Une bouffée de ventoline c’est de la triche ?

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Une bouffée de ventoline c’est de la triche ? par (invité) (2a02:a03f:a8ee:fb00:70ea:dc71:48b7:xx) le 21/01/22 à 00:57:45

Salut,

Depuis quelques jours je suis un peu malade et dès que ça arrive mon asthme refait surface. Problème : je suis en pleine prépa marathon et je veux respecter mon plan. Ce matin j’ai donc emprunté la bombe de ventoline de ma soeur histoire de me faire une bouffée avant ma grosse séance importante. Je n’avais plus pris ce médicament depuis au moins 15 ans…

Eh bien quelle surprise ! En plus de respirer normalement, j’ai eu des résultats tout bonnement hallucinants (par rapport à d’habitude). J’ai par exemple couru plusieurs kilomètres en moins de 5’ à 72% FCM ce qui ne m’était jamais arrivé (pas un seul kilomètre) en trois ans de pratique intensive. Je précise que j’ai une ceinture cardio et que tout est fiable. J’ai même atteint un running index de 69 sur cette séance (généralement il est mauvais car c’était du 6 x 1000) alors que mon record précédent était de 67 (mais à peine plus de 60 sur les séances avec des 1000).

Y’a pas à sourciller, c’est bien ma dose de ventoline qui est à l’origine de ça, je n’ai jamais été aussi bien. Puis comme par hasard sur les centaines de séances que j’ai déjà faites (plus de 800), celle avec la ventoline défonce toutes les autres.

Ma question c’est de savoir si juste une dose ça reste dans la légalité, sachant que je suis asthmatique ? J’avais jusqu’à maintenant l’impression de ne pas être gêné sans ventoline mais quand je vois la différence avec et sans, je vais forcément prendre une bouffée avant chaque séance.

Cette dose me met-elle donc sur un pied d’égalité avec les non asthmatiques ? Il me semble avoir lu qu’il fallait beaucoup de doses pour que ce soit considéré comme produit dopant, et qu’une dose n’apportait rien à une personne non asthmatique ?

En tout cas ce matin ce fut une révélation car je trouvais que même si j’avais bien progressé depuis mes débuts, mon niveau restait moyen par rapport aux entraînements que je m’envoyais et au très fort volume que j’avais. J’ai l’impression que cette bouffée a débridé un moteur que j’ai gonflé depuis trois ans. Même dans mes rêves les plus fous je n’aurais jamais imaginé courir en EF à plus de 12 km/h (dans mes meilleurs jours j’étais vers 5’20-5’25/km).

Je dois revoir tous mes objectifs, je partais pour un marathon en 3h10 mais si je me promène à 4’50/km cela n’a plus aucun sens. J’envisage même le sub 3 heures…

Des avis sur la question ? D’autres asthmatiques qui se prennent une bouffée avant chaque séance ou course ? C’est vraiment génial d’avoir l’impression de courir à armes égales…

par Bouap (invité) (2a01:cb11:8b2:e400:f857:2433:a81f:xx) le 21/01/22 à 04:21:57

La ventoline c’est le nom d’une fille du bois de Boulogne ?

par stjean (invité) (85.171.123.xxx) le 21/01/22 à 08:50:05

de la triche!! alors ainsi tu prend la ventoline de ta soeur parce que ! l asme de retour; et tu ai surpris de tes résultats!!tu cours mieux tu respire mieux, il me semble que lorsque l on est asmathique ont va voir son médecin qui te donne un traitement qui te permet de courir avec une autorisation et bien sur avec le respect du traitement sans t envoyer une dose toutes les cinq minutes: autrement = dopage: la tu triche déja en prenant cette ventoline qui ne t aie pas attribuée par ordonnance ; tu ai docteur!! consulte! ci soucis respiratoire pas de soucis : ci tu consulte pas c est que tu sais que ton médecin suspect sur tes intentions ne te donnera pas le produits que tu veux:alors!!tricheur ou pas tricheur, n

par (invité) (2a02:2788:1028:1114:cc46:631a:177f:xx) le 21/01/22 à 10:00:19

stjean

Tu a tous a fête raie son cé trichez se qu’île vœux fer.

par (invité) (2a01:e34:ec16:f310:7968:5e75:f71f:xx) le 21/01/22 à 10:39:06

C'est incompréhensible.

par (invité) (2a02:a03f:a8ee:fb00:70ea:dc71:48b7:xx) le 21/01/22 à 11:25:23

T’inquiète mon médecin connaît mon passé d’asthmatique et si je demande une ordonnance pour de la ventoline je l’ai sur le champ.

Confirmation ce matin avec une sortie de récupération courue à environ 5’/km et une FC ridicule alors que d’habitude les lendemains de grosse séance c’est la galère. J’ai l’impression de redécouvrir la course à pied. Maintenant je sais ce que signifie totale aisance respiratoire.

par (invité) (2a01:cb11:2f4:e000:ecd1:5935:be5:xx) le 21/01/22 à 11:38:13

Pour etre asthmatique depuis 20 ans ( avec programme de désensibilisation de 5 ans ente 2000 et 2005 ) , je prends maintenant une bouffée de Ventoline avant chaque entrainement de CAP . Pas de bouffée lors de mes ( quelques ) entrainements de vélo .Je suis très étonné qu'une bouffée de Ventoline puisse avoir autant d'effet sur un effort en CAP . Si ne ne prenais pas de Ventoline avant l'effort , mon problème respiratoire interviendrait après l'effort avec une sensation de tres grande difficulté a récupérer . Mais chaque personne est différente , mais je reste quand même assez surpris de l'effet " potion magique "

par (invité) (2a01:cb11:8b2:e400:a0bd:f3ba:c1fe:xx) le 21/01/22 à 12:57:18

Vive saint Jean!!!!
Tu as bien raison de dire tout cela

par (invité) (134.157.91.xxx) le 21/01/22 à 15:59:50

Oui effectivement c'est du dopage.

tu n'en as pas besoin dans la vie de tous les jours, mais tu en as besoin pour faire des grosses séances.

par (invité) (94.109.176.xxx) le 21/01/22 à 21:05:14

Pareil j’ai suivi un programme de désensibilisation vers le début des années 90 et celui-ci a bien fonctionné puisque petit je ne pouvais pas courir 100 mètres sans faire une crise et depuis trois ans que je cours à toutes les intensités et avec un volume de dingue je n’ai jamais eu recours à ma ventoline (même pour des courses jusqu’au semi en moins d’une heure trente).

Là je m’en suis servi hier parce que je voulais bien respirer et je constate que les résultats ont été monstrueux, donc je me dis que peut-être que je croyais parfaitement respirer et que je m’étais habitué mais qu’en fait je ne respirais pas à mon plein potentiel. C’est vraiment le jour et la nuit et je refuse de croire qu’une seule bouffée puisse être assimilée à du dopage, je me mets juste au même niveau que quelqu’un de normal.

En tout cas les faits sont là et cela ne peut pas être un hasard, je passe mon temps à analyser mes données donc je suis au taquet sur tout.

par stjean (invité) (85.171.123.xxx) le 22/01/22 à 13:29:50

ainsi dis il mon médecin me connait et je peux avoir de la ventoline quand je veux! ok alors! pourquoi ta question! c est un crétin ton docteur!!! parce que moi dans l exemple mon médecin !il y a peu opération chirurgicale banale accompagnée d antis douleurs post opératoire, premier conseil de mon médecin; pas de compétition avec ce traitement il est dans la liste des dopants : attend la fin de ton traitement; normal; et! meme ci pas averti je lui aurai demandé, de quoi aurais l air autrement dans un controle! donc toi tu a un docteur qui te connais qui sait que tu a besoin de ta ventoline et! idiot qu il ai te fais pas une autorisation pour courir en compétition avec ce traitement! non tu nous la fait a l envers la ! tu a besoin de quoi!d un sésame! tu triche et tu le sait, a l entrainement tu fait ce que tu veux mais en compétition c est du dopage

par (invité) (2a01:cb11:8b2:e400:b890:97ea:2718:xx) le 22/01/22 à 14:05:40

Saint jean tu as tout à fait raison sur ce sujet

+1

par (invité) (37.171.214.xxx) le 22/01/22 à 14:09:13

@stjean

Le salbutamol est une substance dite "spécifiée", ce qui signifie qu'elle peut faire l'objet d'une exemption pour raison médicale:

https://www.wada-ama.org/fr/nouvelles/la-liste-des-substances-et-methodes-interdites-2022-de-lama-entre-en-vigueur


Qui plus est la posologie fait qu'il fait bien plus qu'un puff pour être au delà du seuil de positivité...

par (invité) (2a01:e0a:28e:5db0:88ee:1a24:8c53:xx) le 22/01/22 à 14:17:21

stjean tu devrais t'exprimer en javanais, ça serait plus compréhensible et moins fatiguant à lire.
la langue Française est si belle et si précise que c'est pitié de la voir massacrée de la sorte.
Pauvre France...

par (invité) (81.247.37.xxx) le 22/01/22 à 14:31:46

Merci 37.171, on peut donc en conclure que si un seul puff me fait autant de bien, c’est que j’en ai besoin pour être à 100% (plus que 100% ce serait se doper) et qu’une personne normale n’en tirera pas ces bénéfices.

par ZeCoyote (invité) (91.173.146.xxx) le 22/01/22 à 16:03:29

Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit :p

Je répondais sur le fait que tu risquais d'être considéré positif au controle antidopage, c'est tout.

Après, on rentre dans le débat sur toutes ces choses qui sont légales (exemptions, seuils, etc) tout en apportant un bénéfice potentiellement inéquitable par rapport aux autres athlètes en compétition. La Sky de Dave Brailsford appelait cela des "marginal gains", le Dr Mondenard préfère le terme de pratique dopante.

Est ce que la consommation excessive d'antidouleurs autorisés par des triathletes avant Embrun (la consommation de ce genre de médocs explose là-bas avant chaque embrunman) peut être défini comme du dopage ? Est ce que le petit marathonien qui prend son aspirine avant sa course dans l'espoir de ne pas avoir de crampes se charge ? Cela devient vite un débat de morale.

Pour ma part, je suis psychorigide, et j'aurais tendance à estimer qu'en l'absence de prescription médicale (et là, seul le médecin du sport est apte à décider), tout prise de produit artificiel ou utilisation de matériel dans l'espoir d'améliorer la performance par rapport aux autres compétiteurs (que ce soit médicament, chaussures...) est un coin enfoncé dans l'égalité entre athlètes.
J'applique cette logique à moi même, mais bien sûr que n'ayant eu au mieux qu'un niveau IR4, je peux me permettre de considérer l'athlétisme comme une compétition contre moi même pour faire du mieux que je peux, et non pour me comparer à autrui. Il est donc plus facile d'avoir ces valeurs qu'un type qui joue la gagne sérieusement (pas des podiums de course au saucisson) et qui se fait gratter par un non asthmatique qui vide un tube de ventoline au départ et court avec ses Nike "trampoline" à 400€.

par (invité) (90.4.82.xxx) le 22/01/22 à 16:17:51

gebresselassié etait asthmatique

par superd (membre) (2a01:e0a:28e:5db0:88ee:1a24:8c53:xx) le 22/01/22 à 16:52:52

était?
depuis qu'il ne court plus en compétition ça va mieux?

par (invité) (2a02:a03f:a8ee:fb00:e990:d8a3:8e24:xx) le 22/01/22 à 17:17:33

Ben justement, je ne vide pas une bombe complète et je ne prends qu’un puff, donc n’est-ce pas là la preuve que j’en ai besoin pour être à 100% ? Je ne cherche pas à partir avec un avantage par rapport aux autres, juste à ne pas être désavantagé.

Quand littéralement du jour au lendemain on réalise de tels progrès avec un simple puff on est en droit de se poser des questions…

Deux petites photos des 5 premiers kilomètres de deux séances séparées d’une semaine, la première sans puff, la seconde avec (ne pas tenir compte du premier kilomètre qui est en descente). Je rappelle que c’est avec une ceinture cardio donc strictement rien de farfelu (de toute manière je le vois bien aux sensations).

Sans puff : https://ibb.co/qYLVJLp
Avec puff : https://ibb.co/b3T4cvM

Fini les pulsations qui décollent directement alors que depuis trois ans je me bouffe des tonnes de kilomètres en EF. Je commençais même à me décourager vu tout le travail fourni et les faibles résultats obtenus. Certes je suis toujours loin d’être un champion mais de l’EF à quasi 12 km/h (j’ai une FCM de 201), même dans mes rêves les plus fous et en m’entraînant jour et nuit ce n’était pas possible. Il fallait débrider quelque chose et encore une fois de tels gains me font penser que j’étais handicapé.

par (invité) (2a04:cec0:1051:4fb4:9d89:e7dd:2186:xx) le 23/01/22 à 04:12:56

Interrogation à la con, non ? Tu as besoin de vento, tu en prends, point. Tu ne vas pas te transformer en usain bolt.

par (invité) (2a01:e0a:28e:5db0:fca8:a5d2:cdd3:xx) le 23/01/22 à 21:19:57

notre ami attend juste une caution morale pour se dédouaner...

par stjean (invité) (85.171.123.xxx) le 23/01/22 à 22:09:05

2a o je sais pas quoi qui me rappelle a mes fautes d orthographes que sais je ! que tu peu etre bete disons crétin! non franchement con: déja dis dans d autres post ou des crétins comme toi me le rappelle pas d origine francaise mais parle couramment d une ma langue maternelle et deux autres au fil de ma vie professionnelle ; alors le francais ma derniere langue oui! je ne sais pas : et je suis persuadé que toi le donneur de lecon est tu capable de parler l une de mes deux langues hors ton francais! pas sur nous autres dis étrangers ! quand est ce que vous :vous les francais! cerez vous capables de faire l effort de nous faire plaisir ne cerais ce que comme moi de parler l anglais déja ! langue universelle ou l espagnol la deuxieme langue je crois la plus parlée au monde!! vous etes en la matiere la risée de mes origines; donneur de lecon peuple de faignasses soit en vacances soit en gréves!! sérieux un francais qui me donne la lecon je réve! l autre il est incapable d écrire deux mots en anglais ou en espagnol le con je me pisse dessus de rire; enfin des cons comme toi tu est pas premier dis le dernier! insiste fait toi plaisir

par (invité) (2001:861:3143:4eb0:1a6:c6e7:8e3a:xx) le 23/01/22 à 22:29:53

Euh ... Un mec te parle mal, t'es pas obligé d'insulter toute la nation non plus ...

Il y a autant de racisme et de préjugés dans tes propos que dans ceux que tu reproches aux "français", ce n'est pas bien malin ...

par (invité) (134.157.91.xxx) le 24/01/22 à 16:13:59

Perso je prend de la ventoline.
Oui mais pour trouver le sommeil quand les quintes de toux m'en empêchent.
Jamais pour passer une grosse séance d'entrainement ou en compétition.
Oui je suis asthmatique et je tourne le 10 km en 35 min 50 sans cette merde. quand je vois des pauvres minables utiliser cette merde pour passer de grosse séances, çà me donne juste la gerbe.

par (invité) (2a02:a03f:a8ee:fb00:10e3:3cf7:fd89:xx) le 24/01/22 à 21:08:12

Tu dis que c'est de la merde mais t'es bien content de l'avoir pour dormir, c'est un peu hypocrite.

par (invité) (77.181.178.xxx) le 24/01/22 à 22:08:08

bien sur que c'est de la triche.
Le seul fait de poser la question est un signe clair.
Quand on est clean on ne se pose pas la question.

par invité (invité) (90.44.240.xxx) le 26/01/22 à 23:42:56

affirmatif ,tu prends de la ventoline ,et bien tu te charges la gueule ! affirmatif !

par Clinoupa (invité) (2a01:cb0d:435:9c00:b008:bf60:b353:xx) le 26/01/22 à 23:56:13

'Quand on est clean on ne se pose pas la question."

Portnawak. Combien de sporti.ves.fs ne se sont pas posé la question pour prendre des trucs et être (ou non) devant leurs concurrents ?
Et même en s'en posant (au moins un peu au début) ça n'a pas empêché un certain nombre de vite ne plus trop s'en poser.

par (invité) (83.112.108.xxx) le 27/01/22 à 09:32:39

-« Nananére c’est de la triche……moi je dis ça !!! »

Putain vous avez quel âge les sportifs.
Vive le sport comme disait l’autre !

par club (invité) (2a01:cb0d:435:9c00:3ea0:c107:3fd0:xx) le 28/01/22 à 12:22:27

"Vive le sport comme disait l’autre !"

Harold Lloyd ?
Ole Könnecke ?

par (invité) (134.157.91.xxx) le 28/01/22 à 15:27:01

ventoline= dopage

par Run91 (membre) (2a01:cb1c:477:a400:2874:f79b:2e8b:xx) le 28/01/22 à 16:37:31

@stjean Tu devrais t'exprimer en verlan ce serait pas pire. Non je décorne c'était une boutade

J'ai entendu Thomas Voeckler dire sur un plateau télé qu'il était justifié pour les coureurs du Tour de France de prendre de la Ventoline car la plupart avaient des soucis pulmonaires à cause de leur volume d'entrainement dans des conditions météo difficiles. Ca se discute...

A l'auteur du post Si en prendre accroit tes sensations et ton plaisir en course à pieds c'est toi seul qui voit mais à mon avis un des risques est d'en devenir accro.

par invité (invité) (90.44.240.xxx) le 28/01/22 à 20:12:13

dans mon club ,je cotoyais un VH3 qui se chargeait avec de la ventoline ,et donc pas surprenant qu'il a pu decrocher par 2 fois le titre de champion de france de marathon .c'est lui meme qui m'avait dit etre ashmatique !!!! , un gros tricheur de plus .pris sur le fait de prendre les courses a la fin ,notament ce championnat de france de semi,qui avait lieu dans le parc de la courneuve .ces initiales M.F . donc je confirme la ventoline est de la dop ,dailleurs nous étions tous dans le club ,par ses faibles allures de footing et jamais présent sur les séances de piste .

par (invité) (2a01:cb0d:435:9c00:712e:bf7a:98f:xx) le 28/01/22 à 21:58:46

Pour le sportif asthmatique (ou l'inverse) la tentation doit-être grande "d'orienter" son usage.
Après (et c'est là qu'est toute l’ambiguïté) à quoi la ventoline sert ?

par (invité) (2001:67c:2660:425:19::xx) le 30/01/22 à 11:02:50

c'est un médicament, avec des effets dopants.

Si usage sans ordonnance = dopage

par invité (invité) (90.44.127.xxx) le 27/05/22 à 13:48:23

en complèment je fais remonter ,
pour info dans mon club il y a une vingtaine d'années ,on avait le champion de france vh3 de marathon ,qui en plus de m'avoir précisé qu'il en prenait en tant qu'ashmatique !!!!mdr ,était un fameux tricheur tout court hors ventoline .Il fut chopé en direct de triche sur le semi du val de marne .M.F.initiales .

par -P- (invité) (142.115.161.xxx) le 27/05/22 à 14:51:33

Asthmatique mais 15 ans sans prendre de médicaments?

lol

par Nine14 (invité) (2a02:2788:1028:1114:dc05:3d69:9237:xx) le 27/05/22 à 15:00:10

Pourquoi prendre de la ventoline alors qu’avec ma méthode révolutionnaire et innovante d’entraînement vous pouvez tous prétendre à être champion du monde?

par (invité) (2001:861:5d90:60c0:b412:a2f:54d8:xx) le 27/05/22 à 17:27:33

Moi, j'ai fais une cure d'Epo de 6 mois qui m'a côuté 3500 euros.
J'ai acheté un caisson hypoxie que j'ai réglé 5199 euros,
J'ai fait un stage au Kenya qui a grévé mon budget de 3500 euros.
Puis j'ai acheté des vaporfly dédicacées par Kipchoge pour la modique somme de 450 euros.

Ce qui m'a permis enfin de faire un podium dans ma catégorie M7 à la course de Sainte Jeannette de la Miséricorde.
Et il y avait du niveau !!!
Comme quoi, il faut se donner les moyens pour atteindre le but que l'on s'est fixé

par (invité) (2a04:cec0:1071:b570:0:4d:41fb:xx) le 27/05/22 à 17:59:25

Pour être efficace il faut combien de bouffées?
J'ai de la ventoline chez moi un médecin en avait prescrit à mon fils et comme j'ai un 10 dimanche prochain j'ai envie d'essayer pour faire un peu comme tout le monde.
Merci pour la posologie.

par (invité) (2a02:2788:1028:1114:dc05:3d69:9237:xx) le 27/05/22 à 22:35:18

Faut vider tout le flacon pour que ça marche et c’est un secret bien connu des pros, en suppo c’est encore plus efficace !

par (invité) (2a01:e0a:28e:5db0:4024:2554:e648:xx) le 27/05/22 à 23:27:28

Oui mais c'est dur à avaler...

par (invité) (192.54.145.xxx) le 02/06/22 à 11:05:25

Beaucoup de mythes sur la ventoline...
Pour être précis, dire que cela dilate les bronches est vrai mais approximatif. Le salbutamol est plus précisément un agoniste des récepteurs béta-adrénergiques. Cela va donc relâcher les muscles autour des bronches, dont la contraction est responsable de l'asthme. Donc en théorie, chez un individu non asthmatique, la ventoline n'aura pas d'effet positif, des tests de VO2 max le confirment. De plus, cela augmente légèrement le rythme cardiaque. Pour le coureur du dimanche qui voit ses perfs améliorées par la ventoline, c'est soit de l'effet placebo, soit un asthmatique qui s'ignore. Après, on peut parfaitement avoir de l'asthme à l'effort qui justifie la prise de ventoline, alors que pendant le reste du temps, on n'en a pas besoin. Mais c'est le médecin qui doit gérer cela et par ailleurs, pour un asthme léger ou modéré, un bon traitement de fond est à privilégier.
Enfin, le produit est anabolisant à forte dose, c'est pour cela qu'il a sur la liste des produits interdits, pas pour ses effets broncho-dilatateurs.

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge