 50% des calories apportées par les lipides), je suppose qu'on a développé la capacité de l'organisme à exploiter la filière lipidique. On s'entraîne pendant des semaines voire des moins comme cela, y compris pendant le plan d'entraînement marathon. L'organisme s'adapte à de telles conditions.

Bon. Maintenant plaçons nous dans les conditions du marathon. Le jour de l'épreuve, est ce que le fait de prendre son ravitaillement sucré tous les 5 ou 10km va perturber les habitudes prises au cours de l'entraînement au risque d'en perdre les bénéfices ? Pour dire les choses autrement (je ne sais pas si je suis clair), est-ce que le robinet dédié à l'exploitation de la filière lipidique va se fermer pendant la course car il voit que celui d'à côté, dédié aux glucides, est inhabituellement ouvert ?

Ceci dans l'hypothèse d'un coureur assez rapide (disons 2h45-3h) qui de toute façon a grand besoin de sa filière glucidique.

Vous avez 2h :-))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Zarath (invité) (83.153.125.xxx) le 22/02/17 à 20:09:18

Sinon le blanc d’œuf en poudre(Bio) ça se trouve facile sur le net .
Et chez Sato ils viennent de sortir une boisson chanvre sans ajout de quoi que ce soit contrairement au laits d'amandes. Bien frais c'est délicieux. Chaud ça le fait aussi au petit dej. Par contre la farine de chanvre faut y aller avec parcimonie car ça donne beaucoup de gout et Ça cale!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 22/02/17 à 20:15:10

@wanoux: Pas besoin d'être stricte, et au restaurant il n'y a pas que des pâtes et du risotto : ) Tu peux facilement composer des repas sans trop de glucides.

@-10: Tu n'en perds pas les bénéfices, le corps ne fonctionne pas que sur les glucides ou les lipides. C'est un mélange. Tu auras amélioré la capacité de ton corps à utiliser les lipides, mais il sera toujours autant performant à utiliser le glucose (celui stocké dans tes muscles, et celui apporté aux ravitaillements). Cette dernière restera d'ailleurs la plus performante/optimale. Tu auras le meilleur des deux mondes donc ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (80.215.43.xxx) le 22/02/17 à 20:27:37

Merci Mathieu !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (31.34.116.xxx) le 22/02/17 à 20:48:34

'tain, avec vos conneries, me voilà en train de manger des harengs à l'huile en regardant mes enfants manger des carbonara ...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (31.34.116.xxx) le 22/02/17 à 20:59:01

Et en dessert, j'hésite entre une tranche de jambon et un oeuf mollet ...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.174.156.xxx) le 22/02/17 à 21:02:10

Essaie le chinchard, c'est pas dégueu :-) Sinon, zob, je ne vais pas arrêter la pizza (avec farine intégrale du moulin, faut pas déc non plus), les haricots (porotos con riendas, chili sin carne, salade de pois chiches) et le couscous !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.174.156.xxx) le 22/02/17 à 21:06:40

Pour le dessert, si tu veux du low-carb : camembert braisé, ce qui tourne autour du chocolat noir, certains fruits (car surtout composés de flotte) par exemple fraises à la crème...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (31.34.116.xxx) le 22/02/17 à 21:16:22

En fait je suis encore plus pêcheur(sous marin) que coureur ... Du coup, le chinchard, je connais ... Et chez nous on s'en sert pour "boëter" les casiers (trop d'arrêtes ;-))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par carapace (invité) (88.178.251.xxx) le 23/02/17 à 16:35:02

Aux experts amateurs,

L'épouse de Le Pix prend une fois par semaine un bain au lait d'ânesse.

Est-ce recommandé et recommandable ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (37.71.43.xxx) le 24/02/17 à 11:41:07

Intrigué par cette pratique "low carb", je me suis permis de demander à Nicolas Aubineau (diététicien que plusieurs d'entre vous ont du rencontrer sur le web : https://www.nicolas-aubineau.com/) son avis.

Il m'a très gentiment répondu, voici pour ceux que ça intéresse (avec son accord) une partie de nos échanges sur le sujet :

Moi :

Bonjour, je suis marathonien en quête d'un sub3h
qui m'échappe, malgré des performances sur
10km et semi qui devraient me permettre de passer
aisément sous cette frontière.
Et je craque souvent dans les derniers km (3h02 au dernier
...). Du coup, je me renseigne sur l'amélioration
de mon entrainement et de mon alimentation (car je pense que
dès que mon organisme épuise son stock de
glycogène et passe aux lipides, ... Il ne sait pas
faire ...

Au cours de mes lectures, j'ai maintes fois
rencontré la stratégie "low carb"
pour habituer son corps à fonctionner aux lipides
(à l'entrainement) et j'aurais aimé
connaitre votre avis sur ce sujet, tendance
éphémère ou réalité.

Réponse :

Bonjour Erwan,
merci pour votre message.
Comme tout régime d'éviction, je ne
suis pas pour. L'alimentation globale doit
être favorisée sur le long terme car chaque
aliment possède des vertus macro et
micronutritionnelles qui lui sont propres. Si
ce régime a des vertus concernant la
satiété (avec diminution
de l'appétit), la régulation du
poids, il est acidifiant (avec toutes
les conséquences au niveau des tissus) et
favorise une fatigue à moyen terme.
Une partie de l'alimentation est
évincée (légumineuses,
céréales et dérivés,
fruits), et donc il est important d'apporter en
parallèle certains compléments en fibres,
vitamines et antioxydants, ce qui en chronique est non
naturel pour l'organisme. On peut mettre en place
ce genre d'alimentation de manière
ponctuelle sur 1 à 2 mois maximum et revenir
entre temps sur un modèle plus
large "équilibré". En
zappant la source glucidique, on court-circuite tout un
axe énergétique qui est fortement
demandé à l'effort (enzymes du
métabolisme glucidique, réactions
réactifs/produits non stimulées,
sphère intestinale avec la flore associée
perturbée quant on sait son importance
concernant l'absorption, l'immunité, le
comportement alimentaire, la digestion, le transit...
). Au final, il faut savoir que l'éviction
d'aliments naturels doit
être intégrée lorsqu'une
réelle intolérance ou allergie existe, ou si
il y a un dégoût avéré pour
tel ou tel aliment au niveau organoleptique.
Ensuite, c'est la notion de
fréquence-quantité d'apport qui
est importante qui sensibilise l'organisme, notion
de 48h au niveau de la mémoire cellulaire.
Apporter en chronique ce qui est favorable et
en ponctuel ce qui est moins bon pour
l'athlète. Ceci n'engage
pas l'éviction et permet la
variété sans forcément l'apparition
de signes cliniques/paracliniques défavorables
à la performance et à la santé
en général. La prise en charge de chaque
athlète doit être individuelle, il n'y
a pas de modèle standard et une seule vision de
l'alimentation parfaite... Ramener tout le monde
dans le même schéma est la pire des choses
et démontre très souvent un manque de recul,
de connaissances sur un sujet précis tel que
l'alimentation, d'où les gourous, ...
qui appliquent sans forcément comprendre en
adoptant le principe "c'est comme cela et pas
autrement" et qui ne prennent pas l'athlète
dans son unicité propre, ses propres besoins. Il
faut rester humble par rapport
à l'alimentation.:)
Merci pour votre message en tout cas. Je
réaliserai un article à ce sujet dans les
semaines à venir...
Restant à votre écoute.
Bonne journée.

moi :

..."Pour franchir ce cap, je lis et trouve principalement 2 voies d'améliorations pour entrainer mon corps à ce fonctionnement :
- courir lentement puisque à ces allures fondamentales les lipides semblent être principalement consommés
- courir en déplétion de glycogène (je fais déja des sorties à jeun, mais si j'ai bien compris, les réserves de glycogène hépatique sont effectivement vide, mais reste les stocks musculaires...)

A bien y réfléchir et en vous lisant, je pense que provoquer cet état de "manque" de manière temporaire et ciblée est finalement peut-être la solution la plus sage et profitable. Ma démarche vous parait-elle cohérente ?" ...

Nicolas :
Sinon, oui, votre démarche reste cohérente, si elle est réalisée de manière temporaire et non chronique.

Restant à votre écoute.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 24/02/17 à 12:43:52

J'ai l'impression qu'il a compris le low-carb comme une suppression pure et simple de tous les glucides, ce qui n'est pas l'approche de ce fil :

1.
On conserve les fruits mais en évitant les plus sucrés et on ne supprime pas les légumes (bien au contraire !) ni les légumineuses même si on modère l'apport,

2.
Finalement on ne vire totalement que les sucres rapides autres que ceux des fruits bruts, ainsi qu'en effet les céréales. Moi je mange encore un peu de pain intégral au levain quand même.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 24/02/17 à 13:26:26

En effet il a compris "low-carb" comme "cétogène"... Donc la réponse n'est pas vraiment pertinente sur le sujet discuté ici...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (146.155.121.xxx) le 24/02/17 à 14:49:41

En fait, il faudrait renommer en moderate carb pour que les gens comprennent...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 24/02/17 à 16:52:23

Ou plutôt que les gens comprennent que "low" ne veut pas dire "no" :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (31.34.116.xxx) le 24/02/17 à 17:04:48

Il ne faut pas s'en prendre à lui, mais à moi qui ai posé la question avec imprécision.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 22/03/17 à 00:26:54

Bonsoir,

Dimanche dernier, RP du 10km battu de 30 sexondes avec une alimentation low/med carb depuis novembre 2016.
La veille j'ai mangé un peu de riz (sushis) alors que je n'en mange plus, et j'ai aussi pris une banane assez mure au déjeuner d'avant course.
Pour rappel, ma définition du low carb se résume en l'abandon complet des pâtes, riz, pain (les sucreries et biscuits j'avais déjà abandonné)

En course ça s'est vraiment bien passé au niveau des sensations. Donc, même pour un 10km, je suis satisfait de cette alimentation.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par nino27 (invité) (90.60.201.xxx) le 22/03/17 à 07:49:26

bravo berthy pour ton RP

perso je ne suis pas de regime particulier même si j'évite au max tout ce qui est céréale(pain, pâte...), sucreries...
à fond sur les légumes, la viande(blanche/rouge mais sans excés)...

la semaine avant mon semi j'ai stoppé fromage, oeuf(pris 1 seule fois) pain ... et favorisé le poisson, riz, pomdeter, patates douces, legumes verts, avocats....
en réalité tout ce qui est acidifiant je l'ai évité(sauf le rouge!)

En tout cas pas facile de changer sa facon de manger.
Je dois dire que depuis la compet de Dimanche je me suis fait plaiz sur la bouf et ce matin comme à la bonne époque tartine au beurre trempé dans le café (:-))...

A +

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oxyom (invité) (84.102.141.xxx) le 08/05/17 à 20:02:05

Bonjour :)

En ce moment je m'intéresse beaucoup à l'alimentation et je suis tombé sur ce topic très intéressant mais compliqué où j'ai TOUT lu.

Pour résumé mon cas, je suis végétalien depuis un peu plus de deux ans, je cours depuis un an et demi (suite à une perte de poids et une meilleure forme depuis mon changement d'alimentation même si ce n'était pas le but premier)

Ça fait un mois que j'essaie de déterminer combien de calories je dépense par jour, combien j'en consomme etc..

Je tiens un tableau et depuis mi-avril je suis en moyenne à 3400kcal, avec 100g prot, 83g lipides et 510g glucides par jour (12/22/60 doit y avoir une erreur quelque part dans le pourcentage mais les masses sont bonnes :D)

Je pèse 65,5 kg pour 1m84.
Ma perf la plus récente, 54'07 au 15km du puy y a une semaine donc "je cours"

Pour résumer le post :

-Une alimentation LCHF permet une meilleure récupération

-les lipides sont une source "inépuisable" d'énergie mais avec un "débit" moins important que les glucides

-apprendre à utiliser les lipides permet d'économiser un peu plus le glycogène donc de retarder le "mur" sur marathon

-faire une grosse recharge glucidique avant une compétition nuit à l'utilisation des lipides

-globalement le régime low carb est meilleur pour la santé mais il n'y a pas d'amélioration des performances directement lié à ce régime excepté les activités non intensives mais longues (ultra etc..)


Je n'ai jamais été aussi fort, je ne me suis jamais senti aussi affûté et puissant.
Mais je pense que c'est du à un changement d'environnement + que mon alimentation.

Donc vous me conseillez quoi ?
Je test un changement, par exemple en 10/45/45 pour voir si je récupère mieux ?
Ça ne va pas influer mes performances négativement ? Généralement mes compétitions sont des efforts de 30 à 1h30,donc peu d'utilisation de la filière lipidique.

Qu'est-ce que je peux manger ? Avocat, oléagineux, légumes avec toutes sortes d'huile ?

Dans tous les cas, ça me fera moins chier. :D

Merci :D


Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (133.88.1.xxx) le 08/05/17 à 20:08:08

low carb meilleur pour la santé, il y a des comiques dans le coin !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 08/05/17 à 20:19:17

Salut,
Vu la longueur des compétitions auxquelles tu participes, tu n'as pas forcément d'intérêt à passer en LCHF. Tu peux par contre intégrer des sorties à jeun. Mais LCHF n'a pas de sens.

Il est très difficile voir impossible d'être LCHF avec un régime végétalien, car tu devras surtout être très haut en lipides si tu diminues les glucides.

Régime LCHF n'est pas meilleur pour la santé. C'est la qualité des aliments qui fait la différence. Si tu évites tout ce qui est transformé, c'est le principal.

Au niveau des pourcentages de macro-nutriments, tu as suffisamment de lipides pour l'aspect santé. Tu as un poids de forme. Tu es en pleine bourre. Bref, NE CHANGE RIEN :)

Les bons apports en lipides: avocats, oléagineux, huiles (olives, lin, colza), chocolat noir. Évite les huiles riches en oméga 6 (tournesol, pépins de raisin, maïs, soja).

Et si tu veux modifier les proportions, vas-y progressivement.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (84.102.141.xxx) le 08/05/17 à 20:47:48

I

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oxyom (invité) (84.102.141.xxx) le 08/05/17 à 21:02:39

Je fais déjà attention à la qualité des aliments que je mange, donc je ne change rien alors.

Je fais aussi des sorties à jeun allant jusqu'à 1h30, parfois j'ai faim, d'autres fois non.

Je vais quand même essayer de diminuer la proportion de glucides parce que ce sont quand même des quantités astronomiques..

Je vais voir si ça change quelque chose. En faisant en moyenne du 12/38/50 sur 3200kcal ! Je vous tiens au courant :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (195.49.133.xxx) le 29/05/17 à 10:18:56

Vous êtes tous morts depuis ici ?


pas ouf comme truc alors :D

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 29/05/17 à 17:52:52

Pas mort, bien au contraire.
Mon plan marathon s'est passé comme une lettre à la poste (ou presque) :) et le LCHF m'a bien aidé, j'en suis sûr.
On verra dans 2 semaines si cela se confirme lors de la course !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (80.12.58.xxx) le 29/05/17 à 18:11:15

Ok ok ! je pense le tester aussi pour mon prochain marathon, tu peux rapidement me dire quels sont t'es aliments favoris ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 29/05/17 à 18:24:30

Plus de pâtes (sauf des complètes mais très rarement), riz, pain (sauf du complet), sucreries, toute bouffe industrielle ou aliments transformés d'une façon générale

Aliments préférés :

Fromage, œufs, amandes, noix
(je mange d'ailleurs trop de fromage... privilégier le brebis et le chèvre mais un camembert ça fait du bien aussi. par contre sans pain blanc voire sans pain du tout)

Charcuterie (non-industrielle)

Salades à l'huile de colza et olive (les 2 en première pression à froid)

Des légumes à foison (crudités, soupes, ratatouilles, ...) mais "bruts"
ne pas hésiter à mettre franchement de la crème dans la soupe ! et de l'huile d'olive dans la ratatouille :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 29/05/17 à 18:26:03

Les oléagineux (amandes, noix, ...) j'en prends tous les matins en lieu et place du pain. Un peu l'après-midi à 17h si jamais j'ai un peu faim.
Le matin, avec un œuf coque, ou deux, ça tient sans aucun problème jusqu'au déjeuner.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (80.12.58.xxx) le 29/05/17 à 18:43:25

Merci pour la réponse! Bon je pense etre deja en 'low Crab' sans forcement m'en rendre compte alors ...

Car le matin je déjeune : 2oeufs 1 banane du fromage blanc et des flocons d'avoine le tout remué et cuit, sur lequelle je rajoute un mélange noix de cajoux, noisette noix.

Midi beh viande + légumes soir pareil.

J'ai deja supprimé les pattes et riz blanc. je n'ai jamais mangé de pain presque ..

Par contre je n'aime pas le fromage, c'est un élément important dans ce type de nutrition ou on peut le squezer aussi ? (en dehors du fromage blanc le matin j'en mange pas apres je peux peut etre en rajouter avec des fruits pour le desserts midi et soir).

et je vois souvant 'oeuf coque', si c'est dur ou autre forme c'est différents ou quoi ? ^^

Merci pour les futures réponses :P

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (80.12.58.xxx) le 29/05/17 à 19:14:38

C'est encore moi, juste je ne comprends pas cette phrase '
Salades à l'huile de colza et olive (les 2 en première pression à froid)' ca veux dire quoi 'pression à froid?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.132.xxx) le 29/05/17 à 20:04:03

@invité: Il n'y a pas d'aliment spécifique à consommer. Il faut simplement limiter la consommation de glucides (pains / riz / avoine / fruits) et augmenter la quantité d'aliments riches en lipides (oléagineux, viandes/poissons gras, avocats,...)

Après tu es libre de manger ce que tu veux.

Tu peux ainsi très bien ne pas consommer de fromage ou produits laitiers (que je limiterais de toute façon, mais c'est un autre débat).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (176.187.23.xxx) le 29/05/17 à 20:12:01

J'adore la course à pieds, j'essaye de performer à mon échelle (en tous cas de mettre les ingrédients pour y arriver) et je suis séduit par l'idée ...

Mais me priver de la diversité de la bouffe serait un supplice ... J'adore le bon pain, une bonne platrée de pâtes, la bière, un risotto aux cèpes ... les gâteaux, le miel et j'en passe ...

Tout autant que le hareng fumé ou les avocats d'ailleurs, donc choix trop dur pour moi ...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 29/05/17 à 20:20:23

@wanoux: C'est sûr que la majorité des gens qui prennent du pain au petit déjeuner, du risotto à midi et des pâtes le soir varient énormément et profitent de la diversité des aliments :)

Je ne dis pas forcément cela pour toi, mais j'en vois souvent dire que c'est "contraignant" et qu'ils auraient l'impression de manger toujours pareil alors qu'eux commencent leur journée par une baguette de pain et du miel, TOUS LES JOURS.

Mes plats et aliments consommés au quotidien sont certainement plus variés, diversifiés (et goûtus :)) que le 99% des gens. Après forcément si on ne peut pas vivre sans pain ou pâtes...

C'est plutôt ces personnes qui pour moi sont "emprisonnés" par leur alimentation ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 29/05/17 à 20:21:29

Et "limiter" ne veut pas dire "supprimer"... ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (176.187.23.xxx) le 29/05/17 à 20:32:13

Mwais ...

En lisant ce fil et d'autres sur le sujet, j'ai effectivement tenter d'augmenter (et surtout d'améliorer) mes apports lipidiques.

M'enfin, ch'uis vraiment pas pr&#7873;s et lisant d'autres sources (je suis sur le bouquin : " nutrition de l'endurance" de Kuhn et Daniel; et j'ai eu un bref échange avec nicolas Aubineau sur le sujet), je constate qu'il n'y a évidemment pas unanimité, du coup je ne fais pas de choix radical surtout s'ils vont à l'encontre de mes goûts.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (80.12.58.xxx) le 29/05/17 à 20:53:57

Merci Mathieu pour ces explications, je pense que je suis proche du low carb alors deja mais je vais essayer de faire attention encore un peu. J'ai vérifier et 'compté' si j'addissionne tous ce que je mange en une jouréne (hors légume + viande) j'atteins à peine les 100g/jours de glucide, on est d'accord c'est dans la partie 'low' la ou je suis trop 'haut' ?

Ensuite concernant la 'privatisation', je suis d'accord avec toi mathieu, je prend souvent des remarques du style 'tain t'es au régime ca doit etre chiant' juste car je mange beaucoup de légumes et ca tous les jours ... alors que eux bouffent des pattes/sandwichs tous les jours mais ne trouvent pas ca chiant ... bref c'est un autre sujet. Je suis quand même plutot content de voir que sans le 'vouloir' j'ai une alimentation correcte, me reste plus qu'a rajouter plus 'dhuile' et de 'gras' avocat, saumon et je serais dedans je pense :D

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par bertyprofmaths (membre) (78.242.74.xxx) le 29/05/17 à 21:13:58

Les huiles première pression à froid, possèdent des acides gras de bien meilleure qualité (oméga 3, ...) qui sont très bénéfiques et pas seulement pour la santé.

L'huile d'olive est toujours première pression à froid.

C'est nettement moins vrai pour l'huile de colza. Il faut donc faire l'effort de la rechercher, souvent au rayon bio, et à n'utiliser que pour l'assaisonnement.

L'avantage sur marathon, c'est qu'a priori, c'est à peu près sûr qu'on évite le fameux mur qui n'est rien d'autre qu'une crise d'hypoglycémie, car on utilise mieux ses lipides.
Si vous voulez, ça majore encore plus l'utilisation et l'optimisation de la combustion des lipides que ne pourraient le faire les sorties à jeun.
Bien sûr pour éviter ce mur pas forcément besoin de LCHF, les erreurs commises en course et lors des tous derniers repas la précédant, expliquent la très large majorité de ce type d'erreur (pas assez ou trop bu, oubli ou excès de ravito, gels non-digérés, ...)

Je n'ai pas encore couru de marathon (ça viendra, plus que 10 jours!) mais j'ai d'ores et déjà constaté les bienfaits suivants :

- perte de poids de 4 - 5 kg en 6 mois et que de la graisse
- bien meilleure tolérance aux sorties (mêmes longues) à jeun, mêmes celles qui ne sont pas en EF
- et donc meilleure combustion des lipides à l'effort.
- plus jamais de somnolence après le déjeuner alors que c'est parfois le cas après une platée de pâtes

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (62.23.94.xxx) le 30/05/17 à 09:27:59


http://runners.fr/dangers-dune-alimentation-pauvre-sucres/

Vrai ou faux ??? bon conseil le 50% de glucides, 25% de lipides et 25% de protéines ???

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 30/05/17 à 09:51:36

"« Les régimes à faible teneur en glucides manquent souvent de vitamines et sont pauvres en fibres. Ce type d’alimentation peut provoquer une constipation et augmenter le risque de cancer du colon. Les régimes à faible teneur en glucides remplacent habituellement les glucides par des lipides et des protéines. Une forte consommation de protéines peut produire de grandes quantités de calcium dans l’urine et la perte de masse osseuse. Une forte consommation de lipides, principalement de gras saturés, peut entraîner l’athérosclérose, les maladies du cœur et les AVC. »"

Rarement lu un tel concentré de bêtises en un paragraphe...

Pauvre en fibres ? Parce qu'il n'y a pas de fibres dans les légumes ? :) Et encore ici on parle de "Low Carb", donc il y a toujours des glucides, simplement leur quantité est diminuée. Ce n'est pas un régime cétogène, qui lui est d'ailleurs thérapeutique.

Vitamines ? Il n'y en a pas dans les viandes / poissons / oeufs et autres oléagineux / avocats ?

Excès de protéine ? Qui a dit qu'il fallait consommer des protéines en excès ? Au contraire c'est les lipides qu'il faut augmenter. Et là je ne vois pas en quoi ce "régime" implique de se gaver de gras saturés, dont d'ailleurs les effets néfastes sur la santé n'ont jamais été prouvés.

Quand à la performance, tout dépend de l'objectif. Ceci a déjà été discuté en long en large et en travers ici. Cette stratégie de mid-low carb au quotidien est intéressante à partir du marathon, et peut aussi être couplée à des séances longues avec apport réduit en glucides. Mais bien sûr au début ça sera un peu plus difficile, et les sensations à l'entraînement moins bonnes. Le temps que le corps s'habitue.
Et pour les compétitions, on recharge :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 30/05/17 à 09:58:01

Oui, runners.fr est coutumier du fait (écrire des conneries et avoir des à priori...).
A part les articles d'Olivier Gaillard qui sont globalement bons, le reste est à oublier!

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.236.xxx) le 30/05/17 à 10:00:37

Mathieu de la Croix Blanche sur fond Rouge c'est excellent, vous méritez votre chair... :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 30/05/17 à 10:34:13

Un petit retour personnel sur le LCHF que j'ai entrepris il y a près d'un an maintenant, avec une pause de 3 mois de Janvier à Mars où j'étais plutôt en medium carbs afin de préparer et de courir des courses du 10 km au semi.

Tout d'abord comme l'a écrit MathieuCH, le LCHF n'implique pas la suppression des glucides, et n'est pas un régime, juste une façon de s'alimenter sainement sans se priver, mais en privilégiant les lipides vs les glucides. On garde de bons glucides notamment les fruits (sauf les plus sucrés). J'y ajoute une tranche de pain complet le matin, une petite portion de féculents le midi (riz complet, lentilles, ...), quelques noix contenant une part non négligeable de glucides: cajou, pistaches, ... Mes apports en glucides doivent varier entre 10 et 20% selon les jours, bien au dessus des 5% du régime cétogène qui pour le coup peut être carencé (privation de nombreux fruits en particulier).

Le seul bémol c'est les séances intenses au cardio (dès qu'on approche du seuil anaérobie) où la sensation de manque d'énergie intervient assez vite, mais ça peut se régler par le repas d'avant avec un peu de glucide, une petite collation avant, une boisson énergétique pendant. De toute façon pour l'ultra ce type de séance doit être peu fréquent et avec un volume assez réduit.
A l'inverse les sorties en EF se font facilement même sur 4 ou 5 heures à jeun et à l'eau.

Contrairement à ce qui est écrit dans l'article (qui mélange allègrement LCHF, cétogène, Atkins, ...), on est moins facilement désydraté en LCHF qu'en glucidique, tout simplement car on joue moins sur le glycogène (décharge / recharge), et le glycogène est grans consommateur d'eau contrairement aux lipides.

Lors du stage 24H que je viens d'effectuer, outre la séance de VMA (mais là c'est sans doute plutôt le manque de pratique), la seule séance où j'ai été en difficulté est une séance de 2 x 10' au seuil faite le matin, comme un con j'ai voule la faire à jeun, j'ai dû sans surprise ralentir sur le 2e intervalle... Alors qu'une séance de 15' en continu à allure 10K est passée assez facilement l'après midi.

J'ai parlé du LCHF avec le médecin de l'équipe, qui connaissait mais sans plus. Il n'y voit pas d'inconvénients du moment qu'on mange des produits sains et suffisamment variés.
Lors du stage, l'alimentation était un soucis, de type cantine un peu améliorée, très peu d'œufs, du coup je me suis rabattu sur les fromages (plateau sympa et varié, normal dans la région) dont je ne me privais pas en entrée comme un dessert. J'avais aussi amené quelques avocats et boîtes de sardines.

Sinon, j'ai couru un marathon (Sénart) sans soucis et sans recharge glucidique, mais pas à fond, et je termine frais à 30" de mon RP. Je ne sais pas ce que ça aurait donné à fond car à un certain point (situé entre les 2 seuils), la consommation de glucides augmente assez vite, mais possible qu'en effectuant pas mal d'allure marathon à jeun on puisse repousser cette limite.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.236.xxx) le 30/05/17 à 10:40:57

Merci à toi aussi JP pour ce retour d'expérienceS qui donne des pistes pour chacun en fonction de ses objectifs.... comme toujours adaptation à l'individu en fonction de son profil et objectif principal.
JP à oublier de préciser qu'une binouze n'est pas interdit dans tous les cas... ! :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 30/05/17 à 10:52:27

Effectivement lors du stage, 1 binouze à l'apéro chaque soir, et un peu plus le jeudi soir...

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (62.23.94.xxx) le 30/05/17 à 10:53:41

merci a tous cela me semble bien plus clair !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Riri (invité) (80.215.114.xxx) le 30/05/17 à 11:50:51

Excellent débat

Je pratique aussi depuis quelques temps l alimentation moins de glucides
Le matin ca se résume souvent à un café
Beaucoup d eau le matin
Déjeuner protéines animales ou végétales légumes verts salades et fromage blanc frais ( je rajoute un peu de riz selon les entraînements)
Le dîner est assez similaire au déjeuner !

Plus de pain moins de sucre et une pêche et un corps de mes 20 ans retrouvés et surtout plus de soucis de digestion et de baisse de régime dans la journee

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 30/05/17 à 14:14:15

Tu ne dois pas consommer beaucoup de calories, cher Riri, pour sauter le petit-dèj ainsi et ne manger "que" ça aux deux autres repas...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Riri (invité) (80.215.114.xxx) le 30/05/17 à 14:19:44

Mon cher oui

1500 à 1600 calories par jour &#128540;

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 30/05/17 à 14:31:30

En résumé, c'est "Dukan se met au marathon".
Néanmoins très interressant car on a tendance à croire que ce régime alimentaire n'est pas adapté aux sportifs.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Nino27 (invité) (86.201.19.xxx) le 30/05/17 à 14:40:32


Merci JP pour ton retour super intéressant.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (195.49.133.xxx) le 30/05/17 à 15:01:24

Heyyy mais je viens d'y penser, avec ce type de nutrition la Mayonnaise est donc recommandé ! c'est génial ca ahah

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 30/05/17 à 15:30:46

"1500 à 1600 calories par jour"

À moins d'être un petit gabarit au métabolisme économe c'est plutôt hypocalorique comme approche...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (137.129.13.xxx) le 30/05/17 à 16:04:03

Attention à ne pas confondre LCHF et Dukan. En LCHF, c'est la proportion de lipides qui est importante, on n'augmenter pas la quantité de protéines (c'est d'ailleurs contre-indiqué puisqu'une quantité importante de protéines peut avoir des effets sur l'insuline).

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 30/05/17 à 16:55:13

Gagarine ou comment lire en diagonale, sans retenir les points importants, et sortir un résumé à côté de la plaque... ;)

C'est tout sauf du DUKAN.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par gagarine (invité) (217.109.233.xxx) le 30/05/17 à 17:06:46

Heu, à part déplacer le curseur du ratio lipides/proteines, y'a pas grande différence. Même grand principe. Même aliments autorisés/interdits. Vraiment pas de quoi crier au scandale.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (195.49.133.xxx) le 30/05/17 à 17:09:51

Je vien de découvrir dukan, juste au premères lectures il y a deux grandes différences :

Dukan est un régime bien défini, pas Low carb, juste un style d'alimentation

Ensuite Dukan ce fait en phase 'protéine' etc .., alors que Low carb c'est juste tout le temps.. donc rien à voir

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par kiki (invité) (171.16.210.xxx) le 30/05/17 à 17:14:02

Dukan : ce régime fait puer de la gueule sévère !!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 30/05/17 à 17:16:49

ça n'a rien à voir 20% de protéines et 70% de lipides (exemple de LCHF avec 10% de glucides) et l'inverse (60% de protéines / 20% de lipides ou même 45% protéines / 45% lipides, ce qui est encore énorme en protéines (25/30% de protéines semble un max, du moins pour un sédentaire ou un sportif d'endurance) et va générer une acidité importante à l'opposé du LCHF...
Après c'est sans doute moins gênant si cet excès de protéines est essentiellement d'origine végétale et de bonnes qualité.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par kiki (invité) (171.16.210.xxx) le 30/05/17 à 17:17:45

N'empêche qu'il fait refouler du goulot quand même !!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 30/05/17 à 17:19:48

@gagarine:

Dukan = régime hyperprotéiné, diminution drastique voir suppression des glucides ET diminution des lipides.

Rien à voir avec LCHF, qui consiste à diminuer les glucides et augmenter les lipides.

Donc non, ta comparaison ne tient pas du tout. Le ratio c'est justement la différence.

Et Dukan c'est un régime, le LCHF non.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (146.155.121.xxx) le 30/05/17 à 17:24:08

« Lors du stage 24H que je viens d'effectuer, outre la séance de VMA »

C't'une blague ?!?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.236.xxx) le 30/05/17 à 17:56:22

...non...non...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 30/05/17 à 18:03:18

Gagarine, tu le fais exprès ?
"Heu, à part déplacer le curseur du ratio lipides/proteines, y'a pas grande différence. Même grand principe. Même aliments autorisés/interdits. Vraiment pas de quoi crier au scandale."

Ce sont à peu près les deux régimes les plus différents possibles, Dukan interdit les lipides jusqu'à la maladie mentale, Atkins (pour dire son véritable nom) les place avant tout autre aliment.

Dukan fonctionne sur le même principe que le jeune prolongé, pas de glucides, pas de lipides, le corps fait comme en cas de famine, il détruit les protéines pour faire marcher la machine, comme une cheminée qui brûlerait la maison et pas du bois apporté.

Atkins c'est l'inverse, il s'agit de privilégier l'apport continu et régulier d'énergie comme seuls les lipides peuvent le faire, ce dont les glucides sont incapables, ils sont forts pour créer des stocks, pas pour les consommer.

Il y a en gros 3 façons de s'alimenter :

*Dukan et autres régimes hyperprotéinés ou très hypocaloriques qui ne font que du destockage jusqu'à la destruction des parties nobles du corps (muscles et lipides vitaux) et nécessitent donc des gros apports en protéines, à la fois pour l'énergie mais aussi pour reconstruire ce qu'ils détruisent et conduisent à des dépressions, comblées par un retour à la mal bouffe puissance 10;

*les régimes actuels, à fort taux de glucides qui ne sont qu'une alternance de stockage (via l'insuline) et de destockage (sport) pour tenter de vider ce qu'on a stocké, et qui demandent d'être très précis, un peu trop de stock et c'est la prise de poids voire le diabète type 2, pas assez et on a toujours faim ;

* les régimes de type Atkins, où on cherche à apporter de l'énergie en continu, car seuls les lipides le peuvent car ils ne déclenchent pas la sécrétion de l'insuline, l'hormone du stockage et qu'ils se digèrent assez lentement pour être le seul carburant lent ; au passage le corps sait refaire ses stocks de glycogène avec des lipides en plus d'utiliser ceux-ci directement.

Bref, confondre Atkins et Dukan, c'est du troll.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 30/05/17 à 18:05:27

Pour ceux qui s’intéressent à la question, l'origine du mot "banting" (régime amaigrissant en anglais) est le nom de William Banting.
Il écrit un livre il y a plus de 150 ans sur ce qui est clairement le premier retour à l'alimentation riche en lipides et pauvres en glucides, bien avant Atkins et ses successeurs actuels, Gary Taubes et plus récemment Tim Noakes.

Téléchargeable sur gallica, libre de droits, se lit vite :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5612434h/f4.image.langFR

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 30/05/17 à 18:25:52

Oui, il y avait une séance de VMA (10 x 2' à 95% VMA, R=1').
Et vu que la plupart des participants ignoraient leur VMA, la 1ère séance du stage était un test VAMeval permettant donc d'avoir la distance à parcourir sur les 2' de la séance de VMA. Si on considère que la test VAMeval lui-même est une sorte de séance de VMA, ça fait même 2 séances de VMA sur un total de 10 séances, i y avait aussi 2 séances de seuil, 1 SL de 4H à allure spécifique sur circuit (la plus importante pour tester le ravitaillement avec les coachs), les 5 autres séances étant de l'EF. Entraînement assez polarisé donc car rien en résistance douce.
Initialement le test VMA était facultatif et il y avait 10 x 800m à 90% VMA (seuil+), R=1'20" au lieu des 10 x 2' à 95% VMA, ce que j'aurais préféré, ainsi que remplacer une des 2 séances de seuil par de la résistance douce.
Du coup je ne fais quasiment rien en intensité cette semaine pour compenser.

Bien vu les 3 types de "régime", avec toutes les nuances entre les 3, un peu comme un mélange des 3 couleurs primaires.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par OUi (invité) (194.214.0.xxx) le 31/05/17 à 09:29:31

176.156.147.xxx, les grossophiles devraient lire l'intro du bouquin que tu poses en lien, tiens...



Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.236.xxx) le 31/05/17 à 09:40:16

Merci Mathieu pour ce recadrage clément ! :-)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.236.xxx) le 31/05/17 à 09:43:34

"Et vu que la plupart des participants ignoraient leur VMA"....
Koi les sélectionnés en Equipe de France ne connaissaient pas leur VMA ?.... une horreur alors qu'ici tous les athlètes dignes de ce nom la connaisse au centième de poils de cul de chameau ! un scandale !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (195.49.133.xxx) le 31/05/17 à 09:45:40

C'est moi ou serge est en forme aujourd'hui ^^

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Clément (invité) (194.167.235.xxx) le 01/06/17 à 15:37:47

Bonjour amis runner :D

Super post, très intéressant! Je n'ai malheureusement pas tout lu... la flemme sans doute !

Ma question, concernant le poids du coureur, est la suivante:

Cela fait bientôt 6 bon mois que j'essaye de "coupé" mes entrées de glucides. On pourrait dire que je suis en mode "moderate LowCarb".
J'ai 28ans, je mesure 1m73 pour un poids oscillant entre 60 et 61kg. Mes macros sont généralement répartit de cette façon: 25%Carb 60%lipide 15%protéine sur 1950kCal/jour.
Je suis végétarien, donc impossible pour moi de passé en cétogène. Puis même j'aime trop trop mon porridge du matin!

Niveaux activités, 4 à 5 sortie de CAP hebdo (entre 70 et 80km) + 8000 pas minimum chaque jours.
Le problème est que je ne maigris pas!! Et j'aimerais perdre encore 2kg pour améliorer mon chronos sur marathon! j'en appel aux pros de la nutrition :p
Ah oui et il y a 3ans je faisais 100kg et était totalement inactif, donc si on m'enlève la peau que j'ai en trop sur le bide et les fesses ça pourrait marcher je sais!

Bien à vous!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (212.234.218.xxx) le 01/06/17 à 15:45:23

Eh bien c'est que tu as atteint ton poids de forme ; il ne faut pas chercher à maigrir pour maigrir. Avec 2000 kal par jour et ton volume de CAP, tu es sur un bon équilibre. Tin corps s'est donc naturellement stabilisé sur ton poids actuel. Si tu cherches à en perdre encore en t'y contraignant contre nature tu risques de subir une baisse des performances.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 01/06/17 à 17:04:37

1m73 et 60kg:

- Pour perdre encore du poids, tu as meilleur temps de te couper un bras :)

80km/semaine et 2000 kcal/jour:

- Tu ne manges pas assez et ton métabolisme a ralenti. Pas étonnant que le poids ne descende plus

Conseil: Mange plus

Tu ne prendras pas de poids, et en plus tu seras plus performant :)

Encore heureux que tu ne puisses pas passer en cétogène, ceci n'aurait aucun intérêt.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Clément (invité) (194.167.235.xxx) le 01/06/17 à 17:26:05

@MathieuCH : 2000 et ce n'est pas assez ? La personne juste avant toi à l'air de dire que cela est suffisant...

Je ne souhaite pas chiffrage bien précis, mais grosso-modo de combien dois-je augmenter mon apport journalier de pour relancer le métabolisme,5 10 15 20% ? si jamais il veut bien se relancer... ^^

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 01/06/17 à 17:59:35

Vu ta taille et ton activité, ça serait plus proche de 3000 par jour, mais bon personnellement je ne mesure pas, je mange à satiété, ce qui est d'ailleurs plus facile en mangeant gras que sucré.
Après le métabolisme peut varier énormément d'une personne à l'autre, et si on se nourrit d'aliments de qualité, on a sans doute besoin de moins de calories car le "rendement" est meilleur!

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Clement (invité) (80.12.43.xxx) le 01/06/17 à 18:11:27

@jp75018 Déjà quand je passe un weekend chez mes parents j'ai l'impression de prendre des kilos a vu d'oeil... alors 3000 ^^! En puis le budget va faire un sacré bon lol

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 01/06/17 à 18:26:37

@clement
Normalement le métabolisme de base pour 60 kg, ça devrait déjà bouffer dans les 1500 Kcal (mais c'est vrai que ça peut varier entre 1000 et 2000), après ajoute tout ce qui est dépensé entre la course et toutes les activités du quotidien... Rien que la course, avec 80 km / semaine c'est près de 700 Kcal par jour pour 60 Kg (1 Kcal / kg / km).

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Clement (invité) (80.12.27.xxx) le 01/06/17 à 18:35:13

@jp75018 Pas faux ! Je vais tester d'augmenter mes portions la semaine prochaine. Parce que c'est vrai sue j'ai de sacré coup de mou certaines après midi...
Je mettais ça sur le compte de la perte de Sodium accentué en LCHF

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 01/06/17 à 18:43:10

Il ne faut pas oublier les apports en sodium effectivement, bien saler, et les soupes peuvent être intéressantes.

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.236.xxx) le 01/06/17 à 18:51:51

ne pas négliger tous les apports en sels minéraux...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.32.xxx) le 01/06/17 à 20:30:16

@Clement: Augmente progressivement les apports. Ne passe pas de 2000 à 3000 d'un coup. Si tu calcules, remonte déjà à 2200kcal et voit comme cela évolue.

Vu que tu as "peur" de prendre du gras et un passif d'obèse, tu peux simplement augmenter les apports en glucides autour de tes entraînements ( sauf si celui-ci a pour but de stimuler l'utilisation des lipides, dans ce cas plutôt après :) )

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Clément (invité) (92.170.157.xxx) le 01/06/17 à 20:39:35

@MathieuCH merci pour le conseil ;) je vais augmenter mes apports. En premier en jouant sur les lipides ( 200kcal de noix de macadamia c'est vite avalé :p). Si jamais je manque toujours un peu de "jus" avant un entraînement, je jouerait sur les glucides ;)

D'ailleurs je trouve étonnant que même si j'ai un coup de fatigue avant un entraînement, une fois que je l'ai terminé je retrouve la pêche...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 01/06/17 à 20:53:12

ça c'est l'effet des hormones stimulées par l'exercice physique... ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 04/06/17 à 20:31:04

Le LCHF permet même d'atteindre le sommet de l'Everest sans oxygène... ;)

http://www.mensjournal.com/adventure/articles/how-adrian-ballinger-summited-everest-without-oxygen-w484387

(en anglais)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (80.215.107.xxx) le 05/06/17 à 07:39:48

Bon. Le fait d'avoir un cerisier dans le jardin n'est définitivement pas compatible avec LCHF.
#plusdeuxkilosendixjours

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oxyom (invité) (193.252.29.xxx) le 05/06/17 à 08:14:45

Après avoir lu ce post, j'ai décidé de réduire mes apports en glucides (+600 => 400 max) et augmenter les lipides (80 => 160) pour 3400kcal/jour au total.

Au début j'étais parti sur 300 g de glucides mais je n'arrivais pas à satisfaire les besoins en protéines (100g) du coup j'ai un peu augmenté les glucides, étant végétalien c'est ok je pense.

Ça fait 3 semaines et je note une baisse de poids (65,5 avant pour 64,5 maintenant pour 1m84).
Je chie moins aussi.
Les sorties à jeun passent tranquille mais c'était pareil avant.
J'ai moins faim.
Pas d'impression de perte d'énergie sur les courtes distances.
Je viens de faire mon premier 24h et énergétiquement tout s'est bien passé, aucun manque d'énergie etc.. Peut-être grâce à une meilleure lipolyse ou pas (3 semaines c'est un peu court).

Quand je mangeais seulement 80g de lipides il m'arrivait d'avoir des hyperphagies et je pouvais monter jusqu'à 4500kcal mais maintenant c'est stable, j'arrive à bien respecter les quantités vu que je peux manger un peu ce que je veux, ce n'est pas du tout limitant.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par TomZzy (invité) (195.49.133.xxx) le 06/06/17 à 13:57:46

Salut, ca fait maintenant 1 mois que je suis en LCHF, et j'ai une question concernant la semaine avant la compétition:

Ce weekend je participe a 3course en 3jours (10km, 90km vélo et triathlon S) j'aimerai savoir si je dois rien changé ou si je dois prendre plus de glucide que d'habitude au vue des efforts à fournir ?

Merci d'avance pour vos réponses !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.237.xxx) le 06/06/17 à 14:02:44

préférable de recharger un peu et d'y penser aussi lors des compétitions mais en restant dans le très raisonnable.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 06/06/17 à 16:00:07

Ton 24h, Oxyom, par curiosité, ça a donné quoi ?

L'histoire du "j'arrive à bien respecter les quantités vu que je peux manger un peu ce que je veux, ce n'est pas du tout limitant", je ne comprends pas tellement, en revanche.

Dans ce que tu inclus dans ton régime et les quantités à respecter, il y a "un peu ce que [tu] veux", donc finalement, tu ne te goinfres pas à côté ? Mais les quantités en question, ce sont des limites, donc j'ai du mal à piger ce qui n'est pas limitant...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (176.187.23.xxx) le 07/06/17 à 21:21:45

Une petite question pour les spécialistes :

J'ai cru comprendre que pour bénéficier pleinement des effets de cette stratégie, il fallait s'y engager pleinement ce que l'on retrouve dans cet article argumenté qui porte plutôt sur le régime cétogène :

http://www.sante-et-nutrition.com/regime-cetogene-sport/

mais je m'interrogeais s'il y avait quelques bénéfices pour un coureur ordinaire avec une alimentation classique de coureur (plutôt hyperglucidique, donc) à faire un choix mitigé à savoir :

réduire la quantité de glucides (produits sucrés en particuliers et aussi sucres dits "lents"), disons de 50% et augmenter, mais surtout améliorer la qualité des lipides.

Et s'il y a un ou des intérêt(s) à ce changement non radical, dans quel domaine et au bout de quelle durée se ressentirait-il, selon vous ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 08/06/17 à 07:14:14

On a parlé de cet article le 27/01/17, je te laisse remonter et voir la discussion qui en suit.

Il en ressort justement que l'extrême du régime cétogène n'a pas vraiment d'intérêt pour le sport, et que le LCHF est justement plus judicieux (voir apports modérés selon l'objectif).

Et non Froome n'est pas sur un régime cétogène parce qu'il prend des oeufs et un avocat de temps en temps au petit déjeuner... :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (195.49.133.xxx) le 08/06/17 à 16:57:27

Vous en pensez quoi ?

http://www.lepape-info.com/nutrition/dietetique-de-leffort/course-a-pied-a-chaque-distance-son-ravitaillement/

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.132.xxx) le 08/06/17 à 17:11:22

Dans l'ensemble c'est cohérent. Si c'est court (même jusqu'à 1h30), pas forcément besoin de sucre.

Au delà, du sucre suffit (60g/h c'est trop à mon avis par contre).

L'ajout de solide dépendra surtout de l'intensité. Mais typiquement sur marathon je resterais sur uniquement du sucre jusqu'à 4h.

Pour les apports en sodium, inutile sur marathon. Le risque d'hyponatrémie est surtout lié au fait de trop boire, plutôt que de ne pas avoir compensé les pertes en sodium.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oxyom (invité) (193.155.96.xxx) le 08/06/17 à 18:27:02

Pour répondre, mon 24h ne s'est pas très bien déroulé car je n'avais fait aucune préparation, je n'ai aucune expérience de ce type d'épreuve (plus longue sortie, 2h30 il y a déjà quelques mois ...) + départ trop rapide donc musculairement ça a été très dur.

60km en 6h
100km en 11h puis pause dodo car complètement raide physiquement, très très dur de marcher.
19h de course, reprise avec 5h de marche.

123km au total.
Énergétiquement tout s'est bien passé mais musculairement à un moment les jambes ne portent plus avec du mental ou non.
Dorénavant je sais à quoi m'attendre, je me préparerais sérieusement !


Quand je veux dire que je ne me sens pas limité c'est que avant j'avais du mal à atteindre les 100g de protéines avec seulement 300g de glucides et c'était dur d'atteindre les 200g de gras aussi.
Avec ce rapport j'ai l'impression qu'en mangeant correctement je ne me prive pas sans faire d'excès.

Au total 123km

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oxyom (invité) (193.155.96.xxx) le 08/06/17 à 18:30:01

D'ailleurs nous sommes jeudi, 4 jours après et je n'ai plus aucunes traces de douleurs musculaire je pense que je peux courir mais y a cette douleur sous l'arche du pied qui me fait attendre jusqu'à lundi prochain ..

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (77.205.86.xxx) le 09/06/17 à 20:13:15

D'accord ! C'est plus clair.

Par hasard: tu t'étires, masses, détends l'aponévrose plantaire ? Genre avec une balle de tennis que tu roules sous ton pied sous toutes ses coutures en appuyant dessus, ou directement avec tes mains ?
Tu t'étires les mollets (car tu as peut-être sursollicité ta chaîne arrière, qui va jusque sous le pied...)?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.237.xxx) le 09/06/17 à 21:49:05

balle de golf en allant jusqu'à la douleur et ne pas oublier de faire aussi le protocole du STANISH sans le glaçage.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (152.174.54.xxx) le 10/06/17 à 04:03:02

@Serge92 : pourquoi sans le glaçage ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 10/06/17 à 08:48:23

Concernant l'article http://www.lepape-info.com/nutrition/dietetique-de-leffort/course-a-pied-a-chaque-distance-son-ravitaillement/ :

Il y a clairement une confusion de la part du rédacteur de l'article entre la quantité maximale de glucose qu'on pourrait absorber par heure et la quantité de glucose qu'il serait nécessaire de consommer par heure de course.

C'est faire complètement abstraction de la littérature scientifique à ce sujet.

Une étude sur les causes du "mur" de marathon montre clairement que le fort fléchissement de l'allure vers le 30e ne vient pas de la déplétion du taux de glycogène. Ceci induit donc qu'on n'élimine pas le mur en se chargeant au maxi en glucose tout en courant.

Voir ici :

http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0057602#pone-0057602-t004

Il est montré que c'est en fait le cerveau qui ralentit l'allure quand des marqueurs de casse musculaire indiquent qu'il devient dangereux pour le corps de continuer ainsi. Se charger en sucre au maximum théorique de ce qui a été mesuré en labo (et ce chiffre n'est pas celui trouvé par certaines études, voir plus bas) ne changera rien à cette casse musculaire, donc être au maxi de ce qu'on peut bouffer comme sucre ne sert à rien.

De plus, il n'y a absolument pas d'accord entre scientifiques sur cette quantité absorbable de 60 grammes de glucose par heure.

Si on veut être objectif, il faut signaler les résultats d'études différentes : Certains scientifiques ont chiffré cette quantité à seulement 22 grammes par heure (et c'est un maxi), d'autres disent qu'il n'est pas nécessaire d'en absorber car c'est le glycogène du muscle qui est consommé, pas celui de la digestion, certains que cette absorption a un effet positif mais dans le cadre d'une course courte courue à partir de 75% de la VO2Max.
On ne peut donc absolument pas se baser sur ces 60 grammes de sucre par heure si on cherche vraiment à suivre ce que dit la science, ce qui rend sans valeur les articles qui partent de ce principe et bien entendu la pub des fabricants et vendeurs de gels et autres poudres sucrées.

Je renvoie ceux que cela intéresse à cette publication :

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1113/jphysiol.2008.164285/full

On y lit :
" Hawley and colleagues (1997) concluded that adequate glycogen remains in the working muscles after 1 h of all-out cycle exercise and others have suggested that the contribution of blood glucose to energy expenditure during intense exercise is minimal when compared to the high oxidation rates of muscle glycogen (Romijn et al, 1993; van Loon et al. 2001). Moreover, the amount of ingested carbohydrate that can be absorbed during 1 h of exercise is relatively small (&#8764;22 g) and makes a minimal contribution to the total carbohydrate oxidation rate (McConell et al. 2000). Despite these theoretical reservations, the practical observation has been that carbohydrate feeding does improve performance during relatively short (&#8764;1 h) and intense (>75%inline image) self-paced exercise tasks in thermoneutral (Neufer et al. 1987; Anantaraman et al. 1995; Jeukendrup et al. 1997) and hyperthermic conditions (Below et al. 1995; Millard-Stafford et al. 1997), although there are some reports to the contrary (Desbrow et al. 2004; Burke et al. 2005)."

Le plus important est là :
On apprend ensuite que des études montrent que si on augmente le taux de glucose par intraveineuse (en court-circuitant donc la digestion) cela n'a pas d'effet sur la performance même courte et intense, alors qui si on se rince la bouche avec une solution sucrée ou contenant des glucides non sucrés ou sucrés artificiellement, là on note une amélioration, ce qui va résolument à l'encontre de la nécessité d'absorber du sucre, mais au contraire indique que la bonne vieille méthode d'un sucre dans la bouche tous les 5 ou 10 km est plus soutenue par ce que la science montre :

"A possible explanation of this paradox comes from the observations of Carter et al. (2004a,b) who found that the route of administration of the exogenous carbohydrate was important for the enhancement of performance during exercise lasting about 1 h. They found that intravenous infusion of glucose, which made available large quantities of carbohydrate in the circulation, did not affect the time to complete a &#8764;1 h cycle time trial compared with a saline placebo. However, regularly rinsing the mouth with a non-sweet maltodextrin solution, which would have had no effect on circulating glucose levels, significantly reduced the time to complete the performance trial. The apparent absence of a peripheral metabolic action of exogenous carbohydrate in these circumstances raises the possibility of a centrally mediated effect. Carter and colleagues drew two conclusions from their observations. The first was that there are taste receptors in the mouth that can influence neural pathways, ultimately leading to improved exercise performance and, second, that there are receptors in the mouth sensitive to non-sweet carbohydrate."

Je vous laisse lire la suite, qui indique pour chaque façon la réponse du cerveau, par exemple le glucose en bouche a une réponse dans le cortex et d'autres zones de cerveau.


Désolé pour la longueur du message, mais bon, cette histoire de consommer 60 grammes de sucre par heure n'est basée sur rien de scientifique, bien au contraire, c'est juste un truc pour vendre des produits. J'espère donc que ce message et le temps que j'ai consacré à retrouver les bases scientifiques qui tordent le cou à ce mythe serviront à ceux qui se tordent l'estomac à force d'avaler des produits à la con pendant la course.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par jp75018 (membre) (86.242.3.xxx) le 10/06/17 à 09:00:19

A intensité marathon, je ne pense pas que beaucoup soient capables d'assimiler 60g de glucose (240 Kcal) par heure.
Si on prend 2 morceaux de sucre par 5 km, ce qui est déjà beaucoup, on a (5g par sucre), 10g soit à 15 km/h 15g ou 60 Kcal par heure. Sur un marathon en 4h30, il sera possible de manger davantage (moindre intensité).

Le LCHF permet à faible intensité de s'alimenter bien moins, je suis passé de 60/80g par heure à 25/30g, la différence est le gain sur la filière lipidique.
S'alimenter à 60/80g par heure devient problématique avec la fatigue sur des courses très longues, le système digestif ne suit plus => manque d'énergie, vomissement de ce qui ne peut plus être assimilé, ... La solution n'est pas dans des produits "high tech" iso avec osmolarité parfaite, etc... mais tout simplement de faire en sorte d'avoir besoin de moins s'alimenter grâce à un entraînement et à une alimentation au quotidien adaptés, à l'inverse du gavage en glucides, malheureusement encore trop utilisé en ultra...

JP

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 10/06/17 à 09:12:06

Autre publication sur le fait de l'effet de se rincer la bouche avec du sucre, basée cette fois-ci sur la dose :

http://digitalcommons.wku.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1550&context=ijes

On y lit très clairement que par rapport au placebo, 2 concentrations différentes de sucre dans la bouche influent positivement sur les 7 sujets d'études (et même de façon spectaculaire pour l'un d'entre eux) sans avantage pour une concentration ou une autre.

L'effet semble durer 20 à 45 minutes.

"mouth rinsing with a CHO-E solution enhanced endurance running performance but there does not appear to be a dose-response effect with the higher concentration (12%)compared to a standard 6% solution".

Donc ce n'est que le goût du sucre qui influe sur la performance, pas le sucre absorbé, et la quantité n'a pas besoin d'être importante, vous ne lirez pas souvent ce genre de publications scientifiques dans les magazines ou les blogs financés par la pub pour les "pack nutrition marathon", évidemment.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 10/06/17 à 09:43:44

@176.156.147.xxx/jp: +2 on est d'accord :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par -10 (invité) (92.103.164.xxx) le 10/06/17 à 10:05:12

"Il est montré que c'est en fait le cerveau qui ralentit l'allure quand des marqueurs de casse musculaire indiquent qu'il devient dangereux pour le corps de continuer ainsi."

Alors ça c'est marrant. J'ai appris un truc là. Cela veut donc dire que plus l'on est capable de retarder la casse musculaire, plus on repousse la décélération. On en revient donc à la nécessité de faire des bornes et surtout beaucoup de sorties longues (au delà de 30km pour ceux dont l'allure leur permet que ça tienne en 2h30 ou moins...)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fab_cap (invité) (159.220.75.xxx) le 10/06/17 à 10:29:28

> Une étude sur les causes du "mur" de marathon montre clairement
> que le fort fléchissement de l'allure vers le 30e ne vient pas de la
> déplétion du taux de glycogène. Ceci induit donc qu'on n'élimine
> pas le mur en se chargeant au maxi en glucose tout en courant.

Du coup, j'ai envie de demander: est-ce que la recharge glucidique des trois derniers est utile?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fab_cap (invité) (159.220.75.xxx) le 10/06/17 à 10:47:52

> "Il est montré que c'est en fait le cerveau qui ralentit l'allure quand
> des marqueurs de casse musculaire indiquent qu'il devient
> dangereux pour le corps de continuer ainsi."

Ce n'est que ma petite expérience, et certains d'entre vous l'ont peut-être vécu aussi, mais je me souviens que sur un marathon couru après un "break" sportif complet de plusieurs années et trois mois de prépa très light, de m'être dit au 37ème que je n'en pouvais vraiment plus, de m'être fait violence pour continuer, mais finalement de craquer pour marcher 500m au 41ème. Au 41ème, la volonté de continuer était encore là mais elle ne servait plus à rien, comme si ce n'était pas moi qui décidait, mes "jambes" ont arrêté de courir. La casse musculaire devait être très importante, je n'ai quasiment pas pu marcher pendant 2 jours et il a fallu deux semaines avant que les courbatures et douleurs disparaissent. Ce n'est pas un excellent souvenir!

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (176.187.23.xxx) le 10/06/17 à 10:55:46

'tain, vous êtes chiants à nous mettre le trouble. Laissez nous nos (fausses) certitudes.

On fait quoi nous, maintenant avec notre marathon dans 10 jours, notre stratégie "classique" pré-établie (gel + eau tous les 10 km ...)

Nous v'la plein d'doutes, tiens, merci !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oxyom (invité) (193.155.96.xxx) le 10/06/17 à 13:21:07

"
Par hasard: tu t'étires, masses, détends l'aponévrose plantaire ? Genre avec une balle de tennis que tu roules sous ton pied sous toutes ses coutures en appuyant dessus, ou directement avec tes mains ?
Tu t'étires les mollets (car tu as peut-être sursollicité ta chaîne arrière, qui va jusque sous le pied...)?"

Non je vais le faire du coup ! :)
Et le stanish sans glaçage aussi.

Je reprends la course lundi !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 10/06/17 à 13:35:09

@fab_cap: La recharge reste indispensable, c'est la grosse consommation de glucides à l'effort qui est inutile.
Ce n'est pas parce que la casse musculaire a aussi un rôle important dans ce "mur" que certains prennent vers le 30ème que tu ne vas pas avoir de besoin en glycogène tout au long de l'épreuve.
Ce qu'il faut retenir, c'est qu'un coureur aura beau avoir effectué une très bonne recharge glucidique, si il n'est pas habitué musculairement à un tel effort (via des sortie longue régulières, à l'année), il va quand même ramasser au 30ème...
Et bien sûr il faut aussi que l'allure soit la bonne ;)
Il n'y a pas qu'une cause au "mur".

@wanoux: Ce qui a été dit, redit, et répété: 2 sucres (ou équivalent) + eau chaque 5km. Et pas les doses de cheval de certains gels.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par fab_cap (invité) (80.12.37.xxx) le 10/06/17 à 13:40:45

Merci @MathieuCH. Bon à savoir car la recharge ce n'est quand même pas un moment super agréable je trouve (presque aussi désagréable que de devoir réduire la consommation d'alcool ;)). Sur mon marathon d'automne j'étais parti avec quatre gels mais pris que trois au final, pas ressenti le besoin. Il fait que je tente le sucre...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (176.187.23.xxx) le 10/06/17 à 14:57:57

@mathieuCH

un sucre fait 6 g si je ne dis pas de connerie, avec 2 sucres tous les 5 km ... ça nous fait du 24g de sucre/10 km.

Si je regarde la composition d'un gel, je vois : 24g de glucose ... Donc, avec un gel tous les 10 km, on obtient la même "moyenne". Après, l'apport plus étalé est peut-être plus judicieux ?

Certes, c'est plus cher ... Mais, à mon goût, plus agréable en bouche autant dans la texture que dans le goût (je vous conseille celui goût "expresso"...) et plus pratique, m'enfin, chacun fait ce qu'il veut ...

Après, s'il on en croit les propos plus haut, que ce soit l'un ou l'autre c'est inutile physiologiquement, problème réglé. L'aspect psychologique de cet apport n'est pas négligeable non plus.

Quant au reste du contenu du gel : sodium; caféine; BCAA, vitamines B1... Je me garderais bien d'avoir un avis définitif sur leur utilité.

Concernant le signal du cerveau lié à la casse musculaire, je veux bien y croire et cela ne me rassure pas pour mon futur marathon étant donné qu'en dehors des périodes de prépa, je fais peu de sortie longues, que ma prépa a été écourtée et que sur mes derniers marathons, j'ai craqué autour du 35/37ème ... Par contre ça m'inspire pour les prochaines pépas

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.237.xxx) le 10/06/17 à 15:24:30

SL 1h30 à 2h00 pratiquement toute l'année surtout pour les marathoniens ! sinon ne pas s'étonner que lors du marathon il n'y ait plus de carburant vers le 30-35 km

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (176.187.23.xxx) le 10/06/17 à 15:34:03

@Serge : oui, je pense que tu as raison et c'est une des raisons de mes échecs précédents sur cette distance. Je tacherai de m'en inspirer pour la prochaine saison.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 10/06/17 à 19:00:02

@wanoux: 5g / sucre, on est très loin des 60g/heure de l'article. Certains gels ont plus de glucides que ton exemple, c'est pourquoi il faut se méfier et regarder la composition.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 11/06/17 à 20:53:53

http://www.mysportscience.com/single-post/2017/03/25/How-intestinal-absorption-adapts-to-diet-and-the-implications

https://static.wixstatic.com/media/a04440_5c699f424a0747a2b65d5ea5b1639997~mv2_d_2018_1214_s_2.png/v1/fill/w_653,h_393,al_c,usm_0.66_1.00_0.01/a04440_5c699f424a0747a2b65d5ea5b1639997~mv2_d_2018_1214_s_2.png

"Although there is merit in increasing the capacity to oxidise fat by sometimes training with low carbohydrate availability, having a low carbohydrate intake every day is not advised. It is more likely that the combination of low carbohydrate intake on some days, and high carbohydrate intakes might promote adaptations of fat metabolism as well as adaptations to carbohydrate metabolism and absorption. Improving the absorptive capacity of the gut is one of several methods we have available to train the gut."

CQFD :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 13/06/17 à 09:28:01

Alors, les pattes arrière, Oxyom ?

Et le panard ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par TomZzy (invité) (195.49.133.xxx) le 13/06/17 à 11:07:47

Putain, je sais pas si c'est du au LowCarb ou quoi, mais après les 3jours de courses, 0 courbature/fatigue musculaire .. vraiment très bien récupéré !

Je suis en forme ! le LowCarb y est pour quelque chose ? a voir en essayant de continuer ! (même si ca va être dur je pars en vacance avec des potes .. )

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 13/06/17 à 11:32:48

Que du vin rouge... ! juste pas oublier que l'éthanol a une valeur calorique !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 13/06/17 à 13:21:33

@Tomzzy: C'est surtout le HF qui peut avoir un apport positif pour la récupération, si justement tu as bien augmenté tes apports en (bons) lipides.

Mais on ne peut pas en dire grand chose de plus sans savoir ce que tu as réellement changé dans ton alimentation.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 14/06/17 à 20:24:39

Jim Walmsley, prodige de l'ultra-trail, bat le record de presque chaque épreuve auquel il participe...

https://www.outsideonline.com/2192536/performance-enhancer-ultrarunner-jim-walmsley

“I eat donuts, cookies, ice cream, and pizza. You have to keep that furnace burning. Whole foods are your best friend, but if you’re craving fatty, starchy foods and you’re putting in the work, listen to those urges. It’s OK to carry a few extra pounds when you’re really training—that’s fuel.”

Bizarre, je n'en ai jamais entendu parler de la part des défenseurs du LCHF strict si miraculeux :))

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par wanoux (invité) (176.187.23.xxx) le 02/07/17 à 11:04:19

Un article très accessible et renseigné sur le sujet:

http://www.sportif-mytho.com/la-fin-des-pates

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 02/07/17 à 14:21:29

Dommage pour le titre "putaclic" :)

Ce n'est pas BBen qui écrit sur ce site ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 02/07/17 à 15:02:54

si, entre autres

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par andin (invité) (134.171.85.xxx) le 03/07/17 à 06:29:03

Pour l'article en question, ce n'est pas du tout son style d'écriture.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 03/07/17 à 08:03:00

Et surtout aucune référence à Maffetone ;)

A propos quelqu'un sait ce qu'il devient ? Il n'intervient plus depuis un petit moment.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Tintin (invité) (90.25.229.xxx) le 04/07/17 à 13:47:39

Oui en effet que devient BBen ??

@Serge: As tu des nouvelles de BBen ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par GAZELLE51 (invité) (195.6.217.xxx) le 04/07/17 à 14:08:25

Qu'est ce que c'est encore que cette connerie ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.173.xxx) le 04/07/17 à 14:15:03

non çà fait un bon moment que l'on ne s'est pas vu.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par nine14 (membre) (86.215.81.xxx) le 04/07/17 à 14:30:22

BBen est en diète médiatique.
Ne pas s'inquiéter.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par SuperD (membre) (82.232.241.xxx) le 04/07/17 à 14:33:19

c'est cyclique, comme en tout il faut faire des pauses pour recharger les accus

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.132.xxx) le 04/07/17 à 16:58:56

Probablement une hypo... ;)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (83.76.19.xxx) le 08/07/17 à 18:39:47

High carb? Low carb ? No carb ?

Non, Smart carb ;)

https://youtu.be/h2a0C1-l3D8

Intéressante interview (en anglais désolé) qui confirme que pour la performance le jour J, il faut des glucides. Les études et le terrain l'ont démontré. La quantité au quotidien dépendra de la phase d'entraînement, compétition, ou séance à venir. Avec l'intérêt d'incorporer des entraînements à jeun ou avec peu de glucides.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par Serge92 (membre) (83.204.173.xxx) le 08/07/17 à 19:04:55

YES SIR !

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (90.50.34.xxx) le 12/07/17 à 17:21:00

https://www.welovecycling.com/wide/2017/07/04/world-class-cyclists-special-diets-chris-froome/?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=tdf2017&utm_content=link_clicks

Froom en LCHF ?

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.132.xxx) le 13/07/17 à 08:31:05

Pas le moins du monde. Déjà discuté plus haut.

"Et bien sûr des types comme Froome ou les meilleurs athlètes ne sont pas LC du tout. Ne pas confondre faire quelques séances "Low" et suivre une alimentation LCHF (Low Carb / High Fat) au quotidien."

Ce qu'en dit l'intéressé:

"Low carb : « Il faut apprendre au corps à métaboliser les graisses pour fournir de l’énergie. A l’entraînement, nous faisons régulièrement un petit déjeuner low carb (pauvre en glucides) avec par exemple une omelette et un avocat, mais pas de glucides, et on roule avec ça au moins pendant les premières heures. Théoriquement, cela apprend au corps à être plus performant, ce qui fait que les jours de course, quand vous prenez beaucoup de glucides, c’est un peu comme si vous aviez une deuxième source d’énergie. »

En gros ce qui est recommandé ici. "Smart Carb" :)

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 13/07/17 à 09:14:31

On reste proche du régime dissocié scandinave des années 50 et 60, même si l'appellation change : peu de glucides avant les compétitions, puis une recharge qui sera d'autant plus efficace que les entrainements précédents auront été faits avec des apports faibles en glucides.

Lire (avec noms des scientifiques ayant élaboré les tests et méthodologies):

http://www.nutri-site.com/dossiers/regime-dissoc_complet.htm


Extrait :
- - - - - - - -
Les phases cachées du RDS

On distingue deux périodes d'application durant ses 6 jours, la phase « hypo » et « hyper »:

1/ du 6è jour au 4è jour avant la compétition.

Pendant ces trois jours, l'alimentation est hypoglucidique (10 à 20% de glucides), hyperprotidique (30 à 35%) et hyperlipidique (50 à 55%) La ration hydrique doit être importante : 2 litres d'eau entre les repas. On associe un entraînement intense à 80% de la VO² Max pendant plus d'une heure le premier jour. Cela a pour but d'épuiser les réserves glycogéniques musculaires
C’est la phase hypoglucidique ! !

2/ du 3è jour à la veille de la compétition.

Les 3 derniers jours sont consacrés à la recharge glycogénique grâce à une alimentation presque exclusivement glucidique (70 à 80%) (12 à 15% de protéines, 8 à 15% de lipides). On continue à boire autant, c'est à dire 2 litres d'eau entre les repas. Par contre, il faut s'entraîner beaucoup moins pour optimiser la saturation des réserves glycogéniques

C’est la phase hyperglucidique ! !


La preuve par 7 !

Grâce à une alimentation riche en hydrates de carbone, les sportifs scandinaves remportèrent au cours des années 50 et 60 un certain nombre de victoires dans les épreuves de longue durée, en ski de fond notamment. C'est surtout l'écrasante victoire de Ron Hill au marathon d'Athènes des Championnats d'Europe 1969 qui devait mieux faire connaître la préparation alimentaire révolutionnaire à l'époque : le régime dissocié scandinave. Les travaux scandinaves ont montré que le taux de glycogène musculaire était dépendant du niveau des apports glucidiques. Chez un sujet recevant habituellement 50% de glucides, l'augmentation de cet apport à 70% pendant 3 jours double la concentration en glycogène musculaire. De ce fait, le temps de travail à 75% de la VO² Max passe de 114 minutes à 167 minutes !
- - - - - - - - - - - - -

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.132.xxx) le 13/07/17 à 09:28:54

Rien à voir. Le RDS concerne uniquement la dernière semaine avant la compétition. On parle ici de l'alimentation au quotidien. Il ne faut pas tout mélanger.

La supériorité du RDS par rapport à une simple recharge depuis J-4 n'a d'ailleurs jamais été démontrée.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 13/07/17 à 09:57:35

Désolé, mais si, ça a à voir.
Et bien que l'on n'appelle plus cela régime dissocié scandinave (à notre époque se référer à quelque chose de déjà fait est tabou), il s'agit bien pour Froome autant que pour les fondeurs suédois des années 50 d'alterner une phase plus ou moins courte de baisse drastique de glucides lors d'entrainements intensifs avec une phase d'apports glucidiques élevés, sans pour cela être en continu dans une alimentation faible en glucides.
Son mot "régulièrment" indique bien que la phase de faibles apports glucidiques est tout sauf continue, c'est une phase courte dans la stratégie globale, exactement ce que se voulait le régime dissocié scandinave.

D'ailleurs, un peu hors-sujet, mais au delà de l'alimentation et de la remise en avant de phases de baisse d'apports glucidiques façon années 50, quand on lit le bouquin de Froome, on est surpris par ses techniques d'entrainement, plus proches de celles d'un Poulidor que des conseils délivrés par les entraineurs "modernes". La grosse différence entre lui et certains de ses concurrents, c'est une tendance lourde à bouffer des km lors de très longues sorties. Les phases de travail type PMA s'ajoutent à cet entrainement en volume au lieu de les remplacer comme préconisé actuellement. C'est de la quantité + de la qualité au lieu de le qualité à la place de la quantité.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (138.190.133.xxx) le 13/07/17 à 10:42:11

Le RDS, c'est quasiment aucun glucide sur 3 jours, au début de la dernière semaine avant une compétition, tout en conservant des entraînements relativement élevés. C'est un protocole bien défini. Il n'est d'ailleurs conseillé (à ceux qui sont persuadés de sa supériorité) de ne le suivre que maximum 2x par année.

Donc non cela n'a rien à voir avec le LCHF, qui est un type d'alimentation à adopter au quotidien, à l'année.

Sinon celui qui un jour va prendre des œufs et un avocat au petit déjeuner se dira LCHF, et celui qui au contraire sautera son petit déjeuner pratiquera le jeûne intermittent ? Et si je mange du tofu un jour je deviens végétarien ? Non. On parle de règles au quotidien.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par choupi (invité) (134.3.102.xxx) le 15/07/17 à 23:54:11

Le very low carb (diete ketogene) améliore le bien être et la composition corporelle mais ni l endurance ni les performances.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28706467

J Int Soc Sports Nutr. 2017 Jul 12;14:22. doi: 10.1186/s12970-017-0180-0. eCollection 2017.
Ketogenic diet benefits body composition and well-being but not performance in a pilot case study of New Zealand endurance athletes.
Zinn C1, Wood M1, Williden M1, Chatterton S1, Maunder E1.
Author information
Abstract
BACKGROUND:

Low-carbohydrate, high-fat and ketogenic diets are increasingly adopted by athletes for body composition and sports performance enhancements. However, as yet, there is no consensus on their efficacy in improving performance. There is also no comprehensive literature on athletes' experiences while undertaking this diet. The purpose of this pilot work was two-fold: i. to examine the effects of a non-calorie controlled ketogenic diet on body composition and performance outcomes of endurance athletes, and ii. to evaluate the athletes' experiences of the ketogenic diet during the 10-week intervention.
METHODS:

Using a case study design, five New Zealand endurance athletes (4 females, 1 male) underwent a 10-week ketogenic dietary intervention. Body composition (sum of 8 skinfolds), performance indicators (time to exhaustion, VO2 max, peak power and ventilatory threshold), and gas exchange thresholds were measured at baseline and at 10 weeks. Mean change scores were calculated, and analysed using t-tests; Cohen's effect sizes and 90% confidence limits were applied to quantify change. Individual interviews conducted at 5 weeks and a focus group at 10 weeks assessed athletes' ketogenic diet experiences. Data was transcribed and analysed using thematic analysis.
RESULTS:

All athletes increased their ability to utilise fat as a fuel source, including at higher exercise intensities. Mean body weight was reduced by 4 kg ± SD 3.1 (p = 0.046; effect size (ES):0.62), and sum of 8 skinfolds by 25.9 mm ± SD 6.9; ES: 1.27; p = 0.001). Mean time to exhaustion dropped by ~2 min (±SD 0.7; p = 0.004; ES: 0.53). Other performance outcomes showed mean reductions, with some increases or unchanged results in two individuals (VO2 Max: -1.69 ml.kg.min ± SD 3.4 (p = 0.63); peak power: -18 W ± SD 16.4 (p = 0.07), and VT2: -6 W ± SD 44.5 (p = 0.77). Athletes reported experiencing reduced energy levels initially, followed by a return of high levels thereafter, especially during exercise, but an inability to easily undertake high intense bouts. Each athlete reported experiencing enhanced well-being, included improved recovery, improvements in skin conditions and reduced inflammation.
CONCLUSIONS:

Despite performance decrements and some negative experiences, athletes were keen to pursue a modified low-carbohydrate, high-fat eating style moving forward due to the unexpected health benefits they experienced.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 16/07/17 à 07:37:26

Conclusions brèves en français : après 10 semaines de diète cétogène, les veulent continuer car positivement étonnés des acquis (perte de 2 kg de graisse, bien-être, meilleure récupération, utilisation plus importante de la filière lipidique) mais perdent un peu en VO2Max, en puissance max, en temps avant épuisement.

Donc pour allier les avantages des deux mondes, il serait positif de passer la majorité du temps avec une baisse significative des apports glucidiques, et juste avant une compétition de se recharger en glycogène par des apports en glucides plus importants.

Rien de mieux que ce qui est souvent préconisé, mais à nouveau un apport scientifique pour le répéter.

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par (invité) (176.156.147.xxx) le 16/07/17 à 08:25:07

manque un mot : après 10 semaines de diète cétogène, les [athlètes] veulent continuer...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par MathieuCH (membre) (178.197.234.xxx) le 16/07/17 à 12:05:58

Rien de neuf en effet.
Et pour rappel: cetogene = thérapeutique.
Pour un sujet en bonne santé, aucun intérêt à être en cetose continuellement. Et pour les malades (épileptiques), c'est mieux que rien mais pas dénué de risques à long terme.
D'où le non sens si l'on va bien...

Alimentation &quot;Low Carb&quot; : mode ou révolution diététique ?... par yvan (invité) (81.50.232.xxx) le 16/07/17 à 15:46:48

+1 Mathieu
Mon fils a pratiqué le régime cétogène quelque mois pour combattre une épilepsie récalcitrante.
Je défie quiconque de pratiquer le vrai cétogène le dur et de se mettre au départ d'une course longue distance.
le cétogène est extrêmement dur mentalement

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge