ç à Þ.net/news

[Ultra race Annecy - 117km / 7500d+] Reculer pour mieux...

Arthur Joyeux-Bouillon, le texte de sa publication du 30-05-2018 17:35:25 :
[Ultra race Annecy - 117km / 7500d+] Reculer pour mieux sauter. ⛰️☀️🏃‍♂️

Le voila ! Après quelques jours de repos, 1 burger, 1 pizza, du beurre de cacahuète et du chocolat , le CR de cette magnifique Maxi Race France !

C’était une première pour moi sur un format si long et si pentû (on parle ici du pentû Savoyard hein, celui ou tu peux brouter de l’herbe à la montée et casser de la fibre à la descente).

L’histoire aurait pu se terminer par un top 10, mais non…Ca aurait été trop beau pour une première sur plus de 100bornes. Faudra revenir l’an prochain pour confirmer la chose !

J'avais préparé cette course avec beaucoup d'envie et j’étais prêt. Ma seule appréhension était de reprendre mal aux muscles fessiers (que m’avait remis en place la meilleure osthéo que je connaisse 1 semaine avant, merci Christine Brun. RAS de ce côté là, c'est juste parfait !!

01h00 du matin c’est l’heure de l’échauffement avec comme lièvre à vélo ma chérie Justine Carrel (remarquable performance pour ceux qui connaissent son attirance pour la grasse matinée).

Après un départ à 01h30 du matin nous voila parti pour 117km et 7500m de d+ autour de la flaque d'eau (mais à 1h du mat’ tu sais pas dans quoi tu fou les pieds donc t'es tout content).

Les sensations étaient au top et les jambes tournaient toutes seules. Ambiance décontractée dans le groupe de tête avec Julien Chorier et Sacha Devillaz. Arrivé au sommet du Semnoz je bifurque en tête et c’est là qu’arrive la première coui**e ! On m’aiguille trop à droite du chemin et je me retrouve dans une marre de boue ou j’en perd une godasse (j’vous jure c’est pas une blague ^^). Obligé de faire demi tour en chaussette et dans la boue à 3h30 du matin pour aller remettre ma speedgoat au pied droit (quel travail)... Autant dire que j’ai eu droit à un ponçage d’orteils sur chaque descente jusqu’au 75ème km (ravitaillement sur lequel j’ai pu changer le matériel).

La suite à été un peu moins drôle et un peu plus dure (même si qu'on se le dise un ultra ça se termine rarement autrement que sur les rotules).

À partir du 45ème km J’ai commencé à prendre de plus en plus mal aux jambes dans les descentes, mais comme l’objectif était de rester accroché à la tête de course je ne me suis pas écouté. J’ai forcé sur les quadri pour suivre le rythme sans me soucier du nombres de fibres que j’étais en train de laisser derrière moi…Et dont j’aurais eu besoin sur la fin de course (là où tout se jouait).

Grosse erreur de débutant que j’ai payé cash dans les descentes suivantes avec l'arrivée des crampes (quelle galère ce truc, moi qui n’en prends jamais), mais pas les crampes qui viennent et qui repartent (trop facile), non ! Une espèce de tétanie des deux quadriceps en non-stop.

D’habitude habitué à privilégier les apports en protéines sur des efforts très long j’avais opté pour une autre stratégie sur cette course : manger un plus grand nombre de gels et de barres MELTONIC’ (que je digère à la perfection et qui sont vraiment tip-top). Sauf que voila, j’en ai oublié de bouffer de la prot’ pour assurer la reconstruction de mes guiboles pendant l’effort.

Au KM 75 c’est le 2ème ravitaillement. Après 5 bonnes minutes de pause où mes proches me remotive à bloc, je repars en 11ème position avec le soutien des copains de Terre de Running Grenoble et de notre speaker national Ugo Ferrari.

Sauf que le mal est fait et qu’avec la chaleur je ne récupère plus, les guiboles toujours tendues comme un string je ne peux plus courir, je n’arrive plus à m’alimenter/m’hydrater et ferme de plus en plus souvent les yeux…Arrivé au ravito suivant c'est là que je mets le clignotant, terminé bon soir, les jambes ne veulent plus ! J’aurai tenu 83km, 5200m de d+ et 11h d’efforts.

A ce niveau, la moindre erreur se paye cash, et les grosses erreurs de gestion comme la mienne en sont la preuve.

Alors voilà j’ai raté mon objectif, mais comme dit F.Dhaenne, c’est « reculer pour mieux sauter ». Ces erreurs vont me servir pour les prochains ultra.

J’ai encore énormément appris sur moi, mes besoins énergétique et sur l’importance d’écouter son corps sur des efforts d’une telle longueur. Le chemin vers l’ultra longue distance est un long apprentissage et c’est aussi ça qui fait la beauté de ce sport. Ça n’enlève rien au parcours qui est juste magnifique, et même dans la douleur on apprécie toujours l'endroit dans lequel on pratique !

Merci à mes proches et aux amis qui m’ont suivi dès 3h du matin, ceux qui ont suivi le live et à ma ravitailleuse que j’aime qui a fait nuit blanche et m'a assisté dans chaque moments pour faire en sorte que je sois le plus performant possible.

Je repars sur les chemins plus motivé que jamais et on se retrouve très vite sur le TGV 75km début juillet.

/ Team Terre de Running Grenoble / Compressport France / Hoka One One / Ultimate Direction

Traduire cette publication :

La publication complète :

Une publication de Arthur Joyeux-Bouillon

arthurjoyeuxbouillonTeam Compressport international / Ambassador Pyrenex / Meltonic nutrition sportive

Ces publications précédentes

Message de Arthur Joyeux-Bouillon du 29-05-2018Le 29-05-2018 :
1.30 am ! Le calme avant la tempête 🏃🏼‍♂️⛰💥.
.
Des souvenirs pleins les yeux mais une grosse déception, c’est dur l’ultra...le CR de cette @maxi_race 115km arrive bientôt, avec son lot...
En voir plus

Message de Arthur Joyeux-Bouillon du 24-05-2018Le 24-05-2018 :
Demain je prendrai la direction du lac d’Annecy pour un des gros objectifs de ma saison. La Maxi Race France mais cette fois-ci sur le format ultra, 117km et 7500d+....
En voir plus

Message de Arthur Joyeux-Bouillon du 18-05-2018Le 18-05-2018 :
[Col du petit St Bernard] - Perdu au milieu des marmottes qui émergent 🙌🏃🏼‍♂️⛰❄️
Voir la vidéo

Message de Arthur Joyeux-Bouillon du 11-05-2018Le 11-05-2018 :
I’m back 🏃🏼‍♂️⛰☀️.
.
Après un passage chez l’ostéo et 4 jours sans courir (chose qui ne m’étais pas arrivé depuis 6 mois 😅) les jambes sont prêtes à repartir sur...
En voir plus

Message de Arthur Joyeux-Bouillon du 07-05-2018Le 07-05-2018 :
[Trail Nivolet Revard 51km - 2700D+] Dernier dossard avant la Maxirace, que de plaisir dans la douleur comme on dit 🏃‍♂️☀️💦 !!!

Avec 10 bonnes heures de trail et le...
En voir plus

Voir toutes ces publications

Cela pourrait aussi vous intéresser

Thibaut BaronianThibaut Baronian
30-05-2018 17:01:16

Message de Thibaut Baronian du 30-05-2018Zegama Aizko is a part of the #GoldenTrailSeries because it really is a unique atmosphere with the BEST SUPPORTERS.

We now look ahead to Marathon du Mont-Blanc on July 1st...
Voir la vidéo

Gédéon PochatGédéon Pochat
30-05-2018 15:36:10

Message de Gédéon Pochat du 30-05-2018Retour en image sur la Maxi Race France avec une légère touche de connerie 🙈. Du sport, du fun, du trail quoi !!!

🎥 Nico Films

#timetoplay
Salomon Running Suunto Petzl Talloires Lac...
Voir la vidéo

Fabien DemureFabien Demure
30-05-2018 14:32:13

Message de Fabien Demure du 30-05-2018Bilan de cette pastourelle: 53 bornes c'est super sympa mais ça laisse des traces... j'ai donc "choisi" de faire l'impasse sur les championnats de France de montagne cette année😱. Séance...
Voir les 4 photos

Xavier ThevenardXavier Thevenard
30-05-2018 12:34:57

Message de Xavier Thevenard du 30-05-2018j'attends les éclaires, pour faire le plein d'énergie! 😛⚡

LEKI ULTRA 01 Julbo Eyewear FUJI Spirit
En voir plus

Sylvain CourtSylvain Court
30-05-2018 12:27:50

Message de Sylvain Court du 30-05-2018🌄Si ça vous dit de venir passer de bons moments de sport et de convivialité dans l'été... Voici une petite idée 💡😉

🏔🏃🏽🏃🏽‍♀️+🍻🥘= 😎

Contact: 🔜http://www.belledonne-evasion.com
En voir plus

Voir toutes les publications Trail / Mountain

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.