"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Pointes (invité) (84.99.246.xxx) le 09/10/17 à 17:25:42

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO"

Voilà j'ai lu cela provenant d'un cadre sup de l'éducation nationale il y a quelques jours .
Je n'arrive pas en retrouver la source .

Cela m'intéresse vu qu'il y a 50 ans j'étais dans les temps avec ces chronos EN sur le 1000 mètres pour être candidat (archives éducation nationale juin 1967 décembre 1967) à une sélection sur le 800 aux JO de Mexico . (J'ai traité cela dans un autre fil)

J'ai l'écho d'un autre cas , celui d'une jeune aux chronos prometteurs dans une autre discipline et qui elle aussi est passée au travers d'une carrière prometteuse .


Vu que l'Education Nationale c'est la France ,vu que l'équipe de France c'est également la France , cela voudrait dire que l'une n'est pas sensée représenter l'autre ? Qu'en pensez vous ?

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par (invité) (81.249.250.xxx) le 09/10/17 à 17:31:28

Les maths en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer polytechnique.

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par gazelle (invité) (195.6.217.xxx) le 09/10/17 à 17:45:47

Bonsoir Monsieur Pointes. Il y a des bons et des mauvais prof de sport. C'est ainsi....

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par andin (invité) (134.171.86.xxx) le 09/10/17 à 17:48:18

Je préfère que l'éducation nationale essaie de donner le goût d'une activité physique régulière tout au long de la vie que de former des champions... :-)

Vu comment c'était de mon temps, c'était mal parti. Le prof avec son pébroque qui te chronomètre pendant que tu tournes 20 minutes autour d'une piste sous la flotte... lol...

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Serge92 (membre) (86.249.55.xxx) le 09/10/17 à 17:49:47

Pointes déjà ta frustration...

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par pOINTES (invité) (84.99.246.xxx) le 09/10/17 à 17:53:09

Serge92 répond au thème ou cela veut il dire que t'étais au côté du radiateur à 15 ans ?

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Pointes (invité) (84.99.246.xxx) le 09/10/17 à 17:57:10

"81.249.250.xxx" et tu les prépares comment les maths pour polytechniques ?

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par (invité) (88.138.220.xxx) le 09/10/17 à 18:03:53

Vu que le vin c'est de l'alcool et que la vodka c'est aussi de l'alcool ça veut dire que le vin c'est de la vodka?

Comment peut-on encore penser que l'EPS doit s'inscrire dans une logique de former des champions?... On n'est plus sous Charles de Gaulle...

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Serge92 (membre) (86.249.55.xxx) le 09/10/17 à 18:05:07

il est en cale sèche !

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par gazelle (invité) (195.6.217.xxx) le 09/10/17 à 18:13:45

Mais c'est son rêve de gosse...

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Pointes (invité) (84.99.246.xxx) le 09/10/17 à 18:16:01

Gazelle Les varices , c'est l'autre fil..

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par (invité) (195.6.217.xxx) le 09/10/17 à 18:23:17

oh, Monsieur Pointes...

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par (invité) (81.83.165.xxx) le 09/10/17 à 18:34:42

l'éducation Nationale est là pour former de bons français qui rentreront bien dans le "moule" ... Après ...

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Serge92 (membre) (86.249.55.xxx) le 09/10/17 à 18:38:05

moi c'est .... la

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par bb (invité) (40.93.159.xxx) le 09/10/17 à 18:53:35

Bien plus agréable et chaud je te l'accorde !
;-)

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par (invité) (88.138.220.xxx) le 09/10/17 à 19:18:12

Le problème c'est que si tu ne rentres pas dans le moule, où vas tu rentrer?

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Tonio92 (membre) (86.239.215.xxx) le 09/10/17 à 19:45:57

Un article dans L'Equipe à ce propos.


A l'école, le sport fait le grand écart

L'éducation physique et sportive s'éloigne toujours plus des sports traditionnels : badminton et musculation y sont devenus prédominants.

Ces dernières semaines, dans les collèges de France, c'était réunion de rentrée parents-professeurs. Si, en maths, le théorème de Pythagore a peu changé, côté éducation physique et sportive, peut-être avez-vous croisé un professeur énumérant une liste d'activités, badminton, ultimate, escalade ou acrosport, très éloignée de vos souvenirs d'enfants. On a ainsi vu une mère lever la main, sorte de réminiscence des jours anciens : «C'est quoi, l'acrosport ? » «C'est sur la base d'exercices gymniques, les enfants font des pyramides humaines. En général, ça marche bien, ils aiment ça...» Ah, c'est bien ça ! «Et l'ultimate ? », a questionné un papa. «Du frisbee par équipes... » Ça doit plaire aussi, ça. «Mais on commence par le cross jusqu'aux vacances de la Toussaint », a précisé le prof. Ça, tous les parents connaissent.

Ancien vice-champion de France du 800 m (1975) devenu inspecteur académique à Créteil, Francis Bahu dresse un constat parfois teinté de regrets : «Les élèves n'ont souvent plus aucune base technique et les cours d'EPS ressemblent parfois à de l'animation plus qu'à du sport. Les arts du cirque ont supplanté le lancer de poids et, notamment chez les filles, les activités d'expression sont devenues prépondérantes.» Faut-il parler, à l'école, de sport ou d'éducation physique ? Francis Bahu sourit. «Ce débat existait déjà il y a quarante ans. Jusqu'en 1982, les profs d'EPS relevaient du ministère de la Jeunesse et des Sports. Depuis 1982, leur corps a été intégré à l'Éducation nationale. Ils forment des citoyens et non des sportifs. Les entraîneurs en club, dans les fédérations, les moniteurs de ski ou les maîtres-nageurs, eux, dépendent du ministère des Sports, mais ils n'enseignent pas à l'école.»

De fait, l'EPS est soumise à de moins en moins de contraintes. La liste d'une petite trentaine d'activités parmi lesquelles devaient piocher les profs a été supprimée l'an passé. Ils ne sont même plus obligés de traverser les quatre champs de compétence liés à la performance (demi-fond, natation), à la nature (course d'orientation, escalade...), à l'expression corporelle (danse, cirque...) et aux jeux d'opposition (sports co, de raquettes, de combat) qui ne forment plus qu'un programme théorique.

C'est ainsi que la pratique des sports traditionnels disparaît peu à peu des programmes d'EPS pour laisser la place à des pratiques nouvelles, reflets de la société. Ce après quoi court d'ailleurs aussi le CIO. Mercredi 27 septembre, lors de la journée du sport scolaire, au complexe Jules-Ladoumègue, dans le XIXe, l'académie de Paris offrait aux élèves ce très large éventail où le classique côtoie l'original. Terrains de volley ou de rugby, tennis de table et badminton, rings de boxe, haltérophilie, fitness ou mur d'escalade. Il y avait même dans un coin des gamins qui jouaient au quidditch – sans les pouvoirs sorciers d'Harry Potter –, contraints de courir un balai entre les jambes.

L'inspecteur Patrick Dumont ne s'inquiète pas de cette dérégulation. «L'école ne prépare pas aux JO, mais donne le goût de la pratique physique dont elle est parfois le seul lieu pour certains enfants, dit-il. Potentiellement, les profs d'EPS peuvent désormais programmer des choses étranges, de la pétanque ou du karaté-danse, mais cela reste rare et le corps enseignant reste imperméable aux tentatives d'entrisme de certains nouveaux sports farfelus en quête de médiatisation.»

Il a réalisé des rapports chiffrés sur l'état des pratiques dans l'académie de Créteil, soit 10% de la population scolaire nationale. Il en ressort que le demi-fond reste numéro 1 en EPS au collège, talonné par le badminton et l'acrosport. Le foot n'y est que la dix-neuvième activité, derrière l'escalade, à distance du cirque, de l'ultimate et de la danse. Au bac, dans les activités choisies par les lycéens, la musculation devance désormais le trio collégien grâce à sa popularité auprès des garçons, mais les filles se tournent prioritairement vers le badminton.

De tous les sports olympiques, voilà donc le grand vainqueur du sport scolaire. Plus un écolier n'ignore les joies du «bad». Pour Jean-Marc Serfaty, inspecteur académique, ex-entraîneur national et actuel directeur du développement du badminton européen, la greffe de ce sport à l'école s'est faite naturellement, à partir de son entrée au programme olympique, en 1992, où le double mixte a prouvé aux filles qu'elles y avaient toute leur place. Or la mixité est un casse-tête pour les profs d'EPS.

«La mise en place d'une activité bad est facile, dit-il. Toute la classe peut y jouer en même temps. Et dans un premier temps, pour créer l'échange, il faut jouer en duo avant de pouvoir s'affronter en duel. C'est très didactique. Et très complet : intense avec 90% du temps de jeu en déplacement contre 30% au tennis, plus dans l'adresse et la technique que la force, aérien et esthétique.» Limité par les créneaux des gymnases à partager avec les historiques basket, hand et volley, le quatrième sport de salle, et dernier venu, ne peut satisfaire toutes les demandes.

La Fédération (190.000 licenciés) laisse donc venir à elle les jeunes talents et utilise l'AS (association sportive scolaire), ce sport pratiqué en sus des heures d'EPS, notamment le mercredi après-midi, où le bad a supplanté le hand, comme une zone d'attente avant l'orientation des meilleurs vers les clubs. S'il existe une seule passerelle entre les deux mondes étanches, le sport tel qu'il fait rêver les enfants devant leur télé, et l'EPS, c'est bien l'AS. Mais gare au leurre ! L'immense majorité des 10.000 gamins participant aux Championnats de France scolaires, soit l'élite des écoliers sportifs, sont licenciés dans des clubs et appartiennent donc déjà à l'autre monde, celui du sport...

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Jereiter (invité) (61.238.255.xxx) le 10/10/17 à 03:44:52

Je decouvre cet attrait pour la musculation. Assez surpris. C est quand meme hyper ennuyeux je suis etonne que ca plaise autant. Les activites changent sans cesse, certaines restent, d autres ne sont que de passage.

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par andin (invité) (134.171.105.xxx) le 10/10/17 à 03:50:41

C'est ennuyeux, mais les gamins pensent que ça aide à brancher.

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par 2mini30 (invité) (50.76.216.xxx) le 10/10/17 à 07:38:43

Epoque hollywood chewing gum où le paraître est le plus important...
T'as vu mes pectoraux ? Moi j'ai fait le marathon de niou yorque ! oh kon !

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par (invité) (185.24.185.xxx) le 10/10/17 à 08:28:17

pointes tu n'es pas allé aux JO
ça fait 50 ans que tu rumines ta frustration
tu t'es trouvé un coupable
on s'en branle de ta vie

comme dit plus haut, l'EPS n'a pas pour objectif de former des élites
pour la détection, il y a les clubs et les fédé

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par (invité) (78.225.173.xxx) le 10/10/17 à 08:59:51

EXACT
EPS = EDUCATION physique et sportive , on est bien dans la cadre de l'education et non pas de la compétition

la compétition est du domaine des clubs et federations

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Serge92 (membre) (86.249.55.xxx) le 10/10/17 à 10:58:59

la notion "sportive" représenterait quoi ? Education ? quand je constate que les élèves arrivent avec une tenue peu adaptée à la pratique et qu'à l'issue d'une séance pas de douche..... séance bien souvent foutoir où chacun fait un peu ce qu'il veut. Ce spectacle je le vois plusieurs fois par semaine avec des diplômés différents !

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par pierrot36 (invité) (212.234.218.xxx) le 10/10/17 à 11:57:39

le sport à l'école , c'est devenu du grand n'importe quoi, à l'image de l'éducation nationale tout court et du pays entier.
recrutons de vrais profs de sport issus des armées (commandos marine, légion ou autre paras et RPIMA ou chassuers alpins..)
eux savent c e qu'est l"effort physique

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Serge92 (membre) (86.249.28.xxx) le 10/10/17 à 12:22:19

QUI OSE GAGNE ! :-)

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par filipides (invité) (177.234.155.xxx) le 10/10/17 à 16:32:47

"recrutons de vrais profs de sport issus des armées (commandos marine, légion ou autre paras et RPIMA ou chassuers alpins..)
eux savent c e qu'est l"effort physique"

pierrot36 (invité) (212.234.218.xxx), a force de vouloir démontrer votre "virilité" vous confondez
serieusement guerre et sport ! ( le grand malheur des
mauvais soldats )

il est plus important d'éduquer la tête de l'athlete
avant de penser a ses muscles et ses exploits...

lire : Le premier livre des Macchabées « usages des gentils » chez les grecs ! ( le concept sport )

votre education nationale est effectivement responsable,
mais il ne faut pas l'accuser totalement, car c'est plutôt le peuple Français ( le grand nombre ) qui est en
cause...( contrairement a l'allemagne et beaucoup d'autres pays la France n'est pas un peuple sportif, même
si depuis 30 ans il y a eu d'immenses progres du coté
de l'activité physique ! )

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Pointes (invité) (77.198.13.xxx) le 10/10/17 à 20:58:59

(185.24.185.xxx) (pour la détection, il y a les clubs et les fédé) et du c.. quand un jeune n'a rien autour
.. la frustration non ..J'ai fait beaucoup mieux que les JO... désolé d'avoir vexé une pointure..

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par gazelle (invité) (195.6.217.xxx) le 11/10/17 à 13:56:51

Monsieur Pointes, loin de moi l'envie de vous vexer, mais admettons que vous ayez été sélectionné aux jeux Olympiques, auriez-vous eu la même vie ? La réponse est NON, car devenir un champion demande beaucoup de sacrifices - et parfois les ennuis de santé qui vont avec, et la désillusion. Le passé est le passé. Laissez-le là où il est, c'est mieux ainsi. Restent vos souvenir de jeunesse. De précieux souvenirs à partager avec vos petits-enfants, qui eux seront peut-être un jour capable de relever le défit... Une bonne journée à vous.

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par Pointes (invité) (77.198.13.xxx) le 11/10/17 à 14:56:05

Gazelle le thème du fil n'est pas du tout ce que vous évoquez et pour le reste " Le passé est le passé. Laissez-le là où il est, c'est mieux ainsi."

c'est drôle cette différence d'appréciation et surtout cette volonté de mettre un voile sur tout ,à la limite les JO j'en ai rien à secouer mais comprendre le passé permet de comprendre le présent et surtout le futur ..et vu que c'est quand même tartiné..

"Restent vos souvenir de jeunesse. De précieux souvenirs à partager avec vos petits-enfants, qui eux seront peut-être un jour capable de relever le défit."

ah alors la je gerbe comme les collègues qui court le marathon (excusez le propos gazelle) ,j'en ai fait la réflexion à un pote sans diplôme (je crois) et qui continue a bosser lui approche les 70 balais je lui ai demandé si de voir les plus de soixante affalés sur les bancs toute la journées c'était propre au coin ou c'etait partout , lui m'a répondu "ils attendent la pierre tombale" ;Penser comme vous le faites pour mon pote et moi.. c'est comme après une bonne cuite avec de la pisse d'Ane
.

"Le sport en cours à l'éducation nationale ce n'est pas pour préparer les JO par (invité) (86.249.28.xxx) le 11/10/17 à 15:22:53

pointes émoussées !

De bonnes affaires à dénicher sur Alltricks et Wiggle tout au long de l'année. J'ai trouvé mon modèle favori à plusieurs reprises avec une remise de 35 à 50%, avec en plus la livraison gratuite et sans souci.

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge