Le vélo peut il être bénéfique?

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (90.52.245.xxx) le 15/05/20 à 17:56:00

Bonjour, je sais que du vélo ne remplace pas la CAP, mais y'a-t-il tout de même un avantage à en intégrer en plus de la CAP, ou ce serait de la fatigue inutile?
Mon but est seulement de progresser en CAP, je cours 4-5 fois par semaine et si j'augmente un peu le kilométrage, je commence à sentir quelques douleurs. Je me demandais donc si je garde seulement mes 4-5 séances en course, ou si je fais ces séances + un peu de vélo en endurance?

Merci

Le vélo peut il être bénéfique? par Stef (invité) (92.130.11.xxx) le 15/05/20 à 18:17:03

Honnêtement, au choix,
1/ tu auras une réponse de troll (il a rien à faire dans sa vie, donc il pollue (emmerde) son monde), le pire, c'est qu'il en est fier et se voit grandi d'avoir contribuer à la société.
2/ on te dira : oui c'est utile
3/ on te dira : non c'est inutile

Pour avoir chercher sans arrêt ce genre de réponse depuis le temps ici, je t'ai fait un résumé, tu ne seras pas plus avancé :D

Le vélo peut il être bénéfique? par impala (invité) (92.184.108.xxx) le 15/05/20 à 18:32:27

si c'est en plus de la Cap, lors des journées de recup ça devrait être bénéfique oui dans la mesure où tu ne généres pas de fatigue additionnelle.

1-2h cool 2x par semaine, ça peut te faire du bien.

À la louche, je pedale 2x plus vite que je cours. Donc quand je suis à 12km/h en EF, je fais le vélo à 24-25.
On a vite fait d'aller trop vite, comme en course à pied ou lorsqu'on débute on a tendance à courir à une allure proche du seuil.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (149.154.211.xxx) le 15/05/20 à 19:25:49

4/ tu as Stef rien à dire et les bars sont fermés alors il vient ici se moquer de ceux qui s’ennuient comme lui.... on appelle ça schizophrénie.’

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (92.184.96.xxx) le 15/05/20 à 20:53:22

Pendant le confinement je me suis arrêté 1 mois. A la place j'ai fait du vélo quasiment tout les jours. J'ai repris il y a 15 jours et le cardio en EF est légèrement plus haut qu'avant la pause. Je dirais donc que le vélo c'est pas magique. Après j'aurais probablement perdu plus sans aucune activité.

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 15/05/20 à 21:19:22

Le vélo ça peut être vraiment bénéfique pour celui qui veut augmenter son volume d'entrainement mais faut vraiment en faire. C'est pas juste de la balade autour du parc mais des vraies sorties de plus de 50km.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 15/05/20 à 22:27:19

donc puisque les règles du jeu sont posés, je peux jouer ^^

Non, le vélo ne sert à rien pour un coureur, sinon les triathlètes courraient plus vite que les coureurs purs. Et tous les coureurs élite feraient du vélo ;-)

S'entraîner au vélo, fait progresser en vélo.

C'est pas les mêmes groupes musculaires qui sont sollicités, l'effort est différent (continu et perpétuel en CAP, si t'arrêtes de mouliner t'avances plus, intermittent en vélo, temps de repos fréquent sur les temps de roue libre).

Pour moi, aucune apport, si ce n'est d'ajouter du volume quand tu ne peux pas (ou que tu es incapable) d'ajouter du volume en CAP.

Et par ailleurs tu es beaucoup moins tributaire de ton physique en vélo. Pour les gros notamment. Ton gras, c'est le vélo qui le porte. Il t'handicape en montée et au démarrage mais sur le plat, la puissance générée pour lancer le vélo n'est rien en rapport des innombrables kilomètres que tu fais "lancés". Or une fois lancé, le poids du vélo (et de son cycliste) n'influent plus sur la vitesse de déplacement. Alors qu'en CAP ton excédent de poids, tu te le traines tout le temps.

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 16/05/20 à 01:26:07

L'argument premier des anti vélos, on va les appeler comme ça, comme le posteur précédent, serait que la pratique de ce sport ne fait pas progresser en cap. Point barre, faut donc pas en faire.

Mais bon dieu si déjà ça te maintient à un super niveau de forme et que tu y prends du plaisir en plus (et c'est vrai, tout ceux qui ont VRAIMENT essayé l'entrainement croisé ont un retour positif) c'est que du bénéfice il me semble. Qui parle de vouloir battre ses records cap en intégrant le vélo. Il y a toutes une série de bénéfices à tirer* autres que battre ses records.
C'est toujours caricatural dans la bouche des anti vélo. "euh ont devient pas violoniste en faisant du piano ! Tiens prend ça"
Ils ne veulent pas l'entendre, ça dérange leurs certitudes toutes théoriques. Bien sur ces derniers n'ont jamais essayé, mais ils savent.

* entretenir le système cardio-vasculaire (évidemment ça va de soi), développer l'endurance mentale sur longue sortie, développer l'endurance tout court, développer la puissance musculaire, développer sa puissance cardiaque, diversifier sa pratique sportive pour éviter certaines pathologies/blessures, casser une routine parfois sclérosante, faire un break mental pour revenir plus fort à la cap... Je ne vois jamais aucun inconvénient susceptible de briser une carrière de capeur. Qu'on me donne un exemple.
Ah oui c'est vrai ont devient pas violoniste en faisant du piano.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (90.52.245.xxx) le 16/05/20 à 08:50:16

Comme je l’ai dit je sais qu’à choisir il vaut mieux courir évidemment, je voulais seulement savoir si ajouter du vélo a un même volume de course à pied était bénéfique

Merci pour les réponses constructives, je voulais juste savoir pour rester en endurance fondamentale à vélo c’est quelle % de FC à peu près ? Car j’ai entendu que la FCmax n’est pas la même en CAP et en vélo

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (91.168.124.xxx) le 16/05/20 à 09:22:11

On considère que pour un même effort, la FC est plus basse à vélo d'une dizaine de pulsations

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 16/05/20 à 09:23:53

Anti vélo moi ? avec 4500 km par an, c'est du masochisme^^

Il n'a pas demandé si le vélo était un sport magique, ce qui est le cas. Si c'est un merveilleux outil pour se maintenir en forme, c'est le cas aussi.

il a pas demandé si c'était un moyen de transport alternatif parfait ou si c'était un gage de liberté ou encore si c'était un moyen fabuleux de voyager. Car là encore c'est le cas.

Il a demandé si ça permettait de s'améliorer en CAP et là, malheureusement et à mon grand regret, la réponse est non.
Pour ma part, et c'est pour tout le monde pareil, m'entraîner en vélo me fait progresser en vélo.

Et ça marche pour tous les sports. Triathlon oblige, je me suis mis à la natation. J'ai beaucoup progresser en natation, mais... pas en CAP. dommage, ça aurait été top, zou, deux séances de natation et je progresse en tout, en CAP, en tennis, en même en MMA parce que je les épaules qui tournent plus vite alors je gagne une seconde par mandale :-D

Sauf bien sûr si vous pouvez prouver le contraire. Mais comme à chaque fois que ce sujet se pose, je demande des articles scientifique, des études, des preuves quelconque, on me répond que de faire des heures de vélo c'est très bon pour se maintenir en forme, j'en déduis que celui qui va réussir à me convaincre n'est pas sur ce forum.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (176.187.23.xxx) le 16/05/20 à 09:56:19

ça dépend aussi du type de "course" que tu fais et de la manière dont tu roules ...

Dans le trail par exemple, une grande majorité des élites fait du vélo, mais pas n'importe comment.

Le vélo peut il être bénéfique? par impala (invité) (92.184.108.xxx) le 16/05/20 à 10:01:27

dans le cas de celui qui a créé le sujet, ça peut le faire progresser parce qu'il parle d'augmenter son volume d'entraînement grâce au vélo parce qu'il a des douleurs s'il le fait en Cap.

Donc on est bien dans un cas où ça peut faire progresser.

Mais par contre si c'est remplacer des séances Cap par du vélo, la ça fera régresser ou stagner au mieux.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (91.182.5.xxx) le 16/05/20 à 10:54:02

Ont devient pas saxophoniste en faisant du triangle.

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 16/05/20 à 12:03:21

"...je demande des articles scientifique, des études, des preuves..."

Les coureurs à pied qui on voulu et su intégrer un complément d'entrainement cyclisme n'ont pas besoin qu'on leur fournisse des chiffres de scientifiques pour savoir que ça leur apporte des bénéfices. Un peu de simplicité et de bon sens.

Y a trois ans j'avais durant 3 mois intégré une sortie dominicale de 80km vélo. Équipement adéquat au niveau vélo. Des vraies séances cyclisme panachées avec du tempo, des séries de côtes... j'avais ponctué cet entrainement croisé par une semaine dans les Pyrénées en aout avec des ascensions de cols (Aspin, Tourmalet...). Bref j'avais repris la saison cap en septembre avec une putain de pêche. Je tenais la dragée haute à certains coureurs du club plus fort que moi à la base sur les séances de seuil. Non vraiment pas eu besoin de rapport scientifique pour comprendre la situation. On est nombreux à l'avoir testé et compris.

Après quand je parle entrainement croisé cap/vélo je ne fais pas mention du vélotaf qui pour moi me semble trop léger.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (90.52.245.xxx) le 16/05/20 à 12:52:49

Merci pour vos réponses je pense donc intégrer 1 à 2 séances de vélo en plus par semaine
Par contre j’ai pas trop l’habitude d’en faire donc vous conseillez quelle duree à peu près?

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 16/05/20 à 20:53:31

Je ne sais pas si c'est une bonne idée de rajouter dès le début 1 à 2 séances vélo au 4 ou 5 séances cap déjà existantes. Ça peut faire beaucoup à assimiler. Préférable de faire sauter une séance cap et la remplacer par une séance vélo. Tu affineras le panachage hebdomadaire dans un second temps.

Les premières séances vélo ne seront peut-être pas hyper satisfaisantes. Il faut emmagasiner de la CONFIANCE et de BONNES SENSATIONS. Partir sur des routes sécurisées sans trop de circulation. Affiner ses réglages et trouver la bonne position sur son vélo, faire les ajustements si nécessaire. On peut avoir mal au cul, à la nuque... Je dirais que des petites séances de 25/30km max pour les premiers entrainements c'est suffisant. S'hydrater (toujours avoir du sucre ou une barre céréale). Ne pas négliger le matériel, car un équipement inadapté c'est zéro confort, zéro puissance, zéro plaisir et abandon rapide de ce sport. Sans chercher le top il y a quand même un investissent minimum qui est plus conséquent qu'en cap, faut en avoir conscience (vélo, chaussures, cuissard, casque, gant, vêtement cycliste...). Je dirais que ces séances découvertes pourraient s'étaler sur un mois (à raison de deux sorties semaines). Après tu augmentes progressivement la distance donc la durée. 2h00/50km serait au bout de 2/3mois un bon objectif. Si tu aimes les sorties longues tu peux envisager cet été des virées de 80/100km. A ce stade le volume cap sera forcement réduit car faut assimiler. Faut juste trouver la formule qui plait et qui t'apporte des bénéfices.

Je ne connais pas le plan suivant, mais ça peut être un source d'inspiration pour composer ton programme. https://www.redbull.com/fr-fr/programme-entrainement-cyclisme-debutant

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 16/05/20 à 21:38:31

"Les coureurs à pied qui on voulu et su intégrer un complément d'entrainement cyclisme n'ont pas besoin qu'on leur fournisse des chiffres de scientifiques pour savoir que ça leur apporte des bénéfices. Un peu de simplicité et de bon sens."

Ah oui, le fameux bon sens du père de famille :-)
Mais quelle baltringue ^^

Le vélo peut il être bénéfique? par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 16/05/20 à 22:19:01

"Non, le vélo ne sert à rien pour un coureur, sinon les triathlètes courraient plus vite que les coureurs purs. Et tous les coureurs élite feraient du vélo ;-)"

Concernant les élites certains en font.

Pour le tri un exemple avec Vincent Luis en 2017 qui remportait le WTS à Rotterdam en 1h51'26 avec 29'59 sur 10km ! :-)

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 16/05/20 à 23:17:54

Luis est devenu champion du monde en progressant en course à pied, notamment avec Farouk Madaci qui l'a mené jusqu'au France du cross où il finit 2e. C'est beau pour un triathlète mais il fait 2e des France alors qu'il fait partie des 5 meilleurs triathlètes du monde.
C'est surement pas parce qu'il borne comme un ouf en vélo qu'il est devenu bon en CAP, c'est complétement idiot.

Luis est un nageur à la base, le vélo en tri, ça ne compte quasi pas, impossible de faire le trou, même jalabert n'y arrivait pas. Il sortait premier de la flotte, maintenait son rang avec le vélo et perdait en course à pied. Il a progressé en course en faisant de la course.

29 minutes au 10 c'est ouf, mais c'est loin des 26'24 de Kipruto. et quelque chose me dit que Kipruto n'est pas devenu Kipruto en faisant du vélo.

Le vélo peut il être bénéfique? par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 17/05/20 à 09:10:49

Ne pas comparer le top élite du coureur lambda!!!!

L un fait de la course a pied depuis l enfance et un corps habitué à la course à pied et et "bouge" tt simplement durant des heures tt les jours et l le coureur lambda "bouge" 3 à 5h par semaine. Sur x année, le delta est énorme...

Pour moi, le volume global à se mouvoir joue énormément dans la construction de la base aerobie donc marche / velo / course a pied c est le pied.
Pour la foulée, le temps de course à pied joue mais pour moi le facteur premier de l efficacité de la foulée c est le "panel de vitesse visite" dans le moi ou l'annee.

Pour résumé mon avis perso de coureur lambda:
- base aerobie = temps passe à bouger en exterieur sur une année et plus
- foulee et rendement optimise= rapport poids/puissance optimisé pour son profil et large panel de vitesse visité :de 10 a 20kmh et plus (30kmh pour les très doué).

Le vélo peut il être bénéfique? par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 17/05/20 à 10:28:22

En fonction du nombre de séances hebdomadaires et de la période, faire une sortie vélo peut-être un plus en régénération par exemple ou sur quelques séances spé. Nombre de traileurs de bon niveau font des entraînements croisés.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (178.199.167.xxx) le 17/05/20 à 13:36:45

"Ont devient pas saxophoniste en faisant du triangle."

Mauvaise analogie.

Pour le coureur de fond amateur, toute activité permettent de travailler le système cardiovasculaire aura un intérêt.

Surtout si celui-ci est un peu fragile ou ne peut encaisser plus d'entraînement de course à pied.

Ou pour le bon coureur qui veut des séances de récupération sans impact.

C'est autre chose pour l'élite bien entendu, qui devra miser au maximum sur son activité de prédilection.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 17/05/20 à 14:07:47

(176.151.115.xxx) le 17/05/20 à 09:10:49
Ne pas comparer le top élite du coureur lambda!!!!

--> je ne faisais que répondre à Serge qui a cité Luis.
Ceci étant le point commun entre les deux est qu'il est absolument impossible d'affirmer sur la base d'un argument solide que le vélo permet d'améliorer leur niveau en CAP.

"Pour résumé mon avis perso de coureur lambda"

--> c'est super intéressant, j'dis pas, mais tu aurais pas le début d'un petit argument ou de preuve pour corroborer ce que tu crois ? nan parce qu'en gros, tu crois à ça, on l'a bien compris, mais tu es absolument incapable de le prouver ou même de l'expliquer.

par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 17/05/20 à 10:28:22
Nombre de traileurs de bon niveau font des entraînements croisés.

--> ah oui ? nombre ? combien ? des bons ou des poireaux ? Jornet, d'Haene, il font beaucoup de vélo ?
Et sinon, nombre de traileurs aiment le cassoulet. donc ?

Juste une question Serge, toi, tes athlètes, tu leur inclus du vélo dans leur entraînement ? tous les mecs et nanas que tu entraînes ont des séances de vélo non ? puisque c'est efficace et que tu sembles sur que ça marche, tu l'utilise forcément non ?

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 17/05/20 à 14:24:58

(178.199.167.xxx) le 17/05/20 à 13:36:45
"Ont devient pas saxophoniste en faisant du triangle."
Mauvaise analogie.

--> faut voir.
Les deux sont musiciens. Maîtriser un instrument et bien l'utiliser fait appel à un certain nombre de qualités qu'il faut travailler. On va dire la technique. Et par ailleurs il faut connaître la musique. Un violoniste ira plus vite pour apprendre le piano car il n'aura pas besoin d'apprendre en même temps la musique et il aura sans doute développé une agilité qui l'aidera à progresser vite, à apprendre vite mais imaginer que de passer des heures au piano va améliorer sa maîtrise du violon, je demande à voir :-)

Un coureur qui passe au vélo va pouvoir utiliser ce qui est commun aux deux pratiques et notamment son "physique" mais il devra aussi apprendre à maîtriser l'engin, s’aguerrir, apprendre la discipline. Pendant qu'il fera ça, il progressera en vélo mais ça ne fera pas de lui un meilleur coureur. à la rigueur on va dire qu'il deviendra plus vite un cycliste potable qu'un sédentaire qui s'y met.

Après, reste cette fameuse base aérobie. Si tel était le cas, n'importe quel cycliste qui peut tourner une sortie club de 3h30 et 100 km à 120 bpm pourrait claquer du 12 km/h en EF sur ces deux pieds.

Alors au prochain peloton de cyclotourisme que vous croisez, vous me les mettez tous en ligne et vous leur faites courir 10 bornes :-D pensez à prévenir le SAMU du coin et les hôpitaux.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (91.167.217.xxx) le 17/05/20 à 14:42:35

https://m.facebook.com/story/graphql_permalink/?graphql_id=UzpfSTEyNjg1NjY1MTE6MTAyMjI3ODE1Mjk5ODgwMjM%3D

temoignage du plus grand specialiste actuel a ce sujet a 1h16 : lui il pense avoir progressé avec le velo, ce qui se verifie dailleurs sur ses perfs depuis qu il est duathlete...

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (91.167.217.xxx) le 17/05/20 à 15:08:07

Toujours benjamkn choquert
"Dans quelle mesure penses-tu que le duathlon t’apporte pour les marathons ? L’inverse est-il vrai aussi ? Ou c’est un ensemble de qualités que tu développes en pratiquant les 2 disciplines à haut niveau ?

Ce qui m’aide au quotidien, c’est les entraînements croisés. Le vélo m’empêche d’avoir tous les traumatismes liés à la course à pied. Je considère mon niveau à vélo comme “faible”, alors j’ai vraiment cette envie de progresser dans cette discipline. Les entraînements sont très spécifiques et n’ont rien à voir avec la course à pied. C’est le volume global des deux sports qui me permet de progresser."

Dailleurs le gars vise le marathon au jo, et continue a borner plus de 300km velo semaine. si il pensait pouvoir progresser plus en abandonnant le velo il le ferait...

Bon de toute maniere ca suffira pas pour convaincre un mec borné et sur de son fait... va convaincre un complotiste que les americains ont bien marché sur la lune...

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 17/05/20 à 15:21:28

Je n'ai pas réussi à voir le témoignage du gars mais le fait que tu me parles d'un duathlète alors qu'on parle de coureurs ne fait que confirmer ce que je ne cesse de dire.

Sérieusement, tu ne penses quand même pas qu'un duathlète s'entraîne au vélo pour progresser en course à pied ?
C'est aussi logique que de dire que mayer progresse sur 1500 m en s'entraînant au saut à la perche. La preuve il est meilleur en course depuis qu'il est meilleur perchiste. Au secours.

Petit rappel de la question posée au départ, histoire qu'on se souvienne de quoi on parle :
"(90.52.245.xxx) le 15/05/20 à 17:56:00
(...) mais y'a-t-il tout de même un avantage à en intégrer en plus de la CAP (...) Mon but est seulement de progresser en CAP"

Un duathlète s'entraine pour devenir bon en vélo et en CAP, seul moyen de gagner il me semble.
Il s'entraine donc dans deux disciplines pour performer dans les deux, comme les triathlètes dans 3, les décathloniens dans 10.

Les meilleurs sont ceux qui arrivent à progresser dans toutes les disciplines.
Après qu'il pense que le fait de faire du vélo l'a fait progresser en course à pied, c'est cool mais ça reste de la foi.

Je sais que vous avez la certitude d'avoir raison, que ça vous parait évident mais vous ne pouvez ni l'expliquer, ni le prouver, juste y croire.

Après, c'est vrai que là, il y a un effort, on a un lien.
C'est une publication Facebook, c'est pas aussi glorieux qu'un article dans Science ou dans Nature Biotechnology mais bon :-D

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (80.215.240.xxx) le 17/05/20 à 15:32:53

Oui le vélo est bénéfique quand le prix de l'essence augmente.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (178.199.167.xxx) le 17/05/20 à 17:29:12

"Si tel était le cas, n'importe quel cycliste qui peut tourner une sortie club de 3h30 et 100 km à 120 bpm pourrait claquer du 12 km/h en EF sur ces deux pieds."

Toujours à côté de la plaque. On ne peut comparer ce qu'apporterait le vélo à un coureur à ce qu'un cycliste pourrait faire en courant...

Tu as d'ailleurs repris le sujet principal en dessus. Et selon la situation et le niveau du coureur, oui cela peut aider. Mais cela ne doit pas remplacer les "vrais" séances.

Le vélo peut il être bénéfique? par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 17/05/20 à 18:56:34

87.89 dans les bons traileurs français je ne connais que Benoit GIRONDEL qui profite de son vélo pour aller au travail et faire des bornes.
Concernant les athlètes du club certains et en particulier les traileurs font du vélo avec parfois des séances spécifiques en bosse en préparation spécifique afin de limiter certaines contraintes tendineuses et articulaires.
Pour certains athlètes route qui veulent faire 6 séances hebdomadaires je leur recommande en préparation initiale de faire une séance par semaine en vélocité, séance qu'ils gardent en cas de fatigue en prépa spé.
A l'expérience on constate moins de blessures et cela permet aussi de varier les sorties.
Je n'ai jamais dit ou écrit que cela remplaçait une séance spé pour l'athlète route.
En biathlon en préparation générale l'été ils font en plus du ski à roue des sorties vélo et VTT. Pourquoi?

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (86.225.27.xxx) le 17/05/20 à 19:54:19

C'est bon pour "la caisse" en général.
Varier les plaisirs est bénéfique pour l'amateur lambda (et peut-être même bien au-dessus).
Mais y'a probablement aucun miracle à en attendre pour la cap.

Le vélo peut il être bénéfique? par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 17/05/20 à 20:13:37

Moi je pense que c'est benefique pour durée dans le temps (éviter la lassitude et éviter les blessures), la marche en montagne c'est très bien aussi.

Cela ne remplace pas la course à pied on est d'accord et il faut courir pour être coureur mais entre faire 4 footings cool et 3 footings cools et 1 sortie vélo que choisir? Ne pas remplacer une séance moyenne ou une séance rapide par du vélo la on est d 'accord.

Sinon le vélo développe:
- le cœur et le système circulatoire
- le système pulmonaire
- apprend à taper dans les graisses et à effectuer un effort long (mental)
- (peu apporter un peu de tonicité chez certains quand la cap ne peut pas etre trop rapide)




Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (82.251.62.xxx) le 17/05/20 à 20:34:09

en demi fond c'est utile je trouve aussi, accumuler les kilomètres quand on rentre dans la préparation au printemps c'est pas evident avec la hausse de l'intensité. Entrecouper par des séances plaisir en vélo dans un endroit calme et vert ça permet de bien recuperer sans charger les mollets.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (178.199.167.xxx) le 17/05/20 à 20:58:13

@Serge: Rémi Bonnet pédale aussi beaucoup.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 17/05/20 à 21:42:51

Décidément, je suis un incompris :-D

Je bouffe du vélo quotidiennement. Je vélotafe depuis bien avant que le terme existe et ne me déplace que comme ça ou presque. Je suis d'ailleurs un bien meilleur cycliste que coureur avec des top 10 un peu partout sur Strava sans même savoir que je passe sur des segments.

Et j'aime ça ! pas autant que la course, car quand je ne cours pas je suis malheureux mais je peux me passer de rouler.

Le vélo, c'est top pour toutes les raisons que vous dites (plaisir, bonheur, grand air, consommation de calories, développement musculaire, changement d'activité, tourisme et j'en passe).

Mais ça ne fait pas PROGRESSER en course à pied. Ou tout au moins, il n'est pas possible à ce jour de le prouver. On peut le croire, mais pas le prouver. Comme Dieu, c'est un acte de foi que de croire que le vélo aide à progresser en CAP. C'est tout à fait entendable et je suis le premier à associer les deux mais les gens qui veulent progresser en CAP, doivent courir plus.

Et puisqu'on en revient toujours à l’expérience personnelle qui est l'ennemie de la science, ben, moi plus je roule et plus je progresse en vélo. Mais toujours pas en CAP ^^

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 17/05/20 à 23:13:53

C'est la baltringue qui te salue :-) ^^
Comment peux tu comparer du vélotaf avec des vraies séances de cyclisme, c'est une plaisanterie ? Peut-être aussi pour ça que chez toi le retour sur investissent n'est pas mirobolant.

Ceci dit j'ai une petite idée sut ton vélotaf. Sans être de l'entrainement idéal cela doit t'apporter quelque chose d'intéressant pour ta condition physique générale + brulage des graisses, décontraction musculaire après tes séances cap difficiles... et ça te sert forcement pour ta course à pied. Ok tu ne progresses pas en cap mais surement que sans tes 4500 km de vélo annuel (pas négligeable!) tu serais un coureur à pied moins bien loti, avec quels chronos à la clé ?

Alors quelque part le vélo t'a fait progresser. Ouai je sais c'est dur à admettre.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (82.251.62.xxx) le 17/05/20 à 23:43:38

comme expliqué au dessus ton velotaf te permet d'entretenir ta santé globale avec une activité d'endurance de base de manière régulière sans créer de fatigue excessive ou d'accumuler des footing pour faire juste des bornes qui peuvent être plus traumatisantes et etre même un facteur de régression si trop rapproché de la dernière séance à pied. C'est de l'entrainement invisible. Comme le repos, le sommeil.

un entrainement plus poussé de vélo te fera progresser en vélo, mais la partie facile est bonne pour ta santé.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (91.167.217.xxx) le 17/05/20 à 23:56:59

truc et machin courrent seulement. truc se dit qu il va augementer son volume a pied pour progresser. machin se dit qu il va augmenter son volume avec du velo pour travailler la caisse et eviter les blessures articulaires.
2 ans apres, truc a progressé mais s est blessé deux fois, machin a progressé aussi, mais il ne sest pas blessé et a plus progressé que truc au final. truc aurait plus progressé que machin sil ne setait pas blessé.
bon cest basique mais on va etre daccord la non ?
certes machin aurait pu se blesser en seclatant en velo, mais cest moins courant que de se blesser en courrant
certes truc aurait pu mieux gerer son augmentation dd volume, mais il aurait moins progressé aussi...
bref...

Le vélo peut il être bénéfique? par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 18/05/20 à 08:05:39

87.89: je comprends un peu mieux ton point de vue.

Pour faire simple,
. le velo sur le plat = position aerobie + force des fessiers et quadri
. Le velo dans des petits raiders = force des membres inférieur + qualité anaerobie
. Le velo dans des longues côtes/dans des longs cols > 5% = rapport poids/puissance aerobie

C est la dernière configuration qui est intéressante pour le demi fond. Si tu progresses dans les longs cols (ex: m/h en progression dans des cols d env 7%-8%) et que tu continues la cap tu devrais avoir des bénéfices ou moins à moyen terme. Laisser le corps s adapter et en fonction des individus cela peu être plus long...
Petit anecdotes, le fils Levisses qui est pas un manche sur 10 000m et semi et en cross fait un peu de vélo en été et ses chronos en cote dans le secteur de Font Romeu sont bons à très bons. Le secteur de font Romeu c est pas le dessert sportif ;-)

Pour aller dans ton sens le velo sur le plat à moins d'intérêt pour un pur capeurs. C est bon pour la "reathletisation" post-coupure ou post-blessure mais c est pas forcément du temps de gagné pour le bon coureur inter-régional ou pour l élite.

Pour le coureur départemental c est interessant pour la recup ou pour casser la monotonie des footings lents mais ça c est un autre débat et on voit que tu ne partages pas mon avis...

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (90.52.245.xxx) le 18/05/20 à 08:20:43

Je pensais pas que mon sujet allait créer tous ces débats...
Mais je pense que la conclusion reste la même, comme je l’ai dit le but est d’ajouter une séance de vélo à un même volume de CAP donc pas d’enlever une séance intense ou de remplacer un footing, donc d’après les témoignages je pense qu’il y a tout de même des bénéfices au moins au niveau aérobie et musculaire...
En fait ma question était pas vraiment si j’allais gagner 3 minutes au 10km avec du vélo, je ne sais que ça arrivera pas mais seulement si c’était mieux de faire par exemple 4 sorties CAP et un vélo ou seulement 4 CAP

Le vélo peut il être bénéfique? par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 18/05/20 à 08:50:51

"Velo sur le plat = position aérodynamique + force des quadri et fessiers "

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (132.166.183.xxx) le 18/05/20 à 09:30:20

Bonjour,
Pour ma part, je n'inclus pas de vélo en but de préparation pour la piste ou le cross. En revanche, j'ai fait deux prépas marathon sérieuses. Pour la première en course à pieds uniquement, pour la seconde en remplaçant une des deux sorties du week-end par une sortie à vélo (pas la sortie longue avec les allures 42 bien sûr, mais le footing en EF du samedi). J'ai gagné 15 minutes entre les deux sur 42 avec, donc, 15km de moins de CAP en moyenne par semaine d'un plan sur l'autre. J'ai la sensation que le vélo permet d'introduire du volume en EF moins traumatisant...

Le vélo peut il être bénéfique? par Jaja56 (invité) (92.184.97.xxx) le 18/05/20 à 09:35:41

la question est oui ... tout le monde en fait sur les longues distances...

Le vélo peut il être bénéfique? par keke (invité) (171.16.210.xxx) le 18/05/20 à 09:36:47

En tout cas, j'ai battu tous mes RP sur 10, semi, marathon après m'être mis au triathlon. C'est sûrement aussi dû à l'augmentation de volume d'entrainement. Le vélo permet de bien avoir la caisse si on fait un bon volume régulièrement en plus de la CAP.

Le vélo peut il être bénéfique? par Q-R (invité) (86.225.27.xxx) le 18/05/20 à 09:47:21

"la question est oui"

La réponse plutôt non ?

Le vélo peut il être bénéfique? par zorg (membre) (193.191.180.xxx) le 18/05/20 à 10:52:44

Un avantage que je vois à la pratique du vélo en complément de la CAP est de pouvoir faire des séances de sport en limitant les chocs et donc le risque de blessure lié à la CAP.
Pour un amateur comme moi (100km de +- cap/mois avec des antécédents aux ménisques, des périostites, ..) le vélo apporte un gros plus, pas nécessairement en terme de performances, mais surtout permet de diversifiés les activités et donc d'en faire plus, en limitant les blessures.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (178.199.167.xxx) le 18/05/20 à 11:04:57

Peut-être qu'il faut préciser si la progression est directe ou indirecte.

Du renforcement musculaire ne fera pas progresser directement, mais préviendra les blessures, et donc aidera à progresser à long terme.

Pour le vélo c'est un peu pareil. Une activité cardiovasculaire intéressante et sans impact.

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 18/05/20 à 11:05:04

On parle vélo + cap mais derrière ça, chacun y met une pratique différente avec des volumes différents donc comparons ce qui est comparable.

- Y a le vélotaf en zone urbaine
- Ceux qui font une petite séance de moulinette par ci par là pour ce soulager musculairement.
- Les triathlètes qui suivent un entrainement régulier.
- Ceux qui qui ont des accointances avec le monde du cyclisme et font des heures de selles plutôt typées endurance, 80/100 bornes
- Ceux qui font du spécifique intense sur des toutes petites séances de moins d'une heure.
- Ceux qui ont la possibilité se faire des ascensions de cols toute l'année.
- Les VTTistes explosifs en zone nature accidentée.
- Ceux qui font du home trainer
- Ceux qui randonnent à la cool...
...

tout un panel de pratiques intéressantes mais qui donneront des résultats différents.

Le vélo peut il être bénéfique? par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 18/05/20 à 14:06:08

Moon: +1

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (80.215.157.xxx) le 18/05/20 à 14:34:24

Oui !

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 18/05/20 à 16:19:37

@ 132.66
"J'ai la sensation que le vélo permet d'introduire du volume en EF moins traumatisant..."
ça c'est une certitude. Ces 15km en moins de cap par semaine, tu les a remplacé par combien d'heures de vélo ? 1h00 ? 2h30 ? Quel genre de séance ?


"J'ai gagné 15 minutes entre les deux sur 42 avec, donc, 15km de moins de CAP en moyenne par semaine d'un plan sur l'autre".

C'est intéressant mais peut on attribuer ça 100% au vélo ? j'ai un petit doute, ça semble trop beau. Tu avais fait 4h00 ou 3h15 sur le premier ? Dans le premier cas 15mn c'est une progression qui peut être courante (sans vouloir dévaloriser la performance). Probable qu'avec le même entrainement que le premier, sans vélo donc, tu sois arrivé au même résultat car avec le temps et l'expérience on progresse naturellement.
Ceci dit l'expérience vélo pour toi ne fut pas un handicap bien au contraire. Mais quel facteur a pu jouer, une augmentation significative du volume d'entrainement ou le facteur fraicheur/récupération engendré parle vélo ?

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (178.199.167.xxx) le 18/05/20 à 17:20:03

Il y a plus de certitudes dans ceux qui affirment que ça ne sert à rien du tout que ceux qui indiquent que cela peut être bénéfique...
Et c'est les premiers qui reprochent aux deuxièmes qu'ils ne peuvent être certains de l'intérêt :)

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (90.27.94.xxx) le 18/05/20 à 17:40:09

Pour ma part, aucune compétence sportive ou médicale pour savoir comment combiner vélo et cap pour quelqu’un dont l’objectif n’est pas de devenir triathlete mais d’améliorer ses performances en cap.
Et comme le disait Moon il y a tout un panel de sorties vélos possibles alors à part un suivi personnalisé je ne vois pas comment on peut combiner les 2 correctement pour que ce soir bénéfique en course, le risque étant quand même d’engendrer une fatigue contre productive.
Sinon rien à voir mais un schéma intéressant est quand même celui qui dès son plus jeune âge a fait du vélo en compet, au lieu d’entamer son capital physique sur une piste...pour ensuite basculer sur l’athlétisme à 20 ans. Ceux la ont déjà un foncier que d’autres n’auront jamais. Regarder Navarro par exemple.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 18/05/20 à 19:45:32

Bon, vous allez voir qu'on va finir par arriver à se mettre d'accord puisqu'à bien y regarder on dit presque tous la même chose.

J'essaye une dernière fois et je vous laisse conclure ^^

En sciences, il n'est pas rare qu'on se rende compte un jour qu'on a perdu 10, 20, 30 ans à travailler sur des bases fausses ou sur un postulat erroné. On découvre par hasard ou parce qu'un savant a une intuition qu'on s'est tous plantés.

Je vous donne un exemple. Demandez à un médecin nutritionniste ou un diététicien ce que devient le gras quand on perd de la graisse. Une chance sur deux qu'il vous réponde et que ça vous semble évident que cette graisse se transforme en énergie, et donc qu'elle est brûlée (d'une certaine manière). Or un physicien a démontré clairement il y a quelques années que la graisse était en fait recrachée lors de la respiration pour une part, et transformé en eau puis évacuée via la sueur ou l'urine. Après, cette découverte amène à emmètre d'autres hypothèses qu'il conviendra de vérifier. Tant que ça n'est pas prouvé, ça reste des hypothèses et ces hypothèses sont plus ou moins intuitive et peuvent vite se transformer en évidences. Fausses. Genre les régimes respiratoires, on ouvre grand ses poumons pour faire rentrer plus d'oxygène et oxyder plus de gras. ça se défend... mais ça va pas être simple à prouver :-)

Bref partons de deux postulats sur lesquels il y a un bon consensus.

1/ Pour progresser en vélo, faut faire des bornes en vélo.
2/ Pour progresser en course à pied, il faut faire des bornes en courant.

Si déjà on est d'accord sur ça, je continuons.

Un gars fait 3 séances de CAP par semaine. Disons qu'on est à peu près tous d'accord pour dire qu'il progressera sans doute en rajoutant une quatrième séance. Encore que ce n'est pas une certitude, il y a trop d'inconnus et trop de facteurs qui entrent en compte. Mais admettons.

La question qui est posée, c'est puisqu'il ne peut/veut pas ajouter cette séance de CAP, peut il rajouter une séance de vélo qui aura le même impact ou disons un impact sur sa progression en CAP.

N'est ce pas un peu présomptueux de dire :oui d'emblée ?

Avec comme seul argument, ça apportera forcément quelque chose. On ne sait même pas quelle séance de course à pied lui apporterait vraiment quelque chose à la CAP. Mais on peut affirmer que n'importe quelle séance de vélo apportera forcément quelque chose qu'aurait apporté une séance de CAP.

Moi ce que je dis, c'est que rien n'est moins sûr.
ça peut apporter du bon, un peu, mais probablement pas grand chose. à moins bien sûr d'avoir une séance de vélo calibrée pour être l'équivalent exact de ce que la séance de CAP qu'il ne fait pas. Pas facile. En vrai, impossible sans doute.

Et à déffaut d'apporter du bon, ça peut apporter du pas bon. Des muscles inutiles à la CAP qui bossent pour rien, de la fatigue, de l'usure, une adaptation à l'effort qui n'est pas celle recherchée etc. Du pas bon pour la CAP je veux dire car par ailleurs ça va apporter beaucoup de belles choses dans sa vie en général ^^

Donc je le redis, la seule chose qui est certaine ou presque c'est qu'en bouffant du vélo, il est à peu près sûr de progresser en vélo :-)

Le vélo peut il être bénéfique? par Prefontaine (invité) (92.184.105.xxx) le 18/05/20 à 20:00:11

Pour ce que ça vaut: je suis passé de 33'58 à 32'19 en divisant par 2 mon volume CAP (de 6 à 3 entraînements/semaine). J'ai en parallèle réalisé 3 à 4 séances de vélo d'appartement/semaine, et ce pendant toute ma préparation. J'explique mon point de vue et ma méthode sur cette page https://www.plusdepotentiel.com/2019/11/20/le-velo-dappartement-fait-de-vous-un-meilleur-coureur/

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (178.199.167.xxx) le 18/05/20 à 20:42:27

"N'est ce pas un peu présomptueux de dire :oui d'emblée ?"

Tout comme il est présomptueux de dire non d'emblée.

Il m'a semblé évident que sa sortie vélo serait cool et remplacerait un footing de récupération.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (90.27.94.xxx) le 18/05/20 à 21:36:52

En fait on dit tous la même chose : oui c’est bénéfique si la sortie vélo remplace en termes musculaire et cardio une sortie cap comme le fait @prefontaine. Et non, c’est même contreproductif si c’est mal fait.
Et pour savoir où est le curseur il faut vraiment être connaisseur comme semble l’être @prefontaine.
Donc dans le doute clairement moi je m’abstiendrais. De toute façon le vélo c’est barbant et je ne parle même pas du vélo d’appart...

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (86.225.27.xxx) le 18/05/20 à 23:01:24

Je randonne en vallon à vélo aux beaux jours, et assez aléatoirement. Très très rarement aux mauvais jours.
Généralement entre 20 et 40 km tout en chemin (parfois moins, parfois plus mais rarement) et assez souvent pour du repérage terrain de nouveaux ou de variantes de parcours.

Dorénavant, à mon changement de "spot cap" estival (la classe !), la sortie vélo précède et clos bon nombre de mes sorties cap (façon duathlon, 11km aller, 11 retour tout en chemin. Pour 110m D+ sur l'aller-retour) (99% du temps en mode vraiment pépère). Et pour une séance cap en terres plus vallonées d'un peu plus de 20km en général, et aux alentours des 500m D+.
Les toutes premières fois (2 ou 3 ans) j'y faisais alors une boucle cap de 14km de 270mD+ et j'étais rentré lessivé et je trouvais le retour vélo "long" (même en pépèrant)...

À présent, je fais l'aller-retour sans même y penser, presque comme une lettre à la poste, et je me suis même demandé pourquoi je ne l'avais pas fait plus tôt (et ça m'a bien manqué pendant le confinement)!

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 19/05/20 à 00:01:34

@ 87.89
toute cette tartinade pour nous amadouer et au final nous resservir la phrase qui tue.
"Donc je le redis, la seule chose qui est certaine ou presque c'est qu'en bouffant du vélo, il est à peu près sûr de progresser en vélo".

Ben non on est toujours pas d'accord :-)

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 19/05/20 à 00:33:10

"À présent, je fais l'aller-retour sans même y penser, presque comme une lettre à la poste, et je me suis même demandé pourquoi je ne l'avais pas fait plus tôt (et ça m'a bien manqué pendant le confinement)!"

Normal, à force de rouler tu as progressé en vélo ;-)

Le vélo peut il être bénéfique? par Stef (invité) (41.213.203.xxx) le 19/05/20 à 06:13:37

En partant du postulat qu'une personne ne peut faire que 3 séances de CAP/semaine (genoux fragiles), dans une période foncière (essentiellement de l'EF), la 4ème séance (qui serait alors du vélo) devrait être conduite comment ? EF ? Seuil ? Côte ? A fond les ballons ?
Le vélo, je le vois pour faire du volume supplémentaire, et me muscler les guibolles, mais comment optimiser ça pour que cela ait un impact positif sur la CAP ?

Merci

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (77.204.244.xxx) le 19/05/20 à 09:14:14

Tu peux lire ce qui a été écrit plus haut.
Il y a une partie de là réponse

Le vélo peut il être bénéfique? par velove (invité) (176.151.115.xxx) le 19/05/20 à 09:25:37

Stef: en periode foncière et de mon point de vue.
- 4ieme sortie de plus en plus longue mais en progressif ne pas commencer par un volume trop important qui impactera les seances cap.
Donc sortie moyenne à longue en EF mais en cherchant quelques côtes montées en danseuse (pour le renfo des membres inférieurs et légère sollicitation du haut du corps). C.est de Endurance mais durant les cotes le cardio va osciller et taper un peu dans la résistance douce mais rien de méchant (80-85%fcm env).
Un exemple mais a adapté à sa pratique:
Debut: 35-45km avec un d+ env 300 à 500m
Milieu: 45-55km avec un d+ env 500m
Fin: 55-70km avec un d+ env 700m

Le vélo peut il être bénéfique? par Lecrom (invité) (86.237.193.xxx) le 19/05/20 à 09:29:11

Juste pour votre information. Je fais de la course à pied depuis une douzaine d'année. J'ai un record au 10km en 33' que j'ai fait à 22 ans. J'ai dû arrêter pendant 2 ans à cause de grave pbs de santé. J'ai repris à un niveau un peu moindre, 35' au 10km 1h19 au semi et 2h53 au marathon.

Comme j'ai perdu un peu ma motivation en voyant que je ne progressais plus en courant je me suis lancé dans le cyclisme (en compétition je suis en 3ème caté pour les connaisseurs). J'ai repris à courir cette année avec un duathon en vue (annulé par le confinement) et clairement avec 2 footings par semaine + les 250km de vélo, je valais toujours mes 35' au 10km. Pendnat le confinement, j'ai augmenté la dose de course à pied, je suis passé à 60km/semaine en gardant 4 ou 5 de HT à vélo. J'ai fait un test sur une course virtuelle d'une heure, j'ai fait 16.95km. Donc j'ai retrouvé mon niveau d'avant grâce au vélo. ça permet de faire énormément de volume en plus. Si je fait 5h en course à pied je suis cramé, alors que 10h de vélo ça se fait. ça permet d'avoir un coeur en béton et de t’affûter beaucoup plus facilement. Après musculairement c'est pas le même effort.

Pour finir de se convaincre il suffit de voir le niveau des jeunes triathlètes sur les championnats de France de cross ou le niveau de Choquert en course à pied.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (132.166.183.xxx) le 19/05/20 à 11:19:34

@Moon 3:22 au premier, 3:08 au second (sous 3h de pluie torentielle par ailleurs donc dans des conditions "moyennes"). Comme j'ai un record de 1:22 au semi et 37 au 10 je n'attribue certainement pas la progression juste au vélo, et je pense qu'il est possible de faire mieux (l'objectif étant le sub 3h) en se concentrant davantage sur le long (je fais surtout des saisons cross+piste). Ce que je voulais dire c'est surtout que remplacer un volume de CAP par de l'endurance à vélo ne m'avait pas fait de mal dans la prépa marathon a priori.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (86.225.27.xxx) le 19/05/20 à 11:39:58

"Normal, à force de rouler tu as progressé en vélo ;-)"

Oui. La combinaison des deux (vélo + cap) fait aussi que j'ai amélioré mon "endurance en général" (du moins, j'en ai bien l'impression quand même).

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (185.106.27.xxx) le 19/05/20 à 11:49:35

Super n’hésite pas à venir régulièrement nous tenir informés ici c’est super intéressant.

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 19/05/20 à 12:21:04

@132.166. C'est propre ;)

Steph, tu n'auras pas le choix. De l'endurance ! Il faut en passer par une adaptation musculaire (un mois ou deux) avant de pouvoir envoyer un peu de lourd. Le geste et l'effort sont bien différents de la cap. ça parait assez doux au début de la séance mais c'est trompeur.

De toute les façons l'endurance c'est payant pour le capeur, on se muscle en douceur, sur 50km pour peu qu'il y ai un peu de vent et quelques bosses tu peux rentrer rincé avec les cuisses en confiture (au début). La aussi apprendre à bien calibrer ses séances (distance et intensité) pour ne pas cumuler une fatigue excessive et préjudiciable pour la cap. On apprend assez vite...

Le vélo peut il être bénéfique? par Tullio (invité) (90.90.89.xxx) le 19/05/20 à 15:19:10

Une des réponses est où ? Si tu fait du vélo en région parisienne, les conditions ne sont pas toujours optimales et vont générer un stress non négligeable. Et si ta vie n'est pas faite que de sport et de récupération ça peut faire trop. Le vélo reste un vrai plaisir.

Le vélo peut il être bénéfique? par Stef (invité) (92.130.11.xxx) le 19/05/20 à 17:57:11

Merci pour vos réponses les gars !
Et effectivement, faut y aller molo au début. J'y suis allé en mode Rdouce pendant une heure ce we, j'avais les adducteurs et le bas des fesses affreusement douloureux après, alors que les quadri/mollets rien !
Comme quoi, ça prouve bien que ça ne travaille pas les même muscles, mais finalement, que c'est complémentaire aussi, nan ?

Donc, en phase foncière, ne pas dépasser les moyennes d'EF, hormis quelques passages si je comprends bien.

Le vélo peut il être bénéfique? par Stef (invité) (92.130.11.xxx) le 19/05/20 à 18:01:05

@ Tullio

Je vis dans la campagne on va dire, donc ça, pas de problème :)

Le vélo peut il être bénéfique? par Jake (qui lâche pas l'affaire, quel reloud celui-là :-) (invité) (87.89.226.xxx) le 19/05/20 à 19:25:56

J'ai un peu potassé et regardé ce qui se dit dans la presse spécialisée sur l'entrainement croisé et y'a vraiment pas de quoi sauter aux branches. beaucoup d'affirmations péremptoires, peu de sources scientifiques, peu d'études, peu de preuves.
Mais comme c'est à la mode, on est vraiment sur des publications de qualité "jogging international" c'est à dire le niveau zéro de la rigueur journalistique et une surenchère de poncifs. Les quelques sites sérieux qui l'évoquent sont ultra prudent et ne citent aucune sources scientifiques et mettent tous en garde contre le risque d'être contre-productifs si c'est mal fait.

Un avis qui en vaut un autre et un peu divergeant ici :
https://ed-amphora.fr/blog/2014/07/08/les-entrainements-croises-velocourse-a-pied-bon-ou-mauvais-pour-le-chrono/

En gros, ce que ça dit, c'est que le vélo, c'est vraiment super et en ce sens il est globalement d'accord avec vous toutes et tous. Et d'ailleurs moi aussi :-)
Mais j'y ai trouvé beaucoup d'arguments pour mettre de l'eau à mon moulin et surtout une conclusion plus soft que la mienne, certes mais dont je peux me contenter :

"En conclusion, la pratique du vélo ne permet nullement de remplacer de façon également satisfaisante, avec le même rendement, des séances de vitesse (seuil ou VMA) ni même la séance longue, mais elle sera parfaite en remplacement partiel de la course à pied pour toutes les périodes de récupération, que ce soit à l’intérieur de la semaine, lors d’une semaine de récupération (dite de « décélération ») d’un plan, ou lors d’une période de plusieurs mois de régénération."

Je peux accepter ce léger consensus. bon pour la récup, pour la régénération, ce que j'en comprends c'est que ça peut remplacer des petites séances de CAP inutiles. Pas celles qui font progresser. Il ne franchit pas le pas, que je continue à franchir et qui consiste à dire, si ça ne remplace pas les séances qui font progresser, ça ne fait pas progresser. Mais sur ce dernier point, je peux me tromper, je l'admets.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (82.124.217.xxx) le 19/05/20 à 20:20:10

TU TE TROMPES
C EST BIEN DE L ADMETTRE

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (86.225.27.xxx) le 19/05/20 à 20:23:56

Donc en gros :

Les puristes de la cap vont l'éviter voir ne jamais pédaler (pour le cas où cela serait vraiment néfaste à leur chrono). Eux et tous ceux qui en font une allergie.

D'autres coureurs, des duathlètes et triathlètes (les deux derniers par obligation) vont l'inclure en essayant de le combiner intelligemment, voir en surveillant s'il y a régression ou en étant convaincu des avantages qu'ils en retirent en croisant.

D'autres coureurs, des duathlètes et triathlètes (les deux derniers par obligation) vont l'inclure sans se prendre le chou, et surtout parce qu'ils aiment varier les disciplines avant tout. L'éventuel impact négatif ou positif chronométrique leur paraît accessoire.

Tout cela ne devrait pas bouleverser grand monde.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 19/05/20 à 21:00:15

non clairement pas, mais rien sur ce forum ne changera le monde.

Faut pas croire, discuter ça sert pas nécessairement à autre chose que de donner son avis (qui en vaut bien un autre) et de confronter ces certitudes à celles des autres, c'est bien déjà non ?

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (86.225.27.xxx) le 19/05/20 à 21:41:15

Oui ! C'est toujours plus intelligent que de réfléchir à comment s'insulter et se taper dessus plus fort que l'autre.
;-)

Le vélo peut il être bénéfique? par Jerem (invité) (90.112.18.xxx) le 19/05/20 à 21:50:56

Petite interview de Benjamin Choquert, duathlète français qui a gagné les mondes et europe avec un RP sur marathon en 2h11 !

https://www.youtube.com/watch?v=l5Z6SFRrzbY&t=1916s

Après ma prépa marathon j'ai fait 6 semaines de confinement à 2*10km en EF donc pas foufou et beaucoup de vélo sur home trainer. Ça allait en footing même si les pulses étaient un peu plus eux et là en sortie trail montagne j'étais nickel en montée mais j'ai pris des courbatures de l'espace sur la descente ... x)

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (82.124.217.xxx) le 19/05/20 à 22:17:12

JEREM

T ÉTAIS A PARIS ET MAINTENANT T ES DANS LES MONTAGNES PRES DE GRENOBLE

T ES UN HORS LA LOI

ET TU TE PLAINS...

Le vélo peut il être bénéfique? par Moon (invité) (88.120.44.xxx) le 19/05/20 à 23:54:24

Stef,

travaille en souplesse et vélocité avant d'envisager la force. C'est comme pour la cap au tout début du début.

Croyance du néophyte, je suis bon en cap, je tourne mes 12x400 en tant, je suis sub 40... je vais pouvoir carburer sur un vélo. Dans un premier temps impossible.

La vélocité c'est le passage obligé avant la puissance. Valable pour celui qui envisage un jour des sorties longues, des ascensions de longues côtes ou cols ou tout simplement pour pouvoir emmener du braquet au seuil pendant de longues minutes. Se rappeler qu'il est difficile voir quasi impossible pour un cycliste peu aguerri de faire monter ses pulses vers 88% 90% et de maintenir l'effort. Les muscles n'encaissent pas. Ça se prépare et ça passe par de la vélocité pas par un travail de boeuf.

Ne pas oublier aussi que l'on peut choper des merdes avec le vélo mal pratiqué (tendinites et autres problèmes articulaires), différentes de la course à pied mais bien réelles.

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (194.153.110.xxx) le 20/05/20 à 11:07:04

et ne parlons pas des lombalgies, des douleurs à la nuque et autres joyeusetés lorsqu'on règle mal son vélo ou qu'il n'est pas adapté...

Le vélo peut il être bénéfique? par Yann95 (membre) (90.59.231.xxx) le 20/05/20 à 20:16:36

https://www.youtube.com/watch?v=tbpabhIPQ7I&feature=youtu.be&fbclid=IwAR1KuoQRdogv-6hT2zIX7Q_TDavQiJvDLHNbbLbyrTAQ1ZOcGKVcoll8DME

Le vélo peut il être bénéfique? par Serge92 (membre) (86.249.53.xxx) le 20/05/20 à 21:04:25

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DtbpabhIPQ7I%26feature%3Dyoutu.be%26fbclid%3DIwAR362_GPeDaMOWnF4ePyaq3BNIBew3I89b9KYDImRpZE5giq7o7utf_YK3Q&h=AT115UfNQ_isfsQF59VXVvbSGsYnWxHrrVfGyGz7FqgmayFmd609FKkBrojDdrABM3-nYXjyRXfYY8M3Ae0zq4BkoieJxqCfel07ONyOGIoONkCbqEIhZQFeb2sndrTBkPf_BdYfqgWy7axN8KNVhwg-FNg--ogdd8fn8RHGo8mHRRuYacUmaQifH0VbFks-jtObfkYrsQokdbDLQ-eb_UfJlNheV_r6_xs1xWF5uHegzLZsVNA0EtJ-QEnh3NJiTHeYMBqfdBIOBfHRjvMzdObPlBIxGIZD3zCkyDI9T3xziZ-oIjE0chtID5rcKV2aaYn7YnJ8OouUCweKfSxTZ789tBeZDde5e3HxrNTO7KcnoVQUNma6ry8g9xVu69usMQLAyBxFd-QcKaZZS7NaAnFVgcWVWZCHEnlPyu34OMotjyl870BMqlUHeri2sOvDOCsR3fgj4Uy4QKnbgc1LXuQJ0MyovQaO5adhADVcKxLs3huAMiFrhtsnCM1Brdw_nKi6Oedtm9x47EcuFLFFtRcFWGfEaugMAw0Atf-Kdd5KT_0JpfNcllKMGNC55fxHqEEvvJfjcWRuWxIO8hgCGb9sP5Cd5_d36ELD2luMPSTuvXO3cJOfru4lRBNjhPwl7Qjs0Vg5awVbFnpmR38MlNogybPeWDJSir3uvplDedRF
Yoann KOWAL

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (82.251.62.xxx) le 20/05/20 à 22:00:04

La vidéo de grand sportif confirme ce qui a été dit, du volume facile, permet de doubler, de récupérer mieux, de s’oxygéner. Utile pour le fond et demi fond. ( perso en demi fond pendant les premiers entraînements difficiles c’est parfait pour doubler sans fatiguer après les premières séances intenses, au moins on a l’impression de faire une vrai prepa en volume horaires en se faisant plaisir)

Le vélo peut il être bénéfique? par (invité) (87.89.226.xxx) le 22/05/20 à 14:12:09

"Le danger, ce n'est pas ce qu'on ignore, c'est ce que l'on tient pour certain et qui ne l'est pas." Mark Twain

Bon we au soleil ;-)

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge