Attaques panique à l'effort !

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Attaques panique à l'effort ! par rfed (invité) (212.198.38.xxx) le 06/10/16 à 19:30:46

Bonsoir,

Depuis plus d'un an j'ai des sensations terribles après mon footing.
En effet, même sans trop forcé, je suis victime d'attaques de panique (je peux le confirmer car j'en ai déjà eu dans le passé).
Vertiges, bourdonnements ds les oreilles, gorge serrée, tachycardie, oppression poitrine. Jusque là c'est très désagréable mais encore supportable. Mais le pire (et ceux qui ont déjà connu cela peuvent me comprendre) c'est surtout la sensation de mort imminente qui apparaît depuis quelques mois !
A ce point je dois prendre un 1/4 lexomil pour enrayer la crise et encore ca ne fonctionne pas toujours.J'ai meme une fois pris du lexo avant un footing long pour prévenir la crise ! La semaine j'ai du me rendre aux urgences après 2h00 de sport intense il est vrai car j'ai vraiment flippé, les symptômes étaient vraiment alarmants (je ne suis pas hypocondriaque !). Evidemment ce n'était pas grave mais pas de diagnostic précis.

Comme quoi le sport ne détends pas toujours !
Je n'ai pas comme la plupart une sensation de fatigue après un long footing mais des attaques paniques.
J'ai évidemment fait tous les examens cardio et tout est ok (electro, test à l'effort, holter).J'ai également consulté un psy pendant 1an et demi(je suis suis sous AD depuis 1 an suite à un burn out)+ médecine alternative (osthéo, therapie comportementale et cognitive) intéressant, mais rien n'y fait.
Les médecins traditionnels ou spécialisés dans le sport sont incapables de poser un diagnostic ''C'est dans la tete''. Et pour la plupart ils ne comprennent pas ce phénomène ! J'ai effectivement jamais entendu des sportifs se plaindre d'attaque panique à l'effort.
J'ai trouvé un article (en anglais) qui traite de cette manifestation : http://www.anxietyguru.net/can-exercise-cause-panic-attacks/#comments.
J'ai bien conscience que ma dépression ne fait rien pour arranger mais je vais très bien en dehors de tout effort physique. Les symptômes n'apparaissent qu’après l'effort. Plus l'effort est grand et plus la crise va être violente. Je sens durant la phase d'effort (même modérée) qd la crise arrive. J'ai le choix d’arrêter tôt ..ou de continuer car je suis un compétiteur. Et ds ce cas, je prend cher ...
Voila si vous avez un vécu dans ce domaine ou des pistes à m'indiquer je suis preneur.
Merci d'avance

Attaques panique à l'effort ! par Hatz' (invité) (92.194.57.xxx) le 06/10/16 à 19:39:31

ben ça dépend où tu vis...

(lolilol)

Attaques panique à l'effort ! par MarathonMarne (invité) (86.252.8.xxx) le 06/10/16 à 19:51:56

Est ce que tu as fait un électro-encéphalogramme pendant l'effort (sur tapis pour etre équipé et suivi)?

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (109.15.151.xxx) le 06/10/16 à 19:58:41

A tu essayé les exercices respiratoire qu'on retrouve dans le yoga ou la sophrologie ?
C'est très efficace pour les symptômes que tu décris

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (88.165.108.xxx) le 07/10/16 à 10:44:12

Moi les attaques de panique j'ai connu... mais pas dans un contexte de sport intensif.

J'essaierai à ta place des séances de natation 2 fois par semaine pour calmer et apaiser.

Attaques panique à l'effort ! par erdonch (invité) (194.51.111.xxx) le 07/10/16 à 10:51:08

ça peut paraître bête ce que je dis mais si ça ne se produit qu'après des footings, il faudrait peut-être arrêter les footings non ?
Voir ensuite si ça se produit quand-même et dans le cas où tu n'aurais plus ces attaques, essayer un autre sport ( la natation indiquée plus haut serait très bien )

Attaques panique à l'effort ! par erdonch (invité) (194.51.111.xxx) le 07/10/16 à 10:52:59

parce que quand-même ça devient aberrant de devoir prendre du lexomil pour aller courir, on marche sur la tête là non ?

Attaques panique à l'effort ! par K (invité) (86.64.46.xxx) le 07/10/16 à 11:01:00

""Les médecins traditionnels ou spécialisés dans le sport sont incapables de poser un diagnostic ''C'est dans la tete''.""

ben tu l'as ton diagnostic : c'est dans la tête

pourquoi aller chercher ailleurs
en plus t'es suivi....tu as eu une batterie d'examens qui devraient te rassurer
tu es sous médicament AD et anxiolytique

parles en à ton psy et évite de te disperser

ton impatience fait partie intégrante de la maladie, c'est un symptôme
la remise en question permanente de la parole des médecins aussi est un symptôme

fais des choses qui te font plaisir
évite les situations qui génèrent du stress en toi (la foule, les restaurants, les transports en commun, les ascenseurs....etc etc c variable d'une personne à l'autre)

tu croises bcp de monde quand tu cours ou cours tu seul à l'écart de la ville, en foret par ex?

Attaques panique à l'effort ! par Jay Zukri (invité) (79.86.39.xxx) le 07/10/16 à 11:34:43

Le "c'est dans ta tête" est souvent le diagnostic bateau et bidon que donnent les toubibs quand ils se sentent perdus devant des symptômes qu'ils n'arrivent pas à mettre dans une petite case... C'est notamment le cas pour la maladie de Lyme...
Suis plutôt les conseils que te donne Erdonch !

Attaques panique à l'effort ! par Hatz' (invité) (194.196.9.xxx) le 07/10/16 à 11:42:36

pas oublié que malheureusement la médecine et les médecins ne sont pas tout-puissants.
il y aura toujours des erreurs de faites, parfois partagée par les deux acteurs, médecin+patient.

Certes entendre "c'est dans la tête" ne fait jamais plaisir et on peut remettre en question cela, c'est légitime de toujours douter. Mais parfois faut se prendre à l'évidence et là en l'occurence... faire du Sport sous médoc c'est complètement con. Donc... arrêt de la course, tout comme il est logique d'arrêter/éviter une Situation à risque. Et chercher son bonheur autre part.

Et quel plaisir il y a à continuer à courir avec des crises de paniques, un mec allergique aux noix même s'il aime ça, ne persévèrera pas à en manger non ? Donc même logique.

Attaques panique à l'effort ! par nino27 (invité) (212.234.93.xxx) le 07/10/16 à 12:03:01


Change de vie!

Parts à la campagne il y a rien de tel!

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (134.59.115.xxx) le 07/10/16 à 13:52:42

Mais il me semble que tu confonds deux choses. Ce n'est pas parce que c'est dans la tête que ça n'est pas réel !
Donc leur diagnostic est sans doute tout à fait bon. Par contre, ça n'est pas du ressort des médecins du sport.

Tu dis que tu as vu un psy pendant un an et demi ? Tu as arrêté ?
C'est qui qui te donne les AD, ton généraliste ?

Il me semble que ce qui t'arrive est le signe que tu n'avais pas tout réglé dans ta tête justement, et qu'il te refaudrait une aide psy, non?

Attaques panique à l'effort ! par K (invité) (109.219.228.xxx) le 07/10/16 à 14:27:02

""Le "c'est dans ta tête" est souvent le diagnostic bateau et bidon que donnent les toubibs quand ils se sentent perdus devant des symptômes qu'ils n'arrivent pas à mettre dans une petite case...""

tu veux sans doute parler des étudiants en première année de médecine
et puis pour être clair on ne donne pas au malade de diagnostic psychiatrique pour une raison simple, c'est le réduire à sa maladie et l'emmurer
comment gèrera t il ses joies et ses peines s'il va ensuite les relativiser se sachant "fou"
d'autre part la révélation de la vérité dans ce cas précis peut être destructrice

on n'explique pas à un enfant de 3 ans comment on fait les bébés mais si à 11 ans il pose la question alors tu peux lui expliquer en des termes qu'il sera capable de comprendre
en psychiatrie on fait de même

Attaques panique à l'effort ! par erdonch (invité) (194.51.111.xxx) le 07/10/16 à 14:29:30

à un moment donné, il va bien falloir que quelqu'un ose annoncer sa maladie mentale à Donald Trump

Attaques panique à l'effort ! par K (invité) (109.219.228.xxx) le 07/10/16 à 14:35:25

à (134.59.115.xxx)

c la meilleure réponse de tous les intervenants

désolé pour les autres ;-))

Attaques panique à l'effort ! par Jay Zukri (invité) (79.86.39.xxx) le 07/10/16 à 14:40:21

"en psychiatrie on fait de même"

En psychiatrie on est pas non plus à l'abri de l'erreur. Et on en est malheureusement souvent pas assez conscient...

Attaques panique à l'effort ! par fano (invité) (86.245.57.xxx) le 07/10/16 à 14:47:46

@ rfed
Ton truc, ça ressemble à de la spasmophilie puissance 10, et effectivement, en France, tu n'auras pas l'écoute des médecins... (désolé K...)
Va falloir gérer ça comme un grand, tout seul, et faire un un travail sur soi assez conséquent !
Première étape, l'acceptation de ton état...c'est déjà un gros boulot !
bon courage pour la suite.

Attaques panique à l'effort ! par K (invité) (109.219.228.xxx) le 07/10/16 à 15:22:28

Fano arrête tout de suite

La France est le seul pays au monde ou un "con " a fait un jour le diagnostic de spasmophilie

cette question est débattue depuis Hippocrate

ça porte un nom : Hystérie

L'hystérie peut s'étudier sous l'angle de la sociologie car elle est le reflet son époque

Je regrette les années où les filles se plaignaient de leurs seins (les années 70), aujourd'hui elles n'en parlent plus c'est dommage.... :-/

Mais à l'époque de Casanova c'était encore mieux : elles convulsaient
Hippocrate pensait que l'utérus était un organe mobile et proposait de le palper pour calmer ses jeunes femmes
Aujourd'hui on sait bien que l'utérus est un organe fixe mais la palpation du ventre des filles fait des miracles : ça les calme, au moins provisoirement....

:-)



Attaques panique à l'effort ! par cedk (invité) (80.12.58.xxx) le 07/10/16 à 15:35:58

Et la médecine inventa le godemichè contre l hysterie.Quel métier difficile :D

Attaques panique à l'effort ! par Hatz' (invité) (194.196.9.xxx) le 07/10/16 à 15:42:43

"palpation du ventre des filles fait des miracles : ça les calme, au moins provisoirement...."

un peu comme quand j'me tire sur la nouille.

(ceci est une remarque purement médicale)

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (170.19.103.xxx) le 07/10/16 à 16:58:34

Attaque panique. Tu as peur de quoi exactement? C est rationnel ou tu ressens une immense panique sans cause?

Attaques panique à l'effort ! par fano (invité) (86.245.57.xxx) le 07/10/16 à 17:01:12

@ K
Peu importe le nom qu'on va mettre sur la pathologie, Hystérie, pourquoi pas...
Et comment tu soignes ça ?

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (87.255.151.xxx) le 07/10/16 à 17:03:22

le K ne soigne rien sauf son compte en banque. Tu crois qu'EDF va encourager les Economies d’énergie ?

Attaques panique à l'effort ! par K (invité) (109.219.228.xxx) le 07/10/16 à 17:13:36

à fano

et aux autres aussi que ça intéresse

On ne sait pas vraiment définir ce qu'est l'hystérie
Ce n'est pas une maladie donc : c cuit pas de traitement ;-))

Soigne t on les radins? Non pas plus que les jaloux ou les timides...donc on peut dire, bien qu'il n'existe aucune définition précise et il n'y en aura jamais sur ce qu'est l'hystérie, que l'hystérie nait d'un traumatisme lié à l'enfance et l'individu ou l'enfant si on préfère, se dissocie pour se protéger.

Alors ça veut dire quoi?
Qu'est ce que la dissociation? Eh bien prenons l'exemple de la guerre.
Un soldat est contraint sous la menace de ses supérieurs de se livrer à des actes d'une rare atrocité. Dans le civil c'est un professeur de maths et quelqu'un d'affable, de jovial et de sociable. Pourtant il va commettre des actes barbares.
Comment v a t il survivre à cela: en se dissociant. C'est un processus mental complexe qui vise à protéger l'intégrité de l'individu.
En clair : j'étais soldat, je n'étais pas moi-même, c'était une partie de moi ou quelqu'un d'autre ou alors il peut y avoir une totale amnésie des faits ou une confusion entre l'imaginaire et la réalité. C'est la dissociation.

Attaques panique à l'effort ! par fano (invité) (86.245.57.xxx) le 07/10/16 à 17:18:56

@ K
Intéressant !!!
Moi qui te prenait pour un charlatan ! :-)

Attaques panique à l'effort ! par Jay Zukri (invité) (79.86.39.xxx) le 07/10/16 à 20:57:38

Et le besoin compulsif de tartiner sa "science" sur des forums dont ce n'est pas l'objet, ça ne se soigne pas non plus ? :)

Attaques panique à l'effort ! par K (invité) (80.12.35.xxx) le 08/10/16 à 11:11:03

Tu dis ca parce que je le fais gratuitement?
Je devrais me faire payer t'as raison.... :-)

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (37.165.124.xxx) le 08/10/16 à 11:46:40

C'est quand même bizarre de persister si ça provoque de telles souffrances.
Est-ce que ça n'arrive qu'après la course à pied, ou c'est la même chose pour d'autres sports d'endurance ?
As tu essayé la natation ou le cyclisme part exemple ?

Attaques panique à l'effort ! par PodoHRD (invité) (92.142.195.xxx) le 08/10/16 à 13:08:54

Un suivi d'un an et demi seulement chez le psy alors que tu es encore sous AD et que tu fais des crises de panique régulières (et apparement depuis longtmps) ???!! Tu l'aurais pas arrêté toi même le suivi psychologique (je parle pas d'un psychiatre qui ne fait que prescrire des médocs, mais d'un psychiatre qui écoute et soigne aussi par les mots).

La solution tu la connais déjà au fond de toi mais peut-être n'oses tu pas regarder les choses en face ? L'amélioration de ton état en fin de footing ne viendrait-elle pas dans la résulution de ce qui te fait prendre des AD. Donc un travail sur les causes de ton burn-out associé à une aide psychologique.

Attaques panique à l'effort ! par K (invité) (90.34.31.xxx) le 08/10/16 à 14:07:21

à PodoHRD

j'aurais pas dis mieux

Attaques panique à l'effort ! par Le rat Yann (invité) (90.109.234.xxx) le 08/10/16 à 14:27:05

"Un soldat est contraint sous la menace de ses supérieurs de se livrer à des actes d'une rare atrocité."

Bon, je sais c'est qu'un exemple, mais ton petit soldat-prof avec son libre arbitre, il aurait pu aussi prendre ses jambes à son cou. Ou dire non, et faire front aux menaces.
N'est-ce pas d'ailleurs pacifiquement courageux ? ;-)

Attaques panique à l'effort ! par Jay Zukri (invité) (79.86.39.xxx) le 08/10/16 à 14:41:19

"L'amélioration de ton état en fin de footing "
Euh... C'est exactement le contraire de ce que rfed dit dans son message : "Plus l'effort est grand et plus la crise va être violente. Je sens durant la phase d'effort (même modérée) qd la crise arrive. J'ai le choix d’arrêter tôt ..ou de continuer car je suis un compétiteur. Et ds ce cas, je prend cher ...

Rfed, si tu est toujours là, ne te prend pas trop le chou avec toutes ces salades de tous les pseudo-psys en herbe. Arrête la course à pied et, comme certains ici te l'ont déjà conseillé, remplace la par de la natation ou du vélo en douceur. Là il sera intéressant de voir si tes crises persistent ou non.
C'est bien sûr un peu absurde de vouloir faire un diagnostic à distance à partir d'un seul message sur un forum, mais il faudrait peut-être que tu t'intéresse à la piste de la dysbiose intestinale. On sait que la course à pied augmente la perméabilité intestinale et ce d'autant plus que l'effort est violent. Si ta flore intestinale est fortement déséquilibrée, il est possible que des bactéries pathogènes (de type clostridium par ex.) traversent la muqueuse intestinale lorsque tu fais une séance de course à pied un peu intense et affectent ton cerveau. Le lien intestin-cerveau est maintenant bien établi (Google est ton ami).
Bon courage en tout cas !

Attaques panique à l'effort ! par Barkilphedro (invité) (92.142.64.xxx) le 08/10/16 à 19:29:51

N'embêtez pas K ! mon médecin raconte des conneries ( sur moi ) à ma femme, lui n'en dit pas sur les autres, donc il est bon.

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (81.66.146.xxx) le 09/10/16 à 05:50:31

Oui, sa qualité de toubib est inversement proportionnelle à sa qualité de coureur hihihi ;)

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (90.116.58.xxx) le 09/10/16 à 08:29:23

Oui c'est sûr, la dysbiose intestinale c'est le premier truc auquel il faut penser en cas de crises de panique, surtout en cas de dépression associée et après un burn out ! :D
Ce qu'il faut pas lire comme conneries quand même...

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (109.219.228.xxx) le 09/10/16 à 08:51:53

" Le lien intestin-cerveau est maintenant bien établi (Google est ton ami). "


Pas certain... 1 je peux pas m'empêcher de chier, 2 Google est un ennemi déclaré des libertés.

Attaques panique à l'effort ! par Hatz' (invité) (92.194.249.xxx) le 09/10/16 à 09:59:04

éh ! on est quand même à la pointe du diag' médicale sur le net ici !!

Je suis fier de nous, mais si on pouvait se passer de trop insister sur le sujet, sinon on va se retrouver avec tous les champignonneux de la tige de doctissimo

(deuxième meilleur site de le net derrière càp.net et avant facebook)

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (92.88.234.xxx) le 09/10/16 à 10:58:12

Salut,

Moi mon hypothèse c'est que la crise de panique d'auto entraîne. Quand tu m'aperçois que tu es en train d'amorcer une crise de panique, tu prends peur parce que c'est assez effrayant et la crise s'amplifie.

Après le footing, je pense que l'état d'essoufflement rappelle à ton cerveau les crises de panique que tu avais pendant ta dépression et redeclenche une crise.

Attaques panique à l'effort ! par Sergent Nanard (invité) (109.219.228.xxx) le 09/10/16 à 11:30:52

Les paniqueux c'est de la tafiole, premier remède le coup de pompe dans le train ( cul ), ça marchait très bien lors de marches commando, si pas d'effet, direction infirmerie et piqures de testostérone.

La lutte continue, vive Zemmour et la marine !

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (176.156.147.xxx) le 09/10/16 à 14:00:16

Article intéressant :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_anxieux

Où on apprend que les attaques paniques sont un des symptômes du trouble anxieux, et que ce dernier peut-être provoqué, déclenché ou survenir plus souvent en cas de prise d’excitants (café, etc.) mais aussi d'anti-dépresseurs !

Tu devrais demander à ton psy de te prescrire un autre AD, ou d'en changer le dosage. Et l'adrénaline que tu produis lors des séances de course intenses a sans doute les mêmes effets. Donc cours exclusivement en EF ou en fractionné long et peu intense, au cardio, pendant quelques semaines et observe si la fréquence des attaques de panique baisse.

Attaques panique à l'effort ! par Jay Zukri (invité) (79.86.39.xxx) le 09/10/16 à 18:02:05

"Oui c'est sûr, la dysbiose intestinale c'est le premier truc auquel il faut penser en cas de crises de panique, surtout en cas de dépression associée et après un burn out ! :D
Ce qu'il faut pas lire comme conneries quand même..."

Puisqu'il vaut toujours mieux instruire qu'insulter :

http://www.inserm.fr/thematiques/physiopathologie-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/microbiote-intestinal-et-sante

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (90.116.58.xxx) le 09/10/16 à 18:38:59

T'es gentil je travaille dans "l'autre" institut de recherche public français (spécialité génétique), donc je connais ma biblio merci.

Mais il faut être un peu réaliste de temps en temps, et pas seulement "dans l'air du temps".
Le microbiote est à la mode. Bien. (il va se vendre très bien aussi, "refaites votre vie avec des gélules de lactobacillus")
Il peut sauver des intestins malmenés. Bien.
Il est important dans la petite enfance et même après. Bien.

De là à lui faire porter le chapeau pour tout, il y a un monde.
Le microbiote n'est pas responsable de toutes les difficultés de la vie de tous les jours. Et les symptômes de panique n'ont pas tous une explication purement physiologique (je pense même que c'est une infime minorité des causes, statistiquement parlant).

Mais on a l'habitude. Il y a quelques années, on expliquait TOUT par l'épigénétique (la vraie, c'est-à-dire la transmission héréditaire qui n'est pas de l'ADN à proprement parler), maintenant c'est le microbiote.
Les modes changent.

Attaques panique à l'effort ! par Jay Zukri (invité) (79.86.39.xxx) le 09/10/16 à 22:01:59

Bon c'est déjà mieux que ton message précédent ! ;)
Il faut dire qu'on est quand même en plein dans le concours de quéquettes. Ca me plaît bien un moment, mais ça finit quand même par lasser !
Deux choses... Le gus qui a lancé cette discussion a demandé de nouvelles pistes pour son problème. Et bien je lui en ai donné une, ni plus ni moins. Il y'en a évidemment plein d'autres mais celle-ci a au moins le mérite de ne pas encore avoir été explorée (contrairement aux psys, par ex.).
Ensuite tu dis qu'il ne s'agit que d'une mode... Peut-être, mais rien ne permet aujourd'hui de dire que ce n'est que ça. Il s'agit d'un champ nouveau, dont on ne connaît encore que des fragments, mais les recherches sur le sujet se multiplient et leurs résultats tendent quand même à indiquer que c'est du sérieux. A voir ici, entre autres : http://www.gutmicrobiotaforhealth.com/fr/accueil/
Enfin je dois dire que c'est une piste qui m'a permis de beaucoup aider une personne très proche. Le lien entre ses troubles et sa flore intestinale pouvait sembler au moins aussi délirant que pour le gars ici. Le "ça c'est des conneries" je peux te dire qu'on en a soupé. Et si on en était resté aux hypothèses culpabilisantes des psys on serait sans doute mûrs pour l'asile !
Après c'est rfed qui voit, bien sûr. Qu'il s'informe et se fasse sa propre opinion. L'essentiel est de trouver un truc qui marche !

Attaques panique à l'effort ! par K (invité) (90.34.31.xxx) le 10/10/16 à 08:30:44

""Mais on a l'habitude. Il y a quelques années, on expliquait TOUT par l'épigénétique (la vraie, c'est-à-dire la transmission héréditaire qui n'est pas de l'ADN à proprement parler), maintenant c'est le microbiote.
Les modes changent"""

Ca fait du bien de lire des trucs pareils....je suis sincère
Je crois que c'est ce qui me manque le plus dans mon boulot.
Pouvoir échanger et surtout avec des types qui en savent plus que moi (ça me rassure ;-))


Au sujet de ton commentaire ...rassure toi la génétique a toujours le vent en poupe...surtout en médecine, ça permet à tous les malades qui ont des gros problèmes de comportement (addiction en tout genre) de se déculpabiliser : c pas ma faute c génétique docteur!!

maintenant en médecine il y a des modes dans lesquelles s'engouffrent les hystériques....c aussi leur fixer un cadre dans lequel ces patients vont pouvoir s'exprimer, à défaut d'une scène de théâtre
Les deux spécialités qui recrutent le plus : neurologie et rhumatologie (paralysies en tout genre et douleurs diverses et variées...)....pas toujours facile de démêler le vrai du faux

Attaques panique à l'effort ! par Hatz' (invité) (194.196.9.xxx) le 10/10/16 à 09:29:37

Jay zukri...
j'ai mis 48h à comprendre ton pseudo.
Mais ça doit être génétique ><!

Attaques panique à l'effort ! par Jay Zukri (invité) (79.86.39.xxx) le 10/10/16 à 09:43:20

lol !
J'aurais du plutôt mettre Jay Fekaka. Surtout pour parler des intestins !

Attaques panique à l'effort ! par Oui (invité) (194.214.0.xxx) le 13/10/16 à 12:42:00

"Aujourd'hui on sait bien que l'utérus est un organe fixe mais la palpation du ventre des filles fait des miracles : ça les calme, au moins provisoirement...."

K, la palpation par l'intérieur ?

Attaques panique à l'effort ! par Sbm74 (invité) (80.214.212.xxx) le 28/01/18 à 06:52:38

Bonjour! la personne qui a lancé ce post, est ce que ça va mieux? Avez-vous trouvé une piste médicale cohérente avec votre problème ? J’ai aussi ce problème, ds mon cas, ts les sports sont concernés ( dès que je pousse un peu la machine). Le souci est qu’il n’est pas nécessaire en ce moment de bcp la pousser la machine pour avoir une crise et l’histoire digestive n’est pas si stupide puisque depuis presque un an j’ai des problèmes intestinaux. Les médecins ne trouvant rien, on m’a dit qu’il fallait peut-être privilégier la piste psychologique et là je ne suis pas d’accord. Ce qui est sûr c’est qu’il y a un sacré effet déclencheur ( me concernant) pendant la phase de repos et depuis mes problèmes intestinaux je ne peux plus faire de footing ou très peu ni des sessions sportives comme avant pour déclencher ces crises...

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (90.58.198.xxx) le 28/01/18 à 07:23:11

ça sert à quoi le Prozac bordel ?...

Si pas d'effet, contacter le docteur Mamadou qui procédera à un toucher vaginal dès que possible,

Attaques panique à l'effort ! par Pointes (invité) (77.198.13.xxx) le 28/01/18 à 09:46:48

Sbm74 Je ne comprends pas que tu récuses la piste psychologique .

Cela ne t'empêche pas de continuer à chercher dans d'autres domaines .

Cela peut apparaitre aussi pour toi fortement anxiogène d'où cette réaction physiologique

Attaques panique à l'effort ! par thekil leure (invité) (92.73.83.xxx) le 28/01/18 à 10:09:25

Prozac !

https://www.sante-corps-esprit.com/prozac-histoire-secrete-casse-siecle/

toujours intéressant !

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (82.242.31.xxx) le 28/01/18 à 11:12:07

ouaaaaah! le mec est cinglé quoi!!

Attaques panique à l'effort ! par balou71 (invité) (86.218.232.xxx) le 28/01/18 à 15:08:48

ne t inquietes pas, cela va passer un jour et progressivement

c est sans doute de la spasmophilie aigue que tu vis en ce moment

cela m est arrivé il y a longtemps, j avais 27ans une trentaine d annee donc
au cour d un footing j ai fait une crise d angoisse terrible , c etait terrible, j ai failli demander de l aide dans la rue.je suis tt de meme rentré chez moi et c est passé.
mais ce fut le début d une periode de spamophilie exacerbee.
cela a duré 1 an, periode tres difficile a vivre

et pourtant j etait un bon coureur a l epoque 1h10 au 20 kms d metz
bref tu as sans doute un terrain spasmophile , et actuellement pour des raisons x ou y qui est a son paroxisme
garde le moral et bats toi, en fait ce n est rien de grave, une fois qu on le sait , c est plus facile, mais saches que tu devras vivre avec , mais ne t inquietes pas t pourra courir avec plaisir .

Attaques panique à l'effort ! par Poppy (invité) (80.12.58.xxx) le 13/12/18 à 16:02:42

Bonjour rencontrée vous toujours ces problèmes d'attaque de panique du à l'effort ? Je rencontre la même problématique et je cherche à échanger sur le sujet

Attaques panique à l'effort ! par fano (invité) (92.154.84.xxx) le 14/12/18 à 10:15:40

+1 avec Balou, pas grave mais à prendre au sérieux au risque de se pourrir la vie...

Attaques panique à l'effort ! par Kad (invité) (80.215.45.xxx) le 23/12/18 à 16:14:14

Salut moi aussi je traverse une periode similaire qvant je fesait du sport normal et ressenter un vien fou apres mon sport aujourdhui cela m arrive pendant un match de foot ou autres de faire des attaques de panique tres violent sensation devanouissement sensation de gaz dans la gorge et fatique décuplé des symptomes tres penibles et niveau docteur RAS donc voila faut etre fort

Attaques panique à l'effort ! par Dhracer (invité) (76.67.85.xxx) le 23/05/19 à 05:29:37

Bonjour, je vie exactement les mêmes symptômes lors de la pratique du sport, au hockey particulièrement,
Sensation de mort éminente, brouillard mental,vertige , panique total !!!

C'est un combat constant dans ma tête et je suis sur AD avec thérapie cognitivo comportementale mais rien n'y fait . J'ai essayé hypnose aussi.

Je devrais vérifier l'hypothèse de la flore intestinale p-e aussi mais, c'est vraiment pas facile :'(

Attaques panique à l'effort ! par Magno 22 (invité) (78.232.155.xxx) le 07/07/19 à 11:11:30

Bonjour à tous,
J'ai le même souci, il y a 3 ans j'ai été témoin du décès d'un cycliste septuagénaire sous mes yeux ( arrêt cardiaque suite à l'effort ). Je pensais ne pas avoir été affecté, 1 mois plus tard j'ai commencé mes crises d’angoisse.
Cela est survenu dans une période charnière de ma vie, second enfant rapproché, reconversion professionnelle très stressante ...
Avec le temps en faisant un gros travail sur moi même et en acceptant que ces crise sont d'ordre psychologique ( au moins en grande partie,je ne suis pas contre l'idée intestinale ), je ne ressent que très rarement les mauvaises sensation.
J'ai repris le sport depuis peu ( 3 ans après) car j'avais peur que se soit un problème cardiaque, ce qui n'était pas le cas. Cependant les crises ( cœur qui s’emballe ) apparaissent une fois le footing terminé. J'arrive à les contrôler, mais je vais tenter une cure de probiotique pour les éradiquer et je vous tiendrais au courant... Bonne journée à tous.

Attaques panique à l'effort ! par keke (invité) (171.16.208.xxx) le 10/07/19 à 15:19:27

Magno 22, tes probiotiques ne servent à rien d'un point de vue médical (sauf à te rassurer). Tu ferais mieux de te faire prescrire des séances chez un psychologue. Ca t'aiderait surement plus. Le fait d'être dépressif rend souvent hypocondriaque.

Attaques panique à l'effort ! par Alain (invité) (92.184.102.xxx) le 10/07/19 à 19:50:44

Je te recommande de s'orienter vers un thérapeute spécialisé en Hypnose Ericksonienne

Attaques panique à l'effort ! par (invité) (84.133.65.xxx) le 10/07/19 à 20:58:37

psy psy uneseful move ur ass

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge